Liste des cavités naturelles les plus profondes de la Dordogne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Département de la Dordogne.

La liste des cavités naturelles les plus profondes de Dordogne recense, sous forme de tableaux, les cavités souterraines naturelles connues de ce département français, dont la dénivellation est supérieure ou égale à trente mètres.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée et publiée. Bien sûr, la réalité physique d'une cavité naturelle est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et révélée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

La liste spéléométrique des 41 plus profondes cavités naturelles de la Dordogne (≥ 30 m) est actualisée fin 2018.

La plus profonde cavité répertoriée dans le département de la Dordogne dépasse les 100 mètres de dénivellation ; il s'agit du « gouffre du Grand Soucy » à Saint-Vincent-sur-l'Isle, plongé jusqu'à -184 mètres (cf. ligne 1 du tableau ci-dessous).

Histogramme de la répartition des plus profondes cavités naturelles de Dordogne par classe de dénivelé

-- Les 41 cavités citées mi 2019 sont réparties en 4 classes de développement --

  classe I
>= 100 m
 
3 cavités
classe II
>= 50 m et < 100 m
 
3 cavités
classe III
>= 40 m et < 50 m
 
8 cavités
classe IV
>= 30 m et < 40 m
 
27 cavités
 


Cavités de Dordogne dont la dénivellation est supérieure ou égale à 100 mètres[modifier | modifier le code]

3 cavités sont recensées dans cette « classe I » au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus profondes cavités souterraines de la Dordogne (France), de dénivellation supérieure ou égale à 100 m
La valeur « 0 » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Dénivelée
(mètres)
Développe.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
1 Gouffre du Grand Soucy[N 1] Saint-Vincent-sur-l'Isle 45° 14′ 35″ N, 0° 53′ 33″ E +000184, m +0000, m plongeesout.com[1] 2003-00
2 Trou du Vent[N 2] Bouzic 44° 43′ 10″ N, 1° 13′ 16″ E +000104, m +10 800, m Francis Guichard[2] 2000-00
3 Croze à Rolland Nadaillac 45° 02′ 24″ N, 1° 23′ 17″ E +000125, m +1 700, m Karsteau.org[3] 2005-12

Cavités de Dordogne dont la dénivellation est comprise entre 50 mètres et 100 mètres[modifier | modifier le code]

3 cavités sont recensées au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus profondes cavités souterraines de la Dordogne (France), de dénivellation supérieure ou égale à 50 m et inférieure à 100 m
La valeur « 0 » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Dénivelée
(mètres)
Développe.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
4 Doux de Coly La Cassagne 45° 04′ 01″ N, 1° 17′ 36″ E +0 00065, m +5 880, m plongeesout.com[4] 2001-00
5 Eydze de la Raysse Jayac 45° 02′ 50″ N, 1° 21′ 40″ E +0 00062, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
6 Eydze de la Combe de Pau Terrasson-Lavilledieu +0 00056, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00

Cavités de Dordogne dont la dénivellation est comprise entre 40 mètres et 50 mètres[modifier | modifier le code]

8 cavités sont recensées au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus profondes cavités souterraines de la Dordogne (France), de dénivellation supérieure ou égale à 40 m et inférieure à 50 m
La valeur « 0 » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Dénivelée
(mètres)
Développe.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
7 Ruisseau souterrain de Sarconnat - Les Charreaux Excideuil 45° 19′ 34″ N, 1° 03′ 09″ E +0 00048, m +6 768, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
8 Gouffre de Beaubeau Gout-Rossignol 45° 26′ 10″ N, 0° 23′ 23″ E +0 00047, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
9 Gouffre des Grandes Grèzes Nadaillac 45° 01′ 29″ N, 1° 22′ 57″ E +0 00046, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
10 Eydze de Pech Peyrou Nadaillac 45° 00′ 10″ N, 1° 22′ 40″ E +0 00045, m +0150, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
11 Gouffre de Paussac Paussac-et-Saint-Vivien +0 00044, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
12 Gouffre de Proumeyssac Audrix 44° 53′ 27″ N, 0° 56′ 05″ E +0 00042, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
13 Trou du Petit Homme Cherveix-Cubas 45° 16′ 03″ N, 1° 06′ 08″ E +0 00041, m +3 750, m Karsteau.org[6] 2003-11
14 Trou de l'Arc Domme 44° 48′ 21″ N, 1° 14′ 44″ E +0 00040, m +0890, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00

Cavités de Dordogne dont la dénivellation est comprise entre 30 mètres et 40 mètres[modifier | modifier le code]

27 cavités sont recensées au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus profondes cavités souterraines de la Dordogne (France), de dénivellation supérieure ou égale à 30 m et inférieure à 40 m
La valeur « 0 » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Dénivelée
(mètres)
Développe.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
15 Grotte de la Plaine de Thomas Campagnac-lès-Quercy 44° 41′ 34″ N, 1° 08′ 59″ E +0 00039, m +0810, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
16 Puits et grotte noyée de la Borie Val de Louyre et Caudeau +0 00038, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
17 Grotte de Vieilmouly Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil +0 00037, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
18 Eydze de Pech d'Assial Borrèze +0 00037, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
19 Gouffre de la Contarie Azerat 45° 09′ 56″ N, 1° 06′ 01″ E +0 00036, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
20 Puits de la Roche Jaure 45° 03′ 31″ N, 0° 33′ 12″ E +0 00036, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
21 Gouffre de Gadeau Coulaures 45° 17′ 13″ N, 1° 00′ 03″ E +0 00035, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
22 Gouffre du Canadien Castelnaud-la-Chapelle +0 00035, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
23 Puits du Château de Campagne Saint-Pardoux-et-Vielvic 44° 46′ 18″ N, 0° 58′ 47″ E +0 00035, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
24 Grotte de Bara-Bahau Le Bugue 44° 55′ 27″ N, 0° 55′ 19″ E +0 00034, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
25 Eydze d'En Brousse Jayac 45° 01′ 54″ N, 1° 21′ 48″ E +0 00032, m +0250, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
26 Grotte des Fraux La Bachellerie +0 00032, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
27 Perte de la Cave Granges-d'Ans +0 00031, m +1 400, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
28 Gouffre de Paley Azerat 45° 10′ 16″ N, 1° 05′ 27″ E +0 00031, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
29 Gouffre de Salavert Borrèze 44° 58′ 12″ N, 1° 22′ 54″ E +0 00031, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
30 Trou du Loup Domme 44° 49′ 12″ N, 1° 15′ 13″ E +0 00031, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
31 Puits de Pechmezel Borrèze 44° 58′ 59″ N, 1° 24′ 43″ E +0 00030, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
32 Gouffre de Crobique Beynac-et-Cazenac 44° 50′ 44″ N, 1° 08′ 34″ E +0 00030, m +0980, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
33 Gouffre de Veyreyras Thiviers +0 00030, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
34 Perte du Cros Chalagnac 45° 05′ 05″ N, 0° 42′ 20″ E +0 00030, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
35 Gouffre des Grèzes Les Coteaux Périgourdins +0 00030, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
36 Gouffre de la Terrassonie Chancelade 45° 12′ 17″ N, 0° 38′ 44″ E +0 00030, m +0000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
37 Grottes de Cournazac - Paulin Les Eyzies-de-Tayac-Sireuil 44° 55′ 43″ N, 1° 02′ 06″ E +0 00030, m +0650, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
38 Grotte de Journiac Journiac 44° 58′ 48″ N, 0° 53′ 15″ E +0 00030, m +0950, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
39 Trou de la Millette Nailhac 45° 13′ 59″ N, 1° 08′ 03″ E +0 00030, m +4 500, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
40 Source de Glane Saint-Jory-las-Bloux 45° 19′ 48″ N, 0° 56′ 34″ E +0 00030, m +0850, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00
41 Grotte de la Plansonnie - Le Poirier Azerat 45° 10′ 02″ N, 1° 06′ 42″ E +0 00030, m +1 000, m Spéléométrie de la France[5] 2000-00

Notes et références[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de Liste des cavités naturelles les plus profondes de la Dordogne :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit d'une source plongée jusqu'à -184 m.
  2. La cavité est actuellement fermée.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le grand Souci ».
  2. « Expérience du "Trou du Vent" de Bouzic (Dordogne) », sur tchorski.morkitu.org (consulté le 16 février 2018).
  3. « Croze à Rolland » (consulté le 27 février 2018).
  4. « Doux de Coly », sur plongeesout.com (consulté le 16 février 2018).
  5. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai et aj Bigot Jean-Yves, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. », Spelunca Mémoires n° 27,‎ 2004, 160 pages, p. 38-40 (ISSN 0249-0544, lire en ligne)
  6. « Perte temporaire de Petit Homme ».

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Bigot Jean-Yves (2004) – Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. Spelunca Mémoires, FFS édit., no 27, 160 pages, Lire en ligne, pages 38 à 40. Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Guichard Francis (1981) – Dordogne. in Claude Chabert « Les grandes cavités françaises – Inventaire raisonné », FFS édit., p. 43-46.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Autres liens[modifier | modifier le code]