Tommy Dreamer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Laughlin.
Thomas Laughlin
Tommy Dreamer sur un ring portant un T-shirt blanc.

Tommy Dreamer à la Total Nonstop Action Wrestling en 2010

Données générales
Nom complet Thomas Laughlin
Nom de ring TD Madison
Bobby Ocean
Tommy Dreamer
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Né(e) le (44 ans),
Yonkers, New York
Taille 6 3 (1,91 m)[1]
Poids 260 lb (118 kg)[1]
Fédération(s) Extreme Championship Wrestling
World Wrestling Federation/Enertainment
Total Nonstop Action Wrestling
Entraîné(e) par Johnny Rodz

Thomas Laughlin, plus connu sous le pseudonyme de Tommy Dreamer, né le à Yonkers (État de New York), est un catcheur américain. Il est principalement connu pour ses matchs de catch hardcore, ce qui lui vaut le surnom de the Innovator of Violence.

Il est principalement connu pour son travail à l'Extreme Championship Wrestling (ECW) de 1993 à 2001 où il remporte le championnat du monde par équipe de l'ECW à trois reprises avec Johnny Gunn (en) puis Raven et enfin avec Masato Tanaka. Il est aussi brièvement champion du monde poids-lourds de l'ECW durant cette période. Il rejoint ensuite la World Wrestling Federation/Enertainment (WWF/WWE) où il détient à 14 reprises le championnat hardcore de la WWE puis le championnat poids-lourds de l'ECW. Après son départ de la WWE en 2009, il lutte dans des fédérations du circuit indépendant et apparaît de manière plus ou moins régulière à la Total Nonstop Action Wrestling. En 2012, il fonde sa propre fédération, l'House of Hardcore.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts (1989-1993)[modifier | modifier le code]

Laughlin est formé par Johnny Rodz. Il débute à l'International World Class Championship Wrestling (IWCCW), une fédération du Massachusetts, sous le nom de T.D. Madison et fait équipe avec G.Q. Madison avec qui il remporte le championnat par équipe de l'IWCCW à trois reprises courant 1991[2],[3].

L'année suivante, il change de nom de ring pour celui de Tommy Dreamer et remporte en novembre le titre de champion poids-lourds de la Century Wrestling Alliance après sa victoire en finale d'un tournoi face à Tony Atlas[2].

Extreme Championship Wrestling (1993-2001)[modifier | modifier le code]

Il débute à l'Extreme Championship Wrestling (ECW) le 2 octobre 1993 au cours de la deuxième soirée du National Wrestling Alliance Bloodfest où il perd face à The Tazmaniac[4]. Il a alors un gimmick de surfeur[2]. Le 13 novembre au cours de la première édition de November to Remember, il devient avec Johnny Gunn (en) championnat du monde par équipe de l'ECW après leur victoire sur Axl (en) et Ian Rotten (en)[5]. Leur règne est de courte durée puisqu'ils perdent ce titre le 4 décembre face à Kevin Sullivan et The Tazmaniac dans un match où Shane Douglas remplace Johnny Gunn[6].

Il a une brève rivalité avec Jimmy Snuka qui le voit perdre le 2 février 1994 à The Night The Line Was Crossed puis le 26 mars à Ultimate Jeopardy dans un match en cage[7],[8]. Il se retrouve ensuite face au Sandman et cette rivalité donne lieu à un Singapore cane match le 13 août au cours d'Hardcore Heaven et se conclu par la disqualification de Dreamer qui attaque son adversaire et l'arbitre avec une Singapore cane[9].

World Wrestling Fédération/Entertainment (2000-2009)[modifier | modifier le code]

Harcore Champion (2000-2005)[modifier | modifier le code]

À la World Wrestling Entertainment, Tommy Dreamer connaîtra surtout des bas et ce bien qu’il sera champion Hardcore à 14 reprises et qu’il sera le détenteur du dernier titre Hardcore de la WWE avant que la ceinture soit unifiée avec le titre Intercontinental.

Il revivra également une rivalité avec Raven et remportera même un autre combat face à ce dernier, qui obligera Raven à quitter Raw, le 24 juin 2002. Il aura également un angle dans lequel il ingurgitera un peu n’importe quoi, angle basé sur l’émission Jackass de MTV. Il aura ensuite de courtes rivalités avec Big Show, Christopher Nowinski et l’équipe de William Regal et Lance Storm.

Dès 2003, Dreamer disparaît de la télévision de la WWE et on lui permet même de lutter sur le circuit indépendant à travers le monde. Il servira également de commentateur invité pour la WWE et travaillera pour les filiales de la WWE en tant qu'entraîneur invité. Ne luttant pratiquement plus il devient un membre de l’équipe créative et un road agent à la fin de son contrat.

Diverses rivalités (2005-2008)[modifier | modifier le code]

Tommy Dreamer jouera un rôle important lors de la renaissance de la ECW à la WWE. Lui et Paul Heyman, bookeront le premier One Night Stand en 2005 (Vince McMahon aura plein pouvoir lors de la 2e édition) et puis il effectuera son retour lorsque la ECW revivra comme division de la WWE.

Avant le lancement officiel de la ECW, il sera en rivalité avec Edge et Mick Foley, ce qui le mènera à un combat par équipe à One Night Stand 2. Il sera alors coéquipier de Terry Funk et Beulah. Ils perdront devant Foley, Edge et Lita.

Il aura ensuite une brève rivalité avec le Big Show, avant de faire équipe avec le Sandman face à Paul Heyman, Test et Mike Knox. La rivalité prendra fin le 22 août 2006, lorsqu’il battra Knox. Cette victoire sera sa première à la WWE depuis octobre 2003 et sa première à la ECW depuis janvier 2001.

WWE.com annonce le 9 août 2006, que Laughlin est relevé de ses fonctions de directeur des programmes de développement de la WWE ; il dira ensuite être heureux de cette décision car il voulait reprendre une carrière de lutteur à temps plein. Mike Bucci (Super Nova/Simon Dean) l'a depuis remplacé à ce poste.

Dreamer aura par la suite une rivalité avec Kevin Thorn et il sera le premier à vaincre ce dernier. Lors de December to Dismember Dreamer affronte Daivari, il sera alors attaqué par le Great Khali et débutera une rivalité avec eux. La rivalité qui prendra fin lorsque Great Khali se joint à RAW.

WWE ECW Champion (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Tommy Dreamer participe au 5-man Singapore Cane match du WWE One Night Stand 2008 face à John Morrison, Chavo Guerrero et CM Punk et perdra contre Big Show qui effectuera le tombé sur lui. Lors du match, il a aidé les autres catcheurs à blesser Big Show. Tommy Dreamer devient le challenger pour le ECW Championship à The Great American Bash 2008 contre Mark Henry. Il se fera trahir par Colin Delaney ce qui donne la victoire à Mark Henry. Lors de l'émission du 22 juillet, il réussit à se venger en battant Colin Delaney avec un Dreamer DDT.

Le 13 janvier il annonce que s'il ne gagne pas le ECW Championship avant le mois de juin, il prendra sa retraite. Lors du show ECW du 7 avril, Tiffany la nouvelle manager générale de la ECW par intérim annonce un Elimination Chase à Backlash pour affronter Jack Swagger pour le ECW Championship à Backlash et les participants sont Mark Henry, Fit Finlay, Christian et Tommy Dreamer. Lors du 1er match Finlay élimine Mark Henry. Au show ECW du 14 avril, il se fait éliminer par Finlay et n'aura pas sa chance pour le ECW Championship. Lors du WWE Superstars du 21 mai, il perd par disqualification contre Christian et ne remporte pas le ECW Championship. Lors de Extreme Rules 2009, il affronte Christian et Jack Swagger pour le ECW Championship dans un match Triple Threat Hardcore où sa carrière sera en jeu. Il remporte le match et le titre et sauve sa carrière. Lors du RAW du 15 juin, il conserve son titre face à Christian ains qu'à The Bash 2009, face à Christian, Jack Swagger, Mark Henry et Finlay dans un Scramble match. À Night of Champions 2009, il perd sa ceinture face à Christian[10]. Le 4 août, à la ECW, il affronte Christian dans un Extreme Rules match pour le titre ECW. Il perd le match. Il fait son retour le 1er septembre après une blessure causé le 4 août. Il vient aider Christian contre William Regal, Ezekiel Jackson et Vladimir Kozlov. Le 29 décembre, lors du dernier show de la ECW de l'année 2009, il affronte Zack Ryder dans un Loser Leave WWE comme stipulation qu'il perd. Tommy Dreamer quitte donc la ECW et la WWE après ce match. Juste après, il livre un très émouvant speech au public avant de poser sous l'écran géant avec ses 2 filles. Il y reçoit aussi une très grande ovation de la part du public.

Circuit Indépendant (2010)[modifier | modifier le code]

Tommy Dreamer a apparu à l'événement inaugural d'EVOLVE le Catch le 17 janvier 2010, dans un rôle non-luttant, étant impliqué dans un match qui le causent se bagarrant avec Jimmy Jacobs. Le Catch de Championnat Universel promotionnel indépendant a ajouté Tommy Dreamer à leur tableau de service. Il agit en tant que heel.

Total Nonstop Action Wrestling (2010- 2011)[modifier | modifier le code]

Il effectue son retour à Slammiversary VIII, mais ne catche pas. Le show suivant Slammiversary, On l'aperçoit qui arrive dans les gradins. Au show de la TNA du 24 juin lors du match Ink Inc. vs Team 3D, Tommy Dreamer, Raven et Stevie Richards sont aperçus dans les gradins. Le jeudi suivant, ils apparaissent avec un membre en plus : Rhino.

Lors d'iMPACT du 29 juillet, il dispute et perd son premier match, un Extrem Rules match, contre Abyss et se fait attaquer par Raven. Le 5 août, Raven explique qu'il a trahi Dreamer à cause de Beulah (d'après lui, elle lui appartenait). Il bat Abyss et Raven avec Rob Van Dam. Il devra affronter Raven à Hardcore Justice (2010) avec Mick Foley en tant qu'arbitre. Lors de No Surrender 2010, il perd contre AJ Styles dans un I quit match pour le TNA Television Championship. Lors de l'iMPACT! du 30 septembre, il gagne avec Rhino un tag team match contre Beer Money, Inc. A Bound for Glory (2010), AJ Styles et sa team, Fortune, feront face à la team de Tommy Dreamer, EV 2.0, match que EV 2.0 remporte après un Avalanche Dreamer Driver sur AJ Style. Le 21 octobre à IMPACT! il se dispute avec RVD car ce dernier était sur le point d'attaquer Raven car Rob Van Dam ne fait plus confiance à personne. Les deux hommes se retrouvent la même soirée lorsque RVD manque de se battre avec Sabu.

Lors de Turning Point (2010), il perd contre Rob Van Dam mais ils se réconcilient. Lors de l'Impact du 25 novembre, il bat Rhino dans un street fight. Lors du Xplosion du 24 décembre, il bat Magnus. Lors de Impact il perd contre Jeff Hardy. Le 24 janvier a Impact! il aide Brother Devon en protégeant son fils que ce faisais attaquer par Brother Ray. Lors de Victory Road (2011), il bat Bully Ray dans un No Disqualification Match. Le 14 avril lors d'Impact!, lui et Tommy Dreamer perdent contre Mexican America car ils ont utilisé une chaise pour triché. Lors du Impact du 5 mai, il effectue un Heel Turn en portant un Piledriver sur AJ Styles.il rejoint les immortals. Sacrifice, il bat AJ Styles dans un No DQ Rules Match. Il fut officiellement retiré du roster de la TNA le 14 juin 2011 pour retourner sur le circuit indépendant.

Circuit indépendant (2011-2012)[modifier | modifier le code]

Lors de Five Year Anniversary de la Pro Wrestling Syndicate, Dan Maff et lui perdent contre Reality Check dans un Street Fight Match. Lors de Five Year Anniversary, il bat The Sheik dans un Extreme Rules Match.

Lors de Dysfunctional Family pour la Family Wrestling Entertainment, il perd contre Jay Lethal dans un Extreme Rules Match qui comprenait aussi Carlito et ne remporte pas le FWE Heavyweight Championship.lors de FWE X il bat Jay Lethal,Brian Kendrick et Carlito dans un Elimination Match. pour remporter le FWE Heavyweight Championship Lors de Back 2 Brooklyn, il bat Rhino dans un Street Fight Match et conserve son titre. Lors de No Limits 2013, il perd contre Carlito dans un Tables, Ladders and Chairs Match qui comprenait également Matt Hardy et ne remporte pas le FWE Heavyweight Championship perdu à la HoH

Lors de Debut Show de la House of Hardcore, il perd contre Carlito dans un match qui comprenait aussi Mike Know et perd son FWE Heavyweight Championship

Retour à la World Wrestling Entertainement (2012)[modifier | modifier le code]

Lors des WWE Slammy Awards 2012, il fait son retour en tant que face en aidant Alberto Del Rio et The Miz face à 3MB match que l'équipe de Tommy Dreamer gagne.

Retour à la Total Nonstop Action Wrestling (2013)[modifier | modifier le code]

Lors d'un House Show de la TNA le 27 Décembre 2013, il perd face à Ethan Carter III. Plus tard dans la soirée, il attaque Bully Ray lors de son combat face à Mr Anderson.

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • The Heart and Soul of ECW
    • The Heart of Hardcore
    • The Innovator of Violence

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Border City Wrestling
    • BCW Can-Am Heavyweight Championship (2 fois)
    • BCW Can-Am Tag Team Championship (1 fois)

Vie privée[modifier | modifier le code]

  • Il a épousé Trisa Hayes (Beulah McGillicutty), le 12 octobre 2002. Ils ont deux filles, des jumelles, du nom de Brianna Laughlin et Kimberly Laughlin.
  • Les jumelles ont participé à la 6e saison des Soprano dans le rôle de Domenica Baccalieri, la nièce de Tony Soprano.

Autres médias[modifier | modifier le code]

  • Il a participé à quelques projets télés et cinématographiques, notamment dans l’émission Comedy At Club 54 et dans le film pour adulte Whack Attack 5 d’Extreme Associates.
  • Avec New Jack il a participé à un épisode de la série Early Edition en tant que motard.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Tommy Dreamer », sur Cagematch (consulté le 28 mars 2015).
  2. a, b et c (en) John M. Milner, « Tommy Dreamer », sur Slam! Wrestling (consulté le 28 mars 2015)
  3. (en) « Historique du championnat par équipe de l'International World Class Championship Wrestling », sur Wrestling-Titles (consulté le 28 mars 2015).
  4. (en) Keith Lipinski, « Strap On, Strap Off - Latest Title Changes, This Week in History, pt. 1 », sur Pro Wrestling Torch,‎ (consulté le 28 mars 2015).
  5. (en) « ECW November To Remember », sur Cagematch (consulté le 28 mars 2015).
  6. (en) « ECW Hardcore TV #35 », sur Cagematch (consulté le 28 mars 2015).
  7. (en) Mike Campbell, « Rated R Reviews: ECW: The Night the Line Was Crossed – 2/5/94 », sur 411mania,‎ (consulté le 28 mars 2015).
  8. (en) « ECW Ultimate Jeopardy 1994 », sur Cagematch (consulté le 28 mars 2015).
  9. (en) « ECW: Hardcore Heaven 1994 », sur PDRWrestling (consulté le 28 mars 2015).
  10. (en) « Results: Charismatic history », sur WWE,‎ (consulté le 27 juillet 2009)
  11. (en) « Historique du ECW World Heavyweight Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 9 novembre 2009)
  12. (en) « Historique du ECW World Tag Team Championship », sur WWE (consulté le 9 novembre 2009)
  13. (en) « Historique du WWE Hardcore Championship », sur Pro-Wrestling Title Histories (consulté le 9 novembre 2009)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  • (en) Bio sur le site de la WWE