Wendi Richter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Wendi Richter
Données générales
Nom complet Wendi Richter
Nationalité américaine
Date de naissance (55 ans),
Dallas (Texas)
Date de décès Crystal River (Floride)[1]
Taille 5 8 (1,73 m)[1]
Poids 140 lb (64 kg)[1]
Catcheur (ou catcheuse) mort (e)
Fédérations World Wrestling Federation
American Wrestling Association
Entraîneur The Fabulous Moolah[2]
Judy Martin[2]
Carrière pro. 19791989

Wendi Richter est une catcheuse (lutteuse professionnelle) américaine, née le à Dallas (Texas). Elle est principalement connue pour son travail à la World Wrestling Federation (aujourd'hui renommée World Wrestling Entertainment), mais a également travaillé à la National Wrestling Alliance, la World Wrestling Council et la American Wrestling Association.

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle est principalement connue pour son travail à la World Wrestling Federation (aujourd'hui renommée World Wrestling Entertainment), mais a également travaillé à la National Wrestling Alliance, la World Wrestling Council et la American Wrestling Association.

Elle a remporté deux fois le Championnat féminin de la WWF, ainsi que deux fois le Championnat féminin par équipe de la NWA avec Joyce Grable. Elle a également été une fois Championne féminine de la AWA et deux fois Championne féminine de la WWC.

Notamment connue pour sa storyline avec la chanteuse Cyndi Lauper (qui la managea notamment lors de WrestleMania I), Richter a quitté la WWF suite à l'Original Screwjob, en référence à l'arnaque plus connue du Montreal Screwjob : alors qu'elle devait quitter la WWF (ne souhaitant pas renouveler son contrat) en laissant le titre vacant, le président de la fédération Vince McMahon lui fit perdre le titre le 25 novembre 1985 alors qu'elle devait remporter le match et conserver son titre. L'arbitre, qui participait à l'arnaque, a validé le tombé qu'effectuait son adversaire masqué (qui se trouvait être The Fabulous Moolah, ce que Richter ignorait) alors que Richter s'était dégagée du tombé avant le 3. Bien qu'elle n'ait plus adressé la parole à Vince McMahon ou à Moolah depuis cet évènement, la WWE l'introduisit dans son Hall of Fame le jour précédent WrestleMania XXVI, en 2010.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Wendi Richter », sur Online World of Wrestling (consulté le 10 mai 2017)
  2. a et b (en) « Wendi Richter », sur Cagematch (consulté le 10 mai 2017)
  3. (en) « Ladies Award History », Cauliflower Alley Club (consulté le 9 janvier 2009)