Mike Sanders (catch)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sanders et Mike Sanders.
Mike Sanders
une illustration sous licence libre serait bienvenue

Mike Sanders (à droite) avec un fan dans les années 2000.

Données générales
Nom de naissance
Michael Edwin Neil Sanders
Nom de ring
Mike Sanders
Nationalité(s)
Naissance
Taille
6 1 (1,85 m)[2]
Poids
230 lb (105 kg)[2]
Catcheur retraité
Fédération
Entraîneur
Carrière pro.

Michael Edwin Neil Sanders plus connu sous le nom de Mike Sanders (né le à Smyrna, Géorgie) est un catcheur américain. Il est principalement connu pour son travail au sein de la World Championship Wrestling où il a été entraîné et y a remporté le championnat des poids mi-lourds et a été le commissionnaire (équivalent de manager général) de Monday Nitro.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Sanders doit ses prénoms aux astronautes de la mission Appolo 11 : Michael Collins, Edwin Aldrin et Neil Armstrong. Il a grandi à Atlanta où son père dirige une entreprise de location. Il est devenu fan de catch et particulièrement de Mr. Wrestling II (un ami d'un de ses oncles), Tony Atlas et Ric Flair et suit avec assiduité la Georgia Championship Wrestling (en)[3].

Il a servi pendant quatre ans au sein de l'US Army et a fait du stand-up[4].

Carriière de catcheur[modifier | modifier le code]

World Championship Wrestling (1998-2001)[modifier | modifier le code]

C'est en fréquentant la salle de sport de Lex Luger en 1997 qu'il rencontre certains catcheurs de la World Championship Wrestling (WCW) dont Diamond Dallas Page qui l'aide à entrer au WCW Power Plant, le centre d'entraînement de la fédération ; où Sanders y reste pendant un an avant d'apparaître pour la première fois à WCW Saturday Night, l'émission secondaire de la WCW, où il perd face à Chavo Guerrero, Jr[3],[5]. Il est alors utilisé comme un jobber, perdant la plupart de ses matchs afin de mettre en valeur ses différents adversaires[3].

C'est à partir de l'été 2000 que l'équipe créative de la WCW décide de le mettre sur le devant de la scène avec d'autres catcheurs formés ces derniers mois au Power Plant (Mark Jindrak, Chuck Palumbo, Sean O'Haire, Reno, Shawn Stasiak et Johnny The Bull) pour former les Natural Born Thrillers (en) (NBT) dont Sanders est le leader[6]. Le clan entame d'abord une rivalité avec les Filthy Animals car les NBT les remplacent dans leur rôle de gardes du corps d'Eric Bischoff et Vince Russo, le président de la WCW et le responsable de l'équipe créative.

Passage à la Heartland Wrestling Association puis à la World Wrestling All-Stars (2001-2002)[modifier | modifier le code]

Total Nonstop Action Wrestling (2003)[modifier | modifier le code]

Circuit indépendant (2003-2005)[modifier | modifier le code]

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Heartland Wrestling Association
    • 1 fois Champion par équipe de la HWA avec Lance Cade

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500de Mike Sanders[7]
Année 2002 2003
Rang 214 en augmentation179

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Michael E. Sanders sur l’Internet Movie Database

  1. (en) « Profil de Mike Sanders », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 21 décembre 2014).
  2. a et b (en) « Profil de Mike Sanders », sur Online World of Wrestling (consulté le 21 décembre 2014).
  3. a, b et c (en) Jay Bower, « The Smarks Biography: “Above Average” Mike Sanders 07.11.02 », sur 411 mania, (consulté le 21 décembre 2014).
  4. (en) « About Mike Sanders », sur mikesanders.net (consulté le 21 décembre 2014).
  5. (en) « WCW Saturday Night », sur Cagematch (consulté le 23 décembre 2014).
  6. (en) Ralph Hardin, « The Common Denominator – “The Last Days of WCW Revisited” (Eric Bischoff, Bret Hart, Hulk Hogan, Booker T, Goldberg, Scott Steiner, Sting, Lex Luger, Natural Born Thrillers, Vince McMahon, Sid Vicious, Monday Night Wars) », sur Inside Pulse, (consulté le 24 décembre 2014) : « But I mentioned the Natural Born Thrillers, led by “Above Average” Mike Sanders. ».
  7. (en) « Classement PWI 500 de Mike Sanders », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 14 janvier 2014)