Yoshihiro Tajiri

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yoshihiro Tajiri
Description de cette image, également commentée ci-après

Yoshihiro Tajiri en 2006.

Données générales
Nom complet Yoshihiro Tajiri
Nom de ring Tajiri
Aquarius
Kikkoman
Nationalité Drapeau du Japon Japon
Né(e) le (44 ans),
Yokohama
Taille 5 8 (1,73 m)[1]
Poids 180 lb (82 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) Consejo Mundial de Lucha Libre
Big Japan Pro Wrestling
Extreme Championship Wrestling
World Wrestling Federation/Entertainment
Hustle
Wrestle-1 (en)
Entraîné(e) par El Gran Apache
El Texano
Miguel Perez
Silver King
Carrière pro. 1994aujourd'hui

Yoshihiro Tajiri (田尻義博?) (né le à Yokohama) est un catcheur japonais. Il est principalement connu pour avoir travaillé aux États-Unis à l'Extreme Championship Wrestling (ECW) où il a détenu le championnat du monde télévision ainsi que le championnat du monde par équipe avec Mikey Whipwreck. À la suite de la faillite de l'ECW, il a rejoint la World Wrestling Federation/Entertainment où il a été champion des poids-lourds léger, champion des poids mi-lourds.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts (1994-1998)[modifier | modifier le code]

ajiri commence sa carrière au Japon à l'International Wrestling Association of Japan (IWA Japan) le 19 septembre 1994[2]. En 1995, il part en tournée en Amérique où il a affronté Dan Severn pour le championnat du monde poids-lourds de la National Wrestling Alliance le 24 juin mais il a perdu ce match[3]. Il a aussi été au Mexique où il a travaillé au Consejo Mundial de Lucha Libre (CMLL) et son style de catch a été modifié suite à son passage, devenant un mélange du strong style japonais et de lucha libre mexicaine[4],[5].

De retour au Japon, il rejoint la Big Japan Pro Wrestling (BJW), une fédération de catch hardcore, où il lutte en portant un masque sous le nom d'Aquarius[5]. Il fait un bref passage aux États-Unis début avril où il participe à l'enregistrement de l'émission de la World Wrestling Federation (WWF) RAW[Note 1] du 22 avril 1996 où avec Ken Patterson il perd un match par équipe face aux Godwinns (Henry O. et Phineas I. Godwinn)[6]. Le 19 juillet, il devient champion des poids lourds-légers du CMLL après sa victoire sur Dr. Wagner Jr. au cours d'un spectacle de la BJW, ce règne prend fin huit jours plus tard dans un match revanche et cesse d'utiliser ce nom de ring[7],[8].

En mai 1997, il participe au tournoi Best Of The Super Junior IV organisé par la New Japan Pro Wrestling où il remporte trois matchs dans la phase de groupe face à Scorpio Jr. (en), Shinjirō Ōtani et Robbie Brookside (en)[9]. Le 14 juillet, il retourne à la WWF où il perd face à Taka Michinoku[10]. Il fait ensuite équipe avec Ryuji Yamakawa (jp) avec qui il devient champion par équipe de la BJW le 23 juillet et perdent ce titre le 22 décembre face à Jado (en) et Gedo (en)[11],[12]. Entre temps, il est retourné à la WWF où il a perdu face à Brian Christopher le 13 octobre puis face à Taka Michinoku la semaine suivante[13],[14].

Le 2 janvier 1998, il récupère avec Yamakawa le championnat par équipe de la BJW après leur victoire face à Jado et Gedo[15]. Le 3 février, il devient le premier champion du monde poids-lourds junior de la BJW après avoir remporté un tournoi où il a affronté Gedo en finale[5],[16]. Avec Ryuji Yamakawa, ils perdent le championnat par équipe le 4 mars ; Tajiri perd son titre de champion du monde poids-lourds junior le 19 avril[17],[18]. À partir du mois d'avril, il part au Mexique où il travaille au CMLL[19].

Extreme Championship Wrestling (1998-2001)[modifier | modifier le code]

En décembre 1998, il rejoint l'Extreme Championship Wrestling (ECW). Il y fait son premier match le 11 décembre 1998 qu'il remporte son match face à Antifaz Del Norte[5].

Le 10 janvier 1999 à Guilty as Charged, il bat Super Crazy[20]. Il commence alors une rivalité qui le voit perdre six jours plus tard à House Party[21]. Ceci s'est conclu le 21 mars à Living Dangerously par la victoire de Super Crazy dans un match qui a reçu un vive ovation du public présent ce soir là[22]. Le 16 mai, il perd face à Little Guido à Hardcore Heaven[23]. Le 18 juillet à Heat Wave il affronte le champion du monde poids-lourds de l'ECW Taz dans un match pour le titre et perd ce match tout comme celui qui est diffusé à ECW on TNN le 3 septembre[24],[25]. En fin d'année, il reprend sa rivalité avec Super Crazy et Little Guido et remporte un match à élimination les opposant tous les trois le 7 novembre à November to Remember[26].

Le 9 janvier 2000 à Guilty as Charged il fait équipe avec Super Crazy avec qui il remporte leur match par équipe face à Little Guido et Jerry Lynn[27]. Mais cette victoire ensemble ne marque pas la fin de la rivalité et donne lieu à deux deathmatchs. Le premier a lieu le 21 janvier où Super Crazy obtient la victoire par tombé après avoir fait passer son adversaire à travers une table[28]. Le second est lui remporté par Tajiri le 13 février[29]. Il participe au tournoi pour désigner le champion du monde télévision de l'ECW où il est éliminé au cours d'Hardcore TV le 12 mars au premier tour par le Sandman[30]. Super Crazy remporte ce tournoi face à Rhino et cela malgré l'intervention de Tajiri au cours de la finale à Living Dangerously[31]. Le 24 mars, Super Crazy défend son titre avec succès face à Tajiri dans un deathmatch après l'avoir fait passer à travers une table[32]. Il remporte finalement le titre le 14 avril dans un Three Way match où il a éliminé ses deux adversaires[33]. Son régne prend fin le 30 avril après sa défaite face à Rhino[34]. Le 12 mai, il a un match revanche où Rhino conserve son titre[35]. Il commence ensuite une rivalité avec Steve Corino avec avoir vaincu ce dernier le 14 mai à Hardcore Heaven[36]. Le 23 juin, les deux hommes s'affrontent à nouveau avec Jerry Lynn comme arbitre et ce dernier aide Corino à prendre sa revanche en refusant de donner la victoire à Tajiri par soumission, Corino l'emportant par tombé juste après[37].

World Wrestling Federation/Entertainment (2001-2005)[modifier | modifier le code]

Après la faillite de la ECW, Tajiri fut engagé par la World Wrestling Federation. Il a débuté en tant que face avec une gimmick d'assistant au commissaire de la WWF, William Regal. Après que Regal ait tourné heel en joignant The Alliance, Tajiri a eu une rivalité avec lui vers la fin 2001. Au même moment, il a commencé une relation à l'écran avec Torrie Wilson et a battu Chris Kanyon pour le titre U.S de la WWE[38]. Il a perdu la ceinture en septembre contre Rhyno à Unforgiven[38].

En 2002, la World Wrestling Federation a été renommée World Wrestling Entertainment et le roster s'est divisé en deux divisions, RAW et SmackDown. Tajiri, avec Torrie Wilson, a été repêché à SmackDown!. Il a viré heel en forcant Torrie à s'habiller comme une geisha contre sa volonté. Elle l'a ensuite abandonné et s'est allié avec le rival de Tajiri, Maven.

Jaloux, Tajiri voulait se venger de Torrie en essayant de draguer Trish Stratus, mais celle-ci l'envoie balader. Durant les semaines suivantes, il perd contre Maven à cause de multiples interventions de Torrie.

À Bad Blood 2002, il perd contre Maven, où Torrie Wilson était en jeu. Il ne laisse pas tomber et s'allie avec Tara contre Torrie et Maven. Il remporte deux Tag Team de suites contre Torrie et Maven mais à SummerSlam ils perdent contre Torrie et Maven à cause de Tara qui a giflé Tajiri et l'a laisser tombé en plein match.

Tajiri a gagné le championnat poids-léger de la WWE à deux reprises en 2002 et 2003 et a formé un clan pendant peu de temps avec Akio et Sakoda nommé Kyo Dai.

Peu de temps après, il fait un Face Turn et remporte les ceintures par équipe avec Eddie Guerrero en battant la Team Angle dans un Ladder match à Judgement Day 2003[39]. Ils perdront le titre deux semaines plus tard dans un épisode de SmackDown.

Lors du Draft de 2004, Tajiri est envoyé à RAW. Il rivalise avec l'Evolution, Eric Bischoff et Vince McMahon, entre autres.

Le 25 janvier 2004, il participe au Royal Rumble 2004. Il fut éliminé par Rhyno alors qu'il portait sa Tarantula à Mark Henry. Le 4 février 2005, il gagne les titres par équipe avec William Regal en battant La Résistance Au Japon[40]. Après avoir battu plusieurs fois La Résistance, Tajiri et Regal lancent un défi à « n'importe quelle équipe dans le monde ». La semaine suivante lors de RAW, ils ont défendu avec succès dans un match contre les Heart Throbs qui débutaient. Leur règne s'est terminé le 1er mai 2005, à Backlash, quand ils ont été éliminés d'un tag team turmoil match par La Résistance. À l'occasion du PPV One Night Stand, William Regal se joint à la faction ECW au détriment de Tajiri qui y participera en perdant un Tree-Way Dance contre Super Crazy et Little Guido. Fin 2005, Tajiri a formé une équipe avec Eugene avant de quitter la WWE en décembre. Son dernier match sera une défaite face à Gregory Helms à Heat.

Tajiri a fait une apparition à One Night Stand 2006 en perdant un match en équipe avec Super Crazy contre les FBI.

Japon (2007-présent)[modifier | modifier le code]

Depuis 2007, il travaille pour HUSTLE.

Le retour à la TNA (2014 - Présent).[modifier | modifier le code]

La Total Nonstop Action Wrestling annonce le retour de Tajiri le 24 Septembre 2014 lors d'un NYC Gold Rush Tournament contre Robbie E.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Yoshihiro Tajiri exécutant sa Tarantula.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. À l'époque cette émission est enregistré.
Références
  1. a et b (en) « Profil de TAJIRI », sur Cagematch (consulté le 15 mars 2015).
  2. (en) « IWA Japan », sur Cagematch (consulté le 15 mars 2015).
  3. (en) « NWA New Jersey @ Williamstown », sur Wrestlingdata (consulté le 16 mars 2015).
  4. (en) « Matchs de Yoshihiro Tajiri au Consejo Mundial de Lucha Libre en 1995 », sur Cagematch.
  5. a, b, c et d (en) John M. Milner, « Tajiri », sur Slam! Wrestling (consulté le 16 mars 2015).
  6. (en) « The Godwinns vs. Tajiri & Ken Patterson: Raw, April 22, 1996 », sur WWE.com (consulté le 16 mars 2015).
  7. (en) « BJW », sur Cagematch (consulté le 16 mars 2015).
  8. (en) « BJW », sur Cagematch (consulté le 16 mars 2015).
  9. (en) « Best Of The Super Junior IV », sur Cagematch (consulté le 16 mars 2015).
  10. (en) « WWF: Raw is War (07.14.97) », sur PDRWrestling (consulté le 16 mars 2015).
  11. (en) « BJW @ Tokyo », sur Wrestlingdata (consulté le 16 mars 2015).
  12. (en) « W @ Isesaki », sur Wrestlingdata (consulté le 16 mars 2015).
  13. (en) « WWF: Raw is War (10.13.97) », sur PDRWrestling (consulté le 16 mars 2015).
  14. (en) « WWF: Raw is War (10.20.97) », sur PDRWrestling (consulté le 16 mars 2015).
  15. (en) « BJW @ Tokyo », sur Wrestlingdata (consulté le 16 mars 2015).
  16. (en) « BJW Junior Heavyweight Title Tournament », sur Wrestlingdata (consulté le 17 mars 2015).
  17. (en) « BJW @ Shimizu », sur Wrestlingdata (consulté le 17 mars 2015).
  18. (en) « Historique du championnat du monde poids-lourds junior de la BJW », sur Wrestling-Titles (consulté le 17 mars 2015).
  19. (en) « Matchs de Yoshihiro Tajiri au Consejo Mundial de Lucha Libre en 1998 », sur Cagematch (consulté le 17 mars 2015).
  20. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Rant For ECW Guilty As Charged ’99 », sur 411mania,‎ (consulté le 17 mars 2015).
  21. (en) Arnold Furious, « ECW House Party 1999 1/16/1999 », sur Wrestling Recaps (consulté le 19 mars 2015).
  22. (en) Mike Whaley, « ECW delivers at Living Dangerously », sur Slam! Wrestling,‎ (consulté le 19 mars 2015).
  23. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Hardcore Heaven 1999 », sur 411 mania,‎ (consulté le 20 mars 2015).
  24. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Heat Wave 1999 », sur 411mania,‎ (consulté le 21 mars 2015).
  25. (en) Bob Colling, « ECW on TNN 9/3/1999 », sur Wrestlingrecaps (consulté le 21 mars 2015).
  26. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – November To Remember 1999 », sur 411mania,‎ (consulté le 27 mars 2015).
  27. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Guilty As Charged 2000 », sur 411mania,‎ (consulté le 29 mars 2015).
  28. (en) Bob Colling, « ECW on TNN 1/21/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 29 mars 2015).
  29. (en) « ECW Hardcore TV #355 », sur Cagematch (consulté le 29 mars 2015).
  30. (en) « ECW Hardcore TV #359 », sur Cagematch (consulté le 29 mars 2015).
  31. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Living Dangerously 2000 », sur 411mania,‎ (consulté le 29 mars 2015).
  32. (en) Bob Colling, « ECW on TNN 3/24/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 29 mars 2015).
  33. (en) Bob Colling, « ECW on TNN 4/14/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 29 mars 2015).
  34. (en) « ECW Hardcore TV #366 », sur Cagematch (consulté le 29 mars 2015).
  35. (en) Bob Colling, « ECW on TNN 5/12/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 29 mars 2015).
  36. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Hardcore Heaven 2000 », sur 411mania,‎ (consulté le 30 mars 2015).
  37. (en) Bob Colling, « ECW on TNN 6/23/2000 », sur Wrestling Recaps (consulté le 5 avril 2015).
  38. a et b (en) « Historique du WWE United States Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 13 octobre 2009)
  39. a et b (en) « Historique du WWE Tag Team Championship », sur The Wrestling Archive (consulté le 13 octobre 2009)
  40. a et b (en) « Historique du WWE World Tag Team Championship », sur WWE (consulté le 13 octobre 2009)
  41. (en) « Historique du CMLL World Light Heavyweight Championship », sur Solie (consulté le 13 octobre 2009)
  42. (en) « Historique du ECW World Television Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 13 octobre 2009)
  43. (en) « Historique du ECW World Tag Team Championship », sur WWE (consulté le 13 octobre 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]