Solidays

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Solidays
Image illustrative de l'article Solidays
Vue de la scène Paris lors du concert de Bloc Party en juin 2013.

Lieu Hippodrome de Longchamp Paris Drapeau de la France France
Période Fin juin
Scènes Paris
Bagatelle
Dome
Domino
Cesar Circus
Forum Café
GreenRoom
Capacité Environ 175 000 personnes
Date de création 1999
Statut juridique Association
Organisateurs Solidarité sida
Direction Luc Barruet
Site web solidays.org

Le festival Solidays est une manifestation de lutte contre le SIDA organisé par Solidarité sida, qui a lieu chaque année sur l'hippodrome de Longchamp et qui rassemble plus de 150 artistes et jusqu'à 170 000 festivaliers pendant trois jours[1]. Les bénéfices du festival sont reversés à des associations de lutte contre le sida, à des programmes de prévention et d'aide d'urgence aux malades, dont certains spécifiquement créés pour l'Afrique, continent qui compte le plus grand nombre de malades. Les artistes qui interviennent à Solidays acceptent un cachet réduit ou se produisent bénévolement par solidarité[2].

Le site[modifier | modifier le code]

Le camping lors de l'édition 2013, avec au fond de gauche à droite la scène Bagatelle, le Village des Associations, les grues du saut à l'élastique et la scène Paris

Les concerts du festival Solidays se déroulent sur cinq scènes de dimensions différentes. On trouve d’une part, les petites scènes couvertes sous chapiteau suspendu appelées "Domino", "Dome" et "Cesar Circus" (chapiteau nommé en hommage à César, un membre de l'équipe brutalement décédé en rentrant du montage de Solidays 2007[réf. nécessaire]), et d'autre part les scènes principales appelées "Bagatelle" et "Paris" qui accueillent les artistes et groupes reconnus. Par ailleurs, le Forum solidarité sida accueille dans le "village" des groupes de musiques du monde sur une estrade partagée pour les débats. Enfin, une scène est intégré à la Heineken GreenRoom.

Le nombre de scènes permet une alternance continue des concerts en journée, tandis que la capacité d’accueil de la scène "Paris" peut accueillir 55 000 festivaliers pour les concerts des têtes d’affiche.

Programmation[modifier | modifier le code]

Édition 2014 : "The Fight Must Go On"[modifier | modifier le code]

La 16e édition du festival se déroule du 27 au 29 juin. Pour cette édition 2014, Solidays rend hommage à Nelson Mandela, qui est le visage de l’affiche accompagné du slogan  "The fight must go on". Ce choix salue l’héritage qu’il laisse à chacun dans la défense des droits humains que Solidarité Sida défend depuis plus de 20 ans[3].

Édition 2013 : "In Love We Trust"[modifier | modifier le code]

La 15e édition du festival se déroule du 28 au 30 juin. Elle est marquée par un die-in d'environ 58 000 personnes le dimanche pour demander au président français François Hollande d'augmenter les aides de la France dans la lutte contre le SIDA[réf. nécessaire].

Fréquentation : 170 472[réf. nécessaire]

Édition 2012 : "Embrassez vos envies"[modifier | modifier le code]

Le festival se déroule du 22 au 24 juin a dénombré 161 340 festivaliers[7][réf. insuffisante] :

Solyl’s, Baadman et la Green Room (Vice Crew, Irfane, Panteros666, Sound Pellegrino Thermal Team et Victor Aimé)

Édition 2011 : "Festival In Love"[modifier | modifier le code]

Le festival se déroule du 24 au 26 juin et a accueilli 155 174 festivaliers[réf. nécessaire].

Édition 2010 : "Festival In Vivo"[modifier | modifier le code]

Le festival se déroule du 25 au 27 juin. Le record d’affluence est battu avec 168 276 personnes sur tout le week-end[8]. Les festivaliers ont pu voir les groupes suivants :

Édition 2009[modifier | modifier le code]

Édition 2008[modifier | modifier le code]

Le festival a lieu du 4 au 6 juillet avec une affluence record de 160 000 personnes[9], qui a engendré quelques désagréments pour les festivaliers, avec des files d'attente très longues à l'entrée du site, aux toilettes et sur les différents stands. Une cinquième scène est installée et des nuits electro ont lieu les vendredi et samedi soirs. Les artistes présents sont :

Édition 2007[modifier | modifier le code]

Le festival a lieu du 6 au 8 juillet et réunit 115 000 spectateurs sur les trois jours, un peu gâchés par la pluie qui s'est abattue sur Longchamp dans l'après-midi. L'affluence est à la baisse comme pour la plupart des autres festivals et du spectacle vivant en général, mais grâce à de bonnes ventes de dernière minute et au soutien des médias, l'organisation affiche sa satisfaction quant à la fréquentation 2007.

La programmation est annoncée le 26 avril (manque alors 4 noms), sur quatre scènes différentes ("Paris", "Bagatelle", "Phénix" et "Domino") prévues pour accueillir les artistes :

Lily Allen en 2007

Édition 2006[modifier | modifier le code]

Édition 2005[modifier | modifier le code]

Édition 2004[modifier | modifier le code]

Première année où le festival se déroule en trois jours. Avec Antoine de Caunes et -M-, le public de 50 000[réf. nécessaire] personnes s'est allongé dans la boue (Die-In) pour prouver sa solidarité envers les personnes atteintes du sida.

Édition 2003[modifier | modifier le code]

Édition 2002[modifier | modifier le code]

Édition 2001[modifier | modifier le code]

Rachid Taha, Iggy Pop, La Ruda Salska, Matmatah, Faudel, FFF, Ceux qui marchent debout, Michel Jonasz, Kool & The Gang, Sergent Garcia, Sinsemiliaetc.

Édition 2000[modifier | modifier le code]

M, Sinsemilia, Louise Attaque, Les négresses vertes, Paris Combo, Keziah Jones, Museetc.

Édition 1999[modifier | modifier le code]

Robbie Williams, Iggy Pop, Steel Pulse, Faudel, K's Choice, MC Solaar, Jean-Jacques Goldman, Zazie, Youssou N'Dour, Peter Gabriel, The Corrsetc.

Autres animations[modifier | modifier le code]

Saut à l'élastique[modifier | modifier le code]

Réception de sauteurs au festival de 2008

Depuis 2002, l'association " Une idée en l'air..."[Laquelle ?] participe aux Solidays en proposant l'activité de saut à l'élastique. L'association, qui utilise depuis 1993 le saut à l'élastique comme un moyen d'action de lutte contre le Sida dans les quartiers, a mis plusieurs années à obtenir les autorisations nécessaires pour organiser du saut sur l'hippodrome de Longchamps du fait de son rattachement à la ville de Paris. En 2002 ce fut une grue pendant deux jours, l'équipe qui découvrait le festival a été surprise, ayant commencé par proposer des sauts seuls, elle a été obligée de passer à des sauts en bi uniquement. En 2009 record de 1 591 sauteurs sur les 3 jours. Certaines personnes attendent plus de 5 heures pour pouvoir sauter.[réf. nécessaire]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]