Émilie Jolie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jolie.

Émilie Jolie est un conte musical de Philippe Chatel arrangé par Jean-Louis Bucchi et sorti en disque en 1979.

La première version réunit de grands noms de la chanson française (Georges Brassens, Henri Salvador, Julien Clerc, Alain Souchon, Laurent Voulzy, Louis Chedid, Françoise Hardy, Eddy Mitchell, etc.).

La deuxième interprétation comporte également des noms prestigieux comme Johnny Hallyday, Alain Bashung, Jacques Dutronc, Maurane, Florent Pagny et Etienne Daho.

Le conte est devenu un classique et une référence comme comédie musicale pour enfants.

Résumé[modifier | modifier le code]

Le conteur raconte l'histoire, d'un poisson rouge...enfin non, il se trompe,puis c'est l'histoire d'Émilie Jolie qu'il doit raconter ! Alors que ses parents sont sortis, la petite Émilie est effrayée par le noir seule dans son lit. Elle trouve un livre d'images sur le sol, et y plonge, accompagnée de la voix du conteur (Chanson de la petite fille dans la chambre vide).

Elle se retrouve dans un paysage où tout, absolument tout, est bleu, même le soleil. Elle croise la compagnie des Lapins Bleus, qui ont un problème : chaque fois qu'il pleut et qu'ils prennent froid, ils se mettent à éternuer et deviennent rouges (Chanson de la Compagnie des lapins bleus).

Dans la page suivante, Émilie se retrouve au pied d'un grand arbre plein d'oiseaux. L'un d'entre eux vient vers elle, et la petite fille se présente et lui demande de l'emmener avec lui dans le ciel, ce à quoi il répond qu'elle a encore beaucoup de choses à voir sur terre avant (Chanson d'Émilie et du grand oiseau).

Dans la page suivante, elle rencontre une autruche qui rêve d'être une star de cabaret à Broadway (Chanson de l'autruche).

La petite fille arrive ensuite dans une page sombre et effrayante, celle de la sorcière. Celle-ci est désespérée par sa situation. Elle apparaît méchante aux yeux de tous, mais n'attend pourtant que l'amour d'un prince charmant qui viendra la sauver (Chanson de la sorcière). Émilie lui promet alors de chercher pour elle le prince à travers le livre, avec l'aide du conteur.

Elle tourne la page, et croise un ballet de baleines de parapluies (Chanson des baleines de parapluie). Il lui vient alors une idée. Elle téléphone aux lapins bleus, leur demandant de venir dans la page. Ils arrivent, et elle leur annonce qu'elle a trouvé un moyen pour qu'ils ne deviennent plus rouges, grâces aux parapluies (Reprise de la chanson de la Compagnie des lapins bleus). Dans la page suivante, elle fait la connaissance d'un hérisson triste car personne ne veut le caresser à cause de ses piquants. Émilie en « fée du livre » décide de le caresser, le rendant heureux (Chanson du hérisson).

Et elle continue son chemin à travers les pages en quête du prince, rencontrant un extra-terrestre avec un fort penchant pour la musique dans son vaisseau (Chanson de l'extra-terrestre), un petit caillou abandonné par le petit Poucet qui se sent seul dans la forêt et qu'elle ramasse pour qu'il l'accompagne dans sa poche (Chanson du petit caillou), un coq et un âne qui se partagent les mots du livre (Chanson du coq et de l'âne), une petite fleur qui ne veut pas finir fanée sous les feuilles et qu'elle cueille pour mettre dans ses cheveux (Chanson de la petite fleur triste) — cette chanson n'est pas présente dans la première version —, un méchant loup maltraité par la mère-grand (Chanson du loup) qu'elle réconforte et réconcilie avec la grand-mère, et enfin un raton-laveur qui rêve d'être coloré (Chanson du raton-laveur-rêveur) à qui elle donne le bleu de ses yeux, le blond de ses cheveux et le rose de ses joues.

Lorsqu'elle tourne la page, elle se retrouve dans une page où tout est blanc, où il y a des grands « F », des grands « I » et des grands « N ». La voilà arrivée à la fin du livre (Chanson du début de la fin).

Mais elle n'a pas trouvé de prince charmant pour la sorcière, et refuse de finir l'histoire tant que ce n'est pas fait. Le conteur décide alors de créer lui-même un prince pour la sorcière, qui n'est pas vraiment parfait car il n'a ni armure ni cheval blanc (Chanson du prince charmant débutant), mais qu'importe. Devant tous les personnages, la sorcière se transforme en princesse. L'histoire peut alors se terminer. Émilie s'endort dans son lit, bercée par le conteur qui lui dit que ses nouveaux amis seront toujours là dans le livre d'images quand elle en aura besoin (Chanson finale).

Les chansons, les interprètes[modifier | modifier le code]

Tous ces artistes sont des proches de Philippe Chatel.

Chanson Rôle version 1979 version 1997
01 Prologue le conteur Henri Salvador Jacques Dutronc
02 Chanson de la petite fille dans la chambre vide le conteur Henri Salvador Jacques Dutronc
03 Chanson de la Compagnie des lapins bleus le lapin bleu Robert Charlebois Michel Fugain
04 Chanson d'Émilie Jolie et du grand oiseau le grand oiseau Julien Clerc Johnny Hallyday
Émilie Jolie Séverine Vincent Natacha Boulenger
05 Chanson de l'autruche l'autruche Sylvie Vartan Maurane
06 Chanson de la sorcière la sorcière Françoise Hardy Axelle Red
07 Chanson des baleines de parapluie la baleine de parapluie Isabelle Mayereau Zazie
08 Reprise de la chanson de la Compagnie des lapins bleus le lapin bleu Robert Charlebois Michel Fugain
09 Chanson du hérisson le hérisson Georges Brassens Khaled
10 Chanson de l'horloge l'horloge Danielle Darrieux
11 Chanson de l'extra-terrestre A 440 l'extra-terrestre Philippe Chatel Philippe Chatel
12 Chanson du petit caillou le petit caillou Yves Simon Alain Chamfort
13 Chanson du coq et de l'âne le coq et l'âne Alain Souchon et Laurent Voulzy Arnold Turboust et Étienne Daho
14 Chanson de la petite fleur triste la petite fleur triste Lara Fabian
15 Chanson du loup le loup Eddy Mitchell Alain Bashung
la grand-mère Raymonde Vattier Danielle Darrieux
16 Chanson du raton-laveur-rêveur le raton-laveur Louis Chedid Art Mengo
17 Chanson du début de la fin le conteur Henri Salvador Jacques Dutronc
la sorcière Françoise Hardy Axelle Red
18 Chanson du prince charmant débutant le prince charmant débutant Philippe Chatel Florent Pagny
18 Chanson finale le conteur Henri Salvador Jacques Dutronc
19 Rire d'Émilie Émilie Jolie Séverine Vincent Natacha Boulenger

Précision : l'édition de 1995 (réf. RCA 743 213 290 92) contient un bonus tout à la fin : Chanson de l'autruche, par Diane Dufresne, absent dans l'édition originale comme dans celle de 1997.

Accueil critique[modifier | modifier le code]

D'un point de vue strictement sociologique, on peut se rendre compte de l'influence qu'il a eue en observant comment il a popularisé le prénom Émilie : celui-ci a été donné à 11 885 petites filles en 1980, contre 5 074 seulement en 1979.

Adaptations[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Une adaptation télévisée du conte, réalisée par Jean-Christophe Averty, est diffusée sur la chaîne française Antenne 2 en décembre 1980. Vanessa Paradis fait sa première apparition à la télévision à l'École des fans en interprétant La chanson d'Émilie et du grand oiseau le 3 mai 1981.

Théâtre[modifier | modifier le code]

Le conte a été adapté pour la première fois au théâtre en 1984 dans une mise en scène de Robert Fortune et monté au Cirque d'hiver de Paris, puis au Casino de Paris, avec notamment Pascal Greggory dans le rôle du conteur et Ginette Garcin dans celui de l'horloge. Un double 33 tours contenant uniquement les chansons du spectacle (notamment celles de l'Horloge et du Facteur Temps, absents de la version originale) a été publié.

Le spectacle a été repris, dans une mise en scène de Philippe Chatel en 2002 au Théâtre Mogador, puis au Grand Rex, puis en tournée dans tous les Zénith de France, puis dans les théâtres. La tournée s'est achevée le 31 janvier 2005. Elle a rassemblé plus de 600 000 spectateurs. Le DVD du spectacle s'est vendu à 129 000 exemplaires. La vente des deux versions discographiques confondues atteignent deux millions d'exemplaires.

Dans les années 2000, le spectacle est repris dans la France entière par des associations, notamment Spectacul'art, des écoles de musique, de danse, etc.

Cinéma[modifier | modifier le code]

Une adaptation de la comédie musicale en long métrage d'animation, Émilie Jolie, est réalisée en 2011 par Francis Nielsen et Philippe Chatel ; sa sortie en France a eu lieu le 19 octobre 2011.

Anecdote[modifier | modifier le code]

À l'origine du conte, la fille de de Philippe Chatel, Émilie âgée de 4 ans à l'époque, a demandé à son papa de lui jouer une chanson avec un lapin bleu.

L'extra-terrestre "A 440" porte un nom bien singulier : en effet, A440 ou La440 est la fréquence de la note "La", note de référence pour les musiciens pour accorder leurs instruments.

Notes et références[modifier | modifier le code]