César du meilleur réalisateur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le César du meilleur réalisateur est une récompense cinématographique française décernée par l'Académie des arts et techniques du cinéma depuis la première remise de prix le 3 avril 1976 au Palais des congrès à Paris.

Introduction[modifier | modifier le code]

À ce jour, Roman Polanski est l'unique cinéaste à l'avoir obtenu à quatre reprises (en 1980, 2003, 2011 et 2014) dont trois pour des œuvres en langue anglaise : Tess, Le Pianiste et The Ghost Writer . 6 autres réalisateurs en ont été deux fois lauréats : Bertrand Tavernier (1976, 1997), Alain Resnais (1978, 1994), Jean-Jacques Annaud (1982, 1989), Claude Sautet (1993, 1996), Abdellatif Kechiche (2005, 2008) et Jacques Audiard (2006, 2010).

Concernant les statistiques des multi-nomminations :

Comme dans les cérémonies équivalentes, le César du meilleur réalisateur est généralement complémentaire du César du meilleur film : sur les 40 réalisateurs lauréats jusqu'à présent, 23 ont réalisé le doublé. Et, à l'exception de Bruno Nuytten en 1989, les réalisateurs lauréats ont leurs films nommés dans la catégorie la plus prestigieuse.

Le César du meilleur réalisateur fut deux fois concordant à l'Oscar du meilleur réalisateur à Hollywood : en 2003 avec Roman Polanski pour Le Pianiste et en 2012 avec Michel Hazanavicius pour The Artist. Michael Haneke fut nommé à cet Oscar pour Amour en 2013, sans succès.

Une seule femme a reçu ce prix pour le moment : Tonie Marshall, en 2000, pour Vénus beauté (institut).

À noter qu'en dehors des réalisateurs français, ce César est revenu à un Américain (Joseph Losey en 1977), un Polonais (Andrzej Wajda en 1983[1]), un Italien (Ettore Scola en 1984), un Canadien (Denys Arcand en 2004) et un Autrichien (Michael Haneke en 2013).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Note : Le symbole «♛» indique le film lauréat du César du meilleur film, dont le récipiendaire est le réalisateur.

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Quadruplement césarisé, Roman Polanski est aussi polonais mais a acquis, en 1976, la nationalité française.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]