Verne Gagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gagne.
Verne Gagne
Verne Gagne 1964.jpg

Verne Gagne en 1964.

Données générales
Nom de naissance
Laverne Clarence Gagne
Nom(s) de ring
Verne Gagne
Nationalité(s)
Naissance
Décès
Taille
5 11 (1,8 m)[2]
Poids
215 lb (98 kg)[2]
Catcheur mort
Fédération(s)
Entraîneur(s)
Tony Stecher
Joe Pazandak
Carrière pro.

Laverne Clarence Gagne (né le et mort le ) plus connu sous le nom de Verne Gagne, est un joueur de football américain, un catcheur (lutteur professionnel) ainsi qu'un promoteur et un entraineur de catch américain.

Champion de lutte universitaire et joueur de l'équipe de football américain, il refuse un contrat pour jouer chez les Bears de Chicago après avoir été choisi au cours de la Draft NFL 1947 (en). il continue sa carrière de lutteur dans la catégorie des poids lourds légers et est remplaçant lors des Jeux olympiques d'été de 1948 à Londres.

C'est en 1949 qu'il devient catcheur et obtient un certain succès en étant notamment champion du monde poids lourd junior de la National Wrestling Alliance (NWA) ainsi que champion du Monde poids lourd de la NWA (verson Omaha[a]). À la fin des années 1950, les promoteurs du Minnesota et du Midwest demandent à ce qque Gagne soit le nouveau champion du Monde poids lourds de la NWA sans succès.

Gagne et Wally Karbo rachètent le Minneapolis Boxing & Wrestling Club et en change le nom pour American Wrestling Association (AWA). Il est alors le catcheur vedette de l'AWA remportant à 10 reprises le championnat du Monde poids lourd en plus d'être quadruple champion du Monde par équipes de l'AWA (en) avec Moose Evans, The Crusher, Billy Robinson et enfin Mad Dog Vachon. Il est aussi entraineur de catch et forme notamment Ric Flair, l'Iron Sheik et Ricky Steamboat.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Gagne grandit dans une ferme du Minnesota qu'il quitte à 14 ans après la mort de sa mère[2]. Il étudie au lycée de Robbinsdale où il fait partie de l'équipe de baseball, de lutte et de football américain[3]. Il devient notamment champion du Minnesota de lutte dans la catégorie et fait aussi partie de l'équipe de football All State du Minnesota[3]. Il s'engage dans la Navy et fait partie de l'Underwater Demolition Team durant la Seconde Guerre mondiale[4]. Une fois démobilisé, il obtient une bourse universitaire et rejoint l'université du Minnesota où il continue la lutte et le football[4]. Il se distingue encore une fois comme lutteur en remportant le championnat universitaire en 1948 et 1949[5]. Il fait aussi partie de l'équipe de lutte qui participe aux Jeux olympiques d'été de 1948 à Londres en tant que remplaçant d'Henry Wittenberg[6].

National Football League[modifier | modifier le code]

Verne Gagne rejoint la National Football League (NFL) peu de temps après avoir été choisi par les Chicago Bears au 16e tour (145e choix) de la draft NFL de 1947[7]. George Halas, le propriétaire des Bears, ne souhaite pas que Gagne continue la lutte et quitte l'équipe à la suite d'une dispute sur son salaire[8].

L'année suivante, il s'engage avec les Packers de Green Bay et joue trois matchs d'avant saison mais le propriétaire des Packers le renvoi[8].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Débuts (1949-1961)[modifier | modifier le code]

Gagne commence sa carrière de catcheur dans le Minnesota le 1949-05-033 mai 1949 et affronte Abe Kashey[9],[10]. Il part ensuite au Texas où il remporte à deux reprises le championnat poids lourd du Texas de la National Wrestling Alliance[11]. Son premier règne commence le 12-1616 décembre après sa victoire sur Sonny Myers en finale d'un tournoi et s'arrête le 1950-01-13 quand il perd face à Danny McShain[11],[12]. Il est à nouveau champion quand il met fin au règne de Miguel Guzman le 1950-09-088 septembre 1950 dans un match au meilleur des trois tombés et perd ce titre face à Rito Romero le 1950-10-2727 octobre 1950[13],[11].

Il va ensuite à la NWA Tri-State, une fédération qui couvre l'Oklahoma, l'Arkansas et la Louisiane. Dans cette fédération, il devient champion du monde poids lourd junior de la NWA après sa victoire sur Sonny Myers[14] .

Hall of Fame[modifier | modifier le code]

En avril 2006, Verne Gagne est introduit au WWE Hall of Fame par son fils, Greg Gagne. Il est l'un des six catcheurs à faire partie du WWE Hall of Fame, du WCW Hall of Fame, du Pro Wrestling Hall of Fame, et du Wrestling Observer Hall of Fame.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Amateur[modifier | modifier le code]

Professionnel[modifier | modifier le code]

Carrière d'entraîneur[modifier | modifier le code]

Verne a entraîné de nombreux catcheurs catcheurs dont[29] :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ce titre est celui d'Edouard Carpentier qui après sa victoire sur Lou Thesz dans un match pour le championnat du Monde poids lourd de la National Wrestling Alliance se considère champion alors que la NWA continue de reconnaitre Thesz comme champion légitime

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mary Lynn Smith, « Wrestling legend Verne Gagne dies at 89 », sur Minneapolis Star Tribune, (consulté le 28 avril 2015)
  2. a, b et c (en) « Verne Gagne », sur Online World of Wrestling (consulté le 28 janvier 2017).
  3. a et b (en) « Verne Clarence Gagne », sur Minnesota Star Tribune, (consulté le 18 mars 2017).
  4. a et b (en) Jesse Collings, « The 50 Greatest Wrestlers Of The Last 50 Years: Who Is #9? », sur Wrestling Inc., (consulté le 18 mars 2017).
  5. (en) « Verne Gagne », sur National Wrestling Hall of Fame (consulté le 18 mars 2017).
  6. (en) « 1948 London Olympic Team Experience », sur National Wrestling Hall of Fame (consulté le 25 mars 2017).
  7. « 1947 NFL Player Draft », databasefootball.com (consulté le 25 janvier 2011)
  8. a et b (en) Ryan Dilbert, « Examining Verne Gagne's Choice to Forgo the NFL for Pro Wrestling », sur Bleacher Report, (consulté le 19 mars 2017).
  9. (en) « Show @ Minneapolis », sur Wrestlingdata (consulté le 25 mars 2017).
  10. (en) Greg Oliver, « Verne Gagne recalls glory days The man behind the AWA on promoting, Hogan, and wrestling today », sur Slam! Wrestling, (consulté le 25 mars 2017).
  11. a, b et c (en) « Historique du championnat poids lourd du Texas de la National Wrestling Alliance », sur Wrestling-Titles (consulté le 26 mars 2017).
  12. (en) « Show @ Houston », sur Wrestlingdata (consulté le 26 mars 2017).
  13. (en) « Show @ Houston », sur Wrestlingdata (consulté le 26 mars 2017).
  14. (en) « Show @ Tulsa », sur Wrestlingdata (consulté le 6 avril 2017)
  15. a, b et c (en) « Verne Gagne », sur Wrestlingdata (consulté le 27 mars 2017).
  16. Brian Westcott, « Verne Gagne », Professional Wrestling Hall of Fame and Museum (consulté le 24 mai 2011)
  17. NWA United States Heavyweight Title (Chicago) history At wrestling-titles.com
  18. NWA World Tag Team Title (Chicago/Indianapolis) history At wrestling-titles.com
  19. AWA World Heavyweight Title history At wrestling-titles.com
  20. AWA World Tag Team Title history At wrestling-titles.com
  21. NWA World Tag Team Title (Minneapolis) history At wrestling-titles.com
  22. NWA World Junior Heavyweight Title history At wrestling-titles.com
  23. World Heavyweight Title (Omaha) history At wrestling-titles.com
  24. Professional Wrestling Hall of Fame Inductees At wrestling-titles.com
  25. Texas Heavyweight Title history At wrestling-titles.com
  26. NWA World Tag Team Title (Texas) history At wrestling-titles.com
  27. WCW Hall of Fame Inductees At wrestling-titles.com
  28. WWF/WWE Hall of Fame Inductees At wrestling-titles.com
  29. (en) « Liste des catcheurs entraîné par Verne Gagne », sur Cagematch (consulté le 28 avril 2015).