Aller au contenu

Austin Theory

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Austin Theory
Austin Theory en 2019.
Données générales
Nom de naissance
Austin White
Nom de ring
Austin Theory
Theory
Nationalité
Naissance
Taille
6 1 (1,85 m)[1]
Poids
220 lb (100 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.
2016 - aujourd'hui
Annoncé de

Austin White (né le à McDonough (Géorgie)) est un catcheur (lutteur professionnel) américain. Il travaille actuellement à la World Wrestling Entertainment, dans la division SmackDown, sous le nom d'Austin Theory, où il est l'actuel champion par équipes de SmackDown avec Grayson Waller.

Il est aussi connu pour son travail à la EVOLVE.

World Wrestling Network (2016–2019)

[modifier | modifier le code]

Lors de EVOLVE 103, il bat Keith Lee pour remporter le WWN Championship, mettant fin aux 175 jours de règnes de ce dernier[2],[3].

Lors de EVOLVE 117, il bat Fabian Aichner et Roderick Strong pour remporter le Evolve Championship[4],[5]. Lors de EVOLVE 118, lui et Harlem Bravado perdent contre The Street Profits (Angelo Dawkins et Montez Ford) et ne remportent pas les Evolve Tag Team Championship[6].

Promotions mexicaines (2016–2019)

[modifier | modifier le code]

Le 14 juin, il fait ses débuts à la Consejo Mundial de Lucha Libre dans un Six-Man Tag Team Match qu'il remporte avec Carístico et Volador Jr. contre La Peste Negra (El Barbaro Cavernario et Negro Casas) et Rush[7].

World Wrestling Entertainment (2019-...)

[modifier | modifier le code]

Débuts à NXT (2019-2020)

[modifier | modifier le code]

Le à NXT, il fait ses débuts en répondant à l'Open Challenge de Roderick Strong pour le titre Nord-Américain de NXT, qu'il perd[8].

Le à NXT, il remporte sa première victoire en battant Joaquim Wilde[9].

Arrivée à Raw, alliance avec Andrade, Angel Garza et Zelina Vega, puis disciple de Seth Rollins (2020)

[modifier | modifier le code]

Le à Raw, il fait ses débuts dans le show rouge, en tant que Heel, aux côtés de Zelina Vega, où il remplace Andrade, suspendu. Seth Rollins, Angel Garza et lui battent Kevin Owens et les Street Profits dans un 6-Man Tag Team Match[10].

Le à WrestleMania 36, Angel Garza et lui ne remportent pas les titres par équipe de Raw, battus par les Street Profits[11]. Le à Raw, il bat Akira Tozawa. Après sa victoire, Andrade, Angel Garza, Zelina Vega et lui forment officiellement une faction[12]. Le à Raw, il fait accidentellement perdre Andrade et Angel Garza face à Apollo Crews et Kevin Owens. Après le combat, il se fait attaquer par les catcheurs mexicains et exclure de la faction. Plus tard dans la soirée, il aide Seth Rollins et Murphy à attaquer Aleister Black, rejoignant le groupe du Monday Night Messiah, en tant que disciple de ce dernier[13]. Le à Raw, il fait sa dernière apparition au show rouge aux côtés de Seth Rollins et Murphy[14].

Retour à NXT et The Way (2020-2021)

[modifier | modifier le code]

Le à NXT, il fait son retour dans la brand jaune, en se prenant une gifle de la part de Bronson Reed[15]. Le à NXT, il fait son retour sur le ring, mais perd face à Bronson Reed[16].

Le à NXT TakeOver: WarGames, il aide Johnny Gargano à devenir champion Nord-Américain de NXT, en attaquant les deux adversaires de ce dernier : Damian Priest et Leon Ruff[17]. Le à NXT, Candice LeRae, Indi Hartwell, Johnny Gargano et lui forment officiellement une faction appelée The Way[18].

Le à NXT, Johnny Gargano et lui participent au Dusty Rhodes Tag Team Classic, mais perdent, dès le premier tour, face à Kushida et Leon Ruff[19].

Le lors de la première de NXT 2.0, il assiste au mariage d'Indi Hartwell et Dexter Lumis[20].

Retour à Raw, double champion des États-Unis de la WWE et Mr. Money in the Bank (2021-2023)

[modifier | modifier le code]

Le à SmackDown, lors du Draft, il est annoncé être officiellement transféré au show rouge par Adam Pearce[21]. Le aux Survivor Series, l'équipe Raw (Seth Rollins, Bobby Lashley, Finn Bálor, Kevin Owens et lui) bat celle de SmackDown (Drew McIntyre, Happy Corbin, Jeff Hardy, King Woods et Sheamus) dans un 5-on-5 Traditional Survivor Series Man's Elimination Tag Team match[22].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble masculin en troisième position, élimine Omos (avec l'aide d'AJ Styles, de Chad Gable, Dominik Mysterio, Ricochet et Ridge Holland), avant d'être lui-même éliminé par The Phenomenal[23]. Le à Elimination Chamber, il ne remporte pas le titre de la WWE, battu par Brock Lesnar dans un Elimination Chamber Match, qui inclut également AJ Styles, Bobby Lashley (ayant abandonné le combat pour blessure), Riddle et Seth "Freakin" Rollins[24].

Le à WrestleMania 38, il perd face à Pat McAfee, qui perd ensuite face à Vince McMahon. Après le combat, ils subissent tous trois un Stunner de la part de Stone Cold Steve Austin[25]. Le à Raw, il devient le nouveau champion des États-Unis de la WWE en battant Finn Bálor, remportant le titre pour la première fois de sa carrière, son premier titre dans le roster principal, et devient également le plus jeune champion de l'histoire de la WWE[26]. Le à Hell in a Cell, il conserve son titre en battant Mustafa Ali[27].

Le à Money in the Bank, il perd face à Bobby Lashley par soumission, ne conservant pas son titre[28]. Plus tard dans la soirée, il remporte la mallette, battant ainsi Drew McIntyre, Happy Corbin, Madcap Moss, Omos, Riddle, Sami Zayn, Sheamus et Seth "Freakin" Rollins[29]. Le à SummerSlam, il ne remporte pas le titre des États-Unis de la WWE, battu par son même adversaire par soumission dans un match revanche[30]. Le lors du pré-show à Clash at the Castle, Alpha Academy (Chad Gable et Otis) et lui perdent face aux Street Profits et Madcap Moss dans un 6-Man Tag Team match[31].

Le à Raw, il utilise sa mallette sur Seth "Freakin" Rollins, qui a été attaqué par Bobby Lashley avant le début du combat, mais il ne remporte pas le titre des États-Unis de la WWE, battu par son adversaire. Pendant le combat, The All Mighty l'attaque également. Il devient le premier catcheur à utiliser sa mallette pour un titre secondaire, et le 5e catcheur à échouer dans l'encaissement de sa mallette après John Cena, Damien Sandow, Baron Corbin et Braun Strowman[32]. Le aux Survivor Series WarGames, il redevient champion des États-Unis de la WWE en battant Bobby Lashley et Seth "Freakin" Rollins dans un Triple Threat match, remportant le titre pour la seconde fois[33].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Royal Rumble match masculin en 25e position, élimine Ricochet avant d'être lui-même éliminé par le futur gagnant, Cody Rhodes[34]. Le à Elimination Chamber, il conserve son titre en battant Seth "Freakin" Rollins (aidé par une intervention extérieure de Logan Paul qui a porté un Stomp sur ce dernier), Montez Ford, Damian Priest, Johnny Gargano et Bronson Reed dans un Elimination Chamber match[35].

Le à WrestleMania 39, il conserve son titre en battant John Cena de manière controversée[36].

Draft à SmackDown et champion par équipes avec Grayson Waller (2023-...)

[modifier | modifier le code]

Le à Raw, lors du Draft, il est annoncé être officiellement transféré à SmackDown par Triple H[37]. Le à Backlash, il conserve son titre en battant Bobby Lashley et Bronson Reed dans un Triple Threat match[38].

Le à SummerSlam, il ne remporte pas la Slim Jim SummerSlam 25-Man Battle Royal, gagnée par LA Knight[39]. Le à SmackDown, il ne conserve pas sa ceinture, battu par Rey Mysterio, ce qui met fin à un règne de 258 jours[40]. Le à SmackDown, il forme officiellement une alliance avec Grayson Waller et ensemble, les deux hommes battent la LWO (Rey Mysterio et Santos Escobar)[41].

Le au Royal Rumble, il entre dans le Men's Royal Rumble match en 13e position, mais se fait éliminer en 7e par le futur gagnant, Cody Rhodes[42].

Le à WrestleMania XL, son partenaire et lui deviennent les nouveaux champions par équipes de SmackDown en battant The Judgment Day (Damian Priest et Finn Bálor) dans un 6-Pack Tag Team Ladder match qui inclut également The Awesome Truth (The Miz et R-Truth) qui remportent les titres par équipes de Raw, #DIY (Johnny Gargano et Tommaso Ciampa), The New Day (Kofi Kingston et Xavier Woods) et New Catch Republic (Pete Dunne et Tyler Bate). Ils remportent les titres pour la première fois de leurs carrières[43]. Treize soirs plus tard à SmackDown, Nick Aldis et Triple H leur présentent les nouvelles ceintures: les WWE Tag Team Championships[44].

Le à SmackDown, ils ne conservent pas leurs ceintures, battus par #DIY dans un match revanche, ce qui met fin à un règne de 90 jours[45].

Caractéristiques au catch

[modifier | modifier le code]
  • Prises de finition
    • A Town-Down/ATL (Austin Theory Lunch) (Fireman's Carry Cutter) maintenant (Fireman’s Carry Knee Smash)
    • Ataxia (Leg Hook Reverse STO)
  • Surnoms
    • The Now
    • The Unproven One[46]
Theory en tant que FIP World Heavyweight Champion
  • Black Gate Wrestling
    • 1 fois Black Gate Wrestling Heavyweight Championship
  • The Crash Lucha Libre
    • 1 fois The Crash Heavyweight Championship[47]
  • Fire Star Pro Wrestling
    • 2 fois FSPW Heavyweight Championship[48]
  • Mucha Lucha Atlanta
    • 1 fois MLA Global Championship[49]
  • National Championship Wrestling
    • 1 fois NCW Heavyweight Championship
  • Peachstate Wrestling Alliance
    • 1 fois PWA Heritage Championship
  • WWA4
    • 1 fois WWA4 Heavyweight Championship
  • Xtreme Wrestling Alliance
    • 1 fois XWA Heavyweight Championship

Récompenses des magazines

[modifier | modifier le code]
Classement PWI 500 d'Austin Theory[50]
Année 2018 2019 2020 2021 2022 2023
Rang 171 en augmentation80 en diminution152 Non classé 96 en augmentation45

Notes et références

[modifier | modifier le code]
  1. a et b (en) et a/austin-theory Austin Theory sur Online World of Wrestling.
  2. Pat Fannin, « Austin Theory Is The New WWN Champion; Competing At WrestleMania Axxess », Fightful, (consulté le )
  3. (en-US) Jamie Greer, « Austin Theory Beats Keith Lee for WWN Championship » [archive], sur Last Word on Pro Wrestling, (consulté le )
  4. (en) « #AndNEW: Austin Theory Wins EVOLVE Championship, Eddie Kingston Debuts », lastwordonprowrestling.com, (consulté le )
  5. (en) « EVOLVE 117 RESULTS: TRIPLE THREAT TITLE MATCH, OHNO VS. ALLIN », f4wonline.com, (consulté le )
  6. (en) « EVOLVE 118 (DECEMBER 16TH) RESULTS & REVIEW », voicesofwrestling.com, (consulté le )
  7. (en) « CMLL Weekly #24 : Copa Dinastias continues, Austin Theory makes his Arena Mexico/CMLL debut & both Dragon Lee/Titan return from Japan », reddit.com, (consulté le )
  8. « NXT North American Champion Roderick Strong def. Austin Theory », WWE,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. (en) « WWE NXT results, January 8, 2020 », sur WWE (consulté le )
  10. (en) « WWE Raw results, March 30, 2020 », sur WWE (consulté le )
  11. Jason Powell, « WrestleMania 36 results: Powell’s live review of Night Two featuring Brock Lesnar vs. Drew McIntyre for the WWE Championship, John Cena vs. “The Fiend” Bray Wyatt in a Firefly Funhouse match, Edge vs. Randy Orton in a Last Man Standing match, Rhea Ripley vs. Charlotte Flair for the NXT Women’s Championship », sur Pro Wreslting Dot Net, (consulté le )
  12. (en) « WWE Raw results, April 13, 2020 », sur WWE (consulté le )
  13. (en) « WWE Raw results, May 18, 2020 », sur WWE (consulté le )
  14. (en) « WWE Raw results, June 22, 2020 », sur WWE (consulté le )
  15. (en) « WWE NXT results, August 26, 2020 », sur WWE (consulté le )
  16. (en) « WWE NXT results, September 8, 2020 », sur WWE (consulté le )
  17. « NXT TakeOver: WarGames 2020 at Capitol Wrestling Center (AKA WWE Performance Center) wrestling results - Internet Wrestling Database », sur www.profightdb.com (consulté le )
  18. (en) « WWE NXT results, December 9, 2020 », sur WWE (consulté le )
  19. (en) « WWE NXT results, January 20, 2021 », sur WWE (consulté le )
  20. (en) « WWE NXT results, September 14, 2021 », sur WWE (consulté le )
  21. (en) « WWE SmackDown results, October 1, 2021 », sur WWE (consulté le )
  22. (en) « Team Raw def. Team SmackDown in the 5-on-5 Men’s Survivor Series Elimination Match », sur WWE (consulté le )
  23. « WWE Royal Rumble 2022 : Brock Lesnar a remporté le Rumble masculin », sur VoxCatch (consulté le )
  24. (en-US) « Brock Lesnar triumphed inside the Elimination Chamber Match to capture the WWE Championship. », sur WWE (consulté le )
  25. (en-US) « Pat McAfee def. Austin Theory, then lost to Mr. McMahon; afterward “Stone Cold” Steve Austin Stunned all three », sur WWE (consulté le )
  26. (en-US) « WWE Raw results, April 18, 2022 », sur WWE (consulté le )
  27. (en-US) « Theory def. Mustafa Ali to retain the United States Championship », sur WWE (consulté le )
  28. (en-US) « Bobby Lashley def. Theory to win the United States Championship », sur WWE (consulté le )
  29. (en-US) « Theory Wins 2022 Men's WWE Money in the Bank Ladder Match », sur Bleacher Report (consulté le )
  30. (en-US) « Bobby Lashley Defeats Theory, Retains United States Title at WWE SummerSlam 2022 », sur Bleacher Report (consulté le )
  31. (en-US) « Madcap Moss & The Street Profits def. Theory & Alpha Academy », sur WWE (consulté le )
  32. (en-US) « WWE Raw results, recap, grades: Austin Theory fails Money in the Bank cash-in on U.S. champ Seth Rollins », sur CBS Sports (consulté le )
  33. (en-US) « Austin Theory def. Seth Rollins and Bobby Lashley to win the United States Title », sur WWE (consulté le )
  34. (en-US) « Cody Rhodes won the 2023 Men's Royal Rumble Match to earn a World Title opportunity at WrestleMania », sur WWE (consulté le )
  35. (en-US) « Austin Theory retained U.S. Title inside the Elimination Chamber with help from Logan Paul », sur WWE (consulté le )
  36. (en-US) « United States Champion Austin Theory def. John Cena », sur WWE (consulté le )
  37. (en-US) « WWE Raw Results: May 1, 2023 », sur WWE (consulté le )
  38. (en-US) « United States Champion Austin Theory def. Bobby Lashley and Bronson Reed », sur WWE (consulté le )
  39. (en-US) « LA Knight won the SummerSlam Battle Royal presented by Slim Jim », sur WWE (consulté le )
  40. (en-US) « WWE SmackDown Results – 8/11/23 (Roman Reigns, Hail to the Chief) », sur Wrestleview (consulté le )
  41. (en-US) « WWE SmackDown Results – 9/1/23 (Payback go-home show, John Cena, Jimmy Uso return) », sur Wrestleview (consulté le )
  42. « WWE Royal Rumble 2024: Cody Rhodes remporte le Rumble masculin », sur VoxCatch (consulté le )
  43. (de) « Résultats de WWE WrestleMania XL - Nuit 1 », sur VoxCatch (consulté le )
  44. (en-US) « WWE SmackDown Results – 4/19/24 (Number 1 contender match, WWE Women’s Championship) », sur Wrestleview (consulté le )
  45. (en-US) « WWE SmackDown Results – 7/5/24 (Money in the Bank Go-Home Show) », sur Wrestleview (consulté le )
  46. (de + en) « Austin Theory », sur Cagematch (consulté le )
  47. (es) Marcos Romero, « The Crash tiene nuevo campeón » [« The Crash has a new champion »], sur El Sol de Tijuana, (consulté le )
  48. « Austin Theory », Fire Star Pro Wrestling (consulté le )
  49. « MLA Global Championship », Mucha Lucha Atlanta (consulté le )
  50. (en-US) « PWI Ratings for Austin Theory », sur Internet Wrestling Database (consulté le )

Liens externes

[modifier | modifier le code]