César du meilleur réalisateur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le César du meilleur réalisateur est une récompense cinématographique française décernée par l'Académie des arts et techniques du cinéma depuis la première remise de prix le 3 avril 1976 au Palais des congrès à Paris.

Introduction[modifier | modifier le code]

À ce jour, Roman Polanski est l'unique cinéaste à l'avoir obtenu à quatre reprises (en 1980, 2003, 2011 et 2014) dont trois pour des œuvres en langue anglaise : Tess, Le Pianiste et The Ghost Writer . 6 autres réalisateurs en ont été deux fois lauréats : Bertrand Tavernier (1976, 1997), Alain Resnais (1978, 1994), Jean-Jacques Annaud (1982, 1989), Claude Sautet (1993, 1996), Abdellatif Kechiche (2005, 2008) et Jacques Audiard (2006, 2010).

Avec huit citations, Alain Resnais est le cinéaste le plus nommé de la catégorie (deux fois primé). Il devance Claude Miller, Bertrand Tavernier et André Téchiné (7 nominations), Luc Besson (6 citations) et Patrice Leconte et Bertrand Blier (5 nominations), Claude Berri, Claude Sautet, Michel Deville, Jean-Paul Rappeneau, Jacques Audiard, Roman Polanski (4 nominations), François Truffaut, Maurice Pialat, Patrice Chéreau, Abdellatif Kechiche, Arnaud Desplechin (3 nominations) Joseph Losey, Jean-Luc Godard, Jacques Doillon, Krzysztof Kieslowski, Claude Chabrol, Nicole Garcia, Régis Wargnier, Mathieu Kassovitz, Costa-Gavras, Cédric Klapisch, François Ozon, Jean-Pierre Jeunet, Radu Mihaileanu, Philippe Lioret, Lucas Belvaux, Xavier Beauvois, Alain Cavalier (2 nominations).

Le César du meilleur réalisateur fut deux fois concordant à l'Oscar du meilleur réalisateur à Hollywood : en 2003 avec Roman Polanski pour Le Pianiste et en 2012 avec Michel Hazanavicius pour The Artist. Michael Haneke fut nommé à cet Oscar pour Amour en 2013, sans succès.

Une seule femme a reçu ce prix pour le moment : Tonie Marshall, en 2000, pour Vénus beauté (institut).

À noter qu'en dehors des réalisateurs français, ce César est revenu à un Américain (Joseph Losey en 1977), un Polonais (Andrzej Wajda en 1983[1]), un Italien (Ettore Scola en 1984), un Canadien (Denys Arcand en 2004) et un Autrichien (Michael Haneke en 2013).

Palmarès[modifier | modifier le code]

Années 1970[modifier | modifier le code]

Années 1980[modifier | modifier le code]

Années 1990[modifier | modifier le code]

Années 2000[modifier | modifier le code]

Années 2010[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Quadruplement césarisé, Roman Polanski est aussi polonais mais a acquis, en 1976, la nationalité française.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]