Université Carnegie-Mellon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir CMU (homonymie).
Université Carnegie-Mellon
Image illustrative de l'article Université Carnegie-Mellon
Devise My heart is in the work
(Mon cœur est dans l'œuvre)
Andrew Carnegie
Nom original Carnegie Mellon University
Informations
Fondation 1900
Type Université privée
Régime linguistique Anglais
Localisation
Coordonnées 40° 26′ 36″ N 79° 56′ 37″ O / 40.44332, -79.9435840° 26′ 36″ Nord 79° 56′ 37″ Ouest / 40.44332, -79.94358  
Ville Pittsburgh
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau de la Pennsylvanie Pennsylvanie
Campus Pittsburgh, Pennsylvanie, États-Unis
Silicon Valley, Californie, États-Unis
Doha (Qatar)
Adélaïde (Australie)
Direction
Président Jared Cohon
Chiffres clés
Enseignants 1 300
Undergraduates 5 500
Postgraduates 4 000
Divers
Site web www.cmu.edu/

Géolocalisation sur la carte : Pennsylvanie

(Voir situation sur carte : Pennsylvanie)
Université Carnegie-Mellon

Géolocalisation sur la carte : Pittsburgh

(Voir situation sur carte : Pittsburgh)
Université Carnegie-Mellon
Hamerschlag Hall, université Carnegie-Mellon

L'université Carnegie-Mellon est une université privée spécialisée en recherche située à Pittsburgh (Pennsylvanie). Elle a été créée en 1967 par la fusion du Carnegie Institute of Technology et le Mellon Institute of Industrial Research. Ses programmes en sciences politiques, en informatique, en électronique et en théâtre sont considérés parmi les meilleurs aux États-Unis[1].

Parmi ses anciens élèves, on compte 15 lauréats du prix Nobel, neuf récipiendaires du prix Turing, sept gagnants du Emmy Award, trois vainqueurs des Oscars du cinéma et 4 récipiendaires du Tony Award.

Campus[modifier | modifier le code]

À une distance de cinq kilomètres du centre-ville de Pittsburgh, le campus principal de Carnegie-Mellon s'étend sur 0,4 km², entre le parc Schenley, les quartiers de Squirrel Hill, Shadyside et Oakland. À l'ouest, Carnegie-Mellon jouxte également le campus de l'université de Pittsburgh.

Deux vastes étendues perpendiculaires nommées The Cut et The Mall constituent le cœur du campus. En fait, The Cut était précédemment le lit d'un ruisseau qui a été comblé avec de la terre lors du nivellement nécessaire à la construction du College of Fine Arts. À l'occasion, le pont qui joignait les deux rives aurait dû être détruit, mais suite aux protestations des étudiants, une rambarde a été conservée et est actuellement repeinte quotidiennement pour annoncer des fêtes. Le campus a été le premier du monde à être entièrement couvert par un réseau sans fil et l'infrastructure réseau, surnommée Andrew d'après Andrew Carnegie, est encore l'une des meilleures du monde.

En plus de son campus de Pittsburgh, l'université possède trois campus plus petits : Carnegie Mellon West dans la Silicon Valley, Carnegie Mellon Qatar à Doha (Qatar) et un nouveau à Adelaïde (Australie). Un autre campus est en construction en Corée du Sud. De plus, la Tepper School of Business possède une annexe à New York.

Histoire[modifier | modifier le code]

Après la guerre de Sécession, plusieurs industriels américains accumulèrent une grande fortune et fondèrent des institutions portant leurs noms. Les Écoles techniques Carnegie, Carnegie Technical Schools, furent donc fondées en l'an 1900 par Andrew Carnegie avec la devise « Mon cœur est dans le travail ». La volonté originelle était d'ouvrir une école de formation pour les enfants de la classe ouvrière de Pittsburgh. Renommée Institut de technologie Carnegie, Carnegie Institute of Technology, en 1912, l'école commença à délivrer des Bachelor of Science, diplôme certifiant quatre années d'étude. En 1967, la fusion avec l'institut Mellon de Recherche industrielle, Mellon Institute of Industrial Research, lui permit de prendre son nom définitif, Carnegie Mellon University.

Scott Fahlman, chercheur en informatique dans cette université, y inventa le smiley.

Le 11 août 2008, Disney crée un laboratoire de recherche et développement avec l'université Carnegie-Mellon et l'École polytechnique fédérale de Zurich dans le domaine de l'informatique appliqué à l'animation en image de synthèse, au cinéma et dans le domaine de la robotique[2], nommé Disney Research.

Étudiants renommés[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Dans Newsweek, Guide Kaplan 2006
  2. Disney Launches Global Research & Development Labs With Carnegie Mellon And Swiss Federal Institute of Technology Zurich

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]