Arn Anderson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arn Anderson
Image illustrative de l'article Arn Anderson
Martin Lunde

Nom(s) de ring Super Olympia
Arn Anderson
Marty Lunde
Taille 1,85 m
Poids 115 kg
Naissance (55 ans)
Rome, Géorgie, Drapeau des États-Unis États-Unis
Débuts janvier 1982
Fin 25 août 1997

Martin "Marty" Lunde, plus connu sous son nom de ring Arn Anderson (né le à Rome, Géorgie), est un catcheur américain retraité, considéré par certains experts comme le plus grand catcheur qui ait jamais gagné un titre mondial. Sa carrière a été marquée par son alliance avec Ric Flair et différents membres de l'élite du catch dans le clan des Four Horsemen. Il est actuellement producteur à la World Wrestling Entertainment dans la division RAW.

Carrière[modifier | modifier le code]

Sous le nom de Double-A ou The Enforcer, Anderson était considéré comme l'un des plus grands catcheurs en équipe de l'histoire du catch. Il portait les ceintures NWA Tag Team Championship deux fois avec différents membres de la Stud Stable (en) de Ron Fuller à la Southeast Championship Wrestling (en) en 1983 et 1984. En 1985, Arn Anderson quitta la Géorgie et forma le nouveau Minnesota Wrecking Crew avec Ole Anderson, et remportaient ainsi les ceintures par équipe NWA National; Arn a aussi détenu le titre NWA Television Championship en 1986, restant bien sûr la moitié des champions par équipe NWA National; les titres National Tag Team étaient plus tard laissés vacants, et abandonnés, après que Dusty Rhodes et Road Warrior Animal blessaient Ole Anderson. Il devenait par la suite un membre fondateur des Four Horsemen avec Tully Blanchard, Ole Anderson, James J. Dillon (en) et Ric Flair à la NWA et était ainsi dans chacune des incarnations du clan à travers les années. Cependant, la tension avec Ole Anderson montait après leur défaite face au Rock and Roll Express à Starrcade 1986, Ole prenait un congé de deux mois. Après s'être retourné contre Ole Anderson en février 1987, Arn Anderson faisait équipe avec Tully Blanchard et les deux devenaient champions par équipe de la NWA. En octobre 1988, Anderson et Blanchard rejoignaient la World Wrestling Federation, prenaient Bobby Heenan en tant que leur manager, et remportaient les titres par équipes de la WWF en 1989 ; Arn Anderson aura aussi souffert d'une blessure face aux Rockers en octobre 1989. Après avoir travaillé avec la World Wrestling Federation, Anderson retournait à la WCW en décembre 1989, et reformait les Four Horsemen ; Anderson restait en tant que catcheur à la NWA/WCW jusqu'à sa retraite du catch le 25 août 1997 à WCW Monday Nitro. Il était aussi un membre de la Dangerous Alliance (en) à la WCW, qui comprenait une partie des futurs talents du catch. Il était un membre des Old Age Outlaws à la WCW en 2000 qui combattait la nWo. Il a aussi formé les Enforcers (en) avec Larry Zbyszko (en) toujours à la WCW.

En plus du DDT en prise de finition, Anderson utilisait des prises qui lui étaient devenues familières, marquées par la puissance de sa droite et de son spinebuster. Il était renommé pour ses interviews et sa participation aux storylines. Ses capacités à faire des interviews improvisées lui permettaient d'être le porte-parole des Four Horsemen lors de leur dernière incarnation, alors qu'il aimait que le gang vienne lutter sous le nom des Four Horsemen of the Apocalypse.

Anderson s'est retiré du catch en 1997 à cause de blessures à la nuque et dans le dos, travaillant actuellement en tant qu'agent/producteur à la WWE. Il a fait des apparitions à la WWE. Lors de la storyline de l'Invasion WCW/ECW, Anderson faisait les commentaires en tant que consultant pour match comptant pour le WCW Heavyweight Championship entre Booker T et Buff Bagwell, ce qui fut sa seule apparition en tant que commentateur à la WWE. Pendant WrestleMania X8, il fit une brève apparition sur le ring lors du match entre Ric Flair et The Undertaker, affligeant sa prise de finition, le spinebuster à l'Undertaker. Quelques mois plus tard, il tentait d'aider Flair à remporter la totalité de la propriété de la WWE pendant un match avec Vince McMahon, mais il reculait au moment d'une confrontation avec Brock Lesnar, qui était entré sur le ring pour aider McMahon.

Désormais, il aide la Diva de WWE RAW Candice Michelle à parfaire ses capacités sur le ring.

Anderson fit une apparition spéciale en octobre 2006 à l'occasion du RAW Family Reunion, où il était dans le coin de Ric Flair pour son match contre Mitch (en) du Spirit Squad.

Arn était dans le coin de Ric Flair, Sgt. Slaughter, Dusty Rhodes, et Ron Simmons aux Survivor Series 2006, où les quatre affrontaient le Spirit Squad. Cependant, il était renvoyé du bord du ring par l'arbitre pendant le match.

Arn Anderson sera introduit au WWE Hall of Fame 2012 avec ses compagnions des Four Horsemens : Tully Blanchard , James J. Dillon (en) et Ric Flair.

Le Raw du 13\01\2013 il intervient en retenant le rock qui se battait sans l autorisation d un match avec CM punk

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • Double A
    • The Enforcer

Citations[modifier | modifier le code]

    • « Seule une personne a eu autant de dommage causée par la peur, et pour trouver cette source vous devez revenir aux Quatre Chevaliers de l'Apocalypse. »
    • « L'adversité introduit un homme à lui-même. »
    • « À l'époque où j'étais gamin, je voulais être un champion de catch. Vous avez probablement dit J'ai envie d'être pompier ! »
    • « Juste partir. Trouver quelque chose d'autre à faire. Parce que la vie que tu sauves est peut-être la tienne ! »
    • « J'ai pas envie de klaxonner mon propre klaxon mais... klaxonne, klaxonne. »
    • « Tu ne sautes pas un chien dans son propre territoire et tu ne te salis pas avec la famille. »
    • « Les gens ne vous demandent pas comment vous gagnez, ils demandent si vous gagnez. »
    • « ... Pour vous tous qui ont toujours achetés un ticket pour voir Arn Anderson catcher, que vous m'aimiez ou me détestez, vous savez que quand cette cloche a sonné vous avez tout ce que j'ai eu cette soirée. »
    • « ... Ne pense pas que tu peux pointer ton doigt sur MON visage et t'appeler un Horseman ! »
    • « Je ne vais pas être responsable de ce qu'il va arriver. Parce que nous ne portons pas de chapeaux blancs. Nous ne sommes pas des gars gentils. Et je vous le dit - les têtes vont rouler ! Donc, je l'ai dit. Faites attention à ce que vous souhaitez, parce que maintenant, vous l'avez... »
    • « Regardez, nous sommes le gang originale et nous sommes les plus vicieux dans tout l'histoire du catch. Ils envoient l'un de vous à l'hôpital, vous envoyez deux des siens à la morgue. »
    • « Les diamants sont éternels... tout comme les Four Horsemen »
    • « Gagne si tu peux, perd si tu dois, mais triche à tout prix. »

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Broadcast Radio
    • Introduit dans le Hall of Fame de Wrestling-Radio.com en 2007

Vie privée[modifier | modifier le code]

Bien que cela ait été annoncé à de nombreuses reprises, Arn n'a aucun lien de parenté Gene Anderson (en), Lars Anderson (en), Ole Anderson, C.W. Anderson (en), Ken Anderson (Mr. Kennedy) ou Ric Flair. Il s'est fait donné le nom Anderson et était annoncé comme le cousin de Ole avec sa ressemblance à Ole en apparence et dans le style de catch. Flair est lui un ami de longue date de Arn Anderson.

Arn est marié à Erin, avec qui il a deux enfants, Barrett et Brock. Il avait une « fille » nommée « Susan Lunde » dans une storyline comprenant le catcheur indépendant Trent Wylde en Caroline du Nord. Cette « fille » était un personnage fictif et n'a jamais existé.

Comme reporté dans sa biographie, dans un match en 1994, Arn était envoyé à travers les cordes du ring. La corde supérieure s'est séparée du coin, mais il réussit à rester debout. Six mois plus tard, le même évènement arriva, mais cette fois il tomba par terre sous le poids de son corps et se blessa ainsi à la tête, la nuque et le dos. Il ne s'est jamais reposé pour se soigner, ce qui aggrava ses blessures. Dans sa biographie, Arn dit que le premier signe du problème était pendant un match, où son bras gauche devenait engourdi et ne répondait plus. Plus tard, ils trouvaient une écharde, sans doute tombée de la corde pendant l'accident, enlevant du confort au coude et ajoutant une faiblesse.

Mais lorsqu'il vit un chiropracticien à Charlotte et consulté des experts médicaux à Atlanta, le dommage s'avéra bien plus sévère. Une opération chirurgicale devenait nécessaire pour maintenir les fonctions motrices de son bras. L'opération menée à Atlanta fin 1996 réussit, sans toutefois diminuer la faiblesse de certains muscles, affectant ainsi le contrôle et la masse musculaire de son bras gauche. Il passait quelques semaines à l'hôpital pendant ce temps, créditant sa récupération à sa femme, son thérapiste, et le fait qu'il ne voulait pas laisse ses enfants orphelins. Cependant, il y retournait en mars 1997 avec des problèmes cardiaques et pulmonaires, mais il s'en tirait et sortait peu de temps après.

Il raconta enfin dans son discours de retraite, qu'en juillet 1997, alors qu'il ne travaillait pas, un ami le voyait à la gym et lui donna une tape dans le dos. Sous l'effet du choc, Arn laissa tomber la bouteille d'eau qu'il portait. Son bras gauche resta ainsi inutilisable pour plusieurs heures. Il réalisa que son retour sur le ring pouvait lui causer une nouvelle blessure à la nuque et le laisser paralysé.

Livres[modifier | modifier le code]

Autobiographie : Anderson, Arn. Arn Anderson 4 Ever: A Look Behind the Curtain. Kayfabe Pub Group, 1998

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Historique du NWA World Tag Team Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 7 août 2009)
  2. a et b (en) « Historique du NWA/WCW World Television Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 7 août 2009)
  3. (en) « Pro Wrestling Illustrated - Feud of the Year (1986-2007) », sur Wrestling Information Archive (consulté le 22 juin 2009)
  4. a et b (en) « Pro Wrestling Illustrated Award Winners - Tag Team of the Year », sur Wrestling Information Archive (1972-2007) (consulté le 9 juin 2009)
  5. (en) « Pro Wrestling Illustrated - Editor's Award (1981-2007) », sur Wrestling Information Archive (consulté le 22 juin 2009)
  6. (en) « Pro Wrestling Illustrated Top 500 2003 », sur Wrestling Information Archive (consulté le 22 juin 2009)
  7. a, b et c (en) « Pro Wrestling Illustrated's Top 100 Tag Teams of the PWI Years », sur Wrestling Information Archive (consulté le 19 octobre 2009*)
  8. (en) « Historique du WCW World Tag Team Championship », sur Wrestling Information Archive (consulté le 7 août 2009)
  9. (en) « Historique du WWF World Tag Team Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 19 octobre 2009*)
  10. (de) « Observer: Best On Interviews », sur genickbruch.com (consulté le 19 octobre 2009*)

Lien externe[modifier | modifier le code]