Pat O'Connor (catch)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pat O'Connor et Patrick O'Connor.
Pat O'Connor
Pat O'Connor - Chicago Wrestling international Amphitheatre - 16 January 1953 (cropped).jpg
Pat O'Connor en 1963
Données générales
Nationalités
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 65 ans)
Saint-LouisVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
6 0 (1,83 m)[1]
Poids
230 lb (105 kg)[1]
Catcheur mort
Entraîneur
Carrière pro.

Patrick John O'Connor (né le à Raetihi et mort le à Saint-Louis) est un lutteur et un catcheur (lutteur professionnel) néo-zélandais.

Il est médaillé d'argent aux Jeux de l'Empire Britannique en 1950 dans la catégorie des plus de 87 kilos avant de devenir catcheur.

Il se fait connaitre aux États-Unis où il remporte une fois le championnat du monde poids lourd de la National Wrestling Alliance et est le premier champion du monde poids lourd de la American Wrestling Association. Il arrête sa carrière en 1982 et meurt des suites d'un cancer le . Il est membre du Wrestling Observer Hall of Fame depuis 1996, du St. Louis Wrestling Hall of Fame et du Professional Wrestling Hall of Fame and Museum depuis 2007. La NWA l'intègre aussi à son Hall of Fame en 2011 et la World Wrestling Entertainment lui remet à titre posthume le Legacy Award en 2016.

Jeunesse et carrière de lutteur[modifier | modifier le code]

O'Connor est le fils de John Frederick O’Connor et de Isabella McPhee qui élèvent des moutons près de Raetihi[3]. Il a un frère qui se nomme Mervin[3]. Il aide son père dans l'exploitation familiale et fait aussi du rugby à l'université Massey[3],[4]. Il s'engage dans la Royal Air Force durant la Seconde Guerre mondiale[3].

Après la Guerre, il se fait remarquer comme lutteur et devient champion de Nouvelle-Zélande de lutte libre dans la catégorie des poids lourd en 1948 et 1949[3]. En 1950, il participe aux Jeux de l'Empire Britannique et échoue en finale face à Jim Armstrong[5].

Après les Jeux de l'Empire Britannique, l'université du Minnesota lui propose d'intégrer l'équipe de lutte ce que O'Connor accepte[3].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

O'Connor commence sa carrière en 1950 à Minneapolis au Minneapolis Boxing & Wrestling Club et devient rapidement un des catcheurs vedette[3],[4].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Comme catcheur[modifier | modifier le code]

  • All Star Pro Wrestling (Nouvelle-Zélande)
    • 1 fois champion poids lourd de l'Empire Britannique (version Nouvelle-Zélande)[7]
  • American Wrestling Association (AWA)
  • Central States Wrestling
    • 1 fois champion poids lourd de la National Wrestling Alliance Central States[10]
    • 1 fois champion par équipes de la National Wrestling Alliance Central States avec Bob Brown[11]
    • 3 fois champion poids lourd des États-Unis de la National Wrestling Alliance (version Central States)[12]
    • 4 fois champion du monde par équipes de la National Wrestling Alliance (version Central States) avec Sonny Myers, Tiny Mills, Bob Geigel et Omar Atlas[13]
  • Commission Athlétique de Montréal
    • 2 fois champion du monde poids lourd de la Commission Athlétique[14]
  • Fred Kohler Enterprises
  • Maple Leaf Wrestling
    • 1 fois champion poids lourd de l'Empire Britannique de la National Wrestling Alliance (version Toronto)[16]
    • 1 fois champion Canadian Open Tag Team de la National Wrestling Alliance avec Whipper Billy Watson[17]
  • Mid-Atlantic Championship Wrestling (en)
    • 1 fois champion poids lourd des états de l'est de la National Wrestling Alliance[18]
  • Midwest Wrestling Association
    • 1 fois champion poids lourd de l'Ohio[19]
  • Minneapolis Boxing & Wrestling Club
    • 1 fois champion du monde par équipe de la National Wrestling Alliance (version Minnesota) avec Tony Baillargeon[20]
  • National Wrestling Alliance (NWA)
  • Rocky Mountain Championship Wrestling
    • 1 fois champion poids lourd de la Rocky Mountain[23]
  • World Wrestling Association (WWA)
    • 1 fois champion du monde par équipe de la WWA avec Wilbur Snyder[24]

Comme lutteur[modifier | modifier le code]

  • Championnat de Nouvelle-Zélande
    • Médaille d'or en lutte libre dans la catégorie des poids lourd en 1948[3]
    • Médaille d'or en lutte libre dans la catégorie des poids lourd en 1949[3]
  • Jeux de l'Empire britannique de 1950
    • Médaille d'argent en lutte libre dans la catégorie des poids lourd en 1950[5]

Récompenses des magazines et distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Pat O’Connor », sur Online World of Wrestling (consulté le 9 mars 2018)
  2. (en) « Pat O'Connor », sur Cagematch (consulté le 9 mars 2018)
  3. a b c d e f g h et i (en) « Patrick John O'Connor », sur The Encyclopedia of New Zealand (consulté le 9 mars 2018)
  4. a et b (en) « Pat O'Connor Wrestling History », sur legacyofwrestling.com (consulté le 10 mars 2018)
  5. a et b (en) « Commonwealth Games Freestyle Seniors », sur iat.uni-leipzig.de (consulté le 9 mars 2018)
  6. a b c d et e (en) « Pat O'Connor », sur wrestlingdata.com (consulté le 9 mars 2018)
  7. (en) « British Empire Heavyweight Title (New Zealand) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 10 mars 2018)
  8. (en) « AWA World Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 9 mars 2018)
  9. (en) « AWA World Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 9 mars 2018)
  10. (en) « NWA Central States Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 9 mars 2018)
  11. (en) « NWA Central States Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 9 mars 2018)
  12. (en) « NWA United States Heavyweight Title (Central States) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 9 mars 2018)
  13. (en) « NWA World Tag Team Title (Central States) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 9 mars 2018)
  14. (en) « World Heavyweight Title (Québéc) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 10 mars 2018)
  15. (en) « NWA World Tag Team Title (Illinois & Wisconsin) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 9 mars 2018)
  16. (en) « British Empire Heavyweight Title (Canada) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 9 mars 2018)
  17. (en) « Canadian Open Tag Team Title (Ontario) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 9 mars 2018)
  18. (en) « NWA Eastern States Heavyweight Title (Carolinas) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 10 mars 2018)
  19. (en) « Ohio Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 10 mars 2018)
  20. (en) « NWA World Tag Team Title (Minnesota) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 9 mars 2018)
  21. (en) « NWA World Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 10 mars 2018)
  22. (en) « NWA World 6-Man Tag Team Title », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 10 mars 2018)
  23. (en) « RMCW Rocky Mountain Heavyweight Title (Colorado) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 9 mars 2018)
  24. (en) « WWA World Tag Team Title (Indiana) », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 10 mars 2018)
  25. (en) « NATIONAL WRESTLING ALLIANCE ANNOUNCES THEIR HALL OF FAME 2011 INDUCTEES », sur 1wrestling.com, (consulté le 10 mars 2018)
  26. (en) Bob Bryla, « PWHF announces 2007 induction class », sur slam.canoe.com, (consulté le 10 mars 2018)
  27. (en) « HALL OF FAME », sur saintlouiswrestling.com (consulté le 10 mars 2018)
  28. (en) « Stampede Wrestling Hall Of Fame », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 10 mars 2018)
  29. (en) Dave Meltzer, « WWE HALL OF FAME ADDING LEGACY AWARD? », sur f4wonline.com, (consulté le 10 mars 2018)
  30. (en) « Wrestling Observer Newsletter Hall of Fame », sur Wrestling-Titles.com (consulté le 10 mars 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]