Capitaine Crochet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Illustration de 1912

Le Capitaine Crochet est un personnage de fiction du roman Peter Pan de J. M. Barrie.

Analyse du personnage[modifier | modifier le code]

Le Capitaine James Crochet (« Hook ») est certainement l’un des personnages à la psychologie la plus développée de l'œuvre de Barrie.

Physiquement tout d’abord, ce chef pirate est la parfaite incarnation du Mal : il porte un fume-cigare (fume-cigarette dans le dessin animé de Disney) bifide (évoquant facilement une langue de serpent), un épais chapeau à plume et son célèbre crochet, symbole parfait de sa personnalité froide, dure et tranchante, et peut-être même déjà une image de la mort. Il s’habille en outre à la mode Charles II, anachronisme qui accroît encore sa prestance superbe et terrible. Il est également précédé par sa réputation, forgée à coups de crochet sur les carcasses des plus grands pirates à avoir écumé les sept mers. Sa cruauté, même à l’égard de ses alliés, est légendaire, et il n’hésite pas à exécuter lui-même ses hommes à la moindre « faute de bon ton ». Il a de longs cheveux noirs bouclés et des yeux d'un bleu myosotis[1].

Le capitaine est ainsi un homme de goût, presque un dandy : outre ses habits extravagants mais stylés et choisis avec soin, il cultive une véritable religion du « bon ton » (ou « bonne et due forme » selon les traductions), tranchant net avec les extravagances des enfants perdus : il représente ainsi l’adulte par excellence, qui veut tout dominer, tout rationaliser et laisser le moins de place possible à l’imagination et à tout ce qui a trait à l’enfance ou à la nature.

D’un point de vue symbolique, Crochet est en effet l’adulte type, en opposition complète à Peter. Ayant accepté de vieillir (ce qui est pour Peter une perversion), il est mortel, se sait mortel et en est terrifié : la seule chose qui lui fasse peur est la vue de son propre sang, "d'une couleur insolite". Ainsi, il est sans cesse poursuivi par le crocodile géant au tic-tac inquiétant et obsédant, symbole même de la mort et du temps qui dévore tout : Crochet ayant atteint l’âge mûr, il a déjà été grignoté par le temps, fait figuré par son bras droit mangé par le crocodile. Son espérance de vie est chronométrée : il sait que le jour où le réveil providentiel s’arrêtera, il n’entendra plus le crocodile s’approcher et ne pourra donc plus lui échapper. La phobie des horloges du Hook de Spielberg est ici très fidèle à l’esprit de Barrie. D’ailleurs, c’est bien le jour de l’arrêt du réveil que le Capitaine va trouver la mort, mais dans des circonstances inattendues : Peter va en effet prendre le relais du crocodile, se mettant à imiter son tic-tac apparemment sans s’en rendre compte, et ce sera lui qui incarnera le temps qui tue le vieil homme, en tant que jeunesse œdipienne qui tue le père pour se forger sa place dans le monde, poussant le capitaine dans la gueule béante de la Mort.

Le Capitaine Crochet tire son prénom de l'auteur lui-même James M. Barrie. Remarquons que dans la version française de l'histoire, son prénom est Jacques (James en anglais).

Appendice : « Les Terribles Aventures du futur capitaine Crochet »[modifier | modifier le code]

Les Terribles Aventures du futur capitaine Crochet est un roman de James V. Hart publié en France en 2006. Il propose une origine possible du personnage de J.M. Barrie.

On nous apprend l'adolescence de ce méchant, James Matthew B., fils de Lord B. et d'une mère inconnue, neveu de Tante Émilie. Envoyé à Eton, école britannique prestigieuse, où il se fait son premier grand ennemi dès la première journée, qui se trouve être Arthur L. Sherry (Arthur Darling), et se fait punir. Mais il se fait aussi un ami, Roger Davies, surnommé Roger l'Enjoué (Jolly Roger), ce qui sera également le nom de son bateau plus tard. Il apprivoise une araignée venimeuse, qu'il nomme Electra, qui possède un crochet jaune sur le dos. On apprend aussi que son sang est jaune lors de sa première punition, où il se fait fouetter jusqu'au sang. Il ne crie pas, ne pleure pas, ne gémit pas grâce à une méthode efficace pour contrer cette douleur : penser à la façon dont chacun d'eux vont mourir. Il a eu différents surnoms : Mutant, Bâtard, et Roi Jas (en référence au Roi Charles II). On y apprend aussi qu'il rêve de découvrir une île où le temps est figé, où il y a des sirènes : le pays de Nulle Part, Neverland.

Un jour, lors d'un match du jeu du mur, célèbre jeu spécifique à Eton, il rencontre une sultane de l'empire Ottoman, Ananova, qu'il désire comme elle le désire. Il gagne également la partie, chose qui ne s'était pas produite depuis environ 100 ans. Lors du départ de la sultane, il se cache avec Roger dans deux de ses valises et ils entreprennent d'attaquer le bateau pour en libérer Ananova, puis pour s'évader avec elle, mais ils se font arrêter au bord d'un quai beaucoup plus loin. Ils sont alors renvoyés d'Eton et Ananova est forcée de repartir dans son pays.

James est forcé de partir sur le Sorcière des mers (Sea Witch), bateau de son père. Mais la nuit précédant son départ il affrontera son ennemi Sherry, qu'il mettra dans une guillotine et torturera psychologiquement. Puis, afin d'effacer toute trace de son passage à Eton, il brûle le bâtiment contenant les registres et laisse croire qu'il est mort dans cet incendie. Il abandonne aussi son araignée Electra. Arrivé sur le Sorcière des mers, il rencontre Mouche (Smee), puis le Capitaine Creech et M. Blood, second de ce dernier, qui possède un crochet à la place de la main, et découvre que son ami Roger l'Enjoué s'est embarqué aussi sur le bateau pour rester avec son roi.

Plus tard, pendant son voyage, il découvre l'Afrique, le continent noir, et apprend que le bateau de son père est un négrier où l'on transporte des esclaves noirs jusqu'en Amérique. Répugné par cette découverte, il se révolte contre le capitaine et M. Blood. Il est enfermé avec les ennemis. Il s'y fait un ami, puis tous se révoltent. Roger libère son roi et d'autres prisonniers, puis un terrible combat s'engage entre James et M. Blood. Lee capitaine Creech est découvert mort d'une piqûre de la mortelle Electra, passagère clandestine, et tous les esclaves sont libérés. James tue M. Blood avec le crochet qui lui servait de main, lui arrache celui-ci et le garde pour lui, d'où son nouveau nom de Capitaine Jas Crochet.

Les différentes adaptations[modifier | modifier le code]

Il apparait dans le film de Walt Disney : Peter Pan.

Article détaillé : Capitaine Crochet (Disney).

et dans la série Once Upon a Time (Créée par Adam Horowitz et Edward Kitsis en 2011 et incarné par Colin O'Donoghue)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Isabelle Cani, Nelly Chabrol-Gagne, Catherine d'Humières, Devenir adulte et rester enfant ? Relire les productions pour la jeunesse, Univ Blaise Pascal,‎ 2008 (lire en ligne), p. 319

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]