Jun Akiyama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Akiyama.
Jun Akiyama
Jun Akiyama.jpg
Données générales
Nom de naissance
Jun Akiyama
Nationalité
Naissance
Taille
6 2 (1,88 m)[1]
Poids
240 lb (109 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.
1992 - aujourd'hui

Jun Akiyama (秋山準, Akiyama Jun?) (né le à Izumi, Préfecture d'Ōsaka) est un catcheur (lutteur professionnel) et promoteur de catch japonais.

Entraîné pour devenir catcheur dans le dojo de l'All Japan Pro Wrestling (AJPW), il débute dans cette fédération en 1992. Il s'y fait connaître pour son travail en équipe avec d'abord Mitsuharu Misawa avec qui il devient champion du monde par équipe AJPW puis champion par équipe All Asia avec Takao Omori puis deux fois champion du monde par équipe AJPW avec Kenta Kobashi.

Il quitte l'AJPW en 2000 quand Misawa part fonder la Pro Wrestling NOAH et ce dernier fait de lui une des vedettes de cette fédération en devenant champion poids-lourds Global Honored Crown (GHC) à trois reprises ainsi que champion hardcore toutes catégories GHC. Il s'y fait connaître aussi en tant qu'équipier d'Akitoshi Saito avec qui il est champion par équipe GHC à deux reprises et est aussi l'équipier de Takeshi Rikio (en) avec qui il remporte une fois ce titre.

En 2013, il retourne à l'AJPW dont il devient président en 2014.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Akiyama pratique la natation, la lutte et le judo durant sa jeunesse[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

All Japan Pro Wrestling (1992-2000)[modifier | modifier le code]

Akiyama entre au dojo de l'All Japan Pro Wrestling où il s'entraîne auprès de Giant Baba, Kenta Kobashi et Jumbo Tsuruta[2]. C'est face à Kobashi qu'il perd son premier combat le 17 septembre 1992[4]. En fin d'année, Baba le met en avant durant le tournoi Real World Tag League avec Takao Omori[5]. Ils atteignent la finale où ils échouent face à Mitsuharu Misawa et Toshiaki Kawada et ne remportent pas le championnat du monde par équipe AJPW alors vacant[5].

Pro Wrestling Noah (2000–2012)[modifier | modifier le code]

Après une dispute à AJPW sur la direction et le management, il quitta la fédération pour celle de Mitsuharu Misawa, la Pro Wrestling NOAH crée au milieu de 2000. Il effectue son premier match lors de Departure où avec Kenta Kobashi, ils battent Akira Taue et Mitsuharu Misawa dans un Best Two Out Of Three Falls Match. He a été rapidement établit comme to pstar de la fédération en devenant GHC Heavyweight Champion, mais rata de briller dans la position avec NOAH, qui éventuellement, forcé d'abandonner son push, en utilisant Yoshinari Ogawa pour regagner le titre d'Akiyama. Il continua de travailler à NOAH comme compétiteur par équipe remportant le GHC Tag Team Championship avec Akitoshi Saito.

En avril 2004, il créa le|GHC Openweight Hardcore Championship pour revenir dans les compétitions en solo. Cela le poussa dans une position de challenger pour le titre GHC de poids-lourd contre Kenta Kobashi qui a été voté comme match de l'année par la Wrestling Observer Newsletter. Fin 2004 et une bonne partie de 2005 ont été marqués par sa rivalité avec son protégé Makoto Hashi. Le 22 janvier 2006, Akiyama défait Akira Taue pour devenir le GHC Heavyweight Champion pour une seconde fois. Il réussit à conserver son titre contre Minoru Suzuki le 5 mars et contre Masao Inoue le 24 avril, mais il fut battu par Naomichi Marufuji le 9 septembre dans sa troisième défense

Plus tard, il gagna son seconde GHC Tag Team Championship avec Takeshi Rikio le 1er avril 2007 (la première fut gagné le 23 septembre 2002 avec Akitoshi Saito où ils perdirent le titre face à Kobashi et Tamon Honda), mais ils seront obligés de rendre le titre vacant suite aux blessures de Rikio au cou.

Il retourne à la All Japan par la suite, tout en continuant à apparaitre à la NOAH. Lors de Pro Wrestling Love in Ryogoku Vol.13 il devient AJPW Triple Crown Champion pour la première fois en battant Suwama et il défendra son titre contre Taiyo Kea le 27 novembre lors de NOAH GREAT VOYAGE 2011 IN TOKYO VOL.

Le 22 janvier, lui et Akitoshi Saito battent Bad Intentions (Giant Bernard et Karl Anderson) et remportent les GHC Tag Team Championship pour la deuxième fois[6].

Le 22 juillet, ils perdent les titres contre Samoa Joe et Magnus[7].

Retour à la All Japan Pro Wrestling (2013–...)[modifier | modifier le code]

Le 26 janvier 2013, lui, Shiozaki, Atsushi Aoki, Kotaro Suzuki et Yoshinobu Kanemaru, qui avaient tous quitter la NOAH dans le même temps, ont annoncé qu'ils avaient rejoint la All Japan Pro Wrestling,ils forment le clan " Burning ". Le 17 mars, lui et Gō Shiozaki battent Get Wild (Manabu Soya et Takao Omori) et remportent les AJPW World Tag Team Championship[8]. Lors de Final Burning in Budokan, lui, Kenta Kobashi, Keiji Mutoh et Kensuke Sasaki battent Gō Shiozaki, Kenta, Maybach Taniguchi et Yoshinobu Kanemaru[9]. Le 5 juillet, à la suite d'un exode de masse dirigé par Keiji Mutoh, il a été annoncé que Akiyama,avec le reste de Burning avait signé un contrat d'exclusivité avec la All Japan. Le 22 octobre, lui et Shiozaki perdent leur titres contre Evolution (Suwama et Joe Doering).

Le 26 janvier 2014, lui et Yoshinobu Kanemaru battent Atsushi Aoki et Kotaro Suzuki est remportent les AJPW All Asia Tag Team Championship. Le 29 avril ils perdent leur titres contre Keisuke Ishii et Shigehiro Irie de la Dramatic Dream Team. Plus tard le même soir, Akiyama a gagné "accidentellement" le Ironman Heavymetalweight Championship, après la pose de son bras sur la ceinture lors d'une interview dans les coulisses. Le 4 juin, il a été signalé que Akiyama deviendrait le nouveau président de la All Japan Pro Wrestling, à partir du 1er juillet. La All Japan Pro Wrestling a confirmé le rapport avec une annonce officielle le lendemain . Le 15 juin, il perd contre Takao Omori et ne remporte pas le vacant AJPW Triple Crown Heavyweight Championship[10]. Le 28 juin, lui et Takao Omori battent Evolution (Suwama et Joe Doering) et remportent les AJPW World Tag Team Championship[11].

Le 1er novembre, il bat Akebono et remporte le AJPW Triple Crown Heavyweight Championship pour la deuxième fois[12]. Le 2 janvier 2016, il perd le titre contre Suwama[13].

Le 12 mars 2017, il bat Kenso et remporte le vacant Gaora TV Championship[14].

Le 3 janvier 2018, ils perdent les titres contre Suwama et Shuji Ishikawa[15]. Le 3 février, lui et Yūji Nagata battent Naoya Nomura et Ryoji Sai et remportent les vacants AJPW All Asia Tag Team Championship[16].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • Blue Thunder
    • Supernova

Palmarès et accomplissements[modifier | modifier le code]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Jun Akiyama[17]
Année 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003
Rang 119 en diminution 190 en augmentation 96 en augmentation 79 en augmentation 27 en diminution 35 en diminution 42 en augmentation 39 en diminution 48 en diminution 138
Année 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang en augmentation 125 en augmentation 107 en augmentation 20 en diminution 72 en diminution 277 en augmentation 42 en diminution 181 en diminution 193 en augmentation 6 en diminution 76
Année 2014 2015 2016 2017
Rang en diminution 90 en diminution 150 en diminution 202 en diminution 250

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Jun Akiyama », sur Online World of Wrestling (consulté le 28 septembre 2016).
  2. a b c et d (en) « Profil de Jun Akiyama », sur Cagematch (consulté le 28 septembre 2016).
  3. (en) J.K. McMillen, « Shifting The Spotlight: Jun Akiyama », sur Cageside Seats, (consulté le 28 septembre 2016).
  4. (en) « AJPW 20th Anniversary », sur Cagematch (consulté le 28 septembre 2016).
  5. a et b (en) « Real World Tag League 1992 », sur Cagematch (consulté le 28 septembre 2016).
  6. (ja) « Great Voyage 2012 in Osaka », Pro Wrestling Noah (consulté le 22 janvier 2012)
  7. (ja) « Great Voyage 2012 in Ryogoku ~力皇猛引退セレモニー~ », Pro Wrestling Noah (consulté le 22 juillet 2012)
  8. (ja) « 2013 プロレスLove in 両国~Basic&Dynamic~ » [archive du ], All Japan Pro Wrestling (consulté le 17 mars 2013)
  9. (ja) « ja:2013年5月11日(土) », Pro Wrestling Noah (consulté le 11 mai 2013)
  10. (ja) « 2014 ダイナマイトシリーズ 東京・後楽園ホール 【開幕戦】 »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), All Japan Pro Wrestling (consulté le 15 juin 2014)
  11. (ja) « 2014 ダイナマイトシリーズ 北海道・札幌テイセンホール » [archive du ], All Japan Pro Wrestling (consulté le 28 juin 2014)
  12. (ja) チャリティー弘前大会/ « ja:【11.1】全日本プロレス チャリティー弘前大会 », All Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 2 novembre 2015)
  13. (ja) « ja:【1.2】 2016 ニューイヤーウォーズ 2Days・後楽園 », All Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 3 janvier 2016)
  14. (ja) « 3.12後楽園ホール大会[観衆]1190人 », All Japan Pro Wrestling,‎ (consulté le 13 mars 2017)
  15. (en) « AJPW results for January 3, 2018 », puroresuspirit.net, (consulté le 15 février 2018)
  16. (en) « AJPW Yokohama Twilight Blues Special reivew (2.3.18) », rearviewreviews.com, (consulté le 11 décembre 2018)
  17. (en) « PWI Ratings for Jun Akiyama », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 28 septembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]