Tammy Lynn Sytch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tammy Lynn Sytch
10.2.10TammyLynnSytchByLuigiNovi1.jpg

Tammy Sytch en 2010.

Données générales
Nom de ring
Tammy Fytch
Sunny
Nationalité
Naissance
Taille
5 4 (1,63 m)[1]
Poids
118 lb (54 kg)[1]
Catheuse retraitée
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.

Tammy Lynn Sytch (née le à Matawan (New Jersey)), est une valet (femme manager) de catch (lutte professionnelle).

Elle est la petite amie de Chris Candido et commence à l'accompagner dans ses matchs à la Smoky Mountain Wrestling (en) ainsi que d'autres catcheurs de cette fédération. Dans la deuxième moité des années 1990, elle rejoint la World Wrestling Federation (WWF) et utilise le nom de Sunny continue à être une valet en plus de commenter des matchs dans l'émission WWF Shotgun Saturday Night. Elle quitte la WWF en 1998 et rejoint l'Extreme Championship Wrestling.

Elle effectue diverses apparitions dans les années 2000 dans de petites fédérations américaines avant d'arrêter sa carrière en 2009.

Au débit des années 2000, elle commence à poser nue dans des magazines pornographiques. En 2016, elle est la vedette du film pornographique Sunny Side Up.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Le père de Sytch est un vétéran de la US Navy qui l'éduque de manière assez stricte[3]. Elle tombe amoureuse de Chris Candido au lycée[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Smoky Mountain Wrestling (1993-1994)[modifier | modifier le code]

Quand Chris Candido rejoint la Smoky Mountain Wrestling (en), il propose à Jim Cornette d'engager sa petite amie comme valet[3]. Elle se fait appeler dans cette fédération Tammy Fytch et incarne une snob libérale qui a comme idole Hillary Clinton afin d'être huée par le public[3].

World Wrestling Federation (1994-1998)[modifier | modifier le code]

En 1994, Tammy a été contacté par la WWF pour incarner Tamara Murphy, pour promouvoir les différents shows. Tammy et Chris Candido apparaissent sous le nom de Team Spirit ; elle, sous le déguisement d'une « Spartan Cheerleaders ». Mais en 1995, Tammy et Chris sont renommés Sunny et Skip. Ils sont des fanatiques du fitness, The Bodydonnas. En 1996, elle devient la femme la plus téléchargée sur AOL. En 1996, elle gagne deux Slammy Awards, « Best Buns » et « Meilleur manager »[4]. Elle remporte aussi avec le magazine Pro Wrestling Illustrated, le trophée de « Manager de l'année »[5]. Sunny devient très populaire. Elle manipule Phineas Godwinn, puis aide les Godwinns à remporter le titre WWF World Tag Team Championship. Plus tard, elle se retourne contre The Godwinns et aide les Smoking Gunns a remporter le titre WWF Tag Team Championship.

Sunny commence une courte carrière comme annonceuse de ring, arbitre et modèle. Elle devient ensuite le manager de Faarooq Asad. Plusieurs fois elle a eu des problèmes avec Sable. Candido quitte la WWF pour la Extreme Championship Wrestling avec Tammy. En 1997, le magazine Playboy approche Tammy pour qu'elle pose nue. Elle décline cette offre et c'est Rena Mero (Sable) qui pose à sa place.

En 1998, elle devient brièvement le manager des Road Warriors sous « LOD 2000 ». Elle quitte la WWE pendant l'été de cette année à la suite d'une absence injustifiée lors d'un show.

Extreme Championship Wrestling (1998-1999)[modifier | modifier le code]

À Heat Wave '98, Tammy fait un retour à la Extreme Championship Wrestling, maintenant sous son vrai nom Tammy Lynn Sytch, elle assiste Chris Candido dans sa victoire face à Lance Storm. Candido devient membre du Triple Threat (où Shane Douglas est managé par Francine), une querelle entre elle et Francine la fait quitter le clan. En décembre 1999, Candido et Sytch décident de quitter la promotion.

Retour éclair dans le monde de la lutte (2008 - 2011)[modifier | modifier le code]

Tammy participe au Wrestling Rampage Tour 2008, avec d'autres superstars comme Sabu, Eugene, Test, Scotty Hotty, Balls Mahoney mais aussi Bret Hart.

Le 5 avril 2009, à l'occasion du 25e anniversaire de WrestleMania, Tammy participe à la bataille royale des 25 divas, incluant des divas du présent et du passé dont elle fut une représentante lors de ce match. Elle se fera néanmoins éliminer rapidement au début du match, et ne remporte donc pas le titre de première Miss WrestleMania.

Le 2 avril 2011, elle est intronisée au Hall Of Fame 2011 par les LayCool accompagnées des autres Divas de la WWE.

Modèle nue et carrière d'actrice pornographique[modifier | modifier le code]

Durant son passage à la World Wrestling Federation, Sytch refuse de poser pour le magazine Playboy[6]. Elle tourne dans le film Wrestling Vixxxens Unleashed sorti en 2001 où on la voit poser nue[7].

Fin 2014, elle se met à proposer des shows webcams sur skype où elle s'exhibe[7]. En mai 2015, elle commence à négocier un contrat avec Vivid pour tourner dans des films pornographiques[8]. Pour annoncer la signature de son contrat avec Vivid, Sytch met en vente sa bague de membre du WWE Hall of Fame sur EBay que Vivid rachète pour 100 000 dollars[9]. Vivid met en vente une sextape de Sytch dont le titre est Sunny Side Up[10].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Tammy Lynn Sytch en tant qu'arbitre en 2009.

Palmarès et récompenses[modifier | modifier le code]

  • Cauliflower Alley Club
    • Other honoree en 1996

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Tammy Lynn Sytch », sur Online World of Wrestling (consulté le 17 août 2017)
  2. a et b (en) « Sunny », sur Cagematch (consulté le 17 août 2017)
  3. a, b, c et d (en) Andrew Lutzke, « Kayfabe, Lies and Alibis: Sunny Shoot Interview », sur Culture Crossfire, (consulté le 17 août 2017)
  4. a, b et c (en) « And the winner is... », (consulté le 10 juillet 2009)
  5. a et b (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Manager of the Year », sur Wrestling Information Archive (consulté le 10 juillet 2009)
  6. (en) Geno Mrosko, « Tammy "Sunny" Sytch Says She Was Offered to Pose Nude for Playboy Before Rena "Sable" Lesnar », sur Cageside Seats, (consulté le 17 août 2017)
  7. a et b (en) Steve Gerweck, « How much a “Sunny Experience” will cost you on Skype », sur Gerweck, (consulté le 17 août 2017)
  8. (en) Stefano Mocella, « Sunny Close To Signing Adult Film Deal With Vivid », sur The Sportster, (consulté le 17 août 2017)
  9. (en) David Bixenspan, « Tammy Sytch Sex Tape Already Filmed; Offer Exposed As Storyline », sur sescoops, (consulté le 17 août 2017)
  10. (en) Bryan Rawls, « WWE TAMMY SYTCH SEX TAPE VIDEO SUNNY SIDE UP GOES LIVE! », sur Show Biz Spy, (consulté le 17 août 2017)
  11. (en) « Women Superstars Uncensored », sur Online World of Wrestling (consulté le 10 juillet 2009)

Liens externe[modifier | modifier le code]