Liste des cavités naturelles les plus profondes de France

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
France.

La liste des cavités naturelles les plus profondes de France recense sous la forme d'un tableau, les cavités souterraines naturelles connues, dont la dénivellation est supérieure ou égale à six cents mètres.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée et publiée. Bien sûr, la réalité physique d'une cavité naturelle est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et révélée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

La liste spéléométrique des plus profondes cavités naturelles de France (≥ 600 m) est actualisée fin 2018.

La plus profonde cavité répertoriée en France dépasse les 1 700 mètres de dénivellation ; il s'agit du gouffre Mirolda (cf. ligne 1 du tableau ci-dessous).

Cavités françaises de dénivellation supérieure ou égale à 600 mètres[modifier | modifier le code]

57 cavités sont recensées au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus profondes cavités souterraines de France (Europe), de dénivellation supérieure ou égale à 600 m
La valeur « 0 » pour le développement signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavités Régions Départements / Communes
Massifs / Zones
Coordonnées
(WGS 84)
Déniv.
(en mètres)
Dével.
(en mètres)
Sources ou références Mises à jour
1 Gouffre Mirolda[N 1] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Haute-Savoie / Samoëns

Haut-Giffre / Aiguille de Criou

46° 05′ 21″ N, 6° 46′ 15″ E +1 733, m +013 000, m Spelunca n°103, Géom. de la Fr.[1] & CDS 74[2] 2003-05
2 Gouffre Jean-Bernard[N 2] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Haute-Savoie / Samoëns

Haut-Giffre / Montagne du Folly

46° 06′ 07″ N, 6° 46′ 48″ E +1 625, m +025 512, m Spéléo magazine[3], GS Vulcain[4] & Xavier Robert 2018-02
3 Gouffre de la Pierre Saint-Martin[N 3] Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine &

Drapeau de l'Espagne Espagne

Pyrénées-Atlantiques / Arette & Sainte-Engrâce
Pierre Saint-Martin - Larra / Arres d'Anie
42° 58′ 05″ N, 0° 46′ 10″ O +1 410, m +083 649, m Les 35 cavités de + 1000 m de dével.[5] & Spelunca n°136[6] 2016-09
4 Gouffre Berger[N 4] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Isère / Engins

Vercors / Plateau de Sornin

45° 13′ 09″ N, 5° 36′ 17″ E +1 271, m +037 000, m Scialet no 45[7] & Spéléo magazine[8] 2018-10
5 Gouffre du Bracas de Thurugne[N 5] Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques Arette & Sainte-Engrâce
Pierre Saint-Martin - Larra / Bracas de Thurugne
42° 58′ 51″ N, 0° 45′ 24″ O +1 170, m +010 340, m ARSIP 2016-09
6 Tanne des Praz d'zeures[N 6] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Haute-Savoie / Serraval
Bornes / La Tournette
45° 48′ 56″ N, 6° 17′ 54″ E +1 148, m +013 000, m Spéléo magazine n°21[9] & Eric Madelaine[10] 2012-03
7 Réseau du Clot d'Aspres[N 7] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Isère / Villard-de-Lans & Le Gua

Vercors / Clot d'Aspres

45° 01′ 11″ N, 5° 34′ 34″ E +1 066, m +042 000, m Page Wikipedia 2018-02
8 Réseau Félix Trombe[N 8] Drapeau de l'Occitanie Occitanie Haute-Garonne / Herran & Arbas
Massif d'Arbas / Coume Ouarnède
42° 58′ 51″ N, 0° 53′ 51″ E +1 004, m +117 214, m - 2018-10
9 Chourum des Aiguilles[N 9] Drapeau de Provence-Alpes-Côte d'Azur Provence-Alpes-Côte d'Azur Hautes-Alpes / Dévoluy
Dévoluy / Aiguilles
44° 40′ 35″ N, 5° 49′ 13″ E +0980, m +006 100, m Spéléo Club Alpin de Gap[11] 2000-01
10 Gouffre du Cambou de Liard Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques / Accous

Montagnon d'Iseye

42° 56′ 39″ N, 0° 31′ 35″ O +0926, m +002 500, m Scialet n°1[12] 2004-00
11 Trou Souffleur[N 10] Drapeau de Provence-Alpes-Côte d'Azur Provence-Alpes-Côte d'Azur Vaucluse / Saint-Christol
Monts de Vaucluse / Plateau d'Albion
44° 01′ 17″ N, 5° 29′ 31″ E +0921, m +010 853, m Spelunca n°130[13], Spelunca n°137[14] & Spelunca n°143[15] 2016-11
12 Gouffre Touya de Liet[N 11] Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques / Accous

Montagnon d'Iseye

42° 56′ 31″ N, 0° 30′ 49″ O +0894, m +005 300, m Scialet n°12[16] 2000-00
13 Tune des Renards Drapeau de Provence-Alpes-Côte d'Azur Provence-Alpes-Côte d'Azur Hautes-Alpes / Dévoluy
Dévoluy / Costebelle
44° 41′ 26″ N, 5° 50′ 25″ E +0890, m +002 780, m Le Dauphiné[17] &
GSPV Épinal[18]
2016-11
14 Réseau des Zorzières[N 12] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Haute-Savoie / Arâches-la-Frasse
Haut-Giffre / Désert de Platé
46° 01′ 10″ N, 6° 40′ 31″ E +0886, m +009 774, m SC Mont Blanc[19] & Spéléo magazine[20] 2012-03
15 Antre des Damnés[N 13] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Isère / Corrençon-en-Vercors
Vercors / Rochers de la Balme
44° 58′ 58″ N, 5° 31′ 14″ E +0865, m +005 000, m Spéléo magazine n°46 & Scialet[21] 2011-03
16 Réseau Banges - Prépoulain[N 14] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Savoie / Arith
Bauges / Montagne de Bange
45° 43′ 27″ N, 6° 05′ 37″ E +0865, m +053 955, m Spelunca n°111 & Spéléo magazine n° 96-2016 2011-04
17 Arresteliako Ziloa[N 15] Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine &

Drapeau de l'Espagne Espagne

Pyrénées-Atlantiques / Sainte-Engrâce
Pierre Saint-Martin - Larra / Kakouetta
42° 59′ 09″ N, 0° 50′ 51″ O +0835, m +060 943, m ARSIP[22] 2008-09
18 Tanne aux Cochons[N 16] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Savoie / Aillon-le-Jeune
Bauges / Mont Margériaz
45° 38′ 06″ N, 6° 03′ 26″ E +0823, m +017 694, m Spelunca n°111 2017-00
19 Réseau Tasques - Krakoukas[N 17] Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques / Accous Montagnon d'Iseye 42° 56′ 31″ N, 0° 30′ 21″ O +0822, m +006 000, m Scialet n°3[23] & Scialet n°5[24] 2004-01
20 Grotte des Eaux Chaudes Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques / Laruns
Pic de Ger / Eaux Chaudes
42° 56′ 03″ N, 0° 26′ 26″ O +0810, m +011 000, m plongeesout.com[25] & Karsteau[26] 2004-01
21 Gouffre Lonné Peyret[N 18] Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques / Arette
Pierre Saint-Martin - Larra / Arres Planères
42° 58′ 30″ N, 0° 45′ 51″ O +0807, m +025 086, m Les 50 cavités de + 300 m de prof.[27] 2016-09
22 Puts dets Tachous Drapeau de l'Occitanie Occitanie Hautes-Pyrénées / Saint-Pé-de-Bigorre

Massif de Saint-Pé / Toupiettes

43° 04′ 35″ N, 0° 11′ 28″ O +0804, m +004 500, m GSHP de Tarbes & karsteau.org[28] 2018-01
23 Satorrako Ziloua[N 19] Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques / Aussurucq
Arbailles
43° 06′ 44″ N, 1° 00′ 05″ O +0780, m +002 824, m Speleo44[29] & Spelunca 79[30] 2000-00
24 Réseau de la Tête des Verds[N 20] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Haute-Savoie / Magland
Haut-Giffre / Désert de Platé
45° 59′ 35″ N, 6° 42′ 49″ E +0768, m +011 000, m Deep caves of the world, Philippe Audra[31] & Michel Bugnet[32] 2011-00
25 Gouffre de la Ménère Drapeau de l'Occitanie Occitanie Hautes-Pyrénées / Saint-Pé-de-Bigorre

Massif de Saint-Pé / Toupiettes

43° 04′ 49″ N, 0° 11′ 23″ O +0765, m +004 100, m GSHP de Tarbes & karsteau.org[33] 2018-01
26 Réseau de Paloumé[N 21] Drapeau de l'Occitanie Occitanie Ariège / Balaguères
Couserans
42° 58′ 25″ N, 0° 59′ 02″ E +0750, m +010 000, m Spéléoc no 82[34] &

Grottes et karsts de France

2011-03
27 Réseau Ded[N 22] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Isère / Saint-Pierre-de-Chartreuse
Chartreuse / Charmant Som
45° 19′ 33″ N, 5° 46′ 11″ E +0740, m +002 500, m Deep caves of the world, Bruno Talour[35] & Emmanuel Gondras[36] 2016-09
28 Gouffre du Couey Lotge[N 23] Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques / Arette & Osse-en-Aspe

Pierre Saint-Martin - Larra / ?

42° 59′ 02″ N, 0° 44′ 44″ O +0733, m +008 745, m Les 50 cavités de + 300 m de prof. 2016-09
29 Gouffre des Bourrugues Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques / Arette & Osse-en-Aspe

Pierre Saint-Martin - Larra / Bourrugues

42° 58′ 43″ N, 0° 44′ 28″ O +0728, m +007 500, m Les 50 cavités de + 300 m de prof. 2016-09
30 Réseau Trois Dents - quèbe de Cotche[N 24] Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques / Eaux-Bonnes

Pic de Ger / Trois Dents

42° 56′ 19″ N, 0° 19′ 56″ O +0726, m +003 100, m Spéléométrie de la France[37] 2000-00
31 Réseau de Bovinant[N 25] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Isère / Saint-Pierre-d'Entremont

Chartreuse / Grand Som

45° 23′ 16″ N, 5° 48′ 55″ E +0723, m +006 836, m Scialet[38] 2010-01
32 Gouffre Georges[N 26] Drapeau de l'Occitanie Occitanie Ariège / Le Port

Mont Béas / Etang de Lers

42° 48′ 16″ N, 1° 22′ 06″ E +0721, m +003 490, m Fiche PDF Cds Ariège[39] 2000-00
33 Réseau de la Diau[N 27] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Haute-Savoie / Dingy-Saint-Clair, Fillière

Bornes / Parmelan

45° 57′ 33″ N, 6° 17′ 03″ E +0720, m +045 000, Bernard Hauser, Scialet[40], Spelunca n°79[41] & Karstologia[42] 2011-12
34 Grotte d’Arphidia Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques / Sainte-Engrâce

Pierre Saint-Martin - Larra / Arpidia

42° 58′ 45″ N, 0° 47′ 46″ O +0712, m +022 573, m Les 50 cavités de + 300 m de prof. & GSHP[43] 2016-09
35 Gouffre de la Consolation Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques / Accous

Montagnon d'Iseye

42° 56′ 23″ N, 0° 31′ 10″ O +0711, m +003 448, m Scialet n°7[44] & Scialet n°8[45] 2000-00
36 Gouffre des Morts vivants Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Haute-Savoie / Samoëns

Haut-Giffre / Aiguille de Criou

46° 04′ 54″ N, 6° 46′ 59″ E +0700, m +002 200, m Spéléo dossiers n°21[46] 2015-06
37 Gouffre Romy[N 28] Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques / Osse-en-Aspe

Pierre Saint-Martin - Larra / ?

42° 58′ 54″ N, 0° 43′ 18″ O +0696, m +006 060, m Les 50 cavités de + 300 m de prof.[27] 1992-00
38 Réseau de la Dent de Crolles Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Isère / Saint-Pierre-de-Chartreuse & Plateau-des-Petites-Roches

Chartreuse / Dent de Crolles

45° 19′ 34″ N, 5° 51′ 27″ E +0690, m +55 407, m CDS 38[47] & Scialet no 39 2011-04
39 Gouffre de la Rasse Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Ain / Farges

Jura / Pays de Gex

46° 09′ 51″ N, 5° 52′ 40″ E +0690, m +002 100, m Spéléo magazine[48] 2018-05
40 Scialet des Pullis Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Isère / Corrençon-en-Vercors

Vercors / Grande Moucherolle

45° 00′ 07″ N, 5° 33′ 15″ E +0688, m +002 394, m Scialet[49],[50] 2018-01
41 Grotte de Gournier Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Isère / Choranche

Vercors / Coulmes

45° 04′ 36″ N, 5° 23′ 42″ E +0680, m +018 000, m Grottocenter[51] 2010-01
42 Gouffre de Génieux Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Isère / Saint-Pierre-de-Chartreuse

Chartreuse / Forêt de Génieux

45° 19′ 58″ N, 5° 44′ 12″ E +0675, m +001 850, m Bruno Talour[52] & Spelunca n°120[53] 2010-01
43 Aven Autran Drapeau de Provence-Alpes-Côte d'Azur Provence-Alpes-Côte d'Azur Vaucluse / Saint-Christol

Monts de Vaucluse / Plateau d'Albion

44° 02′ 25″ N, 5° 27′ 58″ E +0670, m +006 000, m SpeleoMap[54] 2000-00
44 Trou qui souffle[N 29] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Isère / Autrans-Méaudre en Vercors

Vercors / Quatre Montagnes

45° 09′ 02″ N, 5° 31′ 01″ E +0670, m +049 300, m CDS 38[55] & Dominique Artru 2010-01
45 Aven du Caladaïre Drapeau de Provence-Alpes-Côte d'Azur Provence-Alpes-Côte d'Azur Alpes-de-Haute-Provence / Montsalier

Monts de Vaucluse / Banon

44° 02′ 06″ N, 5° 36′ 09″ E +0667, m +001 850, m Page Wikipedia 2000-00
46 Réseau de Balacha[N 30] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Haute-Savoie / Magland

Haut-Giffre / Désert de Platé

45° 59′ 55″ N, 6° 43′ 24″ E +0665, m +004 576, m Grottocenter[56] & Clan des Tritons[57] 2011-04
47 Tanne de Chavanu[N 31] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Savoie / Aillon-le-Vieux & Aillon-le-Jeune

Bauges / Mont Margériaz

45° 38′ 29″ N, 6° 03′ 18″ E +0662, m +010 413, m Spelunca n°135[58] 2018-01
48 Réseau de la Pointe de Sans Bet Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Haute-Savoie / Sixt-Fer-à-Cheval

Haut-Giffre / Sans Bet

46° 05′ 12″ N, 6° 48′ 46″ E +0656, m +008 000, m Scialet[59] 2012-03
49 Réseau de l'Alpe[N 32] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Savoie / Chapareillan, Saint-Pierre-d'Entremont &

Isère / Sainte-Marie-du-Mont Chartreuse / Alpe

45° 25′ 07″ N, 5° 54′ 49″ E +0655, m +072 300, m Robert Durand[60] 2012-03
50 Scialet Zakapouët Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Isère / Corrençon-en-Vercors

Vercors / Réserve naturelle nationale des hauts plateaux du Vercors

44° 58′ 06″ N, 5° 31′ 33″ E +0655, m +001 350, m Scialet[61], Spelunca 117[62] & Floriane Dénarié[63] 2010-01
51 Les cinq Scialets - Hachoir à Viande Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Isère / Corrençon-en-Vercors

Vercors / Rochers de la Balme

44° 59′ 39″ N, 5° 31′ 50″ E +0655, m +003 441, m Scialet[64] & LSD[65] 2010-01
52 Système du Granier[N 33] Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes Savoie / Entremont-le-Vieux &

Isère / Chapareillan Chartreuse / Mont Granier

45° 27′ 41″ N, 5° 55′ 38″ E +0635, m +055 725, m Robert Durand & Grottocenter[66] 2012-03
53 Gouffre du Mail[N 34] Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques / Castet / Massif du Jaout 43° 03′ 04″ N, 0° 20′ 32″ O +0629, m +001 142, m Spéléoc n°108[67] & Spéléoc n°116[68] 2007-00
54 Réseau de la Pique[N 35] Drapeau de l'Occitanie Occitanie Ariège / Le Port

La Pique

42° 48′ 36″ N, 1° 21′ 56″ E +0621, m +001 900, m Spéléoc no 125[69], Explos[70] & Florence Guillot 2018-07
55 Réseau Belle-Cassagnous[N 36] Drapeau de l'Occitanie Occitanie Ariège / Cazavet & Haute-Garonne / Urau

Pic de l'Estelas

43° 00′ 05″ N, 1° 00′ 38″ E +0610, m +010 000, m Spelunca no 133[71], Le Sésame no 18[72] & Grottocenter[73] 2014-00
56 Gouffre du Rocher de Louctores[N 37] Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine Pyrénées-Atlantiques / Eaux-Bonnes

Pic de Ger / Louctores

42° 56′ 39″ N, 0° 22′ 34″ O +0609, m +00 0000, m Continent 7[74] 2000-00
57 Gouffre des Papillons Drapeau de l'Occitanie Occitanie Ariège / Buzan

Pic de l'Estelas

42° 57′ 08″ N, 0° 52′ 49″ E +0606, m +005 000, m Spéléoc no 125[75] 2010-00

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de Liste des cavités naturelles les plus profondes de France :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ou réseau Lucien Bouclier. Le système comporte plusieurs entrées dont le gouffre Mirolda, le gouffre Lucien Bouclier, le gouffre des Jockers et le gouffre F126.
  2. Le système comprend plusieurs entrées dont les gouffres B19, B21 et V4.
  3. Le système souterrain comprend treize entrées, dont le gouffre des Partages, et s'étend sous deux pays : l'Espagne et la France.
  4. Le système comprend plusieurs entrées dont le gouffre Berger, le puits Marry, le gouffres des Elfes, le scialet des Rhododendrons, le scialet du Cairn, le scialet de la Fromagère, le scialet du Cheval-Vapeur, le scialet Nicolas, la grotte de l'Œil-du-lapin, le gouffre de la Laitière-Mutante et le gouffre Delta35.
  5. Ou réseau de la rivière de Soudet. Le gouffre est référencé sous l'abréviation BT6.
  6. Ou TO75.
  7. Le système comprend les entrées suivantes : Agnès, Deux-Sœurs, Oréade, Nymphe-Émue, Mistral, Bourrasque, Pré de l'Achard, Silence, Blizzard, Brumes-Matinales, Nuits-Blanches et Jeunesse d'Automne.
  8. Ou réseau de la Coume Ouarnède.
  9. Le système comprend une entrée haute, le chourum de la Rama.
  10. Le système comprend quatre entrées : le trou Souffleur de Saint-Christol, l'aven Aubert, l'aven des Neiges et l'aven Julien.
  11. Ou gouffre André Touya. Le système comprend plusieurs entrées dont le gouffre de la Porte étroite ou du Dragon.
  12. Le système compte plusieurs entrées dont le gouffre de la Muraille de Chine et le golet du Solfatare.
  13. Le système comprend deux entrées : l'antre des Damnés et le gouffre Myotis.
  14. Le réseau comprend 10 entrées dont la grotte de Prérouge, le creux de la Litorne, le creux du Pic Noir, le gouffre des Campagnols, le gouffre Goliath, le creux de la Benoite et l'entrée Fitoja Express.
  15. Ou gouffre du Rateau. Le système comprend plusieurs entrées dont le trou souffleur de Larrandaburu (entrée historique), Odita lezia et la perte d'Eruso située en Espagne.
  16. Le système comprend trois entrées : les tannes aux Cochons, du Névé et Froide.
  17. Le système comprend les gouffre des Gendarmes, des Jumeaux, du Rateau et la hosse de las Garças.
  18. Ou réseau des Arres Planères. Le système comprend les gouffres Lonné-Peyret (GL 4), des Arres Planères n°7 et T 102.
  19. Ou trou de la Taupe (GA 451).
  20. Le système comprend plusieurs entrées dont le gouffre de la Poya.
  21. Le réseau de Paloumé est constitué des gouffres d'Uchau et du Bagagès, un court siphon les relie au gouffre de la Coume Ferrat.
  22. Le système compte plusieurs entrées dont le puits Kriska, la grotte de la Vire, les puits des Corneilles, de l'Aura et de l'Escalade.
  23. Ou DS 30.
  24. Le système comprend le gouffre des Trois Dents et la quèbe de Cotche.
  25. Le système comprend plusieurs entrées dont le puits Francis, le puits Baisant, le trou Berculeux et le trou du Marteau.
  26. Ou système du Mont Béas. Le système comprend trois entrées : le gouffre Georges, entrée historique, le gouffre des Feuilles mortes et l'entrée dite "le Tube".
  27. Le réseau de la Diau comporte 14 entrées.
  28. Ou DS 49.
  29. Ou TQS.
  30. Le système comprend notamment le gouffre Cristal.
  31. Le système comprend la tanne de Chavanu (n° 86) et la tanne Verrat notée esb4 (n° 165).
  32. Le réseau de l'Alpe s'étend sous deux départements, l'Isère et la Savoie.
  33. Le système du Granier s'étend sous deux départements, l'Isère et la Savoie.
  34. Le système comprend les entrées C 8 et C 9.
  35. Le système comprend plusieurs entrées, les gouffres P6, P7 et P20.
  36. Le réseau s'étend sous deux départements : l'Ariège (Cazavet) et la Haute-Garonne (Urau).
  37. Ou LC 1.

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Denis Mercier, « Géomorphologie de la France », sur Google books, Dunod, (consulté le 27 novembre 2016), p. 48/320
  2. « 30 ans d’explorations sous la montagne de Criou, à Samoëns (74) », sur le site du Comité Départemental de Spéléologie de Haute-Savoie (consulté le 27 novembre 2016)
  3. Xavier Robert, Bernard Lips, Stéphane Lips et Frédéric Delègue, « Réseau du Jean Bernard », Spéléo magazine, no 100,‎ , p. 42-51.
  4. Groupe spéléo Vulcain, « Gouffre Jean-Bernard - coupe développée » [PDF], sur groupe-speleo-vulcain.com, (consulté le 16 septembre 2018).
  5. « Les 35 cavités de plus de 1000 mètres de développement (au 1/07/2016) », (consulté le 15 décembre 2016).
  6. Alain Bressan et Michel Douat, « Gouffre des Quinquas (C2-C104) et Sima Grande de Llano Carreras (C226). Trois nouvelles entrées pour le système La Pierre Saint-Martin – Partages », Spelunca, Paris, Fédération française de spéléologie, no 136,‎ , p. 13-22 (ISSN 0249-0544, lire en ligne, consulté le 28 novembre 2017).
  7. Pierre Lefebvre et Vincent Franzi, « Gouffre D35, système du gouffre Berger », Scialet : bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 45,‎ , p. 5-15 (ISSN 0336-0326).
  8. Serge Caillault (conception), Rémy Limagne (correcteur), Michel Chabaud (correcteur), Éric Ardourel (trad. franco-anglais) et Jean-Pierre Méric (topographie offerte), Gouffre Berger premier –1 000 : Engins – Massif du Vercors. 1956-2016, Spéléo magazine, , 36 p., 26 cm, p. 13.
  9. Patrick Génuite, « Tanne des Praz d'zeures - Un nouveau -1000 en Haute Savoie », Spéléo, Fontaine, Spéléo magazine, no 21,‎ janvier-mars 1996, p. 4 (ISSN 1629-1573)
  10. « Réseau de la Tournette », sur sop.inria.fr.
  11. « 1999 Réseau chourum de la Rama / chourum des Aiguilles, le presque moins mille du Dévoluy », sur site du Spéléo Club Alpin de GAP.
  12. Baudouin Lismonde, Fédération française de spéléologie, « Le gouffre du Cambou de Liard », Scialet : bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 1,‎ , p. 81-85 (ISSN 0336-0326, lire en ligne [PDF], consulté le 28 novembre 2016)
  13. Olivier Sausse, « Ouverture de l’aven Aubert : nouvelle entrée du trou Souffleur (Saint-Christol-d’Albion, Vaucluse) » [PDF], extrait de Spelunca n°130, 2013, sur gsbm.fr le site du Groupe Spéléo Bagnols Marcoule (GSBM), (consulté le 25 novembre 2018)
  14. Pascal Caton, « Découverte de l'aven des Neiges : nouvelle entrée du trou Souffleur (Saint-Christol-d'Albion, Vaucluse) » [PDF], extrait de Spelunca n°137, 2015, sur gsbm.fr le site du Groupe Spéléo Bagnols Marcoule (GSBM), (consulté le 25 novembre 2018)
  15. David Bianzani, Stéphane Lips, Naomi Mazzilli, Manu Tessanne et Damien Vignoles, « Un hiver au Souffleur d’Albion » [PDF], extrait de Spelunca n°143, 2016, sur le site du Groupe Spéléo Bagnols Marcoule (GSBM), (consulté le 24 juin 2018)
  16. Maurice Chiron, Baudouin Lismonde et Guy Masson, Fédération française de spéléologie, « Explorations récentes au gouffre Touya », Scialet : bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 12,‎ , p. 103-108 (ISSN 0336-0326, lire en ligne [PDF], consulté le 28 novembre 2016).
  17. Une rivière souterraine dans le Dévoluy : mythe ou réalité ?
  18. Facebook : Spéléo découverte GSPV Épinal
  19. Guiche, « Traversée mythique ».
  20. David Cantalupi, « Réseau des Zorzières: Gouffre de la Muraille de Chine-Golet du Solfatare », Spéléo magazine, no 101,‎ , p. 20-25.
  21. Guy Sibué et Christian Pomot, Fédération française de spéléologie, « L'antre des Damnés », Scialet : bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 11,‎ , p. 32-36 (ISSN 0336-0326).
  22. « Liste des topos de la PSM », sur arsip.fr.
  23. Baudouin Lismonde, « Le Krakoukas », Scialet : bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 3,‎ , p. 51-54 (ISSN 0336-0326, lire en ligne [PDF], consulté le 6 juillet 2018).
  24. Baudouin Lismonde, « Le réseau du Krakoukas », Scialet : bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 5,‎ , p. 121-125 (ISSN 0336-0326, lire en ligne [PDF], consulté le 6 juillet 2018).
  25. « Grotte des Eaux Chaudes », sur plongeesout.com.
  26. « Grotte des Eaux Chaudes », sur karsteau.org (consulté le 30 juin 2018).
  27. a et b « Les 50 cavités de plus de 300 mètres de profondeur sur le massif de la PSM (au 18/09/2016) », (consulté le 15 août 2018).
  28. « Puts dets Tachous », sur karsteau.org.
  29. Laurent Richard, Jean-louis Thomaré, « Septembre 2012, -780m au gouffre de La Taupe », sur le site du Spéléo Club de Saint-Herblain, septembre2012 (consulté le 24 novembre 2016)
  30. Jean-Michel Gorgeon, « Echos des profondeurs-France-Pyrénées-Atlantiques. », Spelunca, no 79,‎ , p. 6-8 (ISSN 0249-0544, lire en ligne).
  31. Philippe Audra-Responsable d'édition, Gérald Favre, Ludovic Savoy et Denis Favre, Association française de karstologie, « Grottes et karsts de France - Le Réseau de la tête des Verds - La Poya - Désert de Platé, Haute Savoie », Karstologia Mémoires, Paris, Association française de karstologie, no 19,‎ , p. 198-199 (ISBN 978-2-95-042225-5).
  32. Michel Bugnet, « Réseau de la Tête des Verds », Spéléo dossiers, no 19,‎ , p. 14-22 (lire en ligne).
  33. « Gouffre de la Ménère », sur karsteau.org.
  34. A A, « Explos », Spéléoc, no 82,‎ , p. 9-11 (lire en ligne).
  35. Bruno Talour, « Quelques classiques spéléologiques de Chartreuse », sur le-pre-des-sources.com, (consulté le 26 novembre 2018), p. 26-28
  36. Emmanuel Gondras, Fédération française de spéléologie, « Gouffre François Thierry. Réseau DED », Scialet : bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 35,‎ , p. 80-82 (ISSN 0336-0326).
  37. Bigot Jean-Yves, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. », Spelunca Mémoires n° 27,‎ , p. 160 (ISSN 0249-0544)
  38. Jean-Claude Dobrilla et Serge Aviotte, Fédération française de spéléologie, « Le réseau de Bovinant (puits Francis) », Scialet: bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 14,‎ , p. 107-116 (ISSN 0336-0326).
  39. « Réseau Georges: gouffre des Feuilles Mortes », sur comité départemental de spéléologie de l'Ariège.
  40. Frédéric Poggia, « Jonction Charbonnière-Diau », Scialet : bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 38,‎ , p. 145-146 (ISSN 0336-0326).
  41. Frédéric Aitken, François Landry, Baudouin Lismonde et Guy Masson, « Nouvelles découvertes dans le réseau de la Diau », Spelunca, no 79,‎ , p. 29-38 (ISSN 0991-0735, lire en ligne, consulté le 7 juin 2018).
  42. Baudouin Lismonde, « Le réseau de la Diau. », Karstologia : revue de karstologie et de spéléologie physique de la Fédération française de spéléologie et de l'Association française de karstologie, vol. 1,‎ , p. 9-18 (lire en ligne, consulté le 8 juin 2018).
  43. Groupe Spéléo Haut Pyrénéen de Tarbes, « Exploration spéléologique sur le massif de La Pierre St Martin ».
  44. Maurice Chiron et Baudouin Lismonde, « Gouffre de la Consolation », Scialet : bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 7,‎ , p. 82-91 (ISSN 0336-0326, lire en ligne [PDF], consulté le 6 juillet 2018).
  45. Maurice Chiron, « Gouffre de la Consolation », Scialet : bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 8,‎ , p. 94-108 (ISSN 0336-0326, lire en ligne [PDF]).
  46. Club Ursus, « Le gouffre des Morts vivants », Spéléo dossiers, no 21,‎ , p. 38-43 (lire en ligne).
  47. Comité départemental de spéléologie de l'Isère, La Dent de Crolles et son réseau souterrain, (lire en ligne).
  48. Pierre Valton, « Gouffre de la Rasse », Spéléo, Corenc, Spéléo magazine, no 99,‎ (ISSN 1629-1573).
  49. Johanna Flechaire, Julien Zimmer et Vincent Franzi, « Scialet des Pullis », Scialet : bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 45,‎ , p. 52-57 (ISSN 0336-0326).
  50. Pierre Lefebvre, Julien Zimmer et Vincent Franzi, « Exploration du scialet des Pullis », Scialet : bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 46,‎ , p. 87-91 (ISSN 0336-0326).
  51. « Grotte de Gournier », sur grottocenter.org (consulté le 27 mai 2018).
  52. Bruno Talour, Quelques classiques spéléologiques en Chartreuse (lire en ligne), p. 36-38.
  53. Denis Langlois et Pierre Boudinet, « Échos des profondeurs-France-Isère-Le gouffre de Génieux. », Spelunca, Paris, Fédération française de spéléologie, no 120,‎ , p. 9-10 (ISSN 0249-0544, lire en ligne).
  54. « topo de cavités: Aven Autran », sur speleomap.free.fr
  55. Baudouin Lismonde, Jean-Jacques Delannoy (coll.), Jérôme Biju-Duval (coll.) et Bernard Cruat (coll.) (ill. Régine Landry, photogr. Serge Caillault et al.), Le Trou qui souffle de Méaudre - Vercors, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, , 148 p., 30 cm (ISBN 2-9026-7027-3, lire en ligne [PDF]).
  56. « Gouffre Cristal », sur grottocenter.org.
  57. « Campagne de coloration 8 & 9 octobre 2016 », sur clan.des.tritons.free.
  58. Aymeric Bougnol, « Réseau Chavanu - Verrat Massif des Bauges - montagne de Margeriaz », Spelunca, no 135,‎ , p. 41-48 (lire en ligne).
  59. André Mollard, « Réseau de la Pointe de Sans Bet », Scialet : bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 06,‎ , p. 85-88 (ISSN 0336-0326, lire en ligne [PDF], consulté le 11 juin 2018).
  60. « Des chiffres », sur Comité Départemental de Spéléologie de Savoie, (consulté le 30 octobre 2016).
  61. Judicaël Arnaud, « Scialet du Zakapouët », Scialet : bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 38,‎ , p. 33-39 (ISSN 0336-0326).
  62. Judicaêl Arnaud, « Scialet Zakapouët », spelunca, no 117,‎ , p. 5-9 (ISSN 0991-0735, lire en ligne, consulté le 5 juin 2018).
  63. Floriane Dénarié, Le Zakapouët (lire en ligne).
  64. Eric Sanson, Fédération française de spéléologie, « Hachoir à viande », Scialet : bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 22,‎ , p. 33-39 (ISSN 0336-0326).
  65. Pascal Souvion, Fédération française de spéléologie, « Les Cinq scialets », Les spéléos drômois : bulletin périodique du comité départemental de spéléologie de la Drôme, Valence, Comité départemental de spéléologie de la Drôme, no 5,‎ , p. 11-24 (ISSN 0991-0735).
  66. Jean-Louis Fantoli, « Gouffre des Myriades », sur grottocenter.org (consulté le 27 mai 2018).
  67. Christian Nespoulous, « - 500 sous le massif du Mail et ça continue ! », Spéléoc, no 108,‎ , p. 17-20 (lire en ligne).
  68. Abîmes, « Des nouvelles du Mail », Spéléoc, no 116,‎ , p. 13-18 (lire en ligne).
  69. Philippe Bence, « Réseau P6-P7-P20 Reprise des explorations », Spéléoc, no 125,‎ , p. 11-13 (lire en ligne).
  70. Philippe Bence, « Réseau de la Pique » (consulté le 3 avril 2018).
  71. SC EPIA, « Le Spéléo-club EPIA: un club de la balle atomique! », Spelunca, Paris, Fédération française de spéléologie, no 133,‎ , p. 41-44 (ISSN 0249-0544, lire en ligne, consulté le 14 avril 2018).
  72. « La jonction, la jonction », Le sésame n° 18, , p. 7-8.
  73. « Grotte de Cassagnous », sur Grottocenter.org.
  74. « blogspot 2008-2009 ».
  75. Olivier Guérard, « Le gouffre des Papillons Un nouveau - 600 sur l’Estelas », Spéléoc, no 125,‎ , p. 17-20 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Yves Bigot, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. », Spelunca Mémoires, La Ravoire, no 27,‎ , p. 63 (ISBN 2-7417-0291-8, OCLC 123511827, lire en ligne, consulté le 18 août 2018).

Articles connexes[modifier | modifier le code]