Jack Swagger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Swagger et Hager.
Jack Swagger
Jack Swagger April 2014.jpg

Jack Swagger en 2014.

Données générales
Nom de naissance
Jacob Hager
Nom de ring
Jake Hager
Jack Swagger
Nationalité(s)
Naissance
Taille
entre 6 4 (1,93 m)[1],[2] et 6 7 (2,01 m)[3],[4]
Poids
entre 275 lb (125 kg)[3],[4] et 286 lb (130 kg)[1],[2]
Catcheur en activité
Fédération
Entraîneur
Bill DeMott
Jody Hamilton
Carrière pro.
- aujourd'hui

Jacob Hager (né le à Perry, Oklahoma) est un catcheur (lutteur professionnel) américain. Il est connu pour avoir travaillé à la World Wrestling Entertainment (WWE) sous le nom de Jack Swagger de 2006 à 2017.

Lutteur au lycée puis à l'université d'Oklahoma dans la catégorie des poids-lourds, il se fait remarquer en 2006 où il devient All-American, une distinction qui récompense les meilleurs sportifs universitaire.

Il attire alors l'attention de la WWE qui l'engage après ses études. Après un passage dans les club-école de la WWE, il commence à apparaître dans les émissions de la WWE en 2008 où il incarne un lutteur qui se déclare All-American American. Au sein de cette fédération, il devient champion de l'Extreme Championship Wrestling, vainqueur du Money in the Bank Ladder match de WrestleMania XXVI. Il utilise sa mallette lui donnant droit à un match pour un championnat de son choix à tout moment quelques jours plus tard afin d'être champion du monde poids-lourds de la WWE. Il devient aussi champion des États-Unis de la WWE.

Il quitte la WWE en 2017 et lutte dans diverses fédérations en Amérique du nord. En parallèle à sa carrière de catcheur, il décide de s'essayer aux arts martiaux mixtes en s'engageant avec la Bellator MMA.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Hager grandit en Oklahoma avec comme voisin Danny Hodge, un lutteur médaillé olympique à Melbourne en 1956 devenu ensuite boxeur puis catcheur, et est ami avec ses petit-fils[5]. Il pratique la lutte au lycée et devient double champion poids-lourds de l'Oklahoma[5].

Ses exploits sportifs lui permettent d'obtenir une bourse et d'entrer à l'université d'Oklahoma où il fait partie de l'équipe de lutte ainsi que des Sooners de l'Oklahoma en football américain[5]. Il se distingue en tant que lutteur en 2006 en remportant 30 victoires par tombé dans la saison universitaire et devient cette année-là un All-American[6],[7]. Il quitte l'université cette année-là avec un diplôme en finance[6].

Carrière[modifier | modifier le code]

World Wrestling Entertainment (2006-2017)[modifier | modifier le code]

Passage dans les clubs-école (2006-2008)[modifier | modifier le code]

Ses performances en tant que lutteur attirent l'attention de Jim Ross, qui en plus d'être commentateur à la World Wrestling Entertainment (WWE) a aussi un rôle dans le recrutement des catcheurs[8]. Ross le recommande pour avoir le droit de passer des tests à l'Ohio Valley Wrestling qu'il réussit et signe un contrat avec la WWE[8].

Il rejoint la Deep South Wrestling, un club-école de la WWE basée en Géorgie et remporte le 9 septembre 2006 son premier combat face à Ray Geezy[9]. Il rejoint ensuite l'Ohio Valley Wrestling dans le Kentucky en 2007[10]. Durant l'été, il quitte l'OVW pour la Florida Championship Wrestling (FCW)[11].

Le 15 février 2008, il devient le premier champion poids-lourds de Floride de la FCW après sa victoire sur Ted DiBiase, Jr.[12]. Le 22 mars, il unifie ce titre avec celui de champion poids-lourds du Sud de la FCW en battant Heath Miller[13]. Son règne de champion poids-lourds de Floride prend fin le 18 septembre après sa défaite face à Sheamus O'Shaunessy[14].

Passage à l'ECW et champion de l'ECW (2008-2010)[modifier | modifier le code]

Swagger en tant que champion de l'ECW.

Hager fait ses débuts télévisés le 9 septembre 2008 à l'ECW sous le nom de Jack Swagger, et remporte son premier match contre Josh Daniels[15]. Il devient le rival de Tommy Dreamer qu'il affronte dans un combat de lutte le 17 novembre où son adversaire se disqualifie en lui portant un DDT[16]. Ils s'affrontent une seconde fois la semaine suivante cette fois ci dans un Extreme Rules match qui voit la victoire de Swagger[17].

Il devient challenger pour le titre de champion de l'ECW après sa victoire face à Ricky Ortiz[18]. Après deux défense successives du titre en pay-per-view, d'abord au Royal Rumble face à Matt Hardy[19], puis à No Way Out contre Finlay[20], Swagger perd finalement le titre contre Christian lors de Backlash[21]. Swagger tentera vainement de récupérer le titre d'abord à Judgment Day contre Christian, puis à Extreme Rules lors d'un Triple Threat Harcore match contre Christian et Tommy Dreamer[22], et enfin à The Bash dans un Scramble match, qui comprenait aussi Christian, Finlay et Mark Henry, et le champion Tommy Dreamer[23].

Swagger est transféré à Raw, et fait son premier match face à Randy Orton, qu'il perd volontairement par décompte à l'extérieur. Il tente vainement de remporter le championnat des États-Unis détenu par Kofi Kingston, dont plusieurs fois à Raw ainsi qu'à Night of Champions, dans Six Pack Challenge match contre Carlito, The Miz, Primo, MVP et le champion, Kofi Kingston[24]. Il entame ensuite une courte rivalité avec MVP, contre qui il perd à SummerSlam[25]. Puis, à Hell in a Cell, il tente à nouveau de remporter le titre des États-Unis contre Kofi Kingston et The Miz, mais n'y parvient pas[26]. Lors de Bragging Rights (2009), il est dans la Team Raw qui perd face à la Team SmackDown. Lors de Survivor Series 2009, il est dans l'équipe de The Miz qui bat celle de Morrison malgré son élimination.

Money in the Bank et World Heavyweight Champion (2010-2011)[modifier | modifier le code]

Le 11 janvier 2010 à Raw il perd face à Santino Marella. La semaine suivante le 18 janvier 2010 il se fait battre par Mark Henry . Lors du Raw du 2 février, il perd contre Triple H pour ce qualifier à l'Elimination Chamber pour le WWE Championship. À WrestleMania XXVI, il remporte le Money in the Bank Ladder Match [27], pour lequel il s'était qualifié en battant Santino Marella, et tente d'utiliser son contrat dès le lendemain à Raw contre le WWE Champion John Cena, mais, après que ce dernier lui a porté son STF, il revient sur sa décision et quitte le ring avant que l'arbitre n'officialise le début du match.

Le 2 avril à SmackDown, il utilise sa mallette contre le World Heavyweight Champion Chris Jericho qui venait d'être attaqué par Edge, effectue sur lui sa Gutwrench Powerbomb et s'empare du titre pour la première fois de sa carrière[28]. La WWE annonce ensuite qu'il est drafté à SmackDown, où, deux semaines plus tard, il défend avec succès son titre contre Edge et Jericho. Il conserve ensuite successivement son titre à Extreme Rules contre Randy Orton dans un Extreme Rules Match [29], puis à Over the Limit (2010) contre Big Show par disqualification en frappant son adversaire avec la ceinture [30], avant de le perdre lors de 4-Way Finale au profit de Rey Mysterio lors d'un Fatal Four-Way Match qui incluait également CM Punk et le Big Show. Peu après la perte du titre, Swagger dévoile sa nouvelle prise de finition, l'Ankle lock. Il tente infructueusement de récupérer le titre à Money in the Bank contre Mysterio, puis il ne reste pas challenger en perdant une nouvelle fois contre Mysterio qui a perdu son titre face à Kane à Money in the Bank [31].

Swagger au Tribute to the Troops, en 2010

Il entre ensuite en rivalité avec Edge qui le bat lors de Hell in a Cell 2010[32]. Lors du SmackDown du 15 octobre, il bat MVP pour se qualifier pour l'équipe de SmackDown à Bragging Rights où, bien qu'il soit éliminé, remporta pour la deuxième année consécutive sur celle de Raw. Lors des Survivor Series il est dans l'équipe d'Alberto Del Rio qui perd contre celle de Rey Mysterio. Lors TLC: Tables, Ladders and Chairs, il affronte Kofi Kingston et Dolph Ziggler dans un Triple Threat Ladder Match pour le WWE Intercontinental Championship, remporté par Ziggler [33]. Lors du SmackDown suivant, Ziggler conserve une nouvelle fois son titre contre Kingston et Swagger. Le 4 février, il perd contre Rey Mysterio et ne participera pas à l'Elimination Chamber. Il devient l'entraineur de Michael Cole pour son match contre Jerry Lawler à Wrestlemania XXVII et est aux abords du ring où il prendra un Stone Cold Stunner par l'arbitre du match, Stone Cold Steve Austin.

United States Champion, American Perfection et repos (2011-2013)[modifier | modifier le code]

Jack Swagger est transféré à Raw lors du draft supplémentaire[34]. Son alliance avec Michael Cole prend fin à Extreme Rules, lorsqu'ils battent Jerry Lawler et Jim Ross[35]. Trois mois plus tard, Swagger participe au Money in the Bank Ladder match de Raw à Money in the Bank, mais ne remporte pas le match[36]. Durant le mois d'août, Vickie Guerrero deviendra son manager, étant déjà le manager du champion des États-Unis Dolph Ziggler. Les deux hommes ne s'entendent pas très bien, étant donné que Swagger convoite le titre de Ziggler. Il tente de le remporter à Night of Champions dans un Fatal Four Way match face à Alex Riley, John Morrison et Dolph Ziggler, match qui sera remporté par Ziggler[37]. Cependant les deux hommes finissent par s'entendre durant les semaines suivantes, formant donc une équipe qui sera plus tard nommée American Perfection. Ils tentent à plusieurs reprises en fin d'année de s'emparer les championnats par équipes détenus par Air Boom, notamment à Hell in a Cell[38] où encore à Vengeance[39], sans parvenir à remporter les titres.

En début d'année 2012, Jack Swagger remporte le championnat des États-Unis en battant Zack Ryder (qui a remporté le titre face à Ziggler en fin 2011) le 16 janvier à Raw[40]. Il participe ensuite au Royal Rumble match lors du Royal Rumble en entrant en 25e position, mais se fait éliminer par le Big Show[41]. Il parvient à conserver le titre des États-Unis face à Justin Gabriel à Elimination Chamber[42]. Il finit par perdre le titre face à Santino Marella à Raw le 5 mars[43]. Swagger fait partie de l'équipe de John Laurinaitis à WrestleMania XXVIII dans un match par équipes à 7 contre 7, que son équipe remportera. Il reprend ensuite les matchs par équipes avec son partenaire Dolph Ziggler, et tentent plusieurs fois de remporter les titres par équipes face à Kofi Kingston et R-Truth, notamment à Over the Limit[44], sans y parvenir. Leur équipe finit par se dissoudre le 18 juin à Raw, sur une victoire de Dolph Ziggler sur Jack Swagger. Il reprend sa carrière en solo, et enchaîne une série de défaites pendant plusieurs mois. Jack Swagger décide alors de prendre quelques semaines de congé afin de se recentrer.

Rivalité avec Alberto Del Rio pour le World Heavyweight Championship (2013)[modifier | modifier le code]

Jack Swagger fait son retour en février 2013, avec un gimmick de Real American, il entrera désormais avec une nouvelle musique d'entrée, étant accompagné par son nouveau manager Zeb Colter. Swagger participe et remporte l'Elimination Chamber Match de l'Elimination Chamber (2013), obtenant ainsi un match pour le championnat du Monde poids lourds, détenu par Alberto Del Rio, à WrestleMania 29. Le match sera cependant remporté par Alberto Del Rio[45].Il aura un autre match pour le titre à Extreme Rules, un Triple Threat Ladder match face à Dolph Ziggler (étant devenu nouveau champion) et Alberto Del Rio[46]. Lors du Smackdown du 3 mai, il blesse Dolph Ziggler en lui portant un Superkick dans la tête et ce dernier ne défendra pas son WWE World Heavyweight Championship et un match est organisé entre lui, et Alberto Del Rio à Extreme Rules (2013) dans un « I Quit » match et le vainqueur affrontera Dolph Ziggler pour le WWE World Heavyweight Championship. Lors de Extreme Rules (2013), il perd contre Alberto Del Rio dans un « I Quit » match après que l'arbitre ait fait recommencé le match. Lors du Raw du 20 mai, il perd contre Randy Orton. Après le match, il s'est blessé au genou et est de nouveau écarté du ring pendant plusieurs semaines.

The Real Americans (2013-2014)[modifier | modifier le code]

Jack Swagger et Zeb Colter en 2013

Il participe au Money in the Bank Ladder Match pour la mallette du World Heavyweight Championship lors de Money in the Bank (2013). Il fait son retour le 1er juillet en accompagnant avec Zeb Colter, Antonio Cesaro pour son combat face à Cody Rhodes qui était accompagné par son partenaire Damien Sandow.

The Real Americans en 2013

Le 15 juillet à Raw, il perd avec Antonio Cesaro contre The Usos. Le 19 juillet à Smackdown, il perd contre Dolph Ziggler. Le 19 août à Raw, il perd avec Antonio Cesaro contre les Prime Time Players. Lors de Night Of Champion, il perd avec Antonio Cesaro un Five Tag Team match pour les Tag Team Championship au profit de The Prime Time Players. À Battleground 2013, Cesaro et lui battent The Great Khali et Santino Marella. Lors de Hell in a Cell, lui et Antonio Cesaro perdent face à Los Matadores. Lors du Raw du 28 octobre, Cesaro et lui battent Cody Rhodes et Goldust. Lors de Survivor Series, il gagne dans le traditionnel combat par équipes. Lors de TLC, Cody Rhodes et Goldust conservent les WWE Tag Team Championship contre The Real Americans ; Big Show et Rey Mysterio ; et Ryback et Curtis Axel. Le 20 décembre à SmackDown, il perd face à Big E Langston. Lors de RAW du 23 décembre, ils perdent face à Los Matadores. Le 9 janvier 2014 à Smackdown, les Real Americans, Ryback et Curtis Axel perdent face à Rey Mysterio, Sin Cara et Los Matadores. Lors de RAW du 13 janvier, il perd face à Big Show. Lors de RAW du 27 janvier, ils battent Sin Cara et Rey Mysterio. Lors de Smackdown du 31 janvier, il perd face à Christian. Lors de RAW du 10 février, les Real Americans perdent face à Sheamus et Christian[47]. Lors de Smackdown du 14 février, Il bat Rey Mysterio, Mark Henry et Kofi Kingston pour devenir l'inspirant no 1 pour l'Intercontinental Championship détenu par Big E Langston. Lors de Smackdown du 21 février, il perd face à Daniel Bryan[48]. Lors de Elimination Chamber, il perd contre Big E Langston et ne remporte pas l'Intercontinental Championship[49]. Lors de RAW du 03 mars, il perd par disqualification face à Big E à la suite d'une intervention de Cesaro[50]. Lors de Smackdown du 07 mars, il perd face à Big E[51]. Lors de RAW du 10 mars, il perd une nouvelle fois face à Big E[52]. Lors de RAW du 24 mars, ils perdent face à Dean Ambrose et Seth Rollins[53].

Retour en solo (2014-2015)[modifier | modifier le code]

Lors de RAW du 7 avril, Cesaro annonce son alliance avec Paul Heyman, ce qui met fin aux Real Americans. Plus tard dans la soirée, Cesaro bat Jack Swagger[54]. Lors de RAW du 14 avril, il perd face à Sheamus[55]. Lors de Extreme Rules, il perd face à Cesaro, dans un combat qui impliquait également Rob Van Dam[56]. Au mois de mai, il entame une rivalité avec Adam Rose. Après de nombreux attaques d'une part et d'autre, les deux hommes s'affrontent à RAW le 2 juin, combat que Jack Swagger perd[57].

Lors de Money in the Bank, il ne remporte pas la mallette au profit de Seth Rollins[58].

Le 30 juin à RAW, il effectue progressivement un face turn en interrompant Rusev et en attaquant ce dernier[59]. Lors de Battleground, il perd face à Rusev par décompte extérieur[60]. Il perd une nouvelle fois face à ce dernier lors de SummerSlam[61]. Il bat Cesaro lors de Hell in a Cell[62]. Il ne remporte pas le championnat des États-Unis lors de TLC face à Rusev[63].

Rivalité avec Alberto Del Rio (2015-2016)[modifier | modifier le code]

Depuis le retour d'Alberto Del Rio, il semble en vouloir à celui-ci le nouveau "chouchou" de son ancien manager Zeb Colter. Le 5 novembre à Smackdown, il sauve Neville qui était attaqué par Alberto Del Rio. Lors de TLC, Alberto Del Rio bat Jack Swagger, en conservant son titre dans un Chairs match[64]. Le lendemain à Raw, il fait équipe avec Ryback où ils perdent contre The League of Nations (Rusev et Alberto Del Rio)[65]. Lors du Royal Rumble, il participe premièrement au pré-show, où l'équipe gagnante se méritera une place dans le royal rumble match. En équipe avec Mark Henry, ils battent The Dudley Boyz (Bubba Ray Dudley &D-Von Dudley), Darren Young &Damien Sandow etThe Ascension (Konnor &Viktor). Dans le royal rumble match, où il entre en 24e position, sans succès en se faisant éliminé par Brock Lesnar (18e position[66]) en 15 secondes.

Retour à SmackDown et Départ (2016-2017)[modifier | modifier le code]

Le 13 septembre, il confronte Baron Corbin et annonce qu'il est de retour à SmackDown LIVE[67].

Le Patriot Lock porté par Jack Swagger

Il annonce son départ de la compagnie le 1er mars 2017.

Circuit Indépendant (2017...)[modifier | modifier le code]

Après son renvoi, Swagger remonte sur le ring au Mexique à la Federación Universal de Lucha Libre au Mexique[68]. Il y perd un match face à Alberto El Patrón le 21 mai 2017[69].

Carrière de pratiquant d'arts martiaux mixtes[modifier | modifier le code]

Le 13 novembre 2017, Hager annonce qu'il vient de signer un contrat pour plusieurs combats avec la Bellator MMA[70]. Il va lutter dans la catégorie des poids lourd et compte faire ses débuts en 2018[70].

Caractéristiques au catch[modifier | modifier le code]

  • Surnoms
    • "The All American American"[75]
    • "Mr. Money in the Bank"
    • "The Real American"
  • Catchphrases
    • "I'm the All American American"
    • "We The People"
  • Musiques d'entrées
Musiques d'entrées Compositeurs Périodes Fédération(s)
2 Z' Top Kathryn Matthews 2008 WWE
Get on Your Knees Rage Against the Machine[76] 2008-2013 WWE
Here To Show The World (avec Dolph Ziggler) Downstait 2011-2012 WWE
Patriot Jim Johnston 2013-2017 WWE

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jack Swagger à WrestleMania XXVI, après avoir remporté le Money in the Bank Ladder match

Récompenses de magazines[modifier | modifier le code]

Classement PWI 500 de Jack Swagger[82]
Année 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Rang 222 en augmentation 18 en diminution 21 en diminution 39 en augmentation 33 en augmentation 29 en diminution 74 en diminution 137 en diminution 164

Vie privée[modifier | modifier le code]

  • Jacob Hager a épousé Catalina White, une ancienne lutteuse, en décembre 2010[83]. Le couple a un enfant né le 17 octobre 2011, Knox Stribling Hager[84].
  • Le 19 février 2013, il se fait arrêter par la police dans la ville de Biloxi, au Mississippi, juste après les enregistrements de SmackDown, pour excès de vitesse, conduite sous l'emprise de produits illicites ainsi que possession de Marijuana[85]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c et d (en) « Profil de Jack Swagger » (consulté le 18 août 2009)
  2. a et b (en) « Jack Swagger », sur cagematch.net (consulté le 29 juin 2017).
  3. a et b (en) « Profil de Jack Swagger », sur Wrestlingdata.com (consulté le 29 juin 2017)
  4. a et b (en) « Jack Swagger », sur wwe.com (consulté le 29 juin 2017)
  5. a, b et c (en) Richard Kamchen, « Jack Swagger », sur Slam! Wrestling (consulté le 10 juin 2016).
  6. a et b (en) Norm Elrod, « 9 Things You Didn’t Know About WWE Superstar Jack Swagger », sur CBS Pittsburgh, (consulté le 22 août 2016).
  7. (en) « Liste des All Americans de l'équipe de lutte de l'université d'Oklahoma », sur soonersports.com (consulté le 22 août 2016).
  8. a et b (en) Jeremy Botter, « Jim Ross Talks Jake Hager, MMA Announcers and the Possibility of Broadcasting MMA (Pt. 3) », sur Heavy.com, (consulté le 22 août 2016).
  9. (en) « DSW Park Slam », sur Cagematch (consulté le 22 août 2016)
  10. (en) « Matchs de Jack Swagger à l'Ohio Valley Wrestling », sur Cagematch (consulté le 22 août 2016).
  11. (en) « Matchs de Jack Swagger à la Florida Championship Wrestling », sur Cagematch (consulté le 28 août 2016).
  12. (en) James Caldwell, « FCW News: Ted DiBiase, Jr. wrestles in two matches hours after DUI arrest; new FCW champion », sur PWTorch, (consulté le 28 août 2016).
  13. (en) « FCW », sur Cagematch (consulté le 28 août 2016).
  14. (en) Ashish, « Results From FCW TV Taping [Spoilers] », sur 411mania, (consulté le 28 août 2016).
  15. (en) Matt Bishop, « ECW: Hardy shrugs off first night as champ », sur Slam! Wrestling, (consulté le 28 août 2016).
  16. (en) Michael Bauer, « 411’s ECW on Sci-Fi Report 11.18.08 », sur 411mania, (consulté le 28 août 2016).
  17. (en) Michael Bauer, « 411’s ECW on Sci-Fi Report 11.25.08 », sur 411mania, (consulté le 19 novembre 2017)
  18. (en) Philip Diliegro, « ECW: The streak continues », sur Slam! Wrestling, (consulté le 19 novembre 2017)
  19. (en)« Résultats Royal Rumble 2009 » (consulté le 9 juin 2009)
  20. (en)« Résultats No Way Out 2009 » (consulté le 27 juillet 2009)
  21. (en)« Résultats Backlash 2009 » (consulté le 25 juillet 2009)
  22. (en)« Résultats Extreme Rules 2009 » (consulté le 27 juillet 2009)
  23. (en)« Résultats The Bash 2009 » (consulté le 25 juillet 2009)
  24. « Kofi Kingston bat Carlito, The Miz, Primo, MVP et Jack Swagger à Night of Champions 2009 » (consulté le 2 mai 2013)
  25. (en)« MVP bat Jack Swagger à SummerSlam 2009 » (consulté le 2 mai 2013)
  26. (en)« Kofi Kingston bat The Miz et Jack Swagger à Hell in a Cell 2009 » (consulté le 2 mai 2013)
  27. (en) Jack Swagger wins Money in the Bank Ladder Match wwe.com.Consulté le 7 janvier 2012
  28. (en) « Jack Swagger's first reign », World Wrestling Entertainment (consulté le 3 avril 2010)
  29. (en) World Heavyweight Champion Jack Swagger def. Randy Orton (Extreme Rules Match) wwe.com. Consulté le 7 janvier 2012
  30. (en) Big Show def. World Heavyweight Champion Jack Swagger by Disqualification wwe.com. Consulté le 7 janvier 2012
  31. (en) World Champion Rey Mysterio def. Jack Swagger; Kane def. Rey Mysterio (New World Champion) wwe.com. Consulté le 7 janvier 2012
  32. (en) Edge def. Jack Swagger wwe.com. Consulté le 7 janvier 2012
  33. (en) Intercontinental Champion Dolph Ziggler def. Kofi Kingston & Jack Swagger (Triple Threat Ladder Match) wwe.com. Consulté le 7 janvier 2012
  34. (en)« Jack Swagger est drafté à Raw en 2011 » (consulté le 2 mai 2013)
  35. (en)« Jack Swagger et Michael Cole battent Jerry Lawler et Jim Ross à Extreme Rules 2011 » (consulté le 2 mai 2013)
  36. (en)« Alberto del Rio remporte le Money in the Bank Ladder match de Raw à Money in the Bank 2011 » (consulté le 2 mai 2013)
  37. (en)« Dolph Ziggler bat Jack Swagger, Alex Riley et John Morrison à Night of Champions 2011 » (consulté le 2 mai 2013)
  38. (en)« Kofi Kingston et Evan Bourne battent Jack Swagger et Dolph Ziggler à Hell in a Cell 2011 » (consulté le 2 mai 2013)
  39. (en)« Kofi Kingston et Evan Bourne battent Jack Swagger et Dolph Ziggler à Vengeance 2011 » (consulté le 2 mai 2013)
  40. (en)« Jack Swagger bat Zack Ryder le 16 janvier 2012 à Raw » (consulté le 2 mai 2013)
  41. (en)« Jack Swagger participe au Royal Rumble match au Royal Rumble 2012 » (consulté le 2 mai 2013)
  42. (en)« Jack Swagger bat Justin Gabriel à Elimination Chamber 2012 » (consulté le 2 mai 2013)
  43. (en)« Santino Marella bat Jack Swagger le 5 mars 2012 à Raw » (consulté le 2 mai 2013)
  44. (en)« Kofi Kingston et R-Truth battent Jack Swagger et Dolph Ziggler à Over the Limit 2012 » (consulté le 2 mai 2013)
  45. (en)« Alberto Del Rio bat Jack Swagger à WrestleMania 29 » (consulté le 2 mai 2013)
  46. (en)« Dolph Ziggler vs Alberto Del Rio vs Jack Swagger à Extreme Rules 2013 » (consulté le 2 mai 2013)
  47. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58317
  48. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58400
  49. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58453
  50. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58535
  51. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58552
  52. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58622
  53. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58747
  54. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58922
  55. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=58985
  56. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59148
  57. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59434
  58. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59693
  59. http://info-lutte.fr/forum/show.php?t=59713
  60. Jean Vinnier, « Résultat Battleground 2014! », sur Examiner.com, (consulté le 21 juillet 2014)
  61. Jen Vinnier, « Résultats SummerSlam », sur info-lutte.fr, (consulté le 18 août 2014)
  62. Jason Descôteaux, « Résultat Survivor Series », sur info-lutte.com, (consulté le 28 novembre 2014)
  63. Jason Descôteaux, « Résultat PPV TLC 2014 », sur info-lutte.com, (consulté le 17 décembre 2014)
  64. « Ryback vs. Rusev: photos », sur www.wwe.fr (consulté le 14 décembre 2015)
  65. « Les résultats de WWE Raw du 14 décembre 2015: Roman Reigns défie Mr. McMahon et devient Champion du Monde Poids-Lourds de la WWE », sur www.wwe.fr (consulté le 15 décembre 2015)
  66. « Triple H remporte le Royal Rumble Match 2016 pour le titre de Champion du Monde Poids-Lourds de la WWE », sur www.wwe.fr (consulté le 27 janvier 2016)
  67. « Baron Corbin attacks Apollo Crew before coming face-to-face with Jack Swagger: SmackDown LIVE, Sept. 13, 2016 », sur www.wwe.fr (consulté le 14 septembre 2016)
  68. (es) « Jack Swagger llegará a México de la mano de FULL », sur Solo Wrestling, (consulté le 18 novembre 2017)
  69. (es) alvamarquina, « Resultados FULL- 21 de mayo en la Ciudad de México: Alberto, El Patrón vence a Jack Swagger », sur Superluchas, (consulté le 18 novembre 2017)
  70. a et b (en) Jordan Breen, « Former WWE Star ‘Jack Swagger’ Jake Hagen Reveals Multi-fight Deal with Bellator MMA », sur Sherdog.com, (consulté le 17 novembre 2017)
  71. (en)« 6/25 WWE Smackdown Hits & Misses: Swagger's Ankle Lock, Hardy vs. McIntyre, McIntyre Deported, No Mysterio » (consulté le 3 juillet 2007)
  72. (en)« Keller's WWE SmackDown Report 7/2: Rey & Show vs. Cody & Swagger, Money in Bank match announced, Dolph vs. Kofi » (consulté le 3 juillet 2010)
  73. Jack Swagger Finisher - Gutwrench Powerbomb
  74. Jack Swagger Gutwrench Powerbomb
  75. Profil sur wwe.com
  76. (en)lien web|url=https://itunes.apple.com/fr/album/id442415295%7Ctitre=WWE: Get On Your Knees (Jack Swagger) feat. Rage Against the Machine - Single|site=iTune
  77. (en) « FCW Heavyweight Title History », sur Solie's Title Histories (consulté le 18 août 2009)
  78. (en) « FCW Southern Heavyweight Title History », sur Solie's Title Histories (consulté le 18 août 2009)
  79. (en)« Jack Swagger, champion du Monde poids lourds de la WWE » (consulté le 2 mai 2013)
  80. (en)« Jack Swagger, champion de la ECW » (consulté le 2 mai 2013)
  81. (en)« Jack Swagger, champion des États-Unis de la WWE » (consulté le 2 mai 2013)
  82. (en) « Classement PWI500 de Jack Swagger », sur Internet Wrestling Data Base (consulté le 14 septembre 2016).
  83. (en)« Jack Swagger Gets Married, Triple H's Return Update, & More » (consulté le 3 juillet 2012)
  84. (en)« Gerweck Pro Wrestling and MMA News » (consulté le 29 octobre 2010)
  85. (en)« WWE Star Jack Swagger Arrested on Traffic and Marijuana Violations » (consulté le 21 février 2013)
  86. http://www.thesmackdownhotel.com/svr2010/roster/
  87. http://bleacherreport.com/articles/455882-thqs-smackdown-vs-raw-2011-mostly-complete-roster-revealed
  88. http://www.wwe.com/inside/thq/wwe-12/thq-wwe-12-roster-reveal-september
  89. http://wwe13.2k.com/roster
  90. http://bleacherreport.com/articles/1823304-wwe-2k14-breaking-down-full-roster-in-latest-release
  91. (en) 2k, « WWE 2K15 ROSTER », sur 2k.com, (consulté le 16 août 2014)
  92. « 18 More WWE 2k16 Superstar Names Revealed, Updated Roster Plus Video Footage of Cesaro and Tyson Kidd's Ring Entrance » (consulté le 26 août 2015)
  93. (en) Matt Porter, « WWE 2K17 Release Date and Cover Star Revealed », sur ign.com (consulté le 28 juin 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :