Smaïn

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Smaïn

Naissance 3 janvier 1958 (56 ans)
Constantine (Algérie)
Nationalité Drapeau : FranceFrançaise
Profession Acteur, humoriste
Films notables L'Œil au beur(re) noir

Smaïn Faïrouze, dit Smaïn, est un acteur et humoriste français, né le 3 janvier 1958 à Constantine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Né en 1958 à Constantine en Algérie de père et de mère inconnue, Smaïn Faïrouze est recueilli dans un orphelinat catholique. En 1960, il arrive en France où il est adopté par un couple sans enfants ; son père adoptif, balayeur municipal, est algérien et sa mère, femme de ménage, est marocaine berbère. Il suit sa scolarité à l’école Notre-Dame, puis au lycée Saint-Michel de Saint-Mandé[1]. Au cours de son enfance, il pratique le chant choral durant de nombreuses années.

Smaïn, pour percer dans le monde du « show-business », doit compter sans limites sur l'appui de ses parents adoptifs : « D'origine modeste, ils regardaient avec méfiance le monde des artistes. Ils me répétaient sans cesse qu'il y a beaucoup d'appelés et peu d'élus... Mais mon désir a vite eu raison de leurs conseils ! Malheureusement ils sont morts trop tôt pour pouvoir profiter de ma réussite. Mais j'espère qu'ils en auraient été fiers[2] ! ».

Carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Smaïn débute par une longue carrière de café-théâtre dans les années 1980 en se produisant dans de petits cabarets parisiens. Plus tard, il fait la connaissance de Philippe Bouvard qui lui offre une place dans son célèbre Petit Théâtre. C'est là qu'il élargit son cercle amical en rencontrant Didier Bourdon, Bernard Campan, Pascal Légitimus et Seymour Brussel. Il monte avec ces quatre compagnons un petit groupe humoristique qui tourne pendant quelques années.

Mais c’est le one-man-show que Smaïn finit par choisir. Peu à peu, il connaît le succès et enchaîne les spectacles au fil des années : A star is beur en 1986, T'en veux ? en 1989, et Comme ça se prononce en 1996, spectacle pour lequel il obtient le Molière du meilleur one-man-show, une Victoire de la Musique ainsi que le grand prix de la SACEM. En même temps, Smaïn se voit offrir de plus en plus de rôles au cinéma, notamment dans L'Œil au beur(re) noir, film qui reçoit le César du meilleur premier film en 1988.

Il participe également à plusieurs spectacles des Enfoirés.

En 2008, il enregistre, avec l'Orchestre de la Suisse romande, Le Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns, dont il a écrit le livret.

En 2009, il intègre le jury de l'émission La France a un incroyable talent, lors de la 4e saison, en remplacement de Patrick Dupond.

En 2012, Smaïn remonte sur les planches du Théâtre Rive Gauche dans la pièce Réactions en chaîne, qu'il joue du mardi au samedi de janvier à mars.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Acteur[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Réalisateur[modifier | modifier le code]

Voxographie[modifier | modifier le code]

Récitant[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

One man show[modifier | modifier le code]

  • 1986 : A star is beur
  • 1988 : Prise de tête
  • 1989 : T'en veux?
  • 1992 : Zizi Rider
  • 1996 : Comme ça se prononce
  • 1998 : En attendant le soleil
  • 2004 : Rebelote
  • 2013 : Mon dernier... avant le prochain

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Publication[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Parisien, article du 21 janvier 2010
  2. Je reviens me chercher, 2011

Liens externes[modifier | modifier le code]