Nœud de Gibus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Gibus.

Le Nœud de Gibus est un nœud de boucle en milieu de corde très sûr[1], utilisé en alpinisme, canyonisme et surtout en spéléologie.

Le nœud de Gibus ajoute une bouclette supplémentaire au nœud en double huit ou au nœud de Mickey.

L'inventeur du nœud est Jean-Marc Gibelin, spéléologue de haut niveau, professionnel titulaire du BEES spéléologie. Cadre technique de la Fédération Française de Spéléologie. Conseiller Technique Secours.[réf. nécessaire]

Type de nœud[modifier | modifier le code]

Le nœud de Gibus est de la famille des nœuds en huit.

Réalisation[modifier | modifier le code]

Intérêt[modifier | modifier le code]

  • Se dénoue assez facilement.
  • Légèrement auto répartiteur. Pour conserver une asymétrie (par exemple, pour éloigner la corde d'une paroi afin d'éviter un frottement), lui préférer le nœud de Zeppelin double.

Utilisation[modifier | modifier le code]

En spéléologie, il est utilisé particulièrement en cas de fractionnement plein vide, pour offrir une boucle de confort dans laquelle un spéléologue va se longer : même sans appui pour soulager le nœud, le spéléologue peut dégager sans excessive difficulté son mousqueton de longe au moment de poursuivre sa descente.

Lien externe[modifier | modifier le code]

réalisation animée {en}

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]