Bill DeMott

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bill DeMott
Bill DeMott.jpg
Bill DeMott en avril 2011
Données générales
Nom de naissance
William DeMott
Nom de ring
Captain Rection
General Rection
Crash The Terminator
Crush The Terminator
Hugh Morrus
Man Of Question
Nationalité
Naissance
Taille
6 2 (1,88 m)[2]
Poids
280 lb (127 kg)[2]
Catcheur retraité
Fédération
Entraîneur
Johnny Rodz
Carrière pro.
1990 - 2011

William DeMott plus connu sous le nom de Bill DeMott (né le à Titusville, Floride)est un catcheur américain. Il est connu pour avoir travaillé à la World Championship Wrestling (WCW) où il a utilisé divers nom de ring et a remporté à deux reprises le championnat poids-lourds des États-Unis de la WCW. Il a ensuite rejoint la World Wrestling Federation/Entertainment en 2001 où il travaillé en tant que catcheur avant de devenir entraîneur et il a dirigé le WWE Performance Center, le centre d'entraînement de la fédération. À la suite de plusieurs accusations d'homophobie, de violence et de racisme par d'anciens élèves du WWE Performance Center Bill Demott démissionne de la WWE.

Carrière de catcheur[modifier | modifier le code]

Débuts (1989-1995)[modifier | modifier le code]

DeMott s'est entraîné à l'école de catch de Johnny Rodz à New York et commence sa carrière sur le circuit indépendant sous le nom de Crush the Terminator. Le 28 mars 1992, il remporte son premier titre en devenant champion poids-lourds de l'Americas Wrestling Federation, une fédération de Porto Rico, après sa victoire sur Steve Strong[2]. Il perd ce titre le 6 juin face à Hércules Ayala[3].

En septembre 1992, il part au Japon où il travaille à la Wrestling International New Generations (W*NG) où il change de nom de ring pour Crash the Terminator et il fait équipe avec Mr. Pogo (en) avec qui il devient champion par équipe de la W*NG le 6 novembre[4]. Leur règne prend fin après que Mr Pogo ne s'est pas présenté à un des spectacles de la fédération le 23 mars 1992, les dirigeants leur ont alors retiré le titre[5]. Entretemps, Crash the Terminator a fait un passage au Mexique où il a travaillé à l'Universal Wrestling Association ; il y revient en avril puis en août[6]. Le 18 septembre, il retourne aux États-Unis où il participe à son premier match à l'Extreme Championship Wrestling (ECW) où avec Miguel Pérez (en) il perd un Baseball Bat Match (match où les participants ont le droit d'utiliser des battes de baseball) face à The Headhunters (Headhunters A et Headhunters B)[7]. Il y revient ensuite au printemps 1994[8].

World Championship Wrestling (1995-2001)[modifier | modifier le code]

Il débute à la World Championship Wrestling (WCW) le 21 octobre 1995 où, sous le nom de The Man Of Question il perd face à Randy Savage[9]. Il change de nom de ring pour celui d'Hugh Morrus et participe à la première bataille royale sur trois rings pour désigner le champion du monde poids-lourds de la WCW qui a eu lieu au cours de la première édition de World War 3 le 26 novembre 1995 et remporté par Randy Savage et lendemain, il perd face à Hulk Hogan[10],[11].

Il rejoint le clan Dungeon of Doom (en) et participe au tournoi pour désigner le Lord of the Ring le 19 mai 1996 à Slamboree où il est éliminé au premier tour après sa défaite dans un match par équipe avec Meng face Diamond Dallas Page et The Barbarian (en)[12],[13]. Le 24 novembre, il participe à la bataille royale sur trois rings à World War 3 remporté par The Giant[14]. Le 25 janvier 1997 à nWo Souled Out il perd face à Big Bubba Rogers dans un Mexican Deathmatch[15]. Le 18 mai, il perd avec Konnan un match face aux Steiner Brothers (Rick et Scott Steiner) qui marque aussi la fin du Dungeon of Doom[16]. Après sa défaite face à Konnan le 15 juin à The Great American Bash, le personnage d'Hugh Morrus est alors relégué au second plan, et le 22 septembre il est le premier catcheur à perdre face à Bill Goldberg[17],[18]. Le 23 novembre, il participe au cours de World War 3 à la bataille royale à 60 catcheurs sur trois rings remporté par Scott Hall[19].

En mars 1998, il fait équipe avec The Barbarian (en) et ont une rivalité avec Johnny Grunge et Rocco Rock qui donne lieu à un Street fight match à handicap le 4 mai que Morrus, Barbarian et Jimmy Hart perdent[20].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Prises de finition[21]
    • No Laughing Matter (Moonsault)
    • No Joke (Reverse Neckbreaker)

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Hearland Wrestling Association (HWA)
    • Champion par équipe de la HWA avec Raven[23]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Profil de Bill DeMott », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 31 octobre 2014).
  2. a b et c (en) « Profil de Bill DeMott », sur Online World of Wrestling (consulté le 31 octobre 2014).
  3. (en) « AWF The Event », sur Wrestling Data (consulté le 1er novembre 2014).
  4. (en) « WING 06.11.1992 », sur Cagematch (consulté le 1er novembre 2014).
  5. (en) « Historique du championnat du monde par équipe de la W*NG », sur Wrestling Titles (consulté le 2 janvier 2015).
  6. (en) « Matchs de Bill DeMott à l'Universal Wrestling Association », sur Cagematch (consulté le 2 janvier 2015).
  7. (en) Mike Campbell, « Rated R Reviews: ECW Ultra-Clash ’93 – 9/18/93 », sur 411 mania, (consulté le 2 janvier 2015).
  8. (en) « Matchs de Bill DeMott à l'Extreme Championship Wrestling », sur Cagematch (consulté le 2 janvier 2015).
  9. (en) « WCW Saturday Night 21.10.1995 », sur Cagematch (consulté le 2 janvier 2015).
  10. (en) Jack Bramma, « Ring Crew Reviews: WCW World War III 1995 », sur 411 mania, (consulté le 2 janvier 2015).
  11. (en) Scott Keith, « The SmarK Rant for WCW Monday Nitro – 11.27.95 », sur Inside Pulse, (consulté le 2 janvier 2015).
  12. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Rant For WCW Slamboree ’96 », sur 411 mania, (consulté le 2 janvier 2015).
  13. (en) Michael Weyer, « Shining a Spotlight 12.09.10: The Dungeon of Doom », sur 411 mania, (consulté le 2 janvier 2015).
  14. (en) Jack Bramma, « Ring Crew Reviews: WCW World War III 1996 », sur 411mania, (consulté le 2 janvier 2015).
  15. (en) Louis Izzo, « The Island of Misfit Shows: nWo Souled Out (1997) », sur 411 mania, (consulté le 2 janvier 2015).
  16. (en) Jack Bramma, « Ring Crew Reviews: WCW Slamboree 1997 », sur 411 mania, (consulté le 30 janvier 2015).
  17. (en) Scott Keith, « The SmarK Retro Repost – Great American Bash ’97 », sur 411 mania, (consulté le 30 janvier 2015)
  18. (en) Stephen Lyon, « WWE Vintage Collection TV report - Bill Goldberg show », sur Figure Four/Wrestling Observer Newsletter, (consulté le 30 janvier 2015).
  19. (en) Jack Bramma, « Ring Crew Reviews: WCW World War III 1997 », sur 411mania, (consulté le 28 mars 2015).
  20. (en) Kevin Kindelberger, « WCW Nitro 5/4/1998 », sur Wrestling Recaps (consulté le 30 mars 2015).
  21. a et b (de) « Profil de Bill DeMott », sur Genickbruch (consulté le 2 janvier 2015).
  22. (en) « Liste des catcheurs entraînés par Bill DeMott », sur Cagematch (consulté le 2 janvier 2015).
  23. (en) « Histirique du Championnat par équipe de la Hearland Wrestling Association », sur Wrestling-Titles (consulté le 30 janvier 2015).
  24. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER », sur 2k.com, (consulté le 16 août 2014)