Liste des cavités naturelles les plus longues de la Dordogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Département de la Dordogne.

La liste des cavités naturelles les plus longues de la Dordogne recense, sous forme de tableaux, les cavités souterraines naturelles connues de ce département, dont le développement est supérieur ou égal à cinq cents mètres.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée et publiée. Bien sûr, la réalité physique d'une cavité naturelle est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et révélée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

La liste spéléométrique des 68 plus longues cavités naturelles de la Dordogne (≥ 500 m) est actualisée fin 2018.

La plus longue cavité naturelle souterraine répertoriée dans le département de la Dordogne est le « trou du Vent » sur le territoire de la commune de Bouzic (cf. ligne 1 du tableau ci-dessous). La célèbre grotte de Lascaux à Montignac ne figure pas dans cette liste car le développement cumulé de ses salles et galeries n'est que de 250 mètres environ.


Histogramme de la répartition des plus longues cavités naturelles de Dordogne par classe de développement

-- Les 68 cavités citées mi 2019 sont réparties en 4 classes de développement --

  classe I
>= 5 000 m
 
5 cavités
classe II
>= 2 000 m et < 5 000 m
 
8 cavités
classe III
>= 1 000 m et < 2 000 m
 
18 cavités
classe IV
>= 500 m et < 1 000 m
 
37 cavités
 


Cavités de Dordogne dont le développement est supérieur ou égal à 5 000 mètres[modifier | modifier le code]

5 cavités sont recensées dans cette « classe I » au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines de la Dordogne (France), de développement supérieur ou égal à 5 000 mètres
La valeur « 0 » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Développe.
(mètres)
Dénivel.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
1 Trou du Vent[N 1] Bouzic 44° 43′ 10″ N, 1° 13′ 16″ E +010 800, m +0104, m bouzic-perigord.fr[1],[2] & Francis Guichard[3] 2000-00
2 Grotte du Cluzeau[N 2] Villars 45° 26′ 32″ N, 0° 47′ 05″ E +009 000, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
3 Grotte de Miremont[N 3] Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac 44° 58′ 09″ N, 1° 01′ 58″ E +007 500, m +0000, m Grottocenter[5] 2000-00
4 Ruisseau souterrain de Sarconnat - Les Charreaux Excideuil 45° 19′ 34″ N, 1° 03′ 09″ E +006 768, m +0048, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
5 Doux de Coly La Cassagne 45° 04′ 01″ N, 1° 17′ 36″ E +005 880, m
[N 4]
+0065, m plongeesout.com[6] & Grottocenter[7] 2002-00

Cavités de Dordogne dont le développement est compris entre 2 000 mètres et 5 000 mètres[modifier | modifier le code]

9 cavités sont recensées dans cette « classe II » au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines de la Dordogne (France), de développement supérieur ou égal à 2 000 m et inférieur à 5 000 m
La valeur « 0 » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Développe.
(mètres)
Dénivel.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
6 Trou de la Millette Nailhac 45° 13′ 59″ N, 1° 08′ 03″ E +004 500, m +0030, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
7 Source de Glane Saint-Jory-las-Bloux 45° 19′ 56″ N, 0° 56′ 41″ E +004 350, m +0030, m Plongeesout[8] 2000-00
8 Trou du Petit Homme Cherveix-Cubas 45° 16′ 03″ N, 1° 06′ 08″ E +003 750, m +0041, m Karsteau.org[9] 2003-11
9 Font Anguillère Rouffignac-de-Sigoulès 44° 46′ 06″ N, 0° 26′ 12″ E +003 576, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
10 Eydze d'En Brousse Jayac 45° 01′ 54″ N, 1° 21′ 48″ E +002 520, m +0062, m Karsteau 2019-10
11 Grotte de la Varenne Saint-Front-la-Rivière 45° 28′ 16″ N, 0° 43′ 08″ E +002 500, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
12 Ruisseau souterrain de la Reille Nailhac 45° 13′ 06″ N, 1° 08′ 08″ E +002 260, m +0000, m Karsteau.org[10] 2000-00
13 Ruisseau souterrain des Échasses Saint-Martin-le-Pin 45° 32′ 24″ N, 0° 36′ 41″ E +002 058, m +0000, m Spelunca no 72[11] 2000-00
14 Source de la Clautre[N 5] Tourtoirac 45° 16′ 13″ N, 1° 03′ 41″ E +002 000, m +0000, m Plongeesout[12] 2010-05

Cavités de Dordogne dont le développement est compris entre 1 000 mètres et 2 000 mètres[modifier | modifier le code]

18 cavités sont recensées dans « classe III » au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines de la Dordogne (France), de développement supérieur ou égal à 1 000 m et inférieur à 2 000 m
La valeur « 0 » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Développe.
(mètres)
Dénivel.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
14 Ruisseau souterrain du Plancat Le Bugue 44° 56′ 32″ N, 0° 55′ 50″ E +001 700, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
15 Croze à Rolland Nadaillac 45° 02′ 24″ N, 1° 23′ 17″ E +001 700, m +0125, m speleo-mandeure.fr[13] 2005-12
16 Grotte de Cussac Le Buisson-de-Cadouin 44° 49′ 47″ N, 0° 50′ 53″ E +001 650, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
17 Ruisseau souterrain des Rhodes-Basses Ribagnac 44° 44′ 52″ N, 0° 28′ 57″ E +001 614, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
18 Évent de la Bouygue La Cassagne 45° 03′ 54″ N, 1° 17′ 58″ E +001 600, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
19 Ruisseau souterrain de la Borie Sainte-Eulalie-d'Eymet 44° 42′ 06″ N, 0° 22′ 10″ E +001 563, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
20 Perte de la Tuilière Granges-d'Ans 45° 11′ 26″ N, 1° 07′ 23″ E +001 550, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
21 Trou du Huguenot Cherveix-Cubas 45° 18′ 12″ N, 1° 06′ 01″ E +001 550, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
22 Trou de la Pépie La Chapelle-Montmoreau 45° 27′ 46″ N, 0° 38′ 10″ E +001 500, m +0010, m Alexis Augustin[14] 2000-00
23 Grotte de Caudon[N 6] Domme 44° 49′ 20″ N, 1° 15′ 27″ E +001 500, m +0020, m Grottocenter[15] 2000-00
24 Perte de la Cave Granges-d'Ans 45° 11′ 54″ N, 1° 06′ 07″ E +001 400, m +0031, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
25 Grotte de la Meyssandie Rouffignac-Saint-Cernin-de-Reilhac 45° 00′ 57″ N, 0° 56′ 49″ E +001 348, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
26 Ruisseau souterrain du Queyla Conne-de-Labarde 44° 46′ 17″ N, 0° 32′ 42″ E +001 258, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
27 Ouillade de Sainte-Hilaire Tourtoirac 45° 16′ 12″ N, 1° 04′ 50″ E +001 130, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
28 Grotte de Devigne Issac 45° 01′ 13″ N, 0° 25′ 07″ E +001 050, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
29 Grotte du Lavoir de Bussac Granges-d'Ans 45° 11′ 45″ N, 1° 07′ 52″ E +001 015, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
30 Ruisseau souterrain de la Coquette Saint-Capraise-d'Eymet 44° 42′ 00″ N, 0° 30′ 12″ E +001 010, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
31 Réseau La Plansonnie - Le Poirier Azerat 45° 10′ 02″ N, 1° 06′ 42″ E +001 000, m +0030, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00

Cavités de Dordogne dont le développement est compris entre 500 mètres et 1 000 mètres[modifier | modifier le code]

37 cavités sont recensées dans « classe IV » au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines de la Dordogne (France), de développement supérieur ou égal à 500 m et inférieur à 1 000 m
La valeur « 0 » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Développe.
(mètres)
Dénivel.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
32 Gouffre de Crobique Beynac-et-Cazenac 44° 50′ 44″ N, 1° 08′ 34″ E +000980, m +0030, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
33 Grotte de Journiac Journiac 44° 58′ 48″ N, 0° 53′ 15″ E +000950, m +0030, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
34 Font de la Doue Saint-Raphaël 45° 17′ 31″ N, 1° 05′ 05″ E +000940, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
35 Grotte de Cadouin Le Buisson-de-Cadouin 44° 50′ 37″ N, 0° 54′ 32″ E +000900, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
36 Trou de l'Arc Domme 44° 48′ 21″ N, 1° 14′ 44″ E +000890, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
37 Ruisseau souterrain de Vigneras Bassillac et Auberoche +000850, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
38 Grotte de la Plaine de Thomas Campagnac-lès-Quercy 44° 41′ 34″ N, 1° 08′ 59″ E +000810, m +0039, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
39 Ruisseau souterrain des Bardicales Maurens 44° 55′ 05″ N, 0° 28′ 18″ E +000800, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
40 Ruisseau souterrain de Fonroque Marquay +000785, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
41 Ruisseau souterrain de Gaulejat Montignac 45° 05′ 41″ N, 1° 07′ 59″ E +000780, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
42 Méandre de la Grézelie Marquay 44° 55′ 48″ N, 1° 08′ 51″ E +000750, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
43 Ruisseau souterrain de Font de Cuges Bars 45° 04′ 58″ N, 1° 01′ 20″ E +000742, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
44 Ruisseau souterrain de la Rouquette Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt 44° 51′ 26″ N, 0° 13′ 35″ E +000707, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
45 Trou de la Salamandre Saint-Romain-et-Saint-Clément 45° 25′ 19″ N, 0° 51′ 34″ E +000700, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
46 Gouffre de la Fayolle Nailhac 45° 13′ 45″ N, 1° 07′ 49″ E +000700, m +0047, m Karsteau.org[16] 2005-00
47 Fontaine du Toulon Gaugeac 44° 40′ 15″ N, 0° 52′ 15″ E +000700, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
48 Grotte du Cheyrat Villamblard 45° 01′ 57″ N, 0° 33′ 13″ E +000680, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
49 Grotte de Beaussac Mareuil en Périgord +000660, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
50 Grottes de Cournazac - Paulin Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil 44° 55′ 43″ N, 1° 02′ 06″ E +000650, m +0030, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
51 Grotte de Cérijol Brantôme +000620, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
52 Grotte du Terme Saint-Germain-du-Salembre 45° 08′ 03″ N, 0° 27′ 32″ E +000600, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
53 Grotte de la Brauge Plazac 45° 02′ 02″ N, 1° 03′ 20″ E +000572, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
54 Grotte du Gué de la Roque Lamonzie-Montastruc 44° 54′ 31″ N, 0° 35′ 57″ E +000550, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
55 Grotte des Ourtaloux no 1 Manaurie 44° 57′ 32″ N, 0° 57′ 50″ E +000542, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
56 Grotte de Bourg-des-Maisons Bourg-des-Maisons 45° 20′ 53″ N, 0° 26′ 19″ E +000530, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
57 Grotte de Brungidou[N 7] Mauzens-et-Miremont 44° 59′ 34″ N, 0° 56′ 26″ E +000527, m +0000, m Spelunca no 72[11] 2000-00
58 Ruisseau souterrain de Barjou Sainte-Croix 44° 42′ 54″ N, 0° 49′ 03″ E +000520, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
59 Perte de la Couronnade Molières 44° 48′ 10″ N, 0° 50′ 58″ E +000520, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
60 Grotte supérieure des Douymes Azerat 45° 10′ 24″ N, 1° 06′ 33″ E +000518, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
61 Grotte des Combarelles Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil 44° 56′ 37″ N, 1° 02′ 32″ E +000511, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
62 Perte de la Jasse Chourgnac 45° 14′ 00″ N, 1° 03′ 56″ E +000510, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
63 Grotte de Caillaud Teyjat 45° 34′ 57″ N, 0° 34′ 09″ E +000510, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
64 Évent de Bos Nègre Terrasson-Lavilledieu 45° 04′ 51″ N, 1° 18′ 01″ E +000507, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
65 Grotte de Lacoste Orliac +000500, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
66 Grotte de Paricaud Chancelade 45° 12′ 40″ N, 0° 39′ 52″ E +000500, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
67 Grotte de Saint-Sulpice Saint-Sulpice-d'Eymet +000500, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00
68 Grotte de Caramen Saint-Amand-de-Coly 45° 03′ 18″ N, 1° 14′ 00″ E +000500, m +0000, m Spéléométrie de la France[4] 2000-00

Notes et références[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de Liste des cavités naturelles les plus longues de la Dordogne :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. La cavité est actuellement fermée.
  2. Ou grotte touristique de Villars.
  3. Ou grotte touristique de Rouffignac.
  4. 5880 m d'après « siphonometrie monde ».
  5. La cavité a maintenant une entrée artificielle aménagée connue sous le nom de grotte de Tourtoirac.
  6. Ou grotte Mortureux, ou grotte du Redoulet.
  7. Ou grotte Castang.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Bouzic en Périgord noir : Le Trou du Vent », sur bouzic-perigord.fr (consulté le 16 février 2018).
  2. Jean-Paul Liégeois, « Bouzic dessous, visite au Trou du Vent », sur bouzic-perigord.fr.
  3. « Expérience du "Trou du Vent" de Bouzic ( Dordogne) », sur tchorski.morkitu.org (consulté le 16 février 2018).
  4. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at au av aw ax ay az ba bb et bc Bigot Jean-Yves, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. », Spelunca Mémoires n° 27,‎ 2004, 160 pages, p. 38-40 (ISSN 0249-0544, lire en ligne)
  5. « Grotte de Rouffignac », sur Grottocenter.org.
  6. « Doux de Coly », sur plongeesout.com (consulté le 16 février 2018).
  7. « Doux de Coly », sur Grottocenter.org.
  8. « La source du Glane », sur plongeesout.com (consulté le 17 février 2018).
  9. « Perte temporaire de Petit Homme ».
  10. « Ruisseau souterrain de la Reille ».
  11. a et b Jean-Michel Ostermann, « Echos des profondeurs-France-Dordogne », Spelunca, no 72,‎ , p. 3 (ISSN 0249-0544).
  12. « Source de la Clautre », sur plongeesout.com (consulté le 14 juillet 2019).
  13. « Croze à Rolland », sur speleo-mandeure.fr.
  14. « Le ruisseau souterrain de La Pépie » [PDF] (consulté le 25 février 2018).
  15. « Grotte de Caudon », sur Grottocenter.org.
  16. « Gouffre de la Fayolle » (consulté le 25 mars 2018).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Bigot Jean-Yves (2004) – Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. Spelunca Mémoires, FFS édit., no 27, 160 pages, Lire en ligne, pages 38 à 40. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Guichard Francis (1981) – Dordogne. in Claude Chabert « Les grandes cavités françaises – Inventaire raisonné », FFS édit., p. 43-46.
  • Frédéric Hoffmann, « Les tufs et travertins en Périgord-Quercy », Karstologia Mémoires, no 13,‎ , p. 68-70 (lire en ligne).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Autres liens[modifier | modifier le code]