Catherine Lara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lara.

Catherine Lara

Description de cette image, également commentée ci-après

Catherine Lara à Vire en 2009

Informations générales
Nom Catherine Bodet
Naissance (68 ans)
Drapeau : France Poissy
Activité principale Chanteuse, violoniste, productrice
Années actives 1972 - aujourd'hui
Site officiel www.lalapassion.fr

Catherine Lara, de son vrai nom Catherine Bodet, née le à Poissy (Yvelines), est une violoniste, chanteuse, compositrice, auteur, arrangeuse et productrice française.

Début de sa carrière[modifier | modifier le code]

Catherine Lara étudie le violon dès l'âge de cinq ans. Elle rend plusieurs fois hommage à son instrument de prédilection dans ses chansons. Elle obtient le 1er prix du conservatoire de Versailles en 1958, puis le 2e prix de violon au conservatoire national de Paris en 1965. Le 1er prix de musique de chambre lui est décerné au conservatoire national de Paris en 1966.

En sortant du Conservatoire de Paris, elle crée un orchestre de chambre, Les Musiciens de Paris, dont elle est le premier violon. Elle crée ensuite le Quatuor Lara qui accompagne des chanteurs sur scène comme Claude Nougaro ou Nana Mouskouri. Elle a aussi accompagné des titres de Françoise Hardy et certains de ceux du premier album de Maxime Le Forestier, Mon frère. Elle écrit deux chansons pour Barbara (dans l'album Amours incestueuses, 1972). Cette même année, elle écrira la musique de "T'as pas le temps", une chanson d'inspiration néo-classique qui connaît un succès éphémère.

Denise Glaser la découvre et la soutient, l'invitant dans son émission dès 1972, pour la sortie de son premier album, Ad Libitum, sur des textes de Daniel Boublil. Elle compose la musique de Docteur Françoise Gailland en 1975. En 1977, William Sheller lui rend hommage dans une chanson de son album Symphoman. Elle participe à l'album Contes de traviole de Richard Gotainer en 1979. À partir de l'album Coup d'feel en 1979, sa musique s'affirme délibérément rock Elle apparaît cheveux courts et torse nu sur la pochette de Geronimo en 1980, puis en cuir pour La Rockeuse de diamant, imposant un look audacieux et libéré.

À partir de 1981, elle enregistre sous le label Tréma. Son premier disque d'or est l'album Johan, dont les paroles sont de Pierre Grosz. Elle compose la musique des films Les hommes préfèrent les grosses et La Triche. En 1982, elle compose la musique du spectacle Revue et corrigée, qui est un échec. Mais en 1983, la chanson La Rockeuse de diamant, écrite par Élisabeth Anaïs et composé avec le guitariste Claude Engel, est un succès ainsi que l'album du même nom comportant également Famélique ou encore Autonome.

L'affirmation[modifier | modifier le code]

Dans la chanson Autonome (1983), Catherine Lara affiche ouvertement ses préférences sexuelles: « … Longtemps j'ai pensé ce que pensaient les autres, Longtemps j'ai vécu comme si j'étais une autre (…), Longtemps j'ai connu des amours parallèles (…) Jusqu'au jour, où Autonome, Autonome, Libre d'aimer une femme ou un homme … » (paroles de la chanson Autonome de Catherine Lara). Féministe convaincue, Catherine Lara est une des premières stars à avoir fait son coming out. Au-delà de la chanson Autonome, Catherine Lara s'affirme en 1986, lors de l’émission Mon Zénith à moi. Interrogée par l'animateur Michel Denisot : « Qu'est-ce que vous regardez en premier chez un homme ? », Catherine Lara répond : « Sa femme ».

1986 - 1990 : concerts et autres succès discographiques[modifier | modifier le code]

Elle donne deux concerts à l'Olympia en 1983. L'album Flamenrock sort en 1984. Il est écrit et composé en compagnie de la même équipe que l'album précédent. Puis elle joue sur la scène du Zénith en 1985.

En 1986 sort son album Nuit magique, écrit par Luc Plamondon. La chanson titre est un grand tube, Catherine Lara est sacrée meilleure interprète féminine aux Victoires de la musique et le clip reçoit une Caméra d'or au Festival de Cannes. L'album est écrit par Luc Plamondon. Il est entièrement composé et arrangé en compagnie d'un jeune pianiste suisse venant du Chili, Sebastián Santa María. Catherine Lara reprendra l'air de 'Nuit magique' pour composer des jingles de la radio "la Fréquence Magique", qui deviendra Europe 2, dont elle fut la marraine et également animatrice occasionnelle. Elle le retrouve ensuite pour ses deux albums suivants : Encore une fois en 1987 et Rocktambule en 1988, dans lequel Bernard Lavilliers, travaillant également avec le jeune musicien, est invité pour un duo. Les années 1980 de la chanteuse s'achèvent à l'Olympia en 1988, concert retracé dans un album live, Lara live, sorti depuis en dvd. En 1987, elle publie une autobiographie, L'Aventurière de l'archet perdu (éditions Carrère-Lafon).

1990 à aujourd'hui : une carrière plus discrète[modifier | modifier le code]

Un projet ambitieux d'opéra rock romantique aboutit en 1991 avec la sortie de l'album Sand et les Romantiques, sur les textes de Luc Plamondon et la musique d'Eddie Rosemond et Catherine Lara. Elle y tient le rôle de George Sand, entourée de Claude Lauzzana (Alfred de Musset), Véronique Sanson (Marie Dorval), Richard Cocciante (Frédéric Chopin), Daniel Lavoie (Eugène Delacroix) et Maurane (la muse de la musique). Le spectacle est mis en scène par Alfredo Arias au Théâtre du Châtelet en 1992.

Elle soutient les Restos du cœur, Sidaction et Sol En Si. Elle est en outre l'une des rares artistes françaises à s'exprimer publiquement sur son homosexualité. À partir de Maldonne (1993), Jean-Jacques Thibaud écrit les paroles de ses chansons. Elle crée aussi en 1996 le générique de Terre indigo. Avec Roger Louret pour les textes, elle arrange l'opéra de Georges Bizet L'Arlésienne, joué aux Folies Bergère en 1997. En 2000 sort son album Aral, réalisé avec les musiciens du groupe Deep Forest. Elle coécrit la chanson officielle pour l'équipe de France de football, interprétée par Johnny Hallyday en 2002.

Catherine Lara a été faite Chevalier des Arts et des Lettres en 1990, puis Chevalier (1992), et enfin Officier (2004) de l'ordre de la Légion d'honneur.

En 2004, Catherine Lara compose et publie le spectacle musical Graal qui sera certifié or. L'auteur Jean-Jacques Thibaud en cosigne les textes. Les interprètes Pablo Villafranca, Pascal Lafa et Curt Close apparaitront entre autres dans le casting.

En 2007, Catherine Lara se produit dans plusieurs villes de France pour présenter en concert son dernier album studio sorti en 2005, Passe-moi l'ciel, ainsi que l'album-film Behind the wall qui sortira sous le titre Au-delà des murs en mars 2009, un coffret CD/DVD. Tiré de ce DVD, une scène parisienne : le 23 juin 2009 au Palais des sports de Paris où plus de 3 000 personnes se sont données rendez-vous pour une soirée exceptionnelle.

2010 est le début d'une longue série de concerts. Catherine, qui voulait absolument aller vers son public, a réalisé un tour de France (Bretagne, Normandie, PACA, Nord, Lorraine, Alsace, Centre, Aquitaine…). Un nouvel album chanté qui a fait la joie des inconditionnels de Léo Ferré fut enregistré pendant l'été 2010 pour une sortie le 14 mars 2011[1]. La tournée de Catherine Lara l'a menée notamment deux soirs à Paris, sur la scène mythique de l'Alhambra.

Le , elle a présenté le Concours Eurovision 2011 avec Laurent Boyer à France 3.

En 2012, elle participe à la tournée Âge tendre et Têtes de bois saison 7.

En 2012, a également sorti le disque Au cœur de l'âme yiddish, disque où Catherine Lara reprend quelques-uns de ses plus grands succès, entourée de musiciens yiddish, le Sirba octet. En 2013, deux concerts à l'Alhambra (Paris) de Paris affichant complet et une date en banlieue parisienne ont permis d'assurer la promotion de ce CD.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Albums live[modifier | modifier le code]

Compilations[modifier | modifier le code]

  • Rock'n roll de Montréal (72-80) - double CD (1992)
  • Best of Lara (72-96) (1997)
  • Best of Lara (1997) - coffret 5 CD
  • Catherine Lara (2005) Textes d'Andrée Lebrun

Théâtre[modifier | modifier le code]

Radio[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Précédée par Catherine Lara Suivie par
Jeanne Mas
Victoire de la musique de l'artiste interprète féminine
1986
France Gall

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Découvrez Une Voix Pour Ferré, l'album hommage de Catherine Lara »,‎ 14/03/2011 (consulté en 25/03/2011) : « La rockeuse de diamant, Catherine Lara, est de retour dans les bacs depuis aujourd'hui avec un album hommage à Léo Ferré simplement baptisé Une Voix Pour Ferré. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]