Jean-Baptiste Maunier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Maunier.

Jean-Baptiste Maunier

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Jean-Baptiste Maunier aux Enfoirés 2013.

Naissance 22 décembre 1990 (23 ans)
Brignoles (Var)
Nationalité Drapeau de la France Français
Profession comédien, chanteur
Films notables Les Choristes (2004)
Le Grand Meaulnes (2006)
Site internet jbmaunier.net/fr

Jean-Baptiste Maunier , né le 22 décembre 1990 à Brignoles (Var), est un chanteur et acteur français révélé par le film Les Choristes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Muriel et de Thierry Maunier, cadreur France 2. Ainé de la famille, il a un petit frère prénommé Benjamin Maunier, né en 1995. Jean-Baptiste Maunier passe sa jeunesse à Sainte-Foy-lès-Lyon dans la banlieue lyonnaise, et fait ses débuts en tant que soliste dans la chorale des Petits chanteurs de Saint-Marc dirigée par Nicolas Porte, alors qu'il n'est encore qu'en sixième. Il voulait devenir journaliste mais son don pour la musique le dirigera vers une carrière artistique.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il a été repéré en 2004 pour jouer dans son tout premier long-métrage Les Choristes de Christophe Barratier, pour son rôle de Pierre Morhange, aux côtés de Gérard Jugnot. Il interprète également la bande originale du film, dont 800 000 albums ont été vendus en France.

Il interprète également le Concerto pour deux voix avec Clémence Saint-Preux, une adaptation du Concerto pour une voix, composé par le compositeur français Saint-Preux, père de Clémence.

Il quitte la chorale en février 2005 et participe par la suite aux concerts des Enfoirés à partir de 2005. Il joue le personnage du jeune Robert dans le téléfilm en quatre épisodes Le Cri sous la direction d'Hervé Baslé en 2006 pour France 2, et tourne aux côtés de Nicolas Duvauchelle et de Clémence Poésy dans Le Grand Meaulnes de Jean-Daniel Verhaeghe.

En parallèle, Jean-Baptiste Maunier prête sa voix à Saxo dans Piccolo, Saxo et Cie.

En 2007, il interprète le rôle de Sid dans le film Hellphone, de James Huth, réalisateur de Brice de Nice. La même année, il interprète également Octave dans L'Auberge rouge de Gérard Krawczyk, où il retrouve Gérard Jugnot aux côtés de Christian Clavier et Josiane Balasko et joue aussi le rôle de Guy Môquet dans le court métrage La lettre, de François Hanss.

En 2008, Jean-Baptiste étudie au sein du Lee Strasberg Theatre Institute, une prestigieuse école de comédie à New York. En 2010, il joue dans un épisode de Plan Biz.

En 2011, il participe une fois de plus aux concerts des Enfoirés dont le thème est Dans l'œil des Enfoirés et prête son image à une campagne de publicité pour Nintendo. Il participe également au tournage d'un nouveau film, nommé Perfect Baby[1]. En 2012, il participe une nouvelle fois aux Enfoirés qui cette année s'intitule « Le bal des Enfoirés ».

En 2012, il tourne dans le téléfilm en deux parties Merlin, réalisé par Stephane Kappes et dans la série humoristique Zak réalisée par Arthur Benzaquem et Denis Thibault.

En 2013, il signe chez Mercury pour un prochain album dont la sortie est estimée à fin 2014. Il participe une fois de plus aux Enfoirés dont le thème est cette fois-ci : « La boite à musique des Enfoirés ». En 2014, il participe encore aux Enfoirés, le thème était « Bon anniversaire les Enfoirés ». Il est également modèle occasionnel pour Next Model, Versace et des magazines tels que August Man Malaysia ou Opium Style

Discographie[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Long métrage[modifier | modifier le code]

Court métrage[modifier | modifier le code]

Téléfilm[modifier | modifier le code]

Web-série[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Plan Biz de Stanislas Graziani : Le « beau gosse »

Voxographie[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Distinctions et récompenses[modifier | modifier le code]

Distinction[modifier | modifier le code]

  • Prix Beaumarchais : « Chérubin » (révélation théâtrale de l'année), en 2014 pour son rôle de Michael dans La chanson de l'éléphant de Nicolas Billon.

Nomination[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :