Races et créatures dans À la croisée des mondes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page présente une liste des races et créatures de la série À la croisée des mondes de Philip Pullman.

Anges[modifier | modifier le code]

Article connexe : Ange.

Fantômes[modifier | modifier le code]

Article connexe : Fantôme.

Gallivespiens[modifier | modifier le code]

Les Gallivespiens sont introduits dans le troisième volume de la trilogie, Le Miroir d'ambre.

Ces créatures sont essentiellement humanoïdes, mais en même temps très différentes des hommes normaux, et elles viennent d'un autre monde.

Ils sont petits, pas plus hauts qu'une quinzaine de centimètres. Mais surtout, ils portent au talon des dards appelés « éperons » qui peuvent injecter un poison puissant, capable de tuer un homme de taille normale à dose complète, et de lui infliger une souffrance terrible pendant plusieurs jours ainsi que de le paralyser à dose moindre. Ce poison, qui s'accumule dans leurs talons est en quantité limitée, et son efficacité diminue après plusieurs utilisations pendant la même journée.

En raison de leur taille, ils sont utilisés par Lord Asriel comme espions. Ils ont traversé les mondes pour rejoindre Lord Asriel sous son étendard dans sa rébellion contre l’Autorité. Ils viennent en effet d'un monde où les « petites personnes » et les « grandes personnes » sont en guerre constante, les derniers voulant exterminer les premiers, pensant qu'ils sont des incarnations du diable.

Ils sont de nature fière et arrogante, compensant leur petite taille par leur gigantesque ego. Ce sont des créatures honorables cependant, mis à part leur nature légèrement sournoise inhérente à leur fonction d'espion.

Ils utilisent comme moyen de transport une espèce fictive de libellule. Ils transportent avec eux des larves, qu'ils peuvent faire mûrir en des libellules adultes dans un laps de temps très court. Une fois l'insecte adulte, ils peuvent le monter grâce à des rênes faites de toile d'araignée et de minuscules selles en étoffe très légère. Les libellules ne vivent que quelques jours. Mais les Gallivespiens eux-mêmes ne vivent qu'une dizaine d'années, ont une enfance extrêmement courte et ne connaissent pas la vieillesse.

Dans Le Miroir d'ambre, les deux Gallivespiens les plus importants sont le Chevalier Tialys et Lady Salmakia, deux espions qui travaillent en paire. Ils sont envoyés par Lord Asriel pour protéger et ramener à lui Will et Lyra, les deux personnages principaux. En majeure partie parce que Will est le porteur du Poignard Subtil, la clef de la rébellion, et que Lyra, en plus d'être la fille de Lord Asriel, est selon une prophétie, la future Ève. Tialys et Salmakia finissent par devenir amis avec les deux enfants, et les aident avant de mourir. Les deux autres Gallivespiens mentionnés dans le roman sont Lord Roke, le général commandant les espions au service de Lord Asriel, et Madame Oxentiel, qui prend la place de Lord Roke après la mort de celui-ci.

Il semblerait que le nom soit dérivé d'un insecte appelé le « gall-vasp » en Anglais, « vespa » étant le terme italien pour « guêpe ». Cet insecte forme une chrysalide colorée et ronde sur un arbre dans la région de la Mer Morte au Moyen-Orient. Cette chrysalide serait appelée par certains guides littéraires la pomme de Sodome. Il semblerait que ce soit avec un certain cynisme que ce nom ait été choisi par Pullman.

Harpies[modifier | modifier le code]

Article connexe : Harpie.

Morts[modifier | modifier le code]

Article connexe : La Mort (mythologie).

Mulefas[modifier | modifier le code]

Les Mulefas sont le peuple d'un des mondes parallèles. Ils ressemblent à des animaux mais ont une conscience égale à la conscience humaine.

Ils ont des pattes disposées en losange : une devant, une derrière et une de chaque côté. Les Mulefas se déplacent grâce à des cosses qu'ils utilisent dans lesquelles ils plantent la griffe de leurs pattes avant et arrière pour rouler comme des motos.

Lyra, l'héroïne de la trilogie, vivra quelque temps à leurs côtés. Cependant, ils noueront des relations plus développées avec Mary Malone, qui s'adaptera à leur mode de vie pour mieux les comprendre.

Les Mulefas ont eu accès à la conscience grâce aux cosses. L'arbre sur lequel poussent ces dernières capte la Poussière qui ensuite passe chez les Mulefas quand ils percent une cosse par usure. Les Mulefas parlent une autre langue, que Mary Malone apprendra à comprendre assez facilement.

Panserbjørnes[modifier | modifier le code]

Les Panserbjørnes (« ours en armure » en Danois) sont d'immenses ours polaires.

Ils sont la plupart du temps recouverts d'une armure d'acier invulnérable qu'ils ont créée eux-mêmes à partir de fer météorique, qui est pour eux comme leur âme. Certain sont sous les ordres du Conseil d'Oblation. Ils sont les protecteurs de Svalbard (grande île au nord de la Norvège actuelle). Cependant, dans le Miroir d'ambre, ils partent pour l'Himalaya car le climat à Svalbard est devenu inhospitalier pour eux, à cause de l'ouverture du pont de Lord Asriel, qui a non-intentionnellement bouleversé le climat en créant un lien entre deux mondes.

Le plus connu des Panserbjørnes est Iorek Byrnison. Il n'est pas commandé par le conseil d'oblation et a été mentionné pour la première fois par le consul des sorcières.

Sorcières[modifier | modifier le code]

Article connexe : Sorcière.

Spectres[modifier | modifier le code]

Les spectres sont des mangeurs d'âme s'attaquant qu'aux personnes ayant atteint la puberté. Leurs victimes ne sont pas mortes, mais elles sont maintenant indifférentes à tout, comme des zombies, sans âme, un peu comme quand on arrache le daemon d'une personne. Ils sont de constitution fantomatique. Les personnes n'ayant pas atteint la puberté ne les voient pas, et les spectres les ignorent.

Tualapis[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]