Gene Okerlund

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gene Okerlund
Mene Gene Okerlund.jpg
Gene Okerlund en 2009.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 76 ans)
SarasotaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Eugene Arthur OkerlundVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Mean Gene OkerlundVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Journaliste, speakerVoir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Todd Okerlund (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Taille
1,75 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Masse
96 kgVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions

Eugene Arthur Okerlund, dit « Mean » Gene Okerlund (né le à Brookings[1] et mort le à Sarasota[2]), est un commentateur de catch, un annonceur et un interviewer américain.

Il étudie le journalisme à l'université du Nebraska avant de devenir commentateur de catch et interviewer à l'American Wrestling Association à la fin des années 1970. En 1984, il rejoint la World Wrestling Federation (WWF) toujours comme commentateur et interviewer. En 1993, il quitte la WWF pour la World Championship Wrestling.

Biographie[modifier | modifier le code]

2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (janvier 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (janvier 2018). Découvrez comment la « wikifier ».

Eugene Arthur Okerlund est le fils d'Helen et Arthur Okerlund[3]. Son père dirige une entreprise de vente de semences[3]. Il étudie au lycée de Sisseton où il obtient son diplôme de fin d'études secondaire avant d'aller à l'université du Nebraska où il fait des études de journalisme[3]. Il est le père du joueur de hockey sur glace Todd Okerlud (en) qui a joué chez les Islanders de New York et qui a fait partie de l'équipe des États-Unis de hockey aux Jeux olympiques d'hiver de 1988[4].

Carrière[modifier | modifier le code]

American Wrestling Association[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, Gene Okerlund quitte la radio pour l'American Wrestling Association où il remplace l'annonceur et l'interviewer Marty O'Neill[5]. C'est durant cette période que Jesse Ventura lui donne le surnom de « Mean Gean »[5]. En plus de commenter les combats de catch, il interviewe les catcheurs et managers[6].

World Wrestling Federation (1984-1993)[modifier | modifier le code]

Gene Okerlund restera avec l'AWA jusqu'à la fin de 1983 où, comme nombre du personnel de l'AWA, signe avec la World Wrestling Federation. Il reste à la WWF durant près de neuf ans et office comme interviewer et a été commentateur d'évènements comme WWF Wrestling All-American ou Tuesday Night Titans(remplaçant Vince McMahon). En 1984, il fait équipe avec Hulk Hogan contre Mr.Fuji et George "The Animal" Steele à Minneapolis. Il était censé rester sur le côté mais Hogan l'a bousculé malencontreusement et l'arbitre a pris ce geste pour un tag. Gene fut donc obligé d'aller combattre mais avant même que l'adversaire le touche, Okerlund faisait le tag à Hogan qui revint sur le ring. Finalement Okerlund fit le tombé sur Mr.Fuji.

Le 12 novembre 1985, Gene Okerlund avec Hulk Hogan, Bobby Heenan, Ricky Steamboat, Davey Boy Smith, le caporal Kirchner, Dynamite Kid et Big John Studd, sont apparus dans la série télévisée "L'agence tous risques".

World Championship Wrestling 1993-2001)[modifier | modifier le code]

Après SummerSlam 1993, Gene Okerlund a quitté la WWF, déclarant dans une interview de tournage RF, que bien qu'il aurait pu négocier un nouveau contrat avec la WWF, ces derniers ne lui en ont jamais offert, optant ainsi pour devenir un journaliste de la World Championship Wrestling (WCW). Son contrat a pris fin avec la WCW et il était hors de télévision à l'automne 1996. Mike Tenay a repris les interviews et le Pay Per View Reports. Après cela, il était à la WCW jusqu'à ce qu'elle a été vendue le 26 mars 2001 à la WWF.


Retour à la WWF/E (2001-2019)[modifier | modifier le code]

Gene Okerlund retourne ensuite à la WWF (renommée WWE en 2002), et revient en tant que commentateur de la Gimmick bataille royale lors de WrestleMania X-Seven, le 1er avril 2001, avec Bobby "The Brain" Heenan. Il présenta WWE Confidential en 2002, qui dura deux ans.

Lors de "RAW is Old School", épisode de trois heures le 15 novembre 2010, il interviewe John Cena, Randy Orton, les membres de la Nexus et Mae Young tel qu'il présentait les interviews dans les années 1980.

Gene Okerlund fait une apparition à WrestleMania XXVII dans un segment avec The Rock et Pee-wee Herman. Il apparaît également au "Raw is old school", le 4 mars 2013, pour la fête d'anniversaire de Mae Young qui a été interrompu plus tard par CM Punk.

Le 10 avril 2012, au cours de WWE Smackdown: Blast from the Past, Okerlund fait équipe avec World Heavyweight Champion Sheamus, contre l'équipe de Daniel Bryan et Alberto Del Rio.

Le 17 décembre 2012, au cours de WWE Raw, Gene Okerlund apparaît aux côtés de Jim Ross et Ricky The Dragon Steamboat afin d'annoncer le gagnant du Slammy Award du match de l'année.

Le 7 janvier 2019 à Raw, Hulk Hogan vient rendre hommage à Okerlund suite à son décès[7].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Durant son passage à l'AWA, Gene Okerlund s'est vu donner le surnom de "Mean Gene" par Jesse "The Body" Ventura - une ironie, étant donné que tout au long des années, de nombreux lutteurs et le personnel de promotion considérait Gene Okerlund comme étant le plus sympathique personne dans la fédération.


Gene Okerlund a deux enfants. Son fils Todd a joué pour l'équipe de hockey sur glace de l'Université du Minnesota de 1983 à 1987. Il a également participé aux Jeux Olympiques de Calgary. Il a joué quatre matchs avec la LNH l'Islanders de New York. Une blessure chronique au genou le force finalement à prendre sa retraite.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Obituary - Eugene Arthur Okerlund », sur Dignity Memorial (consulté le 9 janvier 2019)
  2. (en) Ben Sumner, « Gene Okerlund, gentlemanly announcer of pro wrestling, dies at 76 », sur The Washington Post, (consulté le 2 janvier 2019)
  3. a b et c (en) Daniel E. Slotnik, « Gene Okerlund, Serious Voice of Pro Wrestling, Is Dead at 76 » [archive], sur www.nytimes.com, (consulté le 3 janvier 2019)
  4. (en) « 1982 NHL Entry Draft -- Todd Okerlund », sur www.hockeydraftcentral.com (consulté le 8 janvier 2019)
  5. a et b (en) Bob Kapur, « Life's been good to Mean Gene », sur Slam! Wrestling, (consulté le 10 octobre 2014)
  6. (en) Justin Barrasso, « ‘Mean’ Gene Okerlund looks back on 46 years as the Vin Scully of pro wrestling » [archive], sur www.si.com, (consulté le 8 janvier 2019)
  7. (en-US) Mike Tedesco, « WWE RAW Results - 1/7/19 (Hogan pays tribute to Mean Gene, Cena/Strowman/Lesnar) », sur WWE News and Results, RAW and Smackdown Results, Impact News, ROH News, (consulté le 8 janvier 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :