Pandémonium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
L'architecture fantastique de John Martin : Pandemonium, inspiré de Paradise Lost, de John Milton (musée du Louvre).

Sur les autres projets Wikimedia :

Pandémonium désigne la capitale imaginaire des Enfers où Satan invoque le conseil des démons. Depuis, ce mot est également utilisé pour désigner un lieu où règne corruption, chaos et décadence.

Définition[modifier | modifier le code]

« Pandémonium » est un mot apparu en 1667 sous la plume de l’anglais John Milton dans Le Paradis perdu. Étymologiquement, John Milton a formé ce mot à partir du grec ancien πᾶν / pân (« tout »), et δαίμων / daímôn (« démon »).

Le Pandémonium, ou capitale de l'Enfer, est découpé en plusieurs parties : au centre, le Palais de Satan qui, selon les traductions, baigne dans des flammes infernales et abrite les pires maux, est l'édifice le plus imposant de ce « plan astral » en enfer. Devant, une sorte de compartiment clos dans lequel Satan invoquerait les pires démons de l'Enfer afin de préparer l'apocalypse. Tout autour de cet endroit, des rives de lave et des démons inférieurs sont censés garder l'entrée de cet endroit central à l'abri de quelconque problème abyssal.

Réutilisations[modifier | modifier le code]

Sport

° Pandémonium est le nom d'une salle d'escalade sur bloc à Foix (Ariège)

Musique[modifier | modifier le code]

Orchestre[modifier | modifier le code]

Bande son[modifier | modifier le code]

Pièce[modifier | modifier le code]

  • Pandemonium est une pièce pour clavecin de François Narboni ;
  • Pandemonium est le titre de l'avant-dernière scène de la légende dramatique La Damnation de Faust d'Hector Berlioz. Elle correspond au moment où Faust, à l'issue d'une vertigineuse Course à l'abîme, est jeté dans les flammes de l'Enfer pour avoir accepté le marché trompeur de Méphistophélès. La scène consiste essentiellement en les réjouissances d'un chœur de démons (en langue infernale) devant la victoire d'un des leurs. Berlioz parvient à créer une atmosphère démoniaque grâce à des fanfares apocalyptiques et un tempo effréné.

Album[modifier | modifier le code]

Chanson[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Jeu vidéo[modifier | modifier le code]

Littérature[modifier | modifier le code]

Roman[modifier | modifier le code]

Bande dessinée[modifier | modifier le code]

Peinture[modifier | modifier le code]

Art[modifier | modifier le code]

  • Pandemonium est une installation de l'artiste, Janet Cardiff.
  • Pandemonium est une exposition dédiée à l'artiste pluri-disciplinaire Derek Jarman au King's College de Londres du 23 Janvier au 9 mars 2014.

Autres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]