Christian Fechner

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher


Christian Fechner, né le 26 juillet 1944 à Agen (France) et mort le 25 novembre 2008 à Paris[1],[2], est un producteur, scénariste et réalisateur français. C'est le frère de Jean-Guy Fechner.

Historiquement, avec Alain Poiré et Claude Berri, il est l'un des producteurs les plus prolifiques du cinéma français. Il a produit quelques-uns des plus grands succès du cinéma français depuis les années 1970, le plus souvent des films comiques. Mais il a produit aussi pour des réalisateurs au public plus restreint comme Jacques Rivette, Jacques Doillon, Bruno Nuytten ou Leos Carax.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un aristocrate autrichien ayant fui l'Anschluss, Christian Fechner est au départ ventriloque prestidigitateur. Toutefois, remarquant des vedettes qui plaisent outre-Manche et qui n'ont pas de contrepartie francophone (Sonny and Cher, Donovan), il décide d'aller voir les responsables des disques Vogue avec des chanteurs se situant dans ce créneau inoccupé. Ses Sonny and Cher francophones seront Cédric et Cléo (Les fauves), et son Donovan un jeune chanteur rencontré jouant de la guitare dans les rues chaudes de Marseille : Antoine. Le succès qu'obtient ce dernier fait de Christian Fechner un homme riche. Sentant qu'Antoine ne restera pas toute sa vie dans le show-biz, il transforme les musiciens de celui-ci, les Problèmes, en un groupe dans le genre des Beatles et des Monkees qu'il nommera les Charlots. Comme leurs modèles, ces premiers feront des chansons, puis des films.

En 1976, il s'engage contre les assurances du cinéma pour que Louis de Funès puisse tourner à nouveau (celui-ci ayant été victime d'un double infarctus en mars 1975, et étant très affaibli). Il produit L'Aile ou la Cuisse, puis La Zizanie, L'Avare et enfin La Soupe aux choux en 1981.

La décennie 1980 est faste pour Christian Fechner qui produit les films avec les vedettes de l'époque : Jacques Villeret, Christian Clavier, Isabelle Adjani, Gérard Depardieu, Gérard Lanvin, Bernard Giraudeau, Thierry Lhermitte, Lino Ventura ou encore Anémone.

En 1982, voyant que Louis de Funès apprécie beaucoup le film Viens chez moi, j'habite chez une copine, il propose que celui-ci ait le rôle du "papy" dans l'adaptation cinématographique de Papy fait de la résistance. Malheureusement, De Funès s'éteint le 27 janvier 1983, avant le début du tournage. Le film lui sera dédié.

La période des Charlots étant terminée et le règne de Louis de Funès ayant pris fin, Fechner se tourne alors vers la nouvelle équipe montante du cinéma, Le Splendid. Les Films Christian Fechner produisent bon nombre des films de Patrice Leconte, dont Ma femme s'appelle reviens et Les Spécialistes.

Les années 1990 sont moins rentables. Christian Fechner produit plusieurs films qui auraient dû être de grands succès mais qui ne l'ont pas vraiment été, à l'image d' Un amour de sorcière, Tout doit disparaître ou encore Une chance sur deux, qui pourtant réunissait les mythiques Jean-Paul Belmondo et Alain Delon.

Si les années 2000 ne s'annoncent pas sous les meilleurs auspices, Christian Fechner remportera pourtant un vif succès en produisant le retour du Splendid, Les Bronzés 3 : Amis pour la vie attirent en effet plus de 10 millions de spectateurs.

Christian Fechner est le père de la productrice Alexandra Fechner et de Maxime Fechner, fondateur de Kymerah.

Il meurt le 25 novembre 2008 des suites d'un cancer. Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise.

Filmographie[modifier | modifier le code]

(Producteur, sauf mention différente)

Séries télévisées:

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Soirées Fantastiques, Boulogne, Éditions FCF, 1988, deux volumes.
  • Bibliographie De La Prestidigitation Française Et Des Arts Annexes, Boulogne, Éditions FCF, 1994.
  • La magie de Robert-Houdin, Une vie d'artiste, Boulogne, Éditions FCF, 2002, deux volumes.
  • La magie de Robert-Houdin, Les secrets des Soirées Fantastiques, Boulogne, Éditions FCF, 2005, deux volumes, dont un contenant exclusivement des fac-similés de 'souvenirs des Soirées Fantastiques'.

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1979 : 1er Prix en Grandes illusions au Championnat du monde des magiciens à Bruxelles
  • 1979 : 1er Prix en Invention au Championnat du monde des magiciens à Bruxelles
  • 1993 : Nomination au BAFTA du meilleur film non anglophone pour Les Amants du Pont-Neuf
  • 2001 : Nomination au BAFTA du meilleur film non anglophone pour La Fille sur le pont

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Dans L'Animal (1977), film produit par Christian Fechner, Jean-Paul Belmondo interprète le double rôle d'un acteur et de sa doublure pour un film à grand budget. Le producteur de ce film, interprété par Julien Guiomar, se nomme Fechner, un clin d'œil à la fois au vrai producteur du vrai film, et en même temps un pastiche de l'habitude d'Hitchcock d'apparaître au contraire, lui, en personne dans ses films et comme simple figurant !
  • Il apparaît en tant que figurant dans Les Bidasses en folie (un client dans la scène du restaurant) et dans Les Fous du stade.
  • Christian Fechner a toujours un cigare à la main mais il n'en fume plus depuis des années. Il s'était expliqué à ce sujet dans l'émission Ombre et Lumière de Philippe Labro : sa fille ayant été gravement malade à une époque, il avait fait la promesse de ne plus jamais fumer si elle s'en sortait. À ce jour, il ne fume plus mais a toujours un cigare sur lui, pour en sentir l'arôme.
  • Après avoir produit de nombreux longs métrages, Christian Fechner présente en 2006 "La Voix" son premier court métrage réalisé par Karine Dessale. C'est l'occasion de redécouvrir le chanteur Derek Martin, issu de l'âge d'or de la soul de Détroit. La bande originale est signée Léonard Lasry.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Le producteur Christian Fechner est mort, Le Parisien, 26 novembre 2008.
  2. (fr) Le Figaro.fr, Christian Fechner, le producteur magicien

(fr) Le Figaro.fr, Christian Fechner, le producteur magicien.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]