Kane (catch)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Glenn Jacobs
Illustration.
Glenn Jacobs en 2023.
Fonctions
Maire du comté de Knox
En fonction depuis le
(5 ans, 7 mois et 14 jours)
Élection
Réélection
Prédécesseur Tim Burchett
Biographie
Nom de naissance Glenn Thomas Jacobs
Date de naissance (56 ans)
Lieu de naissance Torrejón de Ardoz (Espagne)
Nationalité Américain
Parti politique Républicain (depuis 2017)
Diplômé de Université d'État du Nord-Est du Missouri
Profession Catcheur
Homme politique
Glenn Jacobs
Glenn Jacobs en avril 2014.
Données générales
Nom de naissance
Glenn Thomas Jacobs
Nom de ring
Isaac Yankem DDS
Fake Diesel
Kane
Nationalité
Naissance
Taille
entre 6 8 (2,03 m)[1] et 7 0 (2,13 m)[2]
Poids
entre 310 lb (141 kg) et 323 lb (147 kg)
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Dean Malenko
Ray Candy
Jeff Bradley
Carrière pro.
- aujourd'hui

Glenn Thomas Jacobs né le à Torrejon de Ardoz, plus connu sous le nom de Kane, est un catcheur (lutteur professionnel), homme politique et acteur américain. Il est connu pour son travail à la World Wrestling Entertainment. Il est actuellement le maire du Comté de Knox, au Tennessee.

Il commence sa carrière de catcheur à l'United States Wrestling Association où il lutte sous divers noms de ring. Il rejoint la World Wrestling Federation (WWF) en 1995 où il utilise le nom d'Isaac Yankeem DDS et incarne le dentiste personnel de Jerry Lawler. Il est ensuite le « faux » Diesel après le départ de Kevin Nash pour la World Championship Wrestling avant d'incarner Kane, le frère de l'Undertaker en 1997.

Il garde ce nom de ring durant le reste de sa carrière et remporte une fois le championnat de la WWF, le championnat du monde par équipe de la WWF/WWE à neuf reprises (deux fois avec Mankind, deux fois avec X-Pac, deux fois avec The Undertaker, une fois avec The Hurricane, Rob Van Dam et Big Show).

En 2021, il est intronisé dans le Hall of Fame de la WWE en même temps que Rob Van Dam et The Great Khali.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Les parents de Jacobs sont des militaires de l'US Air Force alors stationné en Espagne à sa naissance[3]. Il grandit dans la banlieue de Nashville et devient un fan de catch[3]. Il étudie à l'université d'État du Nord-Est du Missouri (en) où il fait partie de l'équipe de basketball[3],[4]. Il s'illustre dans ce sport en établissant le record de la moyenne de field goal par match de son équipe[4]. Il obtient un bachelor en littérature anglaise et en enseignement[3]. Après l'université, il travaille comme professeur remplaçant dans les environs de Saint-Louis (Missouri)[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Circuit indépendant (1992-1995)[modifier | modifier le code]

Jacobs s'entraine pour devenir catcheur auprès de Dean Malenko et Ray Candy et fait ses premiers combats en 1992[5]. Il lutte principalement dans le Tennessee à l'United States Wrestling Association[5]. Il s'y fait connaitre sous un masque en incarnant Christmas Creature et perd le 28 décembre 1992 un Title vs. Mask match pour le championnat du monde poids lourd unifié de l'USWA face à Jerry Lawler[6],[7]. Cela marque la fin de l'utilisation de ce gimmick[6].

En 1993, il fait un bref passage à la World Championship Wrestling où il lutte sous le nom de Bruiser Mastino[8]. Pour son unique combat dans cette fédération le 6 mars, il perd rapidement face à Sting[8]. Il lutte ensuite au Japon et à Porto Rico durant le reste de l'année ainsi qu'en 1994[5].

Jacobs retourne aux États-Unis en 1995 où il travaille à la Smoky Mountain Wrestling (SMW) sous le nom d'Unabomb[5]. Il y fait équipe avec Al Snow avec qui il remporte le championnat par équipes de la SMW le 7 avril après leur victoire sur les Rock n Roll Express (Ricky Morton et Robert Gibson)[9]. Ils perdent ce titre le 6 juillet face à Dirty White Boy et Tracy Smothers[10].

World Wrestling Federation/Entertainment (1995-...)[modifier | modifier le code]

Dr. Isaac Yankem puis « Faux » Diesel (1995-1997)[modifier | modifier le code]

Jacobs apparait pour la première fois à la World Wrestling Federation (WWF) le 26 juin 1995 sous les traits du Dr Isaac Yankem DDS, le dentiste personnel de Jerry Lawler[11]. Bret Hart est alors le rival de Lawler et Yankem l'affronte une première fois le 27 août au cours de SummerSlam où Lawler intervient en fin de match causant la disqualification de Yankem[12]. Il affronte Hart une seconde fois dans un match en cage le 16 octobre à Monday Night RAW où Hart l'emporte en s'échappant de la cage[13]. Ce gimmick ne plait pas aux fans et le Dr Isaac Yankem DDS devient un jobber[14].

En 1996, Kevin Nash et Scott Hall qui incarnent Diesel et Razor Ramon à la WWF quittent la fédération pour la World Championship Wrestling[15]. Puisque la WWF a les droits sur les noms de ring de ces deux catcheurs, Vince McMahon décide de réutiliser ces noms de ring avec Jacobs en « faux » Diesel et Rick Bognar en « faux » Razor Ramon[15]. Vince McMahon et Vince Russo lui font confiance et Jacobs réussi à montrer qu'il est un bon catcheur[16]. Cependant ce gimmick ne plait pas au public qui sait que Nash et Hall ne sont plus à la WWF[15].

Rivalités avec The Undertaker & Stone Cold Steve Austin (1997-2000)[modifier | modifier le code]

En 1997, Paul Bearer commence à évoquer Kane le frère de l'Undertaker mort dans un incendie[17]. Il apparaît pour la première fois le 5 octobre durant Badd Blood: In Your House où il se confronte à son frère[18]. Dans les semaines qui suivent, il intervient dans des combats en s'en prenant à tous les catcheurs afin d'affronter son frère lors des Survivor Series[19].

Lors du Royal Rumble 1998, il intervient dans un Casket Match entre The Undertaker et le WWF Champion Shawn Michaels pour le titre de WWF Championship et enferme l'Undertaker dans un cercueil, avant d'y mettre le feu[20]. Lors de No Way Out 1998, il bat Vader après un Chokeslam et un Tombstone Piledriver[21].

Lors de Wrestlemania XIV, il affronte enfin son frère The Undertaker dans un match un contre un et perd malgré l'assistance de Paul Bearer après trois Tombstone Piledriver de l'Undertaker[22].

Les deux frères s'affrontent à nouveau le à WWF Mayhem in Manchester, puis lors du Unforgiven 1998 dans le tout premier Inferno match, où l'Undertaker ressort vainqueur des deux combats[23].

Lors de King of the Ring 1998, il bat le WWF Champion Stone Cold Steve Austin dans un First Blood match et remporte le WWF Championship, titre qu'il perd le lendemain contre le même adversaire[24]. Le à RAW, Mankind et Kane remportent les World Tag Team Champions dans un match incluant les New Age Outlaws, l'Undertaker avec Stone Cold Steve Austin et The Nation (D-Lo Brown et The Rock)[25]. Ils les perdront trois semaines plus tard lors du SummerSlam face aux New Age Outlaws[26].

Plus tard, Kane rejoint The Corporation mais devient rapidement face après avoir aidé X-Pac, avec qui il fait équipe. Le à RAW, ils gagnent leur premier titre par équipe en battant Jeff Jarrett et Owen Hart. Le à Raw, ils perdent leur titre face aux Acolytes de la ministry à cause de Shane McMahon.

Lors de Wrestlemania XV, il bat Triple H par disqualification[27]. En 2000, Kane effectue un heel turn en attaquant son frère The Undertaker plusieurs fois sans raison, lui portant même un Chokeslam et cassant le ring. Une rivalité débute alors entre les deux. Ils s'affrontent dans un combat simple lors de Summerslam 2000, dans un match qui se termine en match nul après que Kane soit parti après avoir été démasqué par l'Undertaker[28].

The Brothers of Destruction (2000-2002)[modifier | modifier le code]

Kane avec son masque
Kane avec son masque en 2003.

Le lors du Royal Rumble, Kane bat le record du nombre d'éliminations dans un seul Royal Rumble match à l'époque en éliminant 11 catcheurs. Il se fera éliminer en dernier par Stone Cold Steve Austin[29].

Il s'allie ensuite à son frère l'Undertaker pour former les Brothers of Destruction, et les deux hommes tentent de décrocher les titres par équipes à No Way Out, face aux champions les Dudley Boyz et le duo Edge & Christian dans un Tables Match, mais ils perdent après l'intervention de Rikishi et Haku[30].

Le , lors de WrestleMania X-Seven, Kane remporte le Hardcore Championship en battant Raven dans un Triple Threat match qui incluaient également le Big Show[31].

Pendant l'été 2001, Kane et Undertaker obtiennent les ceintures de Champions par Équipe de la WWF[32],[33] et de la WCW[34], faisant d'eux les premiers double champions par équipe de l'histoire de la WWF.

Rivalité avec Triple H & perte du masque (2002-2003)[modifier | modifier le code]

Il entame après le Royal Rumble 2002, une rivalité avec Kurt Angle, rivalité qui se solde lors WrestleMania 18 où il perd face à Kurt Angle[35].

Le à RAW, il remporte avec The Hurricane les World Tag Team Championship en battant Christian et Lance Storm[36]. La semaine suivante, il bat Chris Jericho pour remporter l'Intercontinental Championship[37]. Kane et The Hurricane perdent leurs titres le contre Chris Jericho et Christian. Lors de No Mercy, dans un combat où le titre Intercontinental et le World Heavyweight Championship sont en jeux, il perd face à Triple H qui réunit les deux titres[38]. Le , il remporte les Tag Team Championship avec Rob Van Dam, qu'ils perdent face à La Résistance lors de Bad Blood[39].

Après Bad Blood, Triple H offre une chance à Kane de se joindre à son clan, l'Evolution, mais celui-ci refuse. Après une rivalité de plusieurs semaines avec Triple H, Eric Bischoff et Steve Austin oblige The Game à mettre son World Heavyweight Championship en jeu face à Kane lors de RAW du , où Kane perd. Après le combat, Kane retire son masque[40].

Rivalité avec Rob Van Dam, relation avec Lita et rivalités avec Matt Hardy & Edge (2003-2005)[modifier | modifier le code]

Kane sanglant dans un Steel Cage Match contre Edge en 2005.

Il a ensuite une rivalité avec son ancien partenaire, Rob Van Dam, qu'il bat lors de SummerSlam[41].

Une storyline est ensuite mise en place en montrant que Kane est instable et dangereux depuis qu'il a perdu son masque. Il attaque à plusieurs reprises Jim Ross puis Linda McMahon à RAW. Cette action déclenche une rivalité avec le fils à cette dernière, Shane McMahon. Les deux hommes s'affrontent lors de Survivor Series, combat que Kane remporte[42]. Pendant ce PPV, Kane intervient en faveur de Vince McMahon dans son combat face à l'Undertaker et enterre l'Undertaker dans un Buried Alive match[43].

Le à WrestleMania XX, il perd face à l'Undertaker[44]. Après WrestleMania, une rivalité éclate entre lui et Matt Hardy à cause de Lita. Cette dernière est en couple avec Hardy, mais elle est enceinte, et Kane déclare qu'il est le père du futur bébé. Cette rivalité emmène à un match à SummerSlam, où Kane bat Matt Hardy[45]. La stipulation de ce combat est que Lita doit épouser le gagnant. Une semaine plus tard, le à RAW, Matt Hardy interrompt le mariage entre Lita et Kane, mais ce dernier le fait passer à travers une table avec son Chokeslam et il repart avec Lita. Par la suite, Matt Hardy se blesse au genou et est obligé de se retirer des écrans[46].

Lors du RAW du , Kane tombe accidentellement sur Lita pendant son combat face à Gene Snitsky, après que ce dernier l'ai frappé avec une chaise, ce qui pousse Lita à avorter[47]. Une rivalité se met alors en place entre Kane et Snitsky, où Snitsky le bat lors de Taboo Tuesday[48], puis le blesse au dos quelques semaines plus tard. C'est en réalité une fausse blessure pour que Kane puisse aller sur le tournage de son film : See No Evil.

Il effectue son retour le pour participer au Money in the Bank Ladder Match lors de WrestleMania 21, mais il ne décroche pas la malette[49].

Après ce combat, il reprend sa relation avec Lita lorsque celle-ci entre en rivalité avec Trish Stratus. À Backlash, il bat Viscera, alors garde du corps de Trish Stratus[50]. Par la suite, Edge fait des avances à Lita, qu'elle accepte. Edge et Kane s'affrontent à Vengeance, combat qui voit Kane sortir vainqueur[51].

Les semaines suivantes voient le retour de Matt Hardy qui entre en rivalité avec Edge et Lita, ce qui annonce l'écartement de Kane de Lita.

Tag Team Champion avec Big Show, rivalités avec Imposteur Kane et Umaga (2005-2006)[modifier | modifier le code]

Kane et The Undertaker en 2006.

Lors d'Armageddon, lui et Big Show remportent les Tag Team Championship en battant Batista et Rey Mysterio[52].

Le lors de WrestleMania 22, il conserve les World Tag Team Championship avec le Big Show face à Carlito et Chris Masters[53], mais les perdent le lendemain à RAW face à la Spirit Squad[54].

Lors de RAW du , il déclare que May 19th () est la date à laquelle sa mère et sa famille adoptive ont été tués dans un incendie. Il entend alors des voix après sa victoire sur Trevor Murdoch[55], et la semaine suivante, lors du RAW du , Kane est confronté par un faux Kane qui porte son ancien masque et costume de lutte. L'imposteur lui applique un Chokeslam pendant son match contre Shelton Benjamin pour le titre Intercontinental de la WWE[56]. Kane et Imposteur Kane continuent de se bagarrer lors des semaines suivantes. Un combat entre les deux a lieu lors de Vengeance dans lequel l'imposteur bat le vrai Kane[57]. La rivalité prend fin lendemain à RAW, lorsque le faux Kane intervient une nouvelle fois dans un match de Kane, et que ce dernier l'attaque et le démasque[58]. L'imposteur était en fait Festus, qui avait été choisi de par sa morphologie assez semblable à celle du Big Red Monster.

Lors de SummerSlam, il aide la D-Generation X en attaquant Umaga. À Unforgiven, Kane affronte Umaga, le match se termine en No-Contest à la suite d'un double décompte à l'extérieur[59]. La rivalité s'achève lorsque Umaga bat Kane (avec l'aide d'Armando Estrada) dans un Loser Leaves RAW, ce qui signifiait que le perdant de ce match devait quittait RAW. Il quitte donc RAW pour SmackDown[60].

Diverses rivalités (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Il fait ses débuts à WWE SmackDown, le contre MVP, en gagnant par décompte à l'extérieur après que ce dernier eut peur de lui et s'enfuit[61]. Il entame alors une rivalité avec lui qui se conclut à Armageddon, dans un Inferno match, où Kane ressort vainqueur[62].

Le au Royal Rumble, Kane élimine King Booker, mais ce dernier, frustré, le frappa et l'élimina à son tour.

Une rivalité éclate alors entre les deux, et à No Way Out, Kane le bat[63]. À SmackDown, Kane perd contre King Booker dans un match pour une place dans le Money In The Bank Ladder Match à WrestleMania 23 après une intervention du Great Khali.

Kane entre alors en rivalité avec le géant indien, les deux hommes s'affrontent ainsi à WrestleMania 23 dans un match remporté par The Great Khali[64]. Kane entame ensuite une rivalité avec Mark Henry, qui se conclut sur une victoire de Henry dans un Lumberjack Match à One Night Stand[65].

À la suite de la blessure d'Edge, qui a laissé son WWE World Heavyweight Championship vacant, The Great Khali devient champion. Kane affronte alors The Great Khali et Batista lors de The Great American Bash dans un Triple Threat Match, où Khali conserve son titre[66].

Lors de SummerSlam, il bat Finlay[67]. Lors de Cyber Sunday, il affronte MVP pour le United States Championship. MVP perd par décompte à l'extérieur mais conserve ainsi son titre[68].

Kane est ensuite impliqué dans une rivalité à la ECW avec Mark Henry et Big Daddy V. Rivalité qui impliquera aussi The Great Khali (notamment dans une Monster Mash Battle Royal entre les quatre hommes, gagnée par Mark Henry)[69].

À Armageddon, il fait équipe avec CM Punk, mais ils perdent contre Mark Henry et Big Daddy V[70].

ECW Champion (2008)[modifier | modifier le code]

Kane avec la ceinture ECW en 2008.

Le au Royal Rumble, il participe au Royal Rumble Match, il rentre en 20e position et élimine Jimmy Snuka, Roddy Piper et John Morrison. Alors qu'il ne restait plus que quatre catcheurs, il se fait éliminer par Triple H et Batista[71].

Kane se lance ensuite à la conquête du titre de la ECW

Lors de WrestleMania 24, il remporte la Battle Royal, avec comme principaux opposants Mark Henry, Festus et The Great Khali, pour être le challenger no 1 au ECW Championship. Plus tard dans la soirée, il bat Chavo Guerrero en moins de 8 secondes et remporte le titre[72].

Lors de Backlash, il conserve son titre contre Chavo Guerrero[73]. Lors de Judgment Day, alors qu'il est toujours champion de la ECW, il fait équipe avec CM Punk contre John Morrison et The Miz pour les WWE Tag Team Championship, mais ils perdent[74]. À Night of Champions, il affronte Big Show et Mark Henry dans un Triple Threat Match pour le ECW Championship. Il perd son titre en prenant un Big Splash de Mark Henry qui est donc le nouveau champion[75].

À Unforgiven, il participe au Scramble Match pour le World Heavyweight Championship face à Batista, Rey Mysterio, JBL et Chris Jericho remporté par ce dernier[76]. À No Mercy, il perd contre Rey Mysterio par disqualification après l'avoir frappé avec une chaise[77].

Il perd de nouveau contre Mysterio à Cyber Sunday dans un No Holds Barred Match[78], puis à RAW le dans un No Disqualification Match.

Aux Survivor Series, il perd avec JBL, John Morrison, The Miz et MVP face à Rey Mysterio, Great Khali, Shawn Michaels et Cryme Tyme dans un Elimination Tag Team Match[79].

Diverses rivalités (2009-2010)[modifier | modifier le code]

Le au Royal Rumble, il participe au Royal Rumble match en entrant en 23e position, mais se fait éliminer par la Legacy.

Il participe ensuite à l'Elimination Chamber pour le championnat du Monde poids lourds à No Way Out, mais ne remporte pas le match. Après ça, il échoue à décrocher la malette au Money in the Bank Ladder match lors de WrestleMania XXV.

Kane est ensuite drafté à SmackDown. Lors de Backlash, il bat CM Punk[80].

Peu de temps après, Kane prend un congé de trois mois, jusqu'à son retour lors de The Bash, où il intervient durant le match opposant The Great Khali à Dolph Ziggler en attaquant Khali, lui coûtant le match[81]. Une rivalité débute alors entre les deux monstres, qui s'affrontent à SummerSlam, puis à Breaking Point dans un Singapore Cane match, où Kane ressort vainqueur des deux matches[82],[83].

Il effectue un face turn en fin d'année, en sauvant l'Undertaker d'une attaque du Big Show et de Chris Jericho.

World Heavyweight Champion, rivalités avec The Undertaker & Edge (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Kane en tant que champion du monde poids lourds en 2010.

Le , il participe sans succès au Royal Rumble en entrant en 12e position mais il se fait éliminer par Triple H. Il perd ensuite contre Drew McIntyre lors de l'Elimination Chamber dans un match pour titre Intercontinental[84]. Il participe ensuite au Money in the Bank Ladder match lors de WrestleMania XXVI, mais ne remporte pas la mallette[85].

Deux mois plus tard, Kane informe que son frère l'Undertaker a été agressé et se trouve dans un état critique. Il apparaît alors dans les coulisses des shows et dans les différents matchs pour chercher le coupable de l'agression (qui n'est autre que lui-même). Au Money in the Bank Ladder match lors de Money in the Bank, il parvient à décrocher la mallette, qu'il utilise avec succès le soir même sur le champion Rey Mysterio[86]. Il devient alors pour la première fois champion du Monde poids lourds. Il conserve son titre contre Mysterio à SummerSlam[87].

Il entame ensuite un feud avec l'Undertaker, de retour, qu'il bat à Night of Champions dans un No Holds Barred Match[88], à Hell in a Cell dans un Hell in a Cell match (avec le retour de Paul Bearer qui finit par trahir l'Undertaker en s'alliant à Kane)[89], puis à Bragging Rights dans un Buried Alive match (qu'il gagne grâce à l'intervention de la Nexus)[90]. Ce dernier match met fin à leur rivalité, l'Undertaker étant ensuite absent à la suite d'une blessure[91].

Il entre ensuite en rivalité avec Edge, ce dernier ayant kidnappé Paul Bearer et l'ayant placé dans un fauteuil roulant pour augmenter la rage de Kane. Aux Survivor Series, Kane conserve son titre face à Edge[92], avant de le perdre au profit de ce dernier lors de TLC dans un Fatal Four Way TLC match qui incluait aussi Rey Mysterio et Alberto Del Rio[93].

Il obtient son match revanche lors du premier SmackDown de l'année 2011, dans un Last Man Standing match qu'il perdra[94].

Rivalité avec The Corre, Tag Team Champion avec Big Show & blessure (2011)[modifier | modifier le code]

Le , Kane participe au Royal Rumble match lors du Royal Rumble en entrant en 40e et dernière position, mais se fera éliminer par Rey Mysterio.

Il perd ensuite à l'Elimination Chamber match pour le championnat du Monde poids lourds lors d'Elimination Chamber[95].

Kane s'allie ensuite au Big Show, et les deux entament une rivalité avec The Corre. Il devient donc face. Les deux hommes font équipe avec Santino Marella et Kofi Kingston pour battre The Corre à WrestleMania XXVII[96]. Kane et Big Show remportent ensuite les championnats par équipes de la WWE face à Heath Slater et Justin Gabriel, le à SmackDown[97]. Ils conservent les titres lors d'Extreme Rules face à Wade Barrett et Ezekiel Jackson dans un Lumberjack match[98], ainsi qu'à Over the Limit contre la New Nexus (CM Punk et Mason Ryan)[99].

Ils finissent cependant par les perdre le lendemain face à deux autres membres de la New Nexus, David Otunga et Michael McGillicutty[100]. À la suite de ce match, son équipe avec le Big Show se dissout.

Kane participe au Money in the Bank Ladder Match de SmackDown à Money in the Bank, mais ne remporte pas la mallette. Lors du SmackDown suivant, il perd un Street Fight match contre Randy Orton[101]. Après le match, il se fait attaquer par Mark Henry et se blesse à la suite d'une fracture du péroné, ce qui l'éloigne du ring pendant plusieurs mois[102].

Retour masqué, rivalités avec John Cena & Randy Orton (2011-2012)[modifier | modifier le code]

cette tenue à était porté par kane durant les années 2011/2013
Kane lors de son entrée à WrestleMania XXVIII.

Kane fait son retour en fin d'année, lors du Raw des Slammy Awards, avec sa première musique d'entrée, ainsi qu'un nouveau masque et une nouvelle tenue. Il porte un Chokeslam sur John Cena, qui affrontait Mark Henry lors du main-event[103]. Kane est alors transféré dans le roster de Raw.

Kane continu d'attaquer John Cena lors des semaines suivantes, confirmant son statut de heel. Il explique que ses attaques sur Cena sont liées à son gimmick « Rise Above Hate », affirmant que l'on ne peut pas surmonter la haine. Cette rivalité entraîne également Zack Ryder, ami de John Cena, que Kane blessera gravement, afin d'augmenter la rage de Cena.

Le premier affrontement entre les deux hommes a lieu le au Royal Rumble, dans un match qui se terminera en double décompte à l'extérieur[104]. Ils s'affrontent à nouveau lors du main-event d'Elimination Chamber, dans un Ambulance match, que John Cena remportera[105].

Peu de temps après, Kane entre en rivalité avec Randy Orton. Les deux hommes s'affrontent à WrestleMania XXVIII, match que Kane remportera après un Chokeslam de la troisième corde[106]. Cependant Orton parviendra à le battre lors du SmackDown suivant dans un match sans disqualification[107], ainsi qu'à Extreme Rules dans un Falls Count Anywhere match[108].

Kane obtient ensuite un match pour le championnat de la WWE à No Way Out, face à Daniel Bryan et au champion CM Punk, mais ne remporte pas le match à la suite de la victoire de Punk[109]. À la suite de ce match, Kane entre en rivalité avec Daniel Bryan. Les deux hommes s'affrontent à SummerSlam, dans un match remporté par Daniel Bryan[110].

Team Hell No (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Kane proposant un câlin à Daniel Bryan.

Malgré leur rivalité, Kane et Daniel Bryan parviennent à devenir les challengers aux championnats par équipes, puis à les remporter en battant les champions Kofi Kingston et R-Truth lors de Night of Champions[111]. Ils les conservent face à la Team Rhodes Scholars (Cody Rhodes et Damien Sandow) lors de Hell in a Cell, en perdant par disqualification[112].

Pendant les semaines suivantes, Kane et Bryan parviennent à s'entendre de mieux en mieux, formant ainsi une vraie équipe, nommée Team Hell No. L'équipe devient face. Ils entrent alors en rivalité avec un nouveau clan appelé The Shield, qui les attaquent pendant leurs matchs. Ils perdent avec Ryback face à The Shield à TLC[113].

Le , ils participent au Royal Rumble match du Royal Rumble, où ils s'éliminent mutuellement.

Ils participent ensuite sans succès à l'Elimination Chamber match lors de Elimination Chamber. L'équipe défend par la suite ses titres avec succès à WrestleMania 29 face à Dolph Ziggler et Big E Langston[114].

Peu après, ils entrent dans une nouvelle rivalité avec The Shield. Ils perdent contre Roman Reigns et Seth Rollins à Extreme Rules, dans un Tornado Tag Team match pour les titres par équipes, mettant ainsi un terme au règne de huit mois de la Team Hell No[115]. Daniel Bryan s'allie ensuite à Randy Orton dans un match pour les titres par équipes à Payback, mais ils perdent. Le même soir, Kane affronte le troisième membre du Shield, Dean Ambrose, pour le championnat des États-Unis, mais perd le match par décompte à l'extérieur[116].

Kane affronte Randy Orton à Raw le 1er juillet, dans un match arbitré par Daniel Bryan, durant lequel Bryan fait un compte trop rapide en faveur de son partenaire Kane. Ce dernier lui reproche alors son mauvais arbitrage. Cette dispute marque alors la fin de la Team Hell No[117].

Il entre ensuite en rivalité avec la Wyatt Family, où, à SummerSlam, il perd face au leader du groupe Bray Wyatt[118].

À la suite de ce match, Kane s'absente deux mois et part en tournage du film See No Evil 2.

The Authority (2013-2015)[modifier | modifier le code]

"Corporate" Kane en tant que directeur des opérations de The Authority.

Il fait son retour lors de Hell in a Cell, où il attaque le Miz et la Wyatt Family[119].

Le lendemain à RAW, il bat The Miz dans un combat rapide puis appelle Stephanie McMahon pour lui dire qu'il sera désormais à son service tout en lui donnant son masque. Il rejoint donc The Authority. Le sur Twitter, il annonce qu'il est désormais le nouveau Directeur des Opérations.

Le , il participe au Royal Rumble, où il est éliminé par CM Punk, avant de revenir peu de temps avant la fin du match et de l'éliminer à son tour.

Lors de WrestleMania XXX, il perd avec Billy Gunn et Road Dogg face à The Shield[120].

Le lors de Main Event, il revient avec son costume de catcheur et attaque le Big Show[121]. Lors de Extreme Rules, il perd face à Daniel Bryan et ne remporte pas le WWE World Heavyweight Championship[122]. Il participe ensuite au Ladder match pour le WWE World Heavyweight Championship lors de Money in the Bank, mais perd au profit de John Cena[123]. À Battleground, John Cena conserve son titre en battant Kane, Randy Orton et Roman Reigns[124].

Il effectue son 400e combat à RAW le en perdant face à Roman Reigns dans un Last Man Standing Match. Après le match, il rend une nouvelle fois son masque à Triple H et Stephanie McMahon[125].

Lors de RAW du , il revient en tant que Directeur des Opérations[126]. L'équipe de Triple H ayant perdu lors de Survivor Series face à l'équipe de John Cena, il perd sa place de Directeur des Opérations et redevient un lutteur régulier[127].

Lors de TLC, il perd contre Ryback[128].

Le lors de Fastlane lui, Big Show et Seth Rollins battent Dolph Ziggler, Ryback et Erick Rowan[129]. À Money in the Bank, il ne réussit pas à décrocher la mallette du Money In The Bank Ladder Match, cette dernière étant décrochée par Sheamus[130].

Après une attaque de Brock Lesnar peu avant le PPV Battleground, il part en tournage d'un film jusqu'en .

Demon Kane, Face Turn & rivalité avec la Wyatt Family (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Kane en 2016.

Kane fait son retour le lors de Night of Champions et attaque Seth Rollins et Sheamus, ce dernier étais sur le point d'encaisser sa mallette Money in the Bank[131].

Le lors de Hell in a Cell, il perd contre Seth Rollins qui conserve son WWE World Heavyweight Championship[132]. Comme le veut la stipulation, Kane se voit retirer ses fonctions de Directeur des Opérations.

Kane s'allie ensuite avec son frère l'Undertaker pour reformer les Brothers Of Destructions et les deux hommes entrent en rivalité avec la famille Wyatt. Aux Survivor Series, ils battent Bray Wyatt et Luke Harper[133].

À WWE Tribute Of The troops 2015, il fait équipe avec Dean Ambrose, Roman Reigns, les Usos, les Dudley Boyz et Ryback pour battre The League Of Nations et The Wyatt Family[134].

Le lors du Royal Rumble, il participe au Royal Rumble match où il entre en 7e position et élimine R-Truth, puis se fait éliminer par Braun Strowman en 9e position[135].

Le lendemain à RAW, il perd contre Bray Wyatt. Il effectue son retour deux semaines plus tard en sauvant Ryback et Big Show d'un passage à tabac de la Wyatt Family. Lors de Fastlane, Kane, Ryback et Big Show battent Braun Stowman, Luke Harper et Erick Rowan[136]. Le lendemain à RAW, ils perdent contre Bray Wyatt, Luke Harper et Braun Stowman après une trahison de Ryback[137].

Lors de WrestleMania 32, il participe à la bataille royal en mémoire d'André le Géant, où il se fait éliminer en dernier par Baron Corbin.

Lors du Draft, le , Kane rejoint SmackDown.

Lors de Backlash, il gagne contre Bray Wyatt dans un No Holds Barred Match[138].

Lors de Survivor Series, il bat Luke Harper[139].

Retour, course au championnat universel, rivalité avec Brock Lesnar & Braun Strowman (2017-2018)[modifier | modifier le code]

Le , après quasiment un an d'absence, Kane fait son retour à RAW en tant que heel et porte deux Chokeslam sur Roman Reigns qui combattait contre Braun Strowman offrant la victoire à ce dernier. Après le match, The Miz annonce que le cinquième et dernier membre de son équipe pour TLC est Kane[140].

Lors de TLC, il perd avec The Miz, Braun Strowman, Cesaro et Sheamus contre The Shield (Kurt Angle, Seth Rollins et Dean Ambrose)[141]. À noter qu'à la fin du match, une bagarre éclate entre lui et Braun Strowman, ce dernier se faisant attaquer par le reste de l'équipe.

Kane se lance ensuite dans une rivalité avec Braun Strowman et Brock Lesnar pour le WWE Universal Championship.

Le au Royal Rumble, il perd au profit de Brock Lesnar un Triple Threat Match pour le titre universel qui incluait également Braun Strowman[142].

Le à WrestleMania 34, il perd la bataille royale en mémoire d'Andre The Giant au profit de Matt Hardy en se faisant éliminer par Baron Corbin, il élimine lui-même Fandango, The Miztourage, Chad Gable et Dolph Ziggler[143].

Alliance avec Daniel Bryan et rivalité avec The Bludgeon Brothers, puis alliance avec The Undertaker et rivalité avec la DX (2018)[modifier | modifier le code]

Le à SmackDown Live, il effectue une fois de plus son retour en Face venant en aide à Daniel Bryan qui subissait les attaques des Bludgeon Brothers en portant notamment son Chokeslam sur Harper. Daniel Bryan et Kane se font ensuite une accolade, et ils apprennent qu'ils affronteront Harper et Rowan pour les titres par équipes de SmackDown lors d'Extreme Rules[144].

Lors d'Extreme Rules, la Team Hell No est attaquée dans les vestiaires par The Bludgeon Brothers. Plus tard dans la soirée, Bryan et Kane perdent contre ces derniers et ne remportent pas les titres par équipe de SmackDown[145]. Le même soir, il est rapporté que Kane s'est blessé au pied et qu'il sera absent pour une durée indéterminée[146].

À l'automne 2018, il s'allie avec The Undertaker, alors en rivalité avec Triple H et Shawn Michaels. Le lors du WWE Super Show-Down, The Undertaker perd contre Triple H après deux Sweet Chin Music de Shawn Michaels et un Pedigree de Triple H. Après le match, Kane et l'Undertaker attaquent Triple H et Shawn Michaels. L'Undertaker porte un Chokeslam sur Michaels à travers une table et un Tombstone Piledriver sur Triple H[147]. Le 2 novembre lors de Crown Jewel, Kane et l'Undertaker perdent contre ces deux mêmes adversaires[148].

Diverses apparitions (2019-2021)[modifier | modifier le code]

Le à Raw, il remporte le WWE 24/7 Championship en effectuant le tombé sur R-Truth sur le terrain du Neyland Stadium, à Knoxville, avant que ce dernier ne le récupère plus tard sur le parking du voiturier avant le show[149]. Il vient ensuite en aide à Seth Rollins, attaqué par The OC, Dolph Ziggler & Robert Roode, avant de se faire attaquer à son tour par "The Fiend" Bray Wyatt qui lui porte un Mandible Claw.

Le à SmackDown, il vient défier The Fiend "Bray Wyatt" pour l'avoir attaqué, il se fait par la suite aider par Daniel Bryan.

Lors des Survivor Series, il fait une courte apparition pour les adieux de The Undertaker.

Le au Royal Rumble, il effectue son retour en entrant dans le Royal Rumble Match masculin en 18e position, il élimine successivement Ricochet & Dolph Ziggler mais se fait éliminer par Damien Priest, c'est la 20e fois depuis 1996 qu'il participe à un Royal Rumble Match.

Il fut plus tard rapporté qu'il avait fait don de ses gains lors du Royal Rumble à l'université des technologies appliquées du comté de Knoxville[150].

WWE Hall of Fame (2021)[modifier | modifier le code]

Le , The Undertaker annonce que Kane sera introduit au WWE Hall of Fame.

Le , il est intronisé au WWE Hall of Fame.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Kane portant un Chokeslam sur CM Punk.
Kane effectuant un Chokeslam sur CM Punk.
  • Surnoms
    • The Big Red Monster
    • The Big Red Machine'
    • The Devil's Favorite Demon
    • Corporate Kane
    • Corporate Demon
    • Demon Kane
    • Concessions Kane
    • Director of Operations
    • Mr. Money In The Bank
  • Musiques d'entrées
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
Sound of Drills (en Isaac Yankem) ? 1995-1996 WWE/F
Diesel Blues (en Diesel) Jim Johnston 1996-1997
Burned Jim Johnston 1997-2000
Out of the Fire Jim Johnston 2000-2002
Slow Chemical Finger Eleven 2002-2008
Man on Fire Jim Johnston 2008-2011
Veil of Fire Jim Johnston 2011-2016
Veil of Fire
(Rise Up Remix)
Jim Johnston / CFO$ 2017-...

Palmarès[modifier | modifier le code]

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Glenn Jacobs[156]
Année 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018
Rang 390 en augmentation 103 en diminution 157 en diminution 175 en augmentation 21 en augmentation 13 en diminution 34 en augmentation 16 en diminution 55 en augmentation 23 en augmentation 13 en diminution 19 en diminution 50 en diminution 65 en augmentation 33 en diminution 37 en diminution 79 en augmentation 4 en diminution 22 en augmentation 16 en diminution 42 en diminution 51 en diminution 52 en diminution 119 en diminution 142

Filmographie[modifier | modifier le code]

Carrière dans la politique[modifier | modifier le code]

En 2016, Glenn Jacobs, candidat du parti républicain, vise le poste de maire de la ville de Knoxville, dans le Tennessee.

Le , Glenn Jacobs est élu maire du comté de Knox dans le Tennessee[161] (en France, cela se rapproche d'un président de communauté d'agglomération).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Kane », sur wrestlingdata.com (consulté le ).
  2. « Superstar Stats KANE », sur wwe.com (consulté le ).
  3. a b c d et e (en) Norm Elrod, « 12 Things You Didn’t Know About WWE Giant Kane »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur denver.cbslocal.com, (consulté le ).
  4. a et b (en) « Bulldogs Basketball Records »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur gobulldogs.truman.edu (consulté le ).
  5. a b c et d (en) John Milner et Richard Kamchen, « Kane », sur Slam! Wrestling (consulté le ).
  6. a et b (en) Jacob Waring, « The Many Gimmicks of Glen Jacobs », sur Bleacher Report, (consulté le ).
  7. (en) « USWA @ Memphis », sur Wrestlingdata (consulté le ).
  8. a et b (en) Bob Colling, « WCW Saturday Night 3/6/1993 », sur Wrestling Recaps (consulté le ).
  9. (en) « SMW Bluegrass Brawl III », sur Cagematch (consulté le ).
  10. (en) « SMW TV #180 », sur Cagematch (consulté le ).
  11. (en) « WWE: Monday Night Raw (06.26.95) », sur pdrwrestling.net (consulté le ).
  12. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Summerslam 1995 », sur 411mania, (consulté le ).
  13. (en) Scott Keith, « The SmarK Rant for Monday Night RAW–10.16.95 », sur Rantsylvania, (consulté le ).
  14. (en) Martin Stezano, « Bad Gimmick Hall of Fame: Isaac Yankem, DDS », sur Jobus Run, (consulté le ).
  15. a b et c (en) Nicholas Grooms, « Moments in Wrestling History: “The Story of the Fake Razor Ramon and the Fake Diesel”: WWE 96-97 », sur E Wrestling News, (consulté le ).
  16. (en) James Caldwell, « WWE News: Kane interview - Reflections on Isaac Yankem, Fake Diesel, Not expected to succeed as Kane, why he took off the mask, why he doesn't read the Internet », sur PWTorch, (consulté le ).
  17. (en) Justin Labar, « This Day in History: Kane Made One of the Best Debuts Ever », sur Bleacher Report, (consulté le ).
  18. (en) John Powell, « Undertaker gets Cain-ed at Badd Blood », sur Slam! Wrestling, (consulté le ).
  19. (en-US) « Kane – Online World of Wrestling » (consulté le ).
  20. (en) « Full Event Results », sur wwe.com, (consulté le ).
  21. « WWF IN YOUR HOUSE 20 (1998) »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur centpourcentcatch.free.fr, (consulté le ).
  22. (en) « Full WrestleMania XIV results », sur wwe.com, (consulté le ).
  23. (en) « THE UNDERTAKER AND KANE TAKE PART IN THE FIRST EVER INFERNO MATCH (2:10) »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur wwe.com, (consulté le ).
  24. (en) « Rajah.com WWE PPV Flashbacks: King of the Ring 1998 - June 28, 1998 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur rajah.com, (consulté le ).
  25. « 10 août 1998 », sur willywrestlefest.fr, (consulté le ).
  26. « SUMMERSLAM 1998 », sur wwe.com (consulté le ).
  27. « Un Wrestlemania par jour: Wrestlemania 15 - (LIVE) -Complet », sur info-lutte.net, (consulté le ).
  28. (en) « Full Event Results », sur wwe.com, (consulté le ).
  29. « ROYAL RUMBLE 2001 », sur wwwe.com (consulté le ).
  30. « NO WAY OUT 2001 RESULTS », sur wwe.com (consulté le ).
  31. « Full WrestleMania X-Seven results », sur wwe.com (consulté le ).
  32. a et b (en) « Brothers of Destruction's first World Tag Team Championship reign »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur WWE (consulté le ).
  33. a et b (en) « Brothers of Destruction's second World Tag Team Championship reign »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur WWE (consulté le ).
  34. a et b (en) « W.C.W. World Tag Team Title », sur Wrestling-titles.com (consulté le ).
  35. (en) « Full WWF WrestleMania 18 Results », sur wrestleview.com, (consulté le ).
  36. (en) « Kane and Hurricane vs Christian and Lance Storm 9 23 02 »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur dailymotion.com, (consulté le ).
  37. (en) « Kane », sur profightdb.com, (consulté le ).
  38. (en) « WWE NO MERCY 2002 », sur pwwew.net, (consulté le ).
  39. (en) « The WWE Bad Blood Results », sur allwwewrestlers.com, (consulté le ).
  40. (en) « WWE History », sur thewwehistory.weebly.com, (consulté le ).
  41. (en) « The History of SummerSlam », sur prowrestling.about.com, (consulté le ).
  42. (en) « WWE Survivor Series 2003 », sur cagematch.net, (consulté le ).
  43. (en) « SURVIVOR SERIES 2003 », sur wwe.com, (consulté le ).
  44. (en) « THE UNDERTAKER VS. KANE: WRESTLEMANIA 20 (3:14) », sur wwe.com, (consulté le ).
  45. « SUMMERSLAM 2004 », sur wwe.com (consulté le ).
  46. « Kane & Lita's wedding brings chaos: Raw, August 23, 2004 », sur wwe.com (consulté le ).
  47. « WWE RAW RESULTS - September 13, 2004 », sur onlineofwrestling.com (consulté le ).
  48. « TABOO TUESDAY 2004 RESULTS », sur wwe.com (consulté le ).
  49. « Full WrestleMania 21 Results », sur wwe.com (consulté le ).
  50. « BACKLASH 2005 RESULTS », sur wwe.com (consulté le ).
  51. « VENGEANCE 2005 RESULTS », sur wwe.com (consulté le ).
  52. « ARMAGEDDON 2005 RESULTS », sur wwe.com (consulté le ).
  53. « Full WrestleMania 22 results », sur wwe.com (consulté le ).
  54. (en) « WWE RAW Results — 4/3/06 », sur wrestlezone.com (consulté le ).
  55. (en) « WWE RAW RESULTS – MAY 22, 2006 », sur Wrestle Zone (consulté le ).
  56. (en) « WWE RAW RESULTS – MAY 29, 2006 », sur Wrestle Zone (consulté le ).
  57. « "Impostor Kane" def. Kane », sur wwe.com (consulté le ).
  58. (en) « WWE RAW RESULTS - June 26, 2006 », sur Online World Of Wrestling (consulté le ).
  59. « Kane vs. Umaga (Double Countout) », sur wwe.com (consulté le ).
  60. « Umaga def. Kane », sur wwe.com (consulté le ).
  61. (en) « WWE SMACKDOWN! RESULTS - October 13, 2006 », sur Online World Of Wrestling (consulté le ).
  62. « Kane def. MVP (Inferno Match) », sur wwe.com (consulté le ).
  63. (en) « WWE No Way Out Results - 02/18/2007 », sur wrestlingnewsworld.com, (consulté le ).
  64. « Full WrestleMania 23 results », sur wwe.com (consulté le ).
  65. (en) « CAGEMATCH » Events Database » WWE One Night Stand 2007: Extreme Rules », sur Cagematch (consulté le ).
  66. « World Heavyweight Champion The Great Khali def. Batista and Kane (Triple Threat Match) », sur wwe.com (consulté le ).
  67. « Kane def. Finlay », sur wwe.com (consulté le ).
  68. « Kane def. United States Champion MVP (Countout, MVP retains) », sur wwe.com (consulté le ).
  69. (en) « CAGEMATCH » Events Database » ECW on Sci Fi #73 », sur Cagematch (consulté le ).
  70. (en) « ARMAGEDDON 2007 », sur wwe.com, (consulté le ).
  71. (en) « WWE ROYAL RUMBLE RESULTS – JANUARY 27TH, 2008 », sur catchfans.net, (consulté le ).
  72. (en) « Historique du titre du ECW Championship », sur WWE (consulté le ).
  73. (en) « BACKLASH 2008 », sur wwe.com, (consulté le ).
  74. (en) « JUDGMENT DAY 2008 », sur wwe.com, (consulté le ).
  75. (en) « NIGHT OF CHAMPIONS 2008 », sur wwe.com, (consulté le ).
  76. « Chris Jericho wins World Heavyweight Championship Scramble », sur wwe.com (consulté le ).
  77. « Rey Mysterio def. Kane (Disqualification) », sur wwe.com (consulté le ).
  78. « Rey Mysterio def. Kane in a No Holds Barred Match », sur wwe.com (consulté le ).
  79. « Team HBK def. Team JBL Traditional (Survivor Series Elimination Match) », sur wwe.com (consulté le ).
  80. « Kane def. CM Punk », sur wwe.com (consulté le ).
  81. « Dolph Ziggler def. The Great Khali », sur wwe.com (consulté le ).
  82. « Kane def. The Great Khali », sur wwe.com (consulté le ).
  83. « Kane def. The Great Khali (Singapore Cane Match) », sur wwe.com (consulté le ).
  84. « Intercontinental Champion Drew McIntyre def. Kane », sur wwe.com (consulté le ).
  85. (en) « WrestleMania XXVI results », sur wwe.com, (consulté le ).
  86. « World Champion Rey Mysterio def. Jack Swagger; Kane def. Rey Mysterio (New World Champion) », sur wwe.com (consulté le ).
  87. « World Heavyweight Champion Kane def. Rey Mysterio », sur wwe.com (consulté le ).
  88. « Night of Champions 2010 results », sur wwe.com (consulté le ).
  89. « WWE Hell in a Cell 2010 results », sur wwe.com (consulté le ).
  90. « Complete WWE Bragging Rights 2010 results », sur wwe.com (consulté le ).
  91. « BEST OF 2010 : l'Undertaker vs Kane », sur wrestlingfootball.fr, (consulté le ).
  92. « Survivor Series 2010 Results », sur wwe.com (consulté le ).
  93. « WWE TLC: Tables, Ladders & Chairs 2010 results », sur wwe.com (consulté le ).
  94. « TLC 2010 : tous les résultats », sur catchfan.com, (consulté le ).
  95. « WWE Elimination Chamber 2011 results », sur wwe.com (consulté le ).
  96. « Full WrestleMania XXVII results », sur wwe.com (consulté le ).
  97. « Smackdown Results – 4/22/11 », sur wrestleview.com (consulté le ).
  98. « Big Show & Kane def. Wade Barrett & Ezekiel Jackson (WWE Tag Team Championship Lumberjack Match) », sur wwe.com (consulté le ).
  99. « WWE Tag Team Champions Big Show & Kane def. CM Punk & Mason Ryan », sur wwe.com (consulté le ).
  100. « Raw: May 23, 2011 », sur wwe.com (consulté le ).
  101. « SmackDown: July 22, 2011 », sur wwe.com (consulté le ).
  102. « Mark Henry injures Kane », sur wwe.com (consulté le ).
  103. « WWE Raw SuperShow results: Kane resurrected », sur wwe.com (consulté le ).
  104. « John Cena vs. Kane (Double Count-out) », sur wwe.com (consulté le ).
  105. « John Cena def. Kane (Ambulance Match) », sur wwe.com (consulté le ).
  106. « WrestleMania XXVIII Results: Kane overpowers The Viper », sur wwe.com (consulté le ).
  107. « SmackDown live results: April 6, 2012 », sur wwe.com (consulté le ).
  108. « Extreme Rules 2012 results », sur wwe.com (consulté le ).
  109. « No Way Out 2012 results », sur wwe.com (consulté le ).
  110. « SummerSlam 2012 results », sur wwe.com (consulté le ).
  111. « Night of Champions 2012 results », sur wwe.com (consulté le ).
  112. « Hell in a Cell 2012 results », sur wwe.com (consulté le ).
  113. « WWE TLC 2012 results », sur wwe.com (consulté le ).
  114. « WrestleMania 29 results », sur wwe.com (consulté le ).
  115. « Extreme Rules 2013 results », sur wwe.com (consulté le ).
  116. « WWE Payback 2013 results », sur wwe.com (consulté le ).
  117. (en) « Team Hell No », sur wwe.com, (consulté le ).
  118. « SummerSlam 2013 results », sur wwe.com (consulté le ).
  119. « WWE Hell in a Cell 2013 results », sur wwe.com (consulté le ).
  120. « WrestleMania 30 results », sur wwe.com (consulté le ).
  121. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59000.
  122. « WWE World Heavyweight Champion Daniel Bryan def. Kane (Extreme Rules Match) », sur wwe.com (consulté le ).
  123. « WWE Money in the Bank 2014 results », sur wwe.com (consulté le ).
  124. Jean Vinnier, « Résultat Battleground 2014! », sur Examiner.com, (consulté le ).
  125. Thibaut Bdg, « La fin du « Demon Kane » ? »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur caq.fr, (consulté le ).
  126. « LES RÉSULTATS DE RAW DU 11 AOÛT 2014: BROCK LESNAR RUINE L'ANNIVERSAIRE D'HULK HOGAN ET STEPHANIE MCMAHON SE VENGE DE BRIE BELLA », sur wwe.fr.
  127. Jason Descôteaux, « Résultat Survivor Series », sur info-lutte.com, (consulté le ).
  128. Jason Descôteaux, « Résultat PPV TLC 2014 », sur info-lutte.com, (consulté le ).
  129. Jason Descôteaux, « Résultat PPV Fastlane », sur info-lutte.com, (consulté le ).
  130. (en) Dave Meltzer, « WWE Money in the Bank 2015 results: John Cena vs Kevin Owens, Seth Rollins vs. Dean Ambrose ladder match »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur f4wonline.com, (consulté le ).
  131. « WWE Night of Champions 2015 results: Seth Rollins wins, Sting loses, Sheamus doesn't cash-in, Kane returns », sur cagesideseats.com (consulté le ).
  132. « WWE Hell in a Cell 2015 results », sur wwe.com (consulté le ).
  133. « WWE Survivor Series 2015 results », sur wwe.com (consulté le ).
  134. « WWE Tribute to the Troops 2015 Results: Winners, Grades, Reaction and Highlights », sur syndication.bleacherreport.com (consulté le ).
  135. « Triple H remporte le Royal Rumble Match 2016 pour le titre de Champion du Monde Poids-Lourds de la WWE », sur wwe.fr (consulté le ).
  136. « WWE Fastlane 2016 results », sur wwe.com (consulté le ).
  137. « WWE RAW Results – 2/22/16 (Shane McMahon returns) », sur wrestleview.com (consulté le ).
  138. « WWE Backlash 2016 results », sur wwe.com (consulté le ).
  139. « Survivor Series 2016 results », sur wwe.com (consulté le ).
  140. « WWE Raw results, Oct. 16, 2017: Kane joins the fight against The Shield this Sunday as jaw-dropping mystery partner », sur wwe.com (consulté le ).
  141. « WWE TLC: Tables, Ladders and Chairs 2017 results », sur wwe.com (consulté le ).
  142. « Royal Rumble 2018 results », sur wwe.com (consulté le ).
  143. WWE, « WrestleMania 34 Kickoff: April 8, 2018 », (consulté le ).
  144. « WWE SmackDown LIVE results, June 26, 2018: Team Hell No reunites, will face Bludgeon Brothers for SmackDown Tag Team Titles at WWE Extreme Rules », sur wwe.com (consulté le ).
  145. (en-US) « WWE Extreme Rules Results - 7/15/18 (AJ Styles vs. Rusev, Roman Reigns vs. Bobby Lashley) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur wrestleview.com (consulté le ).
  146. (en) « Backstage News On When Kane Suffered His Foot Injury, Update On His WWE TV Status - WrestlingInc.com », WrestlingInc.com,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  147. (en-US) « WWE Super Show-Down Results - 10/6/18 (Triple H vs. The Undertaker for the last time) - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur wrestleview.com (consulté le ).
  148. « WWE Crown Jewel results », sur wwe.com (consulté le ).
  149. « Kane wins WWE 24/7 title - but loses it back to 16-time champion R-Truth », sur skysports.com (consulté le ).
  150. (en-US) Jerome Wilen, « WWE Superstar Kane (Mayor Glenn Jacobs) to donate his Royal Rumble earnings », sur WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News, (consulté le ).
  151. (en) « Smoky Mountain Wrestling Tag Team Title », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le ).
  152. (en) « USWA Heavyweight Title history », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le ).
  153. (en) « Kane's first WWE title reign », sur WWE (consulté le ).
  154. (en) « Historique du titre WWF/E Hardcore », sur WWE (consulté le ).
  155. (en) « Historique du titre de World tag team champion », sur Online World of Wrestling (consulté le ).
  156. (en) « Classement PWI500 de Kane », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le ).
  157. http://www.cagematch.net/?id=223&nr=90.
  158. « Review of The 50 Greatest Finishing Moves in WWE History », sur LiveAbout (consulté le ).
  159. [vidéo] extrait Smallville sur YouTube.
  160. [vidéo] extrait MacGruber sur YouTube.
  161. (en-US) « Glenn Jacobs, WWE star Kane, wins race for Knox County Mayor on Thursday - WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News », sur wrestleview.com (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]