Kōta Ibushi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Kōta Ibushi
Description de cette image, également commentée ci-après

Kota Ibushi en 2015

Données générales
Nom complet Kota Ibushi
Nom de ring Hustle Kamen Orange
Sammy Lee Jr.
Nationalité japonaise
Date de naissance (34 ans),
Aira-Cho, Préfecture de Kagoshima
Taille 5 11 (1,8 m)[1]
Poids 207 lb (94 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Entraîneur Mikami
Shuji Kondo
Carrière pro. 1er juillet 2004 – aujourd'hui

Kota Ibushi (飯伏幸太?), est un catcheur japonais, qui travaille pour la Dramatic Dream Team (DDT) et d'autres promotions indépendantes japonaises.

Carrière[modifier | modifier le code]

Ibushi Kota catche à la DDT Promotion mais il a aussi catché à la El Dorado et Big Japan Pro Wrestling. Il a également participé à des matchs à la Pro Wrestling NOAH's Nippon TV Cup Jr. Heavyweight Tag League en juin/juillet 2007. Il a fait équipe avec Naomichi Marufuji. Le 26 août 2007, Kota bat Madoka pour redonner naissance à l'Independent Junior Heavyweight Championship. Il est annoncé le 26 janvier 2008 à Chicago, pour le Ring of Honor au USA. Le 11 avril 2008, il fait ses débuts face à Davey Richards. Le 6 avril il arrive à Burbank, Pro Wrestling Guerrilla. Ibushi se blesse lors d'un match à la PWG .

Dramatic Dream Team (2004–2016)[modifier | modifier le code]

Il effectue ses débuts lors de Presents DDG, show commun avec la Dragon Gate, où il bat BxB Hulk.

Lors de What Are You Doing 2012, il bat Yuji Hino et remporte pour la deuxième fois le KO-D Openweight Championship[2]. Lors de King of DDT, Gota Ihashi et lui battent Hikaru Sato et Michael Nakazawa. Lors de Road to Budokan, KUDO, Makoto Oichi et lui battent Crying Wolf et Daisuke Sasaki. Lors de Beer Garden Fight du 29 juillet, il bat DJ Nira et conserve son titre. Lors du Beer Garden Fight du 31 juillet, il bat Gota Ihashi dans un Boxing Match. Lors du Beer Garden Fight du 2 aout, il bat Gota Ihashi, Masa Takanashi et Seiya Morohashi dans un Handicap Falls Count Anywhere Match. Lors de Destruction, il bat Ryusuke Taguchi et conserve son titre. Lors de Max Bump 2013, il perd contre Shigehiro Irie et ne remporte pas le KO-D Openweight Championship.

Le 23 août 2015, lui et Daisuke Sasaki battent Daisuke Sekimoto et Yuji Okabayashi et remportent les KO-D Tag Team Championship[3].

El Dorado Wrestling (2006-2008)[modifier | modifier le code]

New Japan Pro Wrestling (2009-2016)[modifier | modifier le code]

Le 4 avril, il est annoncé en tant que participant au Super J Tag Tournament aux côtés de Consequences Creed[4]. Le 8 mai, ils sont éliminés du tournoi dés le premier tour par Gedo et Kushida[5].

Lors de Destruction '10, lui et Kenny Omega connus collectivement sous le nom de Golden ☆ Lovers, battent Apollo 55 (Prince Devitt et Ryusuke Taguchi) et remportent les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship[6].

Lors de King of Pro Wrestling, il perd son titre contre Low Ki[7],[8].

Lors de Wrestle Kingdom 8 in Tokyo Dome, il bat Prince Devitt et remporte le IWGP Junior Heavyweight Championship pour la troisième fois[9],[10].

Lors d'Invasion Attack 2014 , lui et El Desperado perdent contre The Young Bucks et ne remportent pas les IWGP Junior Heavyweight Tag Team Championship[11]. Lors de Wrestling Dontaku 2014, il conserve son titre contre Ryusuke Taguchi[12]. Lors de Back to the Yokohama Arena, il perd contre Tomohiro Ishii et ne remporte pas le NEVER Openweight Championship[13],[14]. Lors de Dominion 6.21, il conserve son titre contre Ricochet[15]. Le 4 juillet, il perd le titre contre Kushida[16].

Lors de Wrestle Kingdom 9 in Tokyo Dome, il perd contre Shinsuke Nakamura et ne remporte pas le IWGP Intercontinental Championship[17], au terme d'un match qui fut salué par la critique, notamment par Dave Meltzer qui attribua la note maximale de cinq étoiles pour cette rencontre[18],[19]. Le 15 mars, il remporte la New Japan Cup 2015 en battant successivement Doc Gallows[20], Toru Yano[21], Tetsuya Naitō, puis Hirooki Goto en finale du tournoi, lui permettant d'avoir une opportunité pour le titre de son choix et révèle après le dernier match qu'il a décidé de défier A.J. Styles pour le IWGP Heavyweight Championship[22]. Lors d'Invasion Attack 2015, il perd contre A.J. Styles et ne remporte pas le IWGP Heavyweight Championship[23].

Lors de Destruction in Okayama (2015), il perd contre Togi Makabe et ne remporte pas le NEVER Openweight Championship[24].

World Wrestling Entertainment (2016-...)[modifier | modifier le code]

Le 13 juin 2016, Ibushi a été annoncé comme participant au WWE Cruiserweight Classic Tournament[25]. Le tournoi a débuté le 23 juin avec Ibushi battant Sean Maluta dans son match de premier tour[26]. Il éliminera chaque opposant, parmi lesquels figurent notamment Brian Kendrick et Cedric Alexander jusqu'en en demi-finale du WWE Cruiserweight Classic Tournament face au gagnant du tournoi, TJ Perkins, où il abandonnera sur une soumission.

En Septembre 2016, la WWE déclare officiellement qu'Ibushi fera des apparitions à WWE NXT Dusty Rhodes Tag Team Classic dans une équipe asiatique avec Hideo Itami, qui se blessera à la suite d'un powerbomb mal exécuté. Il sera donc associé à TJ Perkins mais perdra face à SaNitY en huitième de finales.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Prise de finition
    • Golden Star Press (Corkscrew 630 ° senton)
    • Golden Star Press '07 (Springboard corkscrew 450 ° splash)
    • Golden Star Bomb (powerbomb)
    • Corkscrew 450 ° splash
  • Prise favorites
    • Standing shooting star press
    • Standing corkscrew moonsault
    • Deadlift German suplex
    • Half nelson suplex
    • Ankle lock
    • Dropsault
    • Matrix evasion into a roundhouse kick
    • Feint moonsault suivit d'un standing moonsault
    • Spear
  • Managers
    • Venezia
  • Surnoms
    • "Golden Star"
    • "Independent Genius"
    • "Hard Hit Prince"

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Dramatic Dream Team
    • 1 fois IMGP World Heavyweight Champion
    • 1 fois Independent World Junior Heavyweight Champion
    • 3 fois DDT Ironman Heavymetalweight Champion
    • 3 fois KO-D Openweight Champion
    • 2 fois KO-D 6-Man Tag Team Champion avec Gota Ihashi et Kenny Omega (1), et Daisuke Sasaki et Kenny Omega (1)
    • 5 fois KO-D Tag Team Champion avec Daichi Kakimoto (1), Kenny Omega (2), Danshoku Dino (1) et Daisuke Sasaki (1)
    • Go-1 Climax (2014)
    • KO-D Openweight Championship Contendership Tournament (2008, 2009)
    • KO-D Tag League (2005) avec Daichi Kakimoto
    • DDT48/Dramatic Sousenkyo (2012, 2014)
  • El Dorado Wrestling
    • UWA World Tag Team Championship (1 fois) avec Kagetora
  • Kaiju Big Battel
    • 1 fois KBB Hashtag Champion
  • Toryumon Mexico
    • Young Dragon Cup (2006)
  • Último Dragón Fiesta
    • Dragon Mixture Tournament (2006) avec Daichi Kakimoto, Fuka et Seiya Morohashi

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Kota Ibushi », sur Online World of Wrestling (consulté le 5 août 2016).
  2. (ja) « What are you doing!? 2012 », Dramatic Dream Team (consulté le 24 juin 2012)
  3. (ja) http://www.ddtpro.com/ddtpro/29865/ modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant, Dramatic Dream Team (consulté le 23 août 2015)
  4. (ja) « 5/8 Super J Tag Tournament 1st », New Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 4 avril 2010)
  5. (ja) « 43歳コンビの金本&サムライが「SUPER J TAG」初代王者に輝く!!/無念! タイガー玉砕でまたしてもIWGP Jr.奪還ならず!! », New Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 8 mai 2010)
  6. « Strong Style Spirit  » Blog Archive  » [Results] New Japan, 10/11/10 », sur www.puroresufan.com (consulté le 10 décembre 2015)
  7. (ja) « NJPW 40th anniversary King of Pro-Wrestling », New Japan Pro Wrestling (consulté le 8 octobre 2012)
  8. (en) James Caldwell, « Japan News: TNA stars drop Tag Titles, former WWE stars win Tag Titles, Low-Ki recaptures title, more », Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 8 octobre 2012)
  9. « 01/04(土) 17:00 東京・東京ドーム|バディファイトPresents WRESTLE KINGDOM 8 in 東京ドーム|大会結果一覧|Match Information|新日本プロレスリング », sur www.njpw.co.jp (consulté le 10 décembre 2015)
  10. « PWTorch.com - CALDWELL'S NJPW TOKYO DOME RESULTS 1/4: Complete "virtual-time" coverage of New Japan's biggest show of the year - four title changes, former WWE/TNA stars featured, more », sur pwtorch.com (consulté le 10 décembre 2015)
  11. (ja) « Invasion Attack 2014 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 6 avril 2014)
  12. (ja) http://www.njpw.co.jp/match/detail_result.php?e=838 modèle {{Lien web}} : paramètre « titre » manquant, New Japan Pro Wrestling (consulté le 3 mai 2014)
  13. (ja) « Back to the Yokohama Arena », New Japan Pro Wrestling (consulté le 25 mai 2014)
  14. (en) James Caldwell, « Caldwell's NJPW iPPV results 5/25: Complete "virtual-time" coverage of live show featuring Styles vs. Okada for IWGP World Title, MOTY Contender, NWA Tag Titles, more », Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 25 mai 2014)
  15. (ja) « Dominion 6.21 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 21 juin 2014)
  16. (ja) « Kizuna Road 2014 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 4 juillet 2014)
  17. (en) « Wrestle Kingdom 9 Review », Canoë SLAM! (consulté le 4 janvier 2016)
  18. (en) « Kevin’s Top 100 Matches of 2015: #10-1 », Canoë SLAM! (consulté le 15 janvier 2016)
  19. (en) « Dave Meltzer Issues First Five-Star Rating Of 2015 To NJPW Wrestle Kingdom 9 Title Match », PW Mania (consulté le 15 janvier 2016)
  20. (ja) « New Japan Cup 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 15 mars 2015)
  21. (ja) « New Japan Cup 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 15 mars 2015)
  22. a et b (ja) « New Japan Cup 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 15 mars 2015)
  23. (ja) « Invasion Attack 2015 », New Japan Pro Wrestling (consulté le 5 avril 2015)
  24. (ja) « Destruction in Okayama », New Japan Pro Wrestling (consulté le 23 septembre 2015)
  25. (en) James Caldwell, « All 32 wrestlers announced for WWE’s cruiserweight tournament », Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 13 juin 2016)
  26. (en) JJ Williams, « WWE Cruiserweight Classic round one spoilers: Sabre Jr, Swann, Gargano, Ibushi, more! », Wrestling Observer Newsletter,‎ (consulté le 24 juin 2016)
  27. (ja) « Best of the Super Jr.XVIII ~ Bring it on! ~ », New Japan Pro Wrestling (consulté le 10 juin 2011)
  28. (en) « Kota Ibushi vs. Shinsuke Nakamura », sur Cagematch (consulté le 1er janvier 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]