Lance Storm

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lance Storm
Lance Storm july 2013.jpg

Lance Storm en 2014.

Données générales
Nom de naissance
Lance Timothy Evers
Nom de ring
Lance Storm
The Black Mamba
Nationalité
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (48 ans)
SarniaVoir et modifier les données sur Wikidata
Taille
6 0 (1,83 m)[1]
Poids
228 lb (104 kg)[1]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Ed Langley
Stu Hart
Keith Hart
Carrière pro.
2 octobre 1990 - aujourd'hui

Lance Timothy Evers (né le à Sarnia, Ontario) mieux connu sous son nom de ring Lance Storm est un catcheur (lutteur professionnel) canadien.

Il se fait connaître aux États-Unis d'abord à la Smoky Mountain Wrestling (en) en 1994 où il remporte le championnat télévision. Il rejoint ensuite l'Extreme Championship Wrestling (ECW) en 1997 où il est à trois reprises champion du monde par équipes de l'ECW d'abord avec Chris Candido puis deux fois avec Justin Credible.

Il quitte l'ECW en 2000 pour rejoindre la World Championship Wrestling (WCW). Il y devient le leader du clan Team Canada (en) et y détient en même temps les ceintures de champion des poids lourd légers de la WCW, le championnat hardcore et championnat poids lourd des États-Unis. Il est d'ailleurs champion des États-Unis à deux autres reprises avant le rachat de la WCW par la World Wrestling Federation / Entertainment (WWF / WWE).

Il participe à l'Invasion de la WWF en 2001 comme membre de The Alliance et est brièvement champion intercontinental de la WWF. Il fait ensuite équipe avec Christian, William Regal puis Chief Morley avec qui il remporte le championnat du monde par équipes de la WWE à trois reprises.

Il quitte la WWE en 2005 et annonce qu'il arrête sa carrière de catcheur. Il continue cependant de lutter à l'occasion dans des petites fédérations américaines. Il est entraineur de catch d'abord à l'Ohio Valley Wrestling et dirige sa propre école depuis septembre 2005.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Evers commence à se passionner pour le catch dans la deuxième moitié des années 1980[2]. Après le lycée, il étudie à l'université Wilfrid-Laurier où il fait partie de l'équipe de volley-ball et après un changement d'entraîneur il décide d'arrêter ses études pour devenir catcheur[2].

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Débuts au Canada, passage au Japon et en Europe (1991-1994)[modifier | modifier le code]

Peu de temps après son départ de l'université, il part à Calgary pour s'entraîner au Donjon[a] de la famille Hart[2]. Il a alors comme mentor Keith Hart puis Gerry Morrow et a Christopher Irvine comme partenaire d'entraînement[2]. Il choisit Lance Storm comme nom de ring et fait équipe avec Chris Jericho, son partenaire d'entraînement, avec qui il bat Jimmy Jorden et Randy Rudd le 8 février 1991[3]. En octobre, lui et Jericho partent au Japon où ils luttent à la Frontier Martial-Arts Wrestling avant de retourner au Canada[4].

C'est au Canada qu'il remporte le 17 octobre 1992 son premier titre en devenant champion par équipes de la Canadian Rocky Mountain Wrestling (CRMW) avec Chris Jericho[5]. Il parvient à vaincre Jericho pour devenir le premier champion des poids mi lourds de la CRMW le 13 novembre[6].

Ils perdent le titre par équipes le 16 janvier 1993 face à Bart Steiger et Randy Rudd[7]. Son règne de champion des poids mi lourd prend fin après sa défaite face à Atomic Punk le 29 janvier[8]. Il récupère ce titre individuel dés le lendemain et le perd face à Atomic Punk le 5 mars[9].

Il part ensuite en Europe et lutte au Liban ainsi qu'en Autriche à la Catch Wrestling Association[2]. Il devient champion du monde poids lourd junior de la CWA le 24 juillet après sa victoire face à Hiro Yamamoto[10]. Yamato récupère ce titre en octobre[b],[11].

Début 1994, Storm retourne à la CRMW où il est brièvement champion des poids mi lourd une troisième fois entre le 28 janvier et le début du mois de février[12].

Smoky Mountain Wrestling (1994)[modifier | modifier le code]

Storm et Chris Jericho continuent à faire équipe à la Smoky Mountain Wrestling (en) (SMW) sous le nom de Thrillseekers pour leurs premier match dans cette fédération diffusé le 19 mars 1994[13]. Ce jour là, ils battent les Masked Infernos[13]. Jericho se casse le bras au cours d'un combat le 5 août ce qui marque la fin de leur équipe[14]. Durant la convalescence de Jericho, il lutte seul et devient champion Beat the Champ Télévision de la SMW après sa victoire face à Chris Candido durant l'enregistrement de l'émission du 27 août[15]. Il garde ce titre jusqu'à l'enregistrement de l'émission du 24 septembre après sa défaite face à Boo Bradley[16]. Il quitte la SMW à l'automne car Jim Cornette, le promoteur de cette fédération, n'a pas les moyens de lui régler les 2 500 dollars qu'il lui doit[17].

Diverses fédérations au Canada, en Europe et au Japon (1995-1997)[modifier | modifier le code]

Après son départ de la SMW, Storm lutte au Canada à la Canadian Rocky Mountain Wrestling ainsi qu'en Autriche à la Catch Wrestling Association[2],[17].

Il part au Japon avec Chris Jericho travailler à la Wrestle Association-R (WAR)[17]. Il fait équipe avec Yuji Yasuraoka avec qui il remporte le championnat par équipes poids lourd junior de la WAR le 27 mars 1996 après leur victoire face à Gedo et Lion Do[c],[18]. Ils défendent ce titre avec succès à la New Japan Pro Wrestling au cours de Skydiving J le 17 juin face à El Samurai et Norio Onaga[19]. Leur règne prend fin le 20 juillet après leur défaite face à El Samurai et Jushin Thunder Liger[20]. Ils récupèrent ce titre le 9 novembre et le gardent jusqu'à leur défaite face à Battle Ranger et Masaaki Mochizuki le 12 février 1997[21],[22].

Il fait ensuite équipe avec Koki Kitahara et Nobutaka Araya avec qui il devient champion par équipes de trois le 6 juillet après leur victoire face à Koji Kitao (en), Nobukazu Hirai et Tommy Dreamer[23]. Ils perdent ce titre le 27 octobre après leur défaite face à Kitao, Masaaki Mochizuki et Nobukazu Hirai[24].

Extreme Championship Wrestling (1997-2000)[modifier | modifier le code]

C'est après que Chris Jericho lui parle de l'Extreme Championship Wrestling (ECW) que Storm contacte Paul Heyman, le promoteur de l' ECW[2]. Il y fait équipe avec Shane Douglas et Chris Candido avec qui il forme le clan Triple Threat[2].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition
    • Boston crab sur une seule jambe[25]
    • Superkick (coup de pied à hauteur du visage de l'adversaire)[25]

Managers[modifier | modifier le code]

  • Major Gunns
  • Jason Knight
  • Dawn Marie
  • Ivory

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Canadian Rocky Mountain Wrestling (CRMW)
    • 2 fois champion par équipes de la CRMW avec Chris Jericho[5]
    • 5 fois champion des poids mi lourd de la CRMW[12]
    • 1 fois champion poids lourd de la CRMW[26]
  • Catch Wrestling Association (CWA)
    • 1 fois champion du monde poids lourd junior de la CWA[11]
  • Smoky Mountain Wrestling (en) (SMW)
    • 1 fois champion Beat the Champ Télévision de la SMW[28]
  • Wrestle Association-R (WAR)
    • 2 fois champion international par équipe poids lourd junior de la WAR avec Yuji Yasuraoka[29]
    • 1 fois champion du monde par équipes de trois de la WAR avec Nobutaka Araya et Koki Kitahara[30]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Lance Storm[36]
Année 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003
Rang 132 en augmentation78 en augmentation69 en augmentation40 en augmentation13 en diminution56 en augmentation37

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le Donjon est le nom donné à la cave de la maison de la famille Hart que Stu Hart a aménagé en salle d'entraînement.
  2. La source n'indique aucune date précise.
  3. Lion Do est un des noms de ring qu'utilise Chris Jericho au cours de son passage dans cette fédération.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Lance Storm », sur Online World of Wrestling (consulté le 7 octobre 2015).
  2. a, b, c, d, e, f, g et h (en) « Lance Storm », sur Slam! Wrestling (consulté le 22 novembre 2016).
  3. (en) « CNWA TV Taping », sur Cagematch (consulté le 22 novembre 2016).
  4. (en) « Matchs de Lance Storm en 1991 », sur Cagematch (consulté le 22 novembre 2016).
  5. a et b (en) « CRMW Tag Team Championship », sur Cagematch (consulté le 22 juillet 2017)
  6. (en) « CRMW », sur Cagematch (consulté le 22 juillet 2017)
  7. (en) « CRMW », sur Cagematch (consulté le 22 juillet 2017)
  8. (en) « CRMW », sur Cagematch (consulté le 22 juillet 2017)
  9. (en) « CRMW », sur Cagematch (consulté le 22 juillet 2017)
  10. (en) « CWA Catch Cup 1993 - Tag 16 », sur Cagematch (consulté le 2 août 2017)
  11. a et b (en) « Catch Wrestling Association World Junior Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles (consulté le 2 août 2017)
  12. a et b (en) « CRMW Mid-Heavyweight Championship », sur Cagematch (consulté le 22 juillet 2017)
  13. a et b (en) Adam Nedeff, « The Name on the Marquee: Smoky Mountain Wrestling (3.19.1994) », sur 411mania, (consulté le 22 juillet 2017)
  14. (en) Brian Hoops, « Nostalgia Review: SMW Night of the Legends; Chris Candido, Chris Jericho, Lance Storm, Terry Gordy, Jim Cornette and many more », sur PWTorch, (consulté le 22 juillet 2017)
  15. (en) Adam Nedeff, « The Name on the Marquee: Smoky Mountain Wrestling (8.27.1994) », sur 411mania, (consulté le 22 juillet 2017)
  16. (en) Bob Colling, « SMW TV 9/24/1994 », sur Wrestling Recaps (consulté le 22 juillet 2017)
  17. a, b et c (en) Brian Bayless, « RF Video Shoot Interview with Lance Storm, Volume 1 », sur Scott Keith Blog of Doom, (consulté le 23 juillet 2017)
  18. (en) « WAR », sur Cagematch (consulté le 23 juillet 2017)
  19. (en) Moe Lakser, « Skydiving J », sur Puroresu Central (consulté le 23 juillet 2017)
  20. (en) « WAR 4th Anniversary Show », sur Cagematch (consulté le 2 août 2017)
  21. (en) « WAR », sur Cagematch (consulté le 2 août 2017)
  22. (en) « WAR », sur Cagematch (consulté le 15 août 2017)
  23. (en) « WAR 5th Anniversary Show », sur Cagematch (consulté le 15 août 2017)
  24. (en) « WAR », sur Cagematch (consulté le 15 août 2017)
  25. a, b, c, d, e et f (en) « Lance Storm », sur Wrestlingdata (consulté le 22 juillet 2017)
  26. (en) « CRMW Heavyweight Championship », sur Cagematch (consulté le 17 août 2017)
  27. (en) « Extreme Championship Wrestling World Tag Team Title », sur Wrestling-Titles (consulté le 17 août 2017)
  28. (en) « Smoky Mountain Wrestling "Beat the Champ" Television Title », sur Wrestling-Titles (consulté le 17 août 2017)
  29. (en) « International Junior Heavyweight Tag Team Title », sur Wrestling-Titles (consulté le 17 août 2017)
  30. (en) « World 6-man Tag Team Title », sur Wrestling-Titles (consulté le 17 août 2017)
  31. « World Championship Wrestling World Hardcore Title », sur Wrestling-Titles (consulté le 17 août 2017)
  32. (en) « United States Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles (consulté le 17 août 2017)
  33. (en) « World Cruiserweight Title », sur Wrestling-Titles (consulté le 17 août 2017)
  34. (en) « Intercontinental Heavyweight Title », sur Wrestling-Titles (consulté le 17 août 2017)
  35. (en) « World Tag Team Title », sur Wrestling-Titles (consulté le 17 août 2017)
  36. (en) « PWI Ratings for Lance Storm », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 23 novembre 2016).

Liens externes[modifier | modifier le code]