Puberté

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La puberté est une étape du développement qui est atteinte lorsque les organes de la reproduction sont fonctionnels. Chez l'humain, elle désigne la transition de l'enfance à l'adolescence (fertilité). Elle se signale notamment par une croissance rapide due aux hormones de croissance et le développement des caractères sexuels primaires et secondaires dû aux hormones sexuelles, avec de notables changements comportementaux notamment un besoin accru de sommeil lié à un décalage de libération de la mélatonine. Le mot provient du latin pubertas, issu d'une famille de mots qui comporte à la fois des mots relatifs au passage à l'âge adulte et à la pousse du poil (cf. pubescent).

Période de la puberté[modifier | modifier le code]

Il semble que la phase de puberté, avec pic de croissance avant une stabilisation, soit spécifique à l'espèce humaine et ne soit pas décrite en particulier chez les autres primates (croissance régulière). De même, l'étude des ossements de tout âge des préhominiens n'a pu retrouver de phase de croissance rapide.

Pour l'homme[modifier | modifier le code]

Chez l'homme, l'étude de la puberté et tout particulièrement la fixation de la période d'entrée dans la période pubertaire pose un problème particulier. Les divers observateurs ne s'entendent pas sur les critères d'entrée dans la puberté. S'agissant des critères physiques, la plupart d'entre eux retiennent la mue de la voix ou la croissance des organes génitaux ; d'autres retiennent un pic de croissance dans la taille des garçons ; d'autres enfin l'apparition du premier sperme. Interrogés sur plusieurs forums pour adolescents, les garçons choisissent prioritairement un autre critère : l'apparition des poils pubiens. Quant au critère fonctionnel, il s'agit de la masturbation qui, si elle est généralement liée à la puberté, peut très bien se produire plusieurs années avant celle-ci.

  • Démarrage : généralement entre 12 et 18 ans. L'âge médian d'entrée dans la puberté, en se fondant sur le critère de l'apparition des premiers poils pubiens, se situe aux alentours de 13 ans[réf. nécessaire]. D'après un sondage effectué auprès de plusieurs milliers d'adolescents principalement anglo-saxons sur un site de jeunes, cet âge serait de 11,7 ans au Canada, en Australie, aux États-Unis et en Grande Bretagne.
  • Durée : elle varie beaucoup trop d'un individu à l'autre pour qu'il soit raisonnable de fournir un nombre d'années précis.
  • Poussée de croissance : environ 10 cm par an, au cours de la phase V.
  • Principaux traits remarquables : développement du pénis et des testicules ; développement de la pilosité corporelle, et notamment de la barbe, de la moustache et de la pilosité pubienne.
  • Mue : la voix devient plus grave en moyenne d'une octave.
  • Sexualité au quotidien : les jeunes hommes en pleine puberté auront un désir et une attirance sexuelle plus importantes et obsédantes que les autres groupes d'âges[réf. nécessaire].

Pour la femme[modifier | modifier le code]

  • Démarrage : généralement entre 9 et 16 ans (plus tôt que l'homme).
  • Durée : habituellement trois ans.
  • Poussée de croissance : environ 8 cm par an, entre les phase II et phase IV.
  • Principaux traits remarquables : développement des seins et de la vulve ; développement de la pilosité corporelle, notamment les poils pubiens et ceux des aisselles ; début des menstruations (règles), qui sont le critère usuel de puberté chez la femme.
  • Mue : la voix de la fille devient plus grave en moyenne d'une tierce.
  • Sexualité au quotidien : les jeunes filles en pleine puberté auront un désir et une attirance sexuelle plus importantes majoritairement vers les jeunes personnes de même âge.

Échelle de Tanner[modifier | modifier le code]

Les évolutions morphologiques de la puberté s'étendent sur plusieurs années. Leur durée et l'âge de leur subvenue dépendent beaucoup d'un individu à un autre mais suivent un schéma constant. James Mourilyan Tanner en a proposé, en 1962, une classification en cinq stades[1],[2]. Cette classification est actuellement utilisée comme référence clinique. Elle est toutefois contestée par certains.[Qui ?]

Stade Pilosité pubienne homme Pilosité pubienne femme[2] Testicules et pénis chez l'homme Développement des seins chez la femme[2]
I Absence de pilosité pubienne ; un fin duvet couvre la zone génitale Absence de pilosité pubienne Testicules, scrotum et pénis de taille prépubère Pas de seins, élévation éventuelle du mamelon et aréole petite et plate
II Quelques poils légèrement pigmentés, droits, allongés, en général à la base du pénis Quelques poils longs pigmentés, apparaissant sur le pourtour des grandes lèvres Croissance du scrotum et des testicules ; peau scrotale plus rouge et augmentation du volume du pénis Apparition du bourgeon mammaire. Le mamelon et l'aréole augmentent de diamètre et sont légèrement bombés.
III Poils pubiens bien visibles, pigmentés, bouclés, étalés latéralement Augmentation de la pigmentation des poils pubiens, qui commencent à friser et n'occupent qu'une petite partie du pubis Croissance du pénis en longueur. Allongement du scrotum et augmentation du volume testiculaire Les bourgeons mammaires et l'aréole continuent de s'élargir. Le contour des seins ne se dessine pas encore
IV Pilosité de type adulte, plus drue Les poils pubiens continuent de friser et deviennent plus drus ; pilosité plus dense Le volume testiculaire et le scrotum continuent d'augmenter ; pigmentation plus marquée du scrotum ; le pénis continue de grandir et le contour du gland devient visible. Projection antérieure de l'aréole et du mamelon pour former une seconde protubérance.
V Pilosité adulte qui s'étend sur la surface interne des cuisses Pilosité de type adulte en triangle qui s'étend sur la surface interne des cuisses Les testicules, le scrotum et le pénis atteignent leur taille et leur forme adultes. La protubérance aréolaire a disparu, le mamelon continue de saillir ; anatomie de type adulte.

Anomalies de la puberté[modifier | modifier le code]

Puberté précoce[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Puberté précoce.

Puberté retardée[modifier | modifier le code]

Elle est définie par l'absence d'augmentation de la taille des testicules au delà de 14 ans ou de développement mammaire chez la fille au delà de 13 ans[3].

Outre les conséquences psychologiques possibles, le retard pubertaire peut provoquer une taille adulte plus petite, du moins chez le garçon[4].

Évolution au fil des années[modifier | modifier le code]

Depuis quelques années, on constate une augmentation du nombre de cas de pubertés précoces chez les filles[5].

La première hypothèse avancée pour rendre compte de ce phénomène est l'obésité[6],[7],[5]. D'autres explications sont aussi invoquées : le manque d'exercice ou différents polluants comme les perturbateurs endocriniens[5],[8].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Tanner, J. M. Growth at adolescence, 1962, 325 p. (OCLC 314966480)
  2. a, b et c (en) Marshall WA, Tanner JM, « Variations in pattern of pubertal changes in girls », Arch Dis Child, vol. 44, no 235,‎ 1969, p. 291-303. (PMID 5785179, PMCID PMC2020314, lire en ligne [PDF]) modifier
  3. (en) Palmert MR, Dunkel L, « Delayed Puberty » N Engl J Med. 2012;366:443-453
  4. (en) Albanese A, Stanhope R, |http://www.jpeds.com/article/S0022-3476(95)70347-0/abstract « Predictive factors in the determination of final height in boys with constitutional delay of growth and puberty »] J Pediatr. 1995;126:545-550
  5. a, b et c Quand la puberté prend de l'avance!, Dossier de France Garcia-Ficheux pour Doctissimo, 2011.
  6. L'obésité, facteur le plus probant d'une puberté précoce chez les filles, Le Point, 2013
  7. Childhood obesity brings early puberty for girls, Phil McKenna pour le New Scientist, 2007
  8. Accélérateurs de puberté..

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]