16e cérémonie des César

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La 16e cérémonie des César du cinéma - dite aussi Nuit des César - récompensant les films sortis en 1990, s'est déroulée le 9 mars 1991 au théâtre des Champs-Élysées.

Elle a été présidée par Sophia Loren et retransmise sur Antenne 2.

Présentateurs et intervenants[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

César du meilleur film[modifier | modifier le code]

César du meilleur film étranger[modifier | modifier le code]

César du meilleur acteur[modifier | modifier le code]

César de la meilleure actrice[modifier | modifier le code]

César du meilleur acteur dans un second rôle[modifier | modifier le code]

César de la meilleure actrice dans un second rôle[modifier | modifier le code]

César du meilleur espoir masculin[modifier | modifier le code]

César du meilleur espoir féminin[modifier | modifier le code]

César du meilleur réalisateur[modifier | modifier le code]

César de la meilleure première œuvre[modifier | modifier le code]

César du meilleur scénario original ou adaptation[modifier | modifier le code]

César de la meilleure musique[modifier | modifier le code]

César de la meilleure photographie[modifier | modifier le code]

César des meilleurs costumes[modifier | modifier le code]

César du meilleur décor[modifier | modifier le code]

César du meilleur son[modifier | modifier le code]

César du meilleur montage[modifier | modifier le code]

César du meilleur court-métrage de fiction[modifier | modifier le code]

César du meilleur court-métrage documentaire[modifier | modifier le code]

César d'honneur[modifier | modifier le code]

Anecdote[modifier | modifier le code]

Au moment de remettre le César du meilleur espoir féminin, Vanessa Paradis ouvre l'enveloppe et commet une erreur en lisant, au lieu du nom de la vraie lauréate, Judith Henry, celui de Judith Godrèche (nommée pour La Désenchantée), avant de se reprendre aussitôt[1],[2]. Cette remise est ensuite parodiée par les Inconnus dans leur sketch TV « La nuit des Escarres ». En 2010, lors de la 35e cérémonie des César, Vanessa Paradis, venue cette fois remettre le César du meilleur réalisateur, s'est auto-parodiée en faisant référence à cette gaffe dans un sketch interprété avec Gad Elmaleh[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Les meilleurs moments des César
  2. Vanessa Paradis et Judith Henry... euh Godrèche !, Les meilleurs dérapages en direct de cérémonies, linternaute.com
  3. Vanessa Paradis se moque d'elle-même aux César Télé-loisirs.fr, 28 février 2010