Terence Stamp

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stamp.

Terence Stamp

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Terence Stamp lors de la première de Walkyrie à Berlin en janvier 2009.

Naissance 22 juillet 1939 (75 ans)
Stepney, Londres (Angleterre)
Nationalité Drapeau de la Grande-Bretagne Britannique
Profession Acteur
Films notables L'Obsédé
Théorème
Superman (Général Zod)
Superman 2 (Général Zod)
Priscilla, folle du désert
Star Wars, épisode I : La Menace fantôme
Walkyrie

Terence Stamp est un acteur britannique né le 22 juillet 1939 à Londres (Angleterre).

Il est le frère du manager des Who, Chris Stamp.

Carrière et parcours[modifier | modifier le code]

Terence Stamp est issu d'une famille modeste de Stepney en Londres. Après un peu de théâtre, il débute au cinéma en même temps que Sarah Miles, parrainés par Laurence Olivier et Simone Signoret. Il est repéré par Peter Ustinov qui déclare qu'il faut utiliser son visage pur avant que le jeune homme perde son innocence. De fait il incarne déjà un ange, victime expiatoire, dans Billy Budd. Dès le film suivant, L'Obsédé (traduction française du « Collectionneur »), c'est la gloire grâce à un rôle de prolétaire meurtrier. Il tourne ensuite avec Joseph Losey une comédie d'espionnage et avec John Schlesinger un mélodrame historique, imposant une image de dandy à l'écran comme à la ville, courant les soirées avec son copain Michael Caine. Il sort avec Joan Collins notamment, avant de former un couple fameux avec le mannequin Jean Shrimpton.

Ken Loach est réticent lorsque ses producteurs lui imposent Terence Stamp comme interprète, à cause de sa réputation de dandy. Or Stamp, selon son propre aveu, par son origine aurait parfaitement pu être son personnage de petite frappe et il sait le jouer avec un naturel désarmant. Cependant, au regret de l'acteur, Ken Loach n'a pas reconnu cette évidence. Suit une grande déception pour l'acteur à qui Michelangelo Antonioni avait promis le rôle du photographe dans Blow-Up, qu'il préparait en Angleterre - il le donnera en fait à David Hemmings.

Terence Stamp s'installe en Italie où il tourne coup sur coup un western, où il remplace au pied levé Robert Redford, Théorème de Pasolini, où il interprète un ange visiteur et sauveur (au sens biblique des termes), probablement sa composition la plus célèbre, et le sketch Toby Dammit / Ne pariez pas votre tête avec le Diable réalisé par Fellini, où il incarne un acteur bisexuel et drogué, rôle refusé par Peter O'Toole. Il clôt ce cycle fécond en jouant Rimbaud face à Jean-Claude Brialy en Verlaine dans Une saison en enfer de Nelo Risi.

Suite à sa rupture avec Jean Shrimpton, Terence Stamp se retire dans un ashram en Asie et s'éloigne des caméras. Dans les années 1970, le public l'aperçoit de loin en loin, dans Divine créature, opposé à Marcello Mastroianni, ou dans le fantastique Hu-Man au côté de Jeanne Moreau. Il effectue un retour remarqué en 1977, simultanément dans Rencontres avec des hommes remarquables de Peter Brook et dans Superman de Richard Donner – on ne peut imaginer plus grand écart. Ses films suivants, Mystère dans l'île des monstres (traduction littérale du titre espagnol), Amo non amo avec Jacqueline Bisset et Maximilian Schell, Meurtre au Vatican où il interprète le pape assassiné, demeurent invisibles. Autre grand écart : dans La Compagnie des loups de Neil Jordan, il prête ses traits au diable se déplaçant dans une limousine.

The Hit / Le Tueur était presque parfait du jeune Stephen Frears remet sa carrière sur les rails. C'est lui qui joue le rôle central, celui du gangster qui a trahi. Il participe ensuite à des films de premier plan : L'Affaire Chelsea Deardon avec Redford en vedette, Le Sicilien de Cimino (où sa composition princière rivalise avec celle de Burt Lancaster dans Le Guépard de Visconti), Wall Street où il est un lord qui sauve la tête de Charlie Sheen, Young Guns où il est, naturellement, l'Anglais perdu dans le Far West américain...

Dans les années 1990 et 2000, il donne ses plus intéressantes compositions en travesti dans Priscilla, folle du désert et face à un autre « vestige » des Sixties, Peter Fonda, dans le rôle titre de L'Anglais de Steven Soderbergh. Ce dernier lui rend directement hommage en utilisant des images de Pas de larmes pour Joy de Ken Loach.

L'icône du Swinging London et la star de Wyler, Pasolini et Fellini est devenu aujourd'hui un second (ou troisième) rôle dans les superproductions américaines telles que Star Wars, épisode I : La Menace fantôme de George Lucas, Elektra ou encore Walkyrie de Bryan Singer. L'acteur marque aussi son penchant pour la comédie avec Mon boss, sa fille et moi de David Zucker et Max la Menace. Il tourne aussi le suspense Tiré à part et la comédie Ma femme est une actrice, où il séduit Charlotte Gainsbourg, dirigé par les français Bernard Rapp et Yvan Attal. Dans L'Agence, il incarne un des hauts responsables censés ajuster le destin de Matt Damon.

Films[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Doublage français[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :