Axelle Red

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Red.

Axelle Red

alt=Description de l'image Axelle Red.jpg.
Informations générales
Nom de naissance Fabienne Demal
Naissance 15 février 1968 (46 ans)
Hasselt, Limbourg
Activité principale Auteur-compositrice-interprète
Genre musical Variété, musique soul, pop
Instruments Guitare, piano
Années actives Depuis 1989
Labels Virgin Records
Naïve
Site officiel axelle-red.com

Axelle Red, née Fabienne Demal le 15 février 1968 à Hasselt dans la province du Limbourg en Belgique, est une auteure-compositrice-interprète belge.

Elle a vendu plus de cinq millions de disques dans le monde[1].

Notice biographique[modifier | modifier le code]

Son père, Roland Demal, est avocat et conseiller communal à Hasselt pour le parti néo-libéral flamand Open-VLD[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Little Girls et Back to Tokyo (1983-85) / Sans plus attendre (1993-96)[modifier | modifier le code]

En 1983, âgée de 14 ans, Fabienne Demal sort son premier 45 tours, Little girls, sous le diminutif « Fabby ». En Face B se trouve la version instrumentale du même titre : On peut voir sur la pochette aux couleurs rose saumon la jeune artiste, assise par terre, contemplant d'un air triste, une poupée de chiffons. Ce single lui permet de se faire connaître chez elle, en Belgique ; même s'il ne rencontre qu'un succès d'estime, il entre tout de même au hit parade Belge. Deux ans plus tard, en 1985, sort son deuxième single[3] : Intitulé Back to Tokyo[4], il s’agit d’une chanson d’amour du style populaire courant dans les années 80, avec en face B Dancing all over the world. Sur la pochette de ce deuxième disque, on peut voir Axelle Red allongée par terre, entourée de petites peluches, et serrant dans ses bras un ourson. Un clip vidéo, tourné à la terrasse d'un café, dans une gare et un aéroport, fut réalisé à très faible budget pour le titre Back to Tokyo.

Elle se fait connaître en Belgique francophone dès 1989 avec son single Kennedy Boulevard, toujours sous le nom d'Axelle, suivi de Aretha et moi et Elle danse seule.

Après l'obtention de son Diplôme en Droit à la Vrije Universiteit Brussel, elle signe avec le label Virgin Benelux et sort en 1993 son premier album, Sans plus attendre, composé de 12 titres, sous le pseudonyme d’Axelle Red. Les singles Sensualité, Je t'attends et Le Monde tourne mal permettent au disque de rencontrer le succès en France, en Suisse, au Canada et en Belgique[N 1]. L'album s'écoule au total à plus de 600 000 exemplaires.

À tâtons et Con Solo Pensarlo (1996-99)[modifier | modifier le code]

L’album suivant, À tâtons, est enregistré à Memphis en 1996 avec Steve Cropper et Isaac Hayes ; il est commercialisé le 21 octobre de cette année-là. Grâce à des titres comme Ma prière, À quoi ça sert ? et Rester femme, l’album reçoit un « platinum award » pour plus d'un million d'exemplaires vendus en Europe, dont plus de 630 000 en France. Un an plus tard, elle foule pour la première fois la scène de l'Olympia à Paris.

Depuis 1997, elle est ambassadrice du United Nations Children Fund, soutenant les droits des femmes et des enfants dans les régions en guerre et les pays en voie de développement. La même année, elle entame un combat contre les mines antipersonnel lors de la convention d'Ottawa et rencontre dans un Haïti miséreux des enfants mis en prison dans des conditions déplorables sans le moindre procès. Le titre A quoi ça sert est choisi par Alain Corneau pour le film Le cousin.

En 1998, après s'être mariée avec son producteur/manager Philip Vanes, elle chante "La Cour des grands" avec Youssou N'Dour au Stade de France, pour la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde de football.

Enceinte de sept mois de sa première fille, Janelle, elle s'entoure pour son premier spectacle soul et rhythm and blues (The Soul of Axelle Red : deux concerts au Sportpaleis d'Anvers et au Palais des Congrès de Paris) d'artistes renommés tels que Wilson Pickett, Sam Moore, Eddie Floyd, Percy Sledge et Ann Peebles. La même année, elle s'engage en faveur du concert de soutien à Amnesty International à Paris et publie un album espagnol, Con solo pensarlo.

Toujours moi et Alive (in concert) (1999-2002)[modifier | modifier le code]

Le 21 janvier 1999, Axelle Red donne naissance à sa première fille, Janelle Vanes. Elle reçoit la Victoire de la musique en tant qu'artiste féminine de l'année, et sort son troisième album, qu'elle écrit et produit. Toujours moi confirme son succès avec plus de 600 000 albums vendus dans le monde, dont 460 000 en France. Elle repart ensuite en Asie, où elle a beaucoup voyagé lors de ses études. Au Laos, l'un des pays d'Asie les plus pauvres, mais aussi en Thaïlande et au Cambodge, elle rencontre des femmes et des enfants soumis à la violence, à la discrimination, à la prostitution et à la pauvreté. Après plus de 400 concerts en 2000, un premier disque live et un DVD sont enregistrés lors de différentes étapes de sa tournée française. Ce disque, Alive est certifié disque d'or en France et en Belgique.

Face A/Face B (2002-2006)[modifier | modifier le code]

En 2002 sort en single un duo avec Renaud, Manhattan-Kaboul. S'écoulant à plus de 530 000 exemplaires, la chanson est le morceau le plus diffusé de l'année en France, et reçoit un NRJ Music Award.

Quelques mois plus tard, en novembre, sort son quatrième album, Face A/Face B[N 2], une coproduction avec Al Stone[N 3]. Conséquence de ses nombreux voyages dans des pays défavorisés, cet album est plus engagé : extrémisme, anti-mondialisme, mines antipersonnel, enfants soldats, drogues… L'album déstabilise un peu le public mais atteint les 300 000 exemplaires vendus et est certifié disque de platine en Belgique[5].

En 2003, le 24 juin, elle donne naissance à sa deuxième fille, Gloria Vanes. Un coffret contenant notamment des inédits et des duos avec Charles Aznavour, Francis Cabrel, Stephan Eicher, Sylvie Vartan, Arno et Tom Barman est commercialisé. Après avoir dû fuir les troubles au Congo en juin 2004, elle mène le mois suivant campagne au Niger avec l'Unicef contre l'excision des femmes et les mariages d'enfants.

French Soul, sa première compilation, paraît avec les inédits Je pense à toi et J'ai fait un rêve[N 4], dont elle réalise elle-même les clips. Elle termine l'année par une visite éclair au Sri Lanka pour apporter l'aide Unicef aux populations touchées par le tsunami. En 2005, elle part au nord du Sénégal pour la campagne Make noise till Hong Kong de l'organisation française Oxfam/Agir Ici, où elle plaide pour un commerce équitable. En mai, elle participe à Genève avec Peter Gabriel et Youssou N'Dour au concert pour le soixantième anniversaire des Nations unies. Kofi Annan y remercie la chanteuse pour son engagement humanitaire auprès de diverses ONG. C'est cette même année qu'elle devient maman pour la troisième fois, en donnant naissance le 15 avril à sa fille Billie Vanes. Aux côtés de Bob Geldof, elle se fait porte-parole de Live 8 in France et se produit le 2 juillet 2005 devant 200 000 personnes lors du concert de soutien au château de Versailles. Durant le sommet européen, elle demande officiellement au président de la Commission européenne, Manuel Barroso, d'augmenter le budget consacré au développement des pays du tiers-monde.

Jardin secret et Sisters and Empathy (2006-2008)[modifier | modifier le code]

Le 6 septembre 2006, Axelle Red est faite chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres par le Ministre de la Culture Français. Elle participe aux Concerts 0110 contre l'intolérance et le racisme à Anvers et Bruxelles. Le 2 octobre 2006 paraît Jardin secret, son cinquième album. Enregistré dans les Royal Studios de Willie Mitchell à Memphis[N 5], il traite d'espoir, d'optimisme et de positivisme. Alors que l'opus connaît un succès en Belgique avec un triple disque de platine[6],[N 6], il ne rencontre qu'un succès d'estime en France où il est malgré tout certifié disque d'or avec 70 000 copies écoulées.

En 2007, elle se rend pour la campagne Unicef Together, saving 4 million babies en Sierra Leone[N 7], cinq ans après la guerre civile. En mars, accompagnée du réalisateur cambodgien Rithy Panh, elle prend la parole au Festival du film et forum international sur les droits humains de Genève lors d'un débat consacré à la prostitution.

Axelle Red en avril 2013.

En décembre 2007, le roi Albert II de Belgique lui remet la distinction honorifique de commandeur de l'ordre de la Couronne pour son engagement social.

En mai 2008, l'Université de Hasselt la fait docteur honoris causa pour son engagement social en tant qu'artiste et activiste des droits de l'homme. À l'occasion de la journée internationale des femmes, elle est orateur invitée au Conseil de l'Europe, lors d'un débat consacré à la violence domestique. En 2009, elle écrit son premier album en anglais, Sisters and Empathy qui sort le 19 janvier. L'album est certifié disque d'or en Belgique.

Un cœur comme le mien et Rouge Ardent (2011-2014)[modifier | modifier le code]

En 2011, paraît un nouvel album, Un cœur comme le mien, porté par le single La claque. Il est certifié disque d'or en Belgique[7]. Après deux concerts en mai à Paris et à Bruxelles, une tournée est prévue, d'octobre 2011 à l'été 2012.

Rouge Ardent marque un retour à la soul pop. Présents sur l’album précédent, Gérard Manset[N 8], Christophe Miossec et Stefan Eicher[N 9] contribuent, tout comme Albert Hammond[N 10], avec lequel elle avait cocomposé. L’album est no 1 dès sa sortie en Belgique et disque d’or.

En parallèle à son actualité musicale, une exposition Axelle Red Fashion Victim est présentée jusqu’au 2 juin 2013 au Modemuseum de sa ville natale, Hasselt.

Elle intègre le jury de la troisième saison de The Voice van Vlaanderen diffusée de janvier à mai 2014 sur VTM.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

  • 1983 : Little Girls / Little Girls (instr.)
  • 1985 : Back to Tokyo / Dancin' All Over the World
  • 1989 : Kennedy Boulevard / Kennedy Boulevard (instr.)
  • 1990 : Kennedy Boulevard (club mix) / Kennedy Boulevard (remix) / Kennedy Boulevard (instr.)
  • 1991 : Aretha et moi (vers. maxi) / Aretha et moi / Roule
  • 1993 : Je t'attends /
  • 1993 : Sensualité /
  • 1994 : Elle danse seule / Ode to Billie Joe
  • 1995 : Le monde tourne mal / Le monde tourne mal (radio edit shaft mix) / Le monde tourne mal (shaft mix)
  • 1996 : À tâtons / À tâtons (extended mix) / À tâtons (instr.)
  • 1997 : Mon café (The coffee song) /
  • 1997 : Ma prière (single mix radio edit) / Ma prière / Ma prière (instr.)
  • 1998 : À quoi ça sert ? / Suspicious minds
  • 1998 : La Cour des grands / La Cour des grands (instr.) (hymne officiel de la Coupe du Monde de football en duo avec Youssou N'Dour)
  • 1998 : Rester femme / Rester femme (extreme mix) / Déjame ser mujér
  • 1999 : Ce matin
  • 1999 : Faire des mamours
  • 1999 : Parce que c'est toi
  • 2000 : Bimbo à moi
  • 2000 : J'ai jamais dit
  • 2001 : Aretha et moi (live)
  • 2002 : Je me fâche
  • 2002 : Manhattan-Kaboul (avec Renaud)
  • 2003 : Pas maintenant
  • 2003 : Venez vers moi
  • 2003 : Toujours
  • 2004 : Gloria
  • 2004 : Je pense à toi
  • 2005 : J'ai fait un rêve / I Had a Dream
  • 2006 : Changer ma vie
  • 2006 : Temps pour nous
  • 2006 : Si tu savais
  • 2007 : Naïve
  • 2007 : Romantique à mort
  • 2009 : Livin' in a Suitcase
  • 2009 : It All Comes Back to You
  • 2011 : La Claque
  • 2011 : Un cœur comme le mien
  • 2011 : Présidente
  • 2013 : Rouge ardent
  • 2013 : Amour profond
  • 2013 : Sur la route sablée
  • 2013 : Quelque part ailleurs

Participations et titres isolés[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • 2004 : French Soul (DVD comprenant le concert au Bataclan et l'intégrale de ses clips)
  • 2007 : Le Tour de mon jardin secret (DVD de la tournée 2006/2007)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • Alain Corneau choisit les chansons À quoi ça sert et Rester Femme dans le film Le Cousin avec Patrick Timsit et Alain Chabat.
  • Axelle Red joue le rôle d'une pianiste névrosée dans le film Elektra de Rudolf Mesdaght sorti en Belgique en 2004.
  • Elle compose la chanson originale Le Temps des Barbies du film Miss Montigny où on retrouve également le titre Je pense à toi, extrait de son best-of French Soul.

Récompenses[modifier | modifier le code]

  • 2001 : nomination aux NRJ Music Awards pour l'artiste féminine de l'année
  • 2002 : Ifpi Platinum Europe Awards pour 1 million d'exemplaires de l'album À Tâtons
  • 2003 : Victoires de la Musique
    • Chanson originale de l'année pour Manhattan-Kaboul
    • (nomination pour l'artiste féminine de l'année)
  • 2003 : NRJ Music Awards
    • Meilleure chanson francophone pour Manhattan-Kaboul avec Renaud
    • Meilleur duo francophone avec Renaud
  • 2006 : chevalier de l'ordre national des Arts et des lettres en France
  • 2007 : commandeur de l'ordre de la Couronne de Belgique
  • 2007 : Straffe Madam' 2007 en Belgique
  • 2008 : meilleure chanteuse belge Humo's Pop Poll
  • 2008 : Docteur honoris causa de l'université d'Hasselt
  • 2008 : meilleur artiste de variété De Gouden Klaproos

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Selon ses dires, pour apprendre à parler français, elle regardait les films de Louis de Funès.
  • Pour célébrer le 40e anniversaire du catalogue des 3 Suisses en Belgique, Axelle Red accepte de prendre la pose. Elle est par ailleurs amie avec de nombreux créateurs et designers belges qu'elle soutient et dont elle porte les créations (des vestes longues non cintrées de ses débuts aux leggings en cuir des derniers concerts)[réf. nécessaire].
  • Elle participe gracieusement à ManiFiesta, la fête politique et musicale organisée par le PTB.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Plus de 150 000 albums sont vendus en Belgique.
  2. Le titre fait référence aux disques vinyles fast and slow des années 1960
  3. Il est le producteur de Jamiroquai, Björk
  4. Comme hommage à Martin Luther King.
  5. Studio dans lesquels Al Green et Ann Peebles ont enregistré tous leurs disques.
  6. 100 000 exemplaires vendus.
  7. Le Sierra Leone a le taux de mortalité infantile le plus élevé au monde. Les mutilations génitales des filles et les violences à l'encontre des femmes y sont encore monnaie courante.
  8. Il est l'auteur de Je te l’avais dit.
  9. Coécriture pour De mieux en mieux.
  10. Ce cœur en or, Je te l’avais dit

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Axelle Red voit rouge », sur nostalgie.be,‎ 5 mars 2013 (consulté le 22 avril 2013)
  2. Kizzy Van Horne, Geboortestad ligt me na aan het hart, article dans le journal belge néérlandophone Het Nieuwsblad, 19 mai 2007
  3. Le surnom de "Fabby" a alors été délaissé pour celui d'Axelle
  4. Auteurs : Yves Feyaerts/Olivier Debay/John Vijdt/John Wooldridge
  5. ultratop.be
  6. ultratop.be
  7. ultratop.be

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]