Místico

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Luis Ignascio Urive Alvirde

Description de cette image, également commentée ci-après

Místico pose pour la foule

Données générales
Nom complet Luis Ignascio Urive Alvirde
Nom de ring Dr. Karonte, Jr.[1]
Astro Boy
Komachi
Místico
Sin Cara[2]
Nationalité Drapeau du Mexique Mexique
Né(e) le (31 ans)[1],
Mexico, Drapeau du Mexique Mexique[1]
Taille 5 7 (1,7 m)[3]
Poids 165 lb (75 kg)[3]
Catcheur (ou catcheuse) en activité
Fédération(s) Consejo Mundial de Lucha Libre
New Japan Pro Wrestling[Note 1]
World Wrestling Entertainment[2]
Entraîné(e) par Dr. Karonte[1]
Fray Tormenta[1]
Tony Salazar[1]
Carrière pro. [1]aujourd'hui

Luis Ignascio Urive Alvirde (né le à Mexico, au Mexique) est un catcheur (lutteur) mexicain. Il travaille actuellement à la World Wrestling League, une fédération de catch porto-ricaine.

Il est surtout connu pour ses combats sous le nom de ring Místico, de 2004 à 2011, au sein de la fédération de catch du Consejo Mundial de Lucha Libre (CMLL), dont il a remporté de nombreux titres et tournois comme La Leyenda de Plata (le tournoi le plus prestigieux de la fédération) qu'il a remporté trois années consécutives, en 2006, 2007 et 2008. En 2011, il signe un contrat avec la World Wrestling Entertainment, la plus grande fédération de catch américaine. Il change son nom de ring pour celui de Sin Cara, avant de quitter la fédération trois ans plus tard, en janvier 2014.

Luis Ignascio Urive Alvirde est le fils de Manuel Almanza, qui luttait sous le nom de ring Dr Karontes, ce qui fait de lui un catcheur de deuxième génération. Il est également le frère des catcheurs Astro Boy, Astro Boy II et Argenis, et le neveu de Tony Salazar.

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts sur le circuit indépendant (1998-2004)[modifier | modifier le code]

Il grandit dans le quartier de Tepito à Mexico. Il a été entrainé par son père Dr Karontes[3] et son oncle Tony Salazar[3], à cette époque booker et catcheur à la retraite du Consejo Mundial de Lucha Libre. Il fait ses débuts à l'âge de quinze ans le 30 avril 1998[3] sous le nom de ring Dr Karontes, Jr.[3]. En 2000, il change son nom de ring pour celui d'Astro Boy[3], en hommage à son frère aîné décédé un mois plus tôt, qui utilisait ce même nom. Plus tard, il forme une équipe avec son autre frère Astro Boy II. En 2003, il part au Japon pour travailler à la Michinoku Pro Wrestling sous le nom de Komachi[3] pendant environ un an.

Consejo Mundial de Lucha Libre (2004-2011)[modifier | modifier le code]

El Principe de Plata y Oro (2004-2005)[modifier | modifier le code]

Photo d'un catcheur à maillot noir portant à bout de bras au-dessus de sa tête un autre catcheur à masque blanc
Místico et Héctor Garza

Urive Alvirde débute au Consejo Mundial de Lucha Libre (CMLL) en 2004 avec comme nom de ring Místico et a le rôle suivant à jouer : Místico (le personnage) est un orphelin recueilli par le prêtre catcheur Fray Tormenta qui lui a appris à lutter pour faire ses débuts au CMLL en 2004[4]. Místico participe à la 6e édition du tournoi La Leyenda de Plata, mais ne passe pas le premier tour[5]. Il a plus de succès dans l'édition 2004 du tournoi Gran Alternativa qu'il remporte en équipe avec El Hijo del Santo[6], ce qui lui vaut le surnom de « El Principe de Plata y Oro » (« Le prince d'argent et d'or »), en raison des couleurs principales de ses tenues[1]. Peu de temps après, Místico rejoindra les face du CMLL comme Negro Casas et Shocker contre les groupes heels de l'époque Los Guerreros del Infierno et La Furia del Norte.

En 2005, Místico est toujours impliqué dans la rivalité contre Los Guerreros où il remporte des combats importants contre Rey Bucanero, Mephisto et Tarzan Boy. Il remporte son premier titre, le Campeonato Mundial de Peso Medio de la NWA, en battant Averno, un membre de Los Guerreros, le 11 février[7]. Deux semaines plus tard, il participe à son premier main event en match simple face au leader de Los Guerreros, Último Guerrero, match que Místico remporte[8]. Le 18 mars, lors de Homenaje A Dos Leyendas, il fait équipe avec Dr. Wagner Jr. et Shocker et perdent contre Héctor Garza et Los Guerreros[9]. Une fois la rivalité avec Los Guerreros terminée, Místico est impliqué dans une autre rivalité, avec Perro Aguayo, Jr. et son groupe Los Perros del Mal. Après avoir vaincu Aguayo le 13 mai dans un match au meilleur des trois tombés[10], il est ajouté à la liste des huit catcheurs prévus pour le match en cage à pari où le dernier lutteur dans la cage perd ses cheveux ou son masque. Místico rejoint Negro Casas, Heavy Metal, Universo 2000 et Máscara Mágica contre le groupe d'Aguayo composé de Damián 666, Halloween et Héctor Garza, mais ni lui ni Aguayo ne perdent ce match[11].

Les sommets de la fédération et du catch (2006-2008)[modifier | modifier le code]

photo d'un catcheur à masque blanc sur un ring
Místico en 2006

En début d'année 2006, il fait équipe avec Black Warrior et perd à deux reprises le Campeonato Mundial en Parejas del CMLL, mais il remporte ce titre avec Negro Casas le 14 avril. Le 12 mai à l'Arena Mexico, il perd son Campeonato Mundial de Peso Medio de la NWA contre Black Warrior. Le 29 septembre lors du main event du 73e anniversaire du Consejo Mundial de Lucha Libre, Místico remporte sa première grande victoire contre Black Warrior dans un match à pari masque contre masque[12]. En 2006, Místico a été la plus grande star au Mexique. Il participe à dix-huit main events pendant l'année qui attirent plus de dix mille personnes, et remporte également le tournoi Leyenda de Plata[13]. En 2006, Místico est classé 5e meilleur catcheur au monde par le magazine Pro Wrestling Illustrated[14] et est récompensé de trois fois aux Wrestling Observer Newsletter awards : Wrestler of the Year[15] (catcheur de l'année), Best Flying Wrestler[16] (meilleur voltigeur) et Best Box Office Draw.

Le 10 avril 2007, Místico bat Mephisto et gagne le Campeonato Mundial de Peso Welter del CMLL[17] et le 29 avril le Championnat du monde poids moyens[7]. Quelques mois plus tard, Místico remporte pour la 2e année consécutive le tournoi Leyenda de plata en battant M. Aguila en finale[18] et le Gran Alternativa avec la Sombra[6]. Il remporte également le Campeonato Nacional de Peso Semicompleto le 12 décembre à Querétaro[19]. En 2007, Místico est classé 3e meilleur catcheur au monde par Pro Wrestling Illustrated[20] et reçoit entre autres le trophée annuel Best Flying Wrestler (meilleur voltigeur) au Wrestling Observer Newsletter awards[16].

Photo d'un catcheur masqué donnant une manchette à un autre catcheur masqué en lui tenant la tête
Místico et Mephisto

Le 10 mars 2008, Místico et Héctor Garza remportent le Campeonato Mundial en Parejas del CMLL en battant Averno et Mephisto[21]. En avril, la commission a déclaré les titres de champions par équipes vacants après un match conclu par une double disqualification. Mais dans un match revanche, Místico et Garza remportent à nouveau les titres en rebattant Averno et Méphisto[21]. En juillet, Místico remporte pour la troisième année consécutive le tournoi Leyenda de Plata[22]. En décembre 2008, Místico et Héctor Garza perdent finalement les titres par équipes une fois encore contre Averno et Mephisto[21]. En mars 2008, la Total Nonstop Action Wrestling a observé les matchs d'Urive Alvirde avant de lui proposer un contrat[23], mais une fois de plus, l'engagement de Místico avec le Consejo Mundial de Lucha Libre empêche tout accord[24]. À noter qu'en juillet 2008, Místico a fait un séjour à Pékin en Chine pour participer au Second Beijing International Martial Arts Training Camp (formation d'arts martiaux) organisée par la Belgique et dirigé par l'instructeur Mike Martello. Au cours de cet entraînement, Místico reçoit une formation en lutte traditionnelle chinoise (shuaijiao) par un expert en la matière, Yu Shaoyi (deux fois champion régional de Pékin), ainsi qu'une formation sur les techniques de co-blocage (Qinna) par Mike Martello. L'évènement fut retransmis par Televisa et diffusé dans une série de seize clips pendant les jeux olympiques d'été de 2008 à Pékin.

Débuts à la New Japan Pro Wrestling (2009)[modifier | modifier le code]

photo d'un catcheur masqué au centre d'un ring
Místico en 2009

Le 4 janvier 2009, Místico fait ses débuts à la New Japan Pro Wrestling (NJPW). À noter que la NJPW travaille en collaboration avec le CMLL, Místico est toujours en contrat avec la fédération mexicaine. Místico fait ses débuts lors d'un des shows les plus importants de la NJPW, Wrestle Kingdom III in Tokyo Dome. Místico catche au match d'ouverture en équipe avec Prince Devitt et Ryusuke Taguchi pour vaincre Averno, Gedo et Jado. Après le match, Místico annonce qu'il souhaite retourner à la NJPW pour se battre pour le IWGP Junior Heavyweight Championship[25] . Le 15 février, Místico conserve le Campeonato Mundial de Peso Welter del CMLL face à Mephisto lors d'un show de la NJPW à Tokyo, au Ryōgoku Kokugikan[26]. Début mai, Místico, Misterioso, Jr. et Okumura sont programmés pour une tournée au Japon, mais ils ont dû annuler la tournée en raison de la pandémie de grippe A au Mexique[27].

Le 20 mars 2009, Místico perd le Campeonato Mundial de Peso Welter del CMLL face Negro Casas lors de Homenaje a Dos Leyendas[28]. Il perd une ceinture qu'il détenait depuis le 10 avril 2007. Lors du 76e anniversaire du Consejo Mundial de Lucha Libre le 18 septembre 2009, Místico remporte le match à pari masque contre cheveux face à Negro Casas, Casas est donc rasé[29]. Le 11 décembre 2009, Místico gagne le championnat du Festival Mundial de Lucha Libre lors d'un match en cage contre El Sagrado, Blue Panther, El Terrible, El Felino, El Texano, Jr, Hijo del Fantasma et Naito[30].

En août 2009, Místico continue sa troisième tournée à la New Japan Pro Wrestling. Le 15 août, Místico bat Tiger Mask IV et devient le nouveau IWGP Junior Heavyweight Championship[31]. De retour au Mexique, Místico défend son titre lors du main event d'un show du CMLL à Puebla le 28 septembre contre Jushin Liger. Il gagne son match et conserve sa ceinture[32]. Le 8 novembre lors de NJPW's Destruction, Místico perd le titre face à Tiger Mask[32].

Rivalité avec Volador, Jr. (2010-2011)[modifier | modifier le code]

photo d'un catcheur masqué au sein du public
Volador, Jr.

Lors du Torneo Nacional de Increíbles Parejas le 22 janvier 2010, Místico entame un conflit acharné contre Voltador, Jr. après lui avoir arraché son masque et gagné suite à un coup illégal[33]. Le 5 février, lors d'un main event à l’Aréna México, Místico perd un Super Libre (match sans règles) face à Volador[34]. Le 12 février, Místico perd le Campeonato Nacional de Peso Semicompleto face à Volador, Jr.[35]. Le 26 février, lors d'un show du Consejo Mundial de Lucha Libre, il est annoncé que Místico et El Felino affronteront Volador, Jr. et La Sombra à quatre dans un match Lucha de Apuetas[Note 2] au main event de Homenaje a Dos Leyendas[36]. Ce sont El Felino et La Sombra qui perdent le match et qui retirent donc leurs masques[37]. L'histoire entre les deux est mise de côté, mais fin mai 2010, la tension reprend du fait que Místico et Volador, Jr. ont dû une fois de plus s'affronter pour le Campeonato Nacional de Peso Semicompleto, match de championnat que Volador remporte.

Le 12 juillet, au 1er anniversaire de la Promociones Gutiérrez, Místico participe à un match à dix avec cinq équipes pareja incredibles[Note 3]. Son partenaire pour ce match est El Oriental, ils ont dû affronter les équipes de l'Atlantide et Olímpico, La Sombra et Histeria, El Alebrije et Volador, Jr., Ultimo Guerrero et Averno[38]. Místico et El Oriental ont été contraints de se battre pour leurs masques. Après un long match, Místico bat El Oriental. Après le match, El Oriental a retiré son masque[39]. Le 16 août, il est annoncé que Místico fait partie de la liste des 14 hommes à mettre leurs masques en jeu dans un match en cage Luchas Apuestas au main event du 77e anniversaire de la CMLL[40]. Místico est le 11e et l'avant dernier homme à quitter la cage en acier, en gardant ainsi son masque[41].

Místico retourne au Japon en janvier 2011, prenant part à un show entre le Consejo Mundial de Lucha Libre et la New Japan Pro Wrestling à Fantasticamania 2011 où il catche dans un match trois contre trois[42]. Lors de la seconde partie de Fantasticamania le lendemain, Místico bat Averno dans un match simple, ce qui est son dernier match au Consejo Mundial de Lucha Libre[43].

World Wrestling Entertainment (2011-2014)[modifier | modifier le code]

The International Sensation (2011)[modifier | modifier le code]

Photo d'un catcheur masqué en tenue bleue et jaune or sur la deuxième corde d'un ring
Sin Cara à la WWE

En fin janvier 2011, Urive Alvirde annonce qu'il signe un contrat avec la World Wrestling Entertainment[44]. Le 24 février, la WWE a tenu une conférence de presse à Mexico en la présence de Jim Ross pour introduire Místico sous son nouveau nom, Sin Cara. Il fait ses débuts dans un house show de Raw en battant Primo par soumission[45]. Il agit et confirme son statut de face à plusieurs reprises[46],[47]. Sin Cara fait son premier match officiel à Raw le 11 avril et bat Primo par tombé[48].

Le 24 avril lors de la Draft, il est transféré à SmackDown[49]. Le style Lucha Libre et les Arm Drag font rapidement effet à la WWE et lui valent le surnom de « The International Sensation ». Les combats de Sin Cara s’effectuent dans un éclairage plus sombre que l'éclairage traditionnel sur un ton aux couleurs de sa tenue bleue et jaune or. Le 13 mai à SmackDown, Chavo Guerrero a voulu aider Sin Cara pendant son match contre Daniel Bryan mais ce dernier lui a fait comprendre qu'il voulait un match à la régulière, à la fin du match Chavo s'est expliqué mais Sin Cara l'a poussé et Chavo est tombé par terre[50]. Les deux hommes s'affrontent à Over The Limit, match que Sin Cara remporte[51]. Le 1er juillet à SmackDown, Sin Cara enregistre sa première défaite en perdant contre Christian[52].

Le 17 juillet, Sin Cara participe au Money in the Bank Ladder match[Note 4] de SmackDown au pay-per-view du même nom, Money in the Bank. Lors du match, Sin Cara se fait rapidement éliminer de la course à la mallette puisque Sheamus le fait traverser à travers une échelle suite à un Powerbomb. Sin Cara est ensuite évacué sur civière, la mallette est finalement décrochée par Daniel Bryan[53]. Le 18 juillet, la WWE annonce sa suspension de 30 jours pour non-respect de la Politique de Santé de la compagnie pour avoir pris des stéroïdes[54]. Par ailleurs, le vrai nom de Sin Cara a été rendu public. Luis Ignascio Urive Alvirde a affirmé au journal mexicain The Record qu'il est innocent. Il avance que plusieurs médicaments contiennent des stéroïdes et il croit qu'une injection de routine au genou faite au Mexique, pour diminuer la douleur, a faussé le test anti-drogue[55].

Sin Cara vs Sin Cara (2011-2012)[modifier | modifier le code]

photo d'un catcheur entrant sur le ring en basculant par dessus la corde supérieur
Entrée de Sin Cara

Sin Cara fait son retour à SmackDown le 12 août avant la fin de sa suspension, mais ce n'est pas Místico derrière le masque mais Hunico, un autre luchador évoluant à la Florida Championship Wrestling (FCW), le club-école de la WWE[56],[57]. Hunico continue à porter le masque de Sin Cara à Raw, SmackDown[Note 5] et lors des house show de la WWE. Lors du SuperSmackDown le 2 septembre, Sin Cara (Hunico) fait un heel turn après avoir envoyé un coup de pied dans le visage de Daniel Bryan à la fin du match[61]. Le 16 septembre à SmackDown, Sin Cara (Hunico) est disqualifié car il refuse de cesser de frapper Daniel Bryan qui était dans un des coins du ring[62]. À ce moment, le vrai Sin Cara (Místico) fait son retour et intervient. Místico provoque Hunico en duel mais Hunico quitte le ring[63]. La rivalité éclate, le 1er affrontement Sin Cara vs Sin Cara a lieu le 2 octobre à Hell in a Cell. C'est Místico remporte le match[64]. Hunico portera ensuite un costume noir et gris. Les deux Sin Cara s'affrontent dans un match masque contre masque le 16 octobre au Palacio De Los Deportes à Mexico. L'événement est retransmis à la télévision dans un épisode SmackDown la semaine suivante. Místico remporte le match en utilisant la Mística et reporte le masque du Sin Cara noir[65]. À la fin du match, Hunico refuse de retirer son masque, et essaye de partir mais Místico l'en empêche et le démasque de force.

Le 4 novembre à SmackDown, Sin Cara combat un autre luchador, Epico, venant également de la FCW. Hunico intervient pendant le match et s'allie à Epico pour s'en prendre à Sin Cara. Lors des Survivor Series, il fait partie de la Team Orton et affronte la Team Barrett dans un match par équipe à élimination[66]. Lors de ce match, Sin Cara se blesse lorsqu'il effectue un saut hors du ring sur Hunico. Son équipe perd ensuite le match. Il souffre d'une rupture du tendon rotulien, et suite à une opération, il est absent pendant six mois[67]. Lors du Raw des Slammy Award, il reçoit le Slammy Award du moment double vision de l'année (Double Vision Moment of the Year)[68].

Alliance avec Rey Mysterio (2012-2013)[modifier | modifier le code]

Sin Cara fait son retour lors de la tournée de SmackDown au Mexique en mai 2012[69], et fait son retour télévisé à SmackDown le 1er juin, où il bat Heath Slater sous de nouvelles couleurs rouge et blanche[70]. Il enchaîne les victoires à Raw et SmackDown puis retrouve son ancien rival Hunico le 17 juin à No Way Out où Sin Cara remporte le match[71],[Note 6]. Il participe ensuite au Money in the Bank Ladder match de SmackDown à Money in the Bank, match que Dolph Ziggler remporte[74].

Puis, il forme une équipe avec un autre luchador, Rey Mysterio. L'équipe affronte à plusieurs reprises Cody Rhodes, qui tente à plusieurs reprises d'arracher le masque de Sin Cara[75], assisté d'autres heels comme The Miz. Sin Cara obtient son premier match de championnat à Night of Champions, un Fatal-Four Way match qui comprenait également Rey Mysterio, Cody Rhodes et le champion The Miz pour le titre Intercontinental. Le match sera cependant remporté par The Miz[76]. Sin Cara et Rey Mysterio participent ensuite à un tournoi par équipes pour déterminer les challengers aux Championnat par équipes de la WWE détenus par la Team Hell No (Kane et Daniel Bryan). Ils éliminent Primo et Epico au premier tour[77] puis éliminent The Prime Time Players (Titus O'Neil et Darren Young) en demi-finale[78]. Ils arrivent en finale du tournoi, mais perdent face à Damien Sandow et Cody Rhodes[79]. L'équipe entre ensuite en rivalité avec Darren Young et Titus O'Neil[80],[81],[82], qui se terminera aux Survivor Series, dans un match par équipes traditionnel à élimination, où l'équipe de Sin Cara l'emportera[83]. Sin Cara et Mysterio tentent à nouveau de devenir challengers aux titres par équipes à TLC : Tables, Ladders and Chairs dans un Tables match face à Cody Rhodes et Damien Sandow, mais ils ne remportent pas le match[84]. Deux jours plus tard à SmackDown, Sin Cara est victime d'une attaque de The Shield (un clan composé de Dean Ambrose, Seth Rollins et Roman Reigns), et subit une blessure au genou[85].

Diverses rivalités et départ (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Sin Cara fait son retour en début d'année 2013, prenant part au Royal Rumble[86] en 29e position, mais se fait éliminer par Ryback. Lors du SmackDown du 1er février, lui et Rey Mysterio battent les Champions par équipes, la Team Hell No[87]. Après cela, Sin Cara est à nouveau écarté des rings, suite à une nouvelle blessure subie durant un match contre Jack Swagger le 11 mars à Raw[88]. Son partenaire Rey Mysterio est également en repos pour cause de blessure[89], et ce dernier fait son retour en juin[90]. Sin Cara fait son retour le 15 mai à Main Event, en battant le champion Intercontinental Wade Barrett[91]. Il a ensuite une série de défaite face à Curtis Axel[92],[93],[94]. Quelques mois après, le 19 août à Raw, il se disloque le doigt lors de son match contre Alberto Del Rio[95].

Malgré une bonne prestation sur le ring, la carrière de Místico à la WWE est considérée comme étant un échec par les officiels de la fédération, qu'ils le qualifient comme n'étant pas à la hauteur des espérances[96]. Místico est mis de côté par la WWE, le costume de Sin Cara est alors utilisé par Hunico[97]. Ce remplacement laisse penser à un futur départ de Místico de la fédération. Dans une interview le 24 janvier 2014, Místico laisse comprendre qu'il quitte la WWE et qu'il garde tous les droits sur le personnage de Sin Cara[98].

World Wrestling League (2014-…)[modifier | modifier le code]

La fédération porto-ricaine World Wrestling League a annoncé que Místico a rejoint l'organisation le 1er février 2014[99].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Musiques d'entrée[100]
Musique d'entrée Compositeur Période Fédération(s)
Me Muero La 5ª Estación Débuts CMLL
Ameno Era 2004-2011 CMLL/NJPW
Ancient Spirit Jim Johnston 2011-2013 WWE
  • Surnoms
    • « El Príncipe de Plata y Oro » (CMLL)[1]
    • « The International Sensation » (WWE)[101]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Consejo Mundial de Lucha Libre
    • 4 fois Champion du Monde par équipes de la CMLL avec Negro Casas (2) et Héctor Garza (2)[21]
    • 1 fois Champion du Monde poids mi-moyens de la CMLL[17]
    • 1 fois Champion National poids lourds-légers[19]
    • 2 fois Champion du Monde poids moyens de la NWA[7]
    • Torneo Gran Alternativa 2004 avec El Hijo del Santo [6],[Note 9]
    • Torneo Gran Alternativa 2007 avec La Sombra[6]
    • Leyenda de Plata 2006 [13],[Note 10]
    • Leyenda de Plata 2007[18]
    • Leyenda de Plata 2008[22]
  • Festival Mundial de Lucha Libre
    • 1 fois Champion du Monde de la FMLL[30]
  • International Wrestling Revolution Group
    • 1 fois Campeon Intercontinental de Peso Súper Welter de la IWRG[102]

Récompenses des magazines[modifier | modifier le code]

Le Magazine Pro Wrestling Illustrated, qui est un magazine de référence dans le domaine du catch, établit depuis 1991, un classement annuel des 500 meilleurs catcheurs au monde appelé le PWI500.

Année 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
Rang 18 en augmentation 5 en augmentation 3 en diminution 17 en diminution 36 en diminution 42 en diminution 43 en diminution 101 en augmentation 75
  • Wrestling Observer Newsletter awards

Le Wrestling Observer Newsletter est aussi un magazine de référence et récompense chaque année les meilleurs catcheurs et les meilleurs matchs.

    • Best Box Office Draw 2006
    • Meilleur catcheur aérien de l'année en 2006[16]
    • Catcheur de l'année en 2006[15]
    • Meilleur catcheur aérien de l'année en 2007[16]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La New Japan Pro Wrestling (NJPW) travaille en collaboration avec le CMLL, Mistico était toujours en contrat au CMLL.
  2. Les combats, appelés « Luchas de apuestas » sont des matchs à paris. Parier son masque contre un adversaire détesté est une tradition en lucha libre, c'est un moyen de régler une rivalité entre deux ou plusieurs catcheurs et avec l'importance accordée aux masques en lucha libre, perdre son masque est considéré comme l'insulte ultime. Le perdant doit en fait retirer son masque à la fin du match.
  3. En lucha libre une équipe appelée pareja incredibles est une équipe où les deux membres perdants sont obligés de s'affronter dans un luchas de apuestas.
  4. Un match dont le but est de décrocher une mallette contenant un contrat pour un match pour le Championnat du Monde Poids-Lourd de la WWE mise au-dessus du ring grâce à une échelle
  5. Lors des enregistrements de Smackdown du 26 août, Místico a été renvoyé chez lui juste après une rencontre avec les officiels[58]. À ce moment, beaucoup s’attendaient à un départ ou un licenciement de Místico[58]. Ce même jour Sin Cara (Hunico)[59] fait une très mauvaise prestation[60] dans son match contre Heath Slater.
  6. Quelques jours plus tard Sin Cara voit un certain Dragon Lee enfiler le costume de Místico au CMLL[72],[73].
  7. La Mistica est une prise de soumission, c'est une prise très technique utilisée par Místico au CMLL et NJPW de 2004 à 2011.
  8. Il n'a pas utilisé cette prise lors de son passage à la WWE car il s'agit de la prise de finition de Rey Mysterio
  9. Gran Alternativa est un tournoi par équipe d’une nuit ou les équipes star établies sont généralement utilisées pour permettre à des jeunes lutteurs du midcard de ressortir avec plus de crédibilité et d’obtenir le statut de star. Quelques stars comme Shocker et Místico se sont servis de cette victoire pour construire leurs statuts. Mais, la plupart des vainqueurs ont fini par retrouver leur statut de midcard.
  10. Leyenda de Plata (« Légende d’Argent ») est un tournoi en l’honneur de El Santo. C’est le plus prestigieux des tournois du CMLL qui oppose les meilleurs catcheurs de la fédération. C’est un tournoi de type torneo cibernético où les deux derniers membres de chaque équipe s’affrontent dans un match en simple lors du show suivant. On doit ensuite battre le vainqueur de l’année précédente pour remporter le trophée, une plaque avec le masque d'El Santo dessus. Les vainqueurs précédents sont : Scorpio, Jr., El Hijo del Santo, Negro Casas, Black Warrior, Felino, Perro Aguayo, Jr. Atlantis.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h et i « Fiche de Sin Cara » (consulté le 20 mars 2013)
  2. a et b (en)« Profil de Sin Cara » (consulté le 20 mars 2013)
  3. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j (en) « Fiche détaillé de Místico », Online World of Wrestling (consulté le 16 avril 2011)
  4. « Biographie de Sin Cara », sur Catch-Arena
  5. (en) « Leyenda de Plata 2004 », sur CageMatch
  6. a, b, c et d (es) « Résultats du Gran Alternativa 2004 », Superluchas.net (consulté le 18 avril 2011)
  7. a, b et c (en) « (en) Résultat du NWA championship », Wrestling-Title.com (consulté le 22 avril 2011)
  8. (en) « CMLL Lunes Arena Puebla », sur CageMatch
  9. (en) « CMLL Homenaje A Dos Leyendas 2005 », sur CageMatch (consulté le 16 février 2014)
  10. (en) « CMLL Super Viernes », sur CageMatch
  11. (en) « CMLL on Televisa », sur CageMatch
  12. (en) « CMLL 73rd Anniversary Results – 9.29.06 », 411Mania (consulté le 16 février 2014)
  13. a et b (en) « CMLL Leyenda de Plata 2006 », sur CageMatch
  14. (en) « Classement PWI 500 de 2006 », sur Internet Wrestling Data Base
  15. a et b (en) « (de) Résultats du Wrestler of the Year », Genickbruch.com (consulté le 21 avril 2011)
  16. a, b, c et d (en) « (de) Résultats du Best Flying Wrestler », Genickbruch.com (consulté le 21 avril 2011)
  17. a et b (en) « (en) Résultat du World Welterweight Championship », Wrestling-Title.com (consulté le 22 avril 2011)
  18. a et b (en) « Leyenda de Plata 2007 », sur CageMatch
  19. a et b (en) « (en) Résultat du National Championship », Wrestling-Title.com (consulté le 22 avril 2011)
  20. (en) « Classement PWI 2007 », sur Internet Wrestling Data Base
  21. a, b, c et d (es) « Résultat du CMLL en 2008 », Superluchas.net (consulté le 18 avril 2011)
  22. a et b (en) « Leyenda de Plata 2008 », sur CageMatch
  23. (en) « Wrestler of the Week: Místico », sur Online World of Wrestling,‎ 18 août 2009
  24. (en) « Article sur la négociation de la TNA avec Místico en 2007 », 411mania.com (consulté le 18 avril 2011)
  25. (es) « Article sur Místico et NJPW en 2009 », UNIVISION.COM (consulté le 21 avril 2011)
  26. (en) « Résultat du tournoi du 05/02/09 », STRONG STYLE SPIRIT (consulté le 21 avril 2011)
  27. (es) « Article sur l'annulation de la tournée en 2009 », Superluchas.net (consulté le 21 avril 2011)
  28. (en) « CMLL on LATV 3/28/09 (3/20/09 & 3/22/09) », LuchaWorld.com (consulté le 16 février 2014)
  29. (es) « Místico supera al maestro », Esto: OEM enlinea (consulté le 16 février 2014)
  30. a et b (es) « Résultat du FMLL 2009 », Superluchas.net (consulté le 22 avril 2011)
  31. a et b (es) « Article sur le match de championnat », Superluchas.net (consulté le 21 avril 2011)
  32. a et b (es) « Article sur le match de championnat », Superluchas.net (consulté le 21 avril 2011)
  33. (es) « Article sur le tournoi du 22/01/10 », Superluchas.net (consulté le 18 avril 2011)
  34. (es) « Résultat du 5 février 2010 à l'Aréna Mexico », Superluchas.net (consulté le 18 avril 2011)
  35. (es) « Résultat du championnat le 12/02/10 », Superluchas.net (consulté le 18 avril 2011)
  36. (es) « Résultat du show CMLL le 26 février 2011 », Superluchas.net (consulté le 27 avril 2011)
  37. (es) « Résultat de Homenaje a Dos Leyendas 2010 », Superluchas.net (consulté le 18 avril 2011)
  38. (es) « Annonce du combat à dix pour Promociones Gutiérrez 1st Anniversary Show » (consulté le 27 avril 2011)
  39. (es) « Résultat de Promociones Gutiérrez 1st Anniversary Show » (consulté le 27 avril 2011)
  40. (es) « Annonce du match pour le 77e anniversaire de la CMLL » (consulté le 27 avril 2011)
  41. (es) « Résultat du 77e anniversaire de la CMLL » (consulté le 27 avril 2011)
  42. (es) « Résultat de Fantastiacmania 2011 », Superluchas.net (consulté le 21 avril 2011)
  43. (es) « Résultat de Fantastiacmania 2011, jour 2 », Superluchas.net (consulté le 21 avril 2011)
  44. (en) « (es) Article sur le départ de Místico à la WWE », Superluchas.net (consulté le 23 avril 2011)
  45. (en) « Détails sur le house show du 25 mars 2011 », PWTorch (consulté le 23 avril 2011)
  46. (en) « Résultats RAW 4/4/2011 », Wrestling News World (consulté le 17 avril 2011)
  47. (en) « Résultats Smackdown 8/4/2011 », Wrestling News World
  48. (en) « Résultats RAW 11/4/2011 », Wrestling News World (consulté le 17 avril 2011)
  49. (en) « Résultats du DRAFT 2011 », CANOE.CA (consulté le 26 avril 2011)
  50. (en) « Résultats Smackdown 13/05/11 », Wrestling News World (consulté le 30 avril 2011)
  51. (en) « Résultats Over the Limit 2011 », Wrestling News World (consulté le 29 mai 2011)
  52. (en) « SMACKDOWN RESULTS - 7/1/11 », sur WrestleView
  53. (en) « WWE “Money In The Bank” PPV Results – July 17, 2011 », sur WrestleZone (consulté le 11 janvier 2014)
  54. (en) « Even More On Sin Cara's Suspension », sur Wrestling Inc
  55. (en) « Interview de Sin Cara traduit par PWInsider », PWInsider,‎ 29 juillet 2011
  56. (es) « El Regreso de “Sin Cara” (Hunico) », Superluchas.net (consulté le 13 août 2011)
  57. (es) « Más fotos de Hunico como Sin Cara », Superluchas.net (consulté le 13 août 2011)
  58. a et b (en) = PWInsider « BIG SIN CARA UPDATE » (consulté le 27 août 2011)
  59. (en) « BIG SIN CARA UPDATE », PWInsider (consulté le 27 août 2011)
  60. (en) « Full Smackdown Taping Results For Tonight », Wrestling News World (consulté le 27 août 2011)
  61. (es) « Sin Cara vence a Daniel Bryan », Superluchas.net (consulté le 2 septembre 2011)
  62. (en) « SMACKDOWN RESULTS - 9/16/11 », sur WrestleView
  63. (es) « Résultats Smackdown 16/09/2011 », Superluchas.net (consulté le 2 septembre 2011)
  64. (en) « WWE Hell in a Cell 2011 Result », sur Wrestling101
  65. (es) « Sin Cara Azul ganó la máscara de Sin Cara Negro », Superluchas.net (consulté le 16 octobre 2011)
  66. (en) « WWE Survivor Series 2011 Results », sur 24Wrestling (consulté le 11 janvier 2014)
  67. (en) « Sin Cara suffers serious injury at Survivor Series, out six to nine months », sur Examiner (consulté le 11 janvier 2014)
  68. (en) « WWE Slammy Awards 2011 results extended: Online awards », sur CageSide Seats (consulté le 11 janvier 2014)
  69. (es) « Crónica: WWE SmackDown en Hermosillo, Sonora: Sin Cara regresó a la acción – WWE Regresa a México en Octubre », Super Luchas (consulté le 27 mai 2012)
  70. (en) « WWE SmackDown Results: June 1, 2012 », sur Wrestling101 (consulté le 11 janvier 2013)
  71. (en) « CALDWELL'S WWE NO WAY OUT PPV REPORT 6/17: Ongoing "virtual time" coverage of live PPV - Cena vs. Show, potential "firings," who will A.J. choose? », sur Pro Wrestling Torch (consulté le 11 janvier 2014)
  72. (es) « Imagen: Dragón Lee es el nuevo “Místico” », Super Luchas (consulté le 21 juin 2012)
  73. (es) ¿“Místico ‘La Nueva Era’ ha comenzado…”?, Super Luchas (consulté le 21 juin 2012)
  74. (en) « WWE Money In The Bank Results - Two New Title Contenders, Punk & Sheamus Defend, More », sur Wrestling Inc (consulté le 11 janvier 2014)
  75. (en) « Résultat du Smackdown », sur PWTorch,‎ 10 septembre 2012
  76. (en) « WWE Night of Champions 2012 Results », sur 24 Wrestling (consulté le 11 janvier 2014)
  77. (en) « RAW RESULTS - 10/1/12 », sur WrestleView
  78. (en) « WWE RAW Results - Vince McMahon Returns To Action, Larry King And His Wife Appear », sur Wrestling Inc
  79. (en) « WWE Raw Live Results: Reaction and Analysis for October 22, 2012 », sur Bleacher Report (consulté le 11 janvier 2014)
  80. (en) « WWE SmackDown! 11 02 2012 », sur Online World of Wrestling (consulté le 11 janvier 2014)
  81. (en) « RAW RESULTS - 11/5/12 », sur WrestleView (consulté le 11 janvier 2014)
  82. (en) « WWE RAW Results: November 12, 2012 », sur Wrestling101 (consulté le 11 janvier 2014)
  83. (en) « 2012 WWE Survivor Series », sur 24Wrestling (consulté le 11 janvier 2014)
  84. (en) « Résultats TLC 2012 »,‎ 17 décembre 2012
  85. (en) « Blessure de Sin Cara en fin 2012 »,‎ 19 décembre 2012
  86. (en) « Retour de Sin Cara au Royal Rumble 2013 » (consulté le )
  87. (en) « Résultats du SmackDown du 1er février 2013 » (consulté le )
  88. « Sin Cara blessé à Raw le 11 mars 2013 » (consulté le )
  89. « Rey Mysterio à nouveau blessé » (consulté le )
  90. « Retour de Rey Mysterio en juin 2013 » (consulté le )
  91. (en) « CUPACH'S WWE MAIN EVENT RESULTS 5/15: Kane vs. Seth Rollins singles match, Sin Cara returns to WWE TV, Cross Rhodes vs. Capetown Werewolf "main event" », sur Pro Wrestling Torch
  92. (en) « WWE SmackDown Results – 5/24/13 », sur www.wrestlenewz.com (consulté le 2 janvier 2013)
  93. (en) « WWE Smackdown 05/31/2013 », sur lordsofpain.com (consulté le 2 janvier 2014)
  94. (en) « Smackdown Results - 6/8/12 », sur wrestleview.com (consulté le 2 janvier 2014)
  95. (en) « WWE Raw: Live Results, Reaction and Analysis for August 19 », sur bleacherreport.com (consulté le 2 janvier 2014)
  96. (es) « Sin Cara está fuera de WWE », sur Medio Tiempo,‎ 24 janvier 2014
  97. (en) « WWE Clarifies Status Of The Original Sin Cara And Keeping The Character Around », sur wrestlinginc.com (consulté le 2 janvier 2014)
  98. (en) « The Original Sin Cara Speaks: Confirms His Release, Claims He Owns The Sin Cara Character Rights », sur Wrestling Inc
  99. (en) « WWE news: Sin Cara signs with World Wrestling League in Puerto Rico », sur Examiner.com
  100. (en) « Musiques d'entrées de Místico », sur CageMatch
  101. (en) « WWE's Sin Cara: Will the Real Impostor Please Step Up? », sur Bleacher Report
  102. (en)« Résultat du IWRG championship » (consulté le )
  103. (en)« Slammy Awards 2011 » (consulté le )
  104. (en) « Classement PWI 500 de Místico », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 12 janvier 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]