Répartition des plus profondes cavités naturelles souterraines

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La répartition des plus profondes cavités naturelles souterraines dans le monde, présente ci-dessous sous forme de tableaux, la répartition selon des classes de dénivelé et des zones géographiques, des cavités souterraines naturelles connues, dont le dénivelé est supérieur à sept cents cinquante mètres. Un historique résumé des records de profondeur atteints est également exposé.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée (surveyed en anglais) et publiée.

Bien sûr, la réalité physique d'un phénomène karstique ou pseudokarstique est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme moderne ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et diffusée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

Les listes spéléométriques, telles que celle présentée dans cet article, sont donc des traces évolutives de la mise en évidence d'un patrimoine collectif souterrain, qui se dévoile peu à peu…

Cette compilation représente la situation connue fin 2020. Cependant, l'exploration et la publication des cavités naturelles souterraines étant un processus permanent, il peut exister un décalage temporaire entre le détail de ces listes et les plus récentes découvertes publiées.

Répartition mondiale des plus profondes cavités naturelles par classe de dénivelé[modifier | modifier le code]

La mythique profondeur « moins 1000 » n'a été atteinte pour la première fois en cavité naturelle souterraine qu'en 1956 au gouffre Berger, en France, par des spéléologues membres du SGCAF (club de spéléo de Grenoble).

fin 2020, soit plus de soixante ans après, 111 cavités atteignent ou dépassent les 1 000 mètres de dénivelé.

Plus largement, 250 cavités d'au moins 750 mètres de dénivelé sont répertoriées (cf. tableaux 1 & 1bis), dont :

  • 138 cavités entre 750 et 999 mètres de dénivelé (tableaux 1, 1bis & 3-1 à 3-4 ci-dessous) ;
  • 112 cavités d'au moins 1 000 mètres de dénivelé (tableaux 1, 1bis & 2-1 à 2-7 ci-dessous), dont :
    • 79 cavités de plus de 1 100 mètres de dénivelé (tableaux 1, 1bis & 2-6 ci-dessous) ;
    • 52 cavités de plus de 1 200 mètres de dénivelé (tableaux 1, 1bis & 2-5 ci-dessous) ;
    • 32 cavités de plus de 1 300 mètres de dénivelé (tableaux 1, 1bis & 2-4 ci-dessous) ;
    • 19 cavités de plus de 1 400 mètres de dénivelé (tableaux 1, 1bis & 2-3 ci-dessous) ;
    • 14 cavités de plus de 1 500 mètres de dénivelé (tableaux 1, 1bis & 2-2 ci-dessous) ;
    •  2 cavités de plus de 2 000 mètres de dénivelé, toutes deux situées en Abkhazie, république sécessionniste de la Géorgie (tableaux 1, 1bis & 2-1 ci-dessous).
Tableau 1 : Répartition nette[T 1] des plus profondes cavités naturelles répertoriées, par classe de dénivelé.
Ref I....:
Supér. à 2 000 m
II...:
1 501 m à 2 000 m
III..:
1 401 m à 1 500 m
IV...:
1 301 m à 1 400 m
V....:
1 201 m à 1 300 m
VI...:
1 101 m à 1 200 m
VII..:
1 000 m à 1 100 m


Sous-total
≥ 1 000 m
VIII.:
750 m à
999 m
< Profondeur
Classes I à VIII
__________________
Totaux


Total
≥ 750 m
Ref
T01 2 12 5 13 20 27 33 112 138 < Sous-totaux de classe 250 T01
T02 2 14 19 32 52 79 112 - 250 < Sous-totaux cumulés 250 T02
R Remarques
et
Aide à la lecture
du tableau
  • Sont recensées, fin 2020 dans le monde, au moins 250 cavités de plus de 750 mètres de dénivelé, dont :
    • 112 cavités d'au moins 1 000 mètres de dénivelé,
    • 2 cavités de plus de 2 000 mètres de dénivelé.
  • Parmi ces cavités, 1 est à cheval sur deux pays :
    • 1 cavité en classe IV, sur France et Espagne.
Histogramme de la répartition nette[T 1] des plus profondes cavités souterraines naturelles du monde par classe de dénivelé

-- Les 250 cavités citées fin 2020 sont réparties en 8 classes de dénivelé --

  classe I
> 2 000 mètres
 

 
2 cavités
classe II
> 1 500 mètres
et
≤ 2 000 mètres

 
12 cavités
classe III
> 1 400 mètres
et
≤ 1 500 mètres

 
5 cavités
classe IV
> 1 300 mètres
et
≤ 1 400 mètres

 
13 cavités
classe V
> 1 200 mètres
et
≤ 1 300 mètres

 
20 cavités
classe VI
> 1 100 mètres
et
≤ 1 200 mètres

 
27 cavités
classe VII
>= 1 000 mètres
et
≤ 1 100 mètres

 
33 cavités
classe VIII
>= 750 mètres
et
< 1 000 mètres

 
138 cavités
 


Répartition mondiale des plus profondes cavités naturelles par zone géographique[modifier | modifier le code]

Ces 250 plus profondes cavités naturelles dans le monde se concentrent dans 22 pays seulement (codes ISO majuscules dans le tableau 1bis ci-dessous).

Certains autres pays (codes ISO en minuscules) ont cependant été mentionnés pour mémoire, bien qu'ils ne possèdent pas de très profondes cavités, car ils possèdent par ailleurs des cavités à fort développement, listées dans un article connexe.

Répartition résumée par continents ou subcontinents[modifier le code]

Répartition par continents ou subcontinents à fin 2020
- 52 pays cités dont 22 hébergent les 250 plus profondes cavités naturelles répertoriées (> 750 mètres) -
Remarques :
Afrique
 
- 1 pays -
-- 2 cavités --
Asie
 
- 5 pays -
-- 27 cavités --
Océanie
 
- 2 pays -
-- 4 cavités --
Europe
 
- 12 pays -
-- 191 cavités --
Amérique
du Nord

- 2 pays -
-- 26 cavités --
Amérique
du Sud

- 0 pays -
-- 0 cavité(s) --

Répartition détaillée par pays et par classes de dénivelé[modifier | modifier le code]

Légende et aide à la lecture des tableaux 1 ci-dessus et 1bis ci-dessous

  • Les chiffres romains (« I » à « VIII ») en début des titres de colonnes 2 à 8 et 10, indiquent les classes (c'est-à-dire les intervalles) de valeurs décomptés dans chaque colonne de données.
  • Les nombres entre parenthèses, dans les titres des colonnes 2 à 8 et 10 du tableau 1bis ci-dessous rappellent le nombre de cavités recensées dans chaque classe, c'est-à-dire indiquées dans chaque colonne.
  • Les pays sont indiqués dans la première colonne par leur code ISO 3166-1. Les codes en minuscules permettent de repérer les pays pour lesquels toutes les classes sont à zéro. Les noms complets des pays, avec leur drapeau et un lien vers leur monographie, sont indiqués en colonne 11, sur fond coloré indiquant leur continent d'appartenance[T 2].
  • Les repères de tri en colonne 12 du tableau 1bis ci-dessous indiquent d'une part les continents de rattachement des différents pays (« Af » = Afrique, « As » = Asie, « Eu » = Europe, « NA » = Amérique du Nord, « SA » = Amérique du Sud, « Oc » = Océanie) et d'autre part les numéros d'ordre de chaque pays (classé par ordre alphabétique dans son continent puis dans l'ensemble de la liste de la colonne 11).
Tableau 1bis : Répartition des cavités par classe de dénivelé et par pays (code ISO 3166-1)
Les pays sans profondes cavités mais avec cavités à grand développement ou méga-dolines ou grands puits sont cités en minuscules pour mémoire.
ISO
[T 3]
I….:
Supér. à 2 000 m
(2)
II…:
1501 à 2 000 m
(12)
III..:
1401 à 1 500 m
(6)
IV…:
1301 à 1 400 m
(13)
V….:
1201 à 1 300 m
(20)
VI…:
1101 à 1 200 m
(27)
VII..:
1000 à 1 100 m
(33)
Sous-
totaux
≥ 1 000 m
par pays
(113)
VIII.:
750 à
999 m

(138)
Pays[T 3] Totaux


≥ 750 m
par pays
(251)
Tri
[T 3]
DZ 0 0 0 0 0 1 0 1 1 Drapeau de l'Algérie Algérie 2 Af-01-01
DE 0 0 0 0 0 1 0 1 0 Drapeau de l'Allemagne Allemagne 1 Eu-01-02
au 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de l'Australie Australie 0 Oc-01-03
AT 0 2 0 1 3 5 6 17 19 Drapeau de l'Autriche Autriche 36 Eu-02-04
bs 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau des Bahamas Bahamas 0 NA-01-05
be 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de la Belgique Belgique 0 Eu-03-06
bz 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau du Belize Belize 0 SA-01-07
br 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau du Brésil Brésil 0 SA-02-08
bg 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de la Bulgarie Bulgarie 0 Eu-04-09
ca 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau du Canada Canada 0 NA-02-10
CN 0 0 0 0 0 0 1 1 3 Drapeau de la République populaire de Chine Chine 4 As-01-11
HR 0 0 1 1 1 0 1 4 4 Drapeau de la Croatie Croatie 8 Eu-05-12
cu 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de Cuba Cuba 0 NA-03-13
ES 0 2 2[T 4] 3 4 5 5 21[T 4] 31 Drapeau de l'Espagne Espagne 52[T 4] Eu-06-14
US 0 0 0 0 0 1 0 1 1 Drapeau des États-Unis États-Unis 2 NA-04-15
et 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de l'Éthiopie Éthiopie 0 Af-02-16
FR 0 2 1[T 4] 0 1 2 2 8[T 4] 19 Drapeau de la France France 27[T 4] Eu-07-17
GE 2 3 0 0 2 1 1 9 3 Drapeau de la Géorgie Géorgie /
Drapeau de l'Abkhazie Abkhazie
12 As-02-18
GR 0 0 0 0 1 1 0 2 1 Drapeau de la Grèce Grèce 3 Eu-08-19
hu 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de la Hongrie Hongrie 0 Eu-09-20
in 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de l'Inde Inde 0 As-03-21
id 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de l'Indonésie Indonésie 0 As-04-22
IR 0 0 0 0 1 0 0 1 1 Drapeau de l'Iran Iran 2 As-05-23
ie 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de l'Irlande Irlande 0 Eu-10-24
IT 0 0 0 2 1 4 8 15 22 Drapeau de l'Italie Italie 37 Eu-11-25
jp 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau du Japon Japon 0 As-06-26
la 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau du Laos Laos 0 As-07-27
mg 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de Madagascar Madagascar 0 Af-03-28
my 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de la Malaisie Malaisie 0 As-08-29
ma 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau du Maroc Maroc 0 Af-04-30
MX 0 2 0 0 4 1 2 9 15 Drapeau du Mexique Mexique 24 NA-05-31
md 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de la Moldavie Moldavie 0 Eu-12-32
ME 0 0 0 0 0 1 0 1 1 Drapeau du Monténégro Monténégro 2 Eu-13-33
no 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de la Norvège Norvège 0 Eu-14-34
NZ 0 0 0 0 0 1 1 2 1 Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande 3 Oc-02-35
UZ 0 0 1 1 0 0 1 3 1 Drapeau de l'Ouzbékistan Ouzbékistan 4 As-09-36
PG 0 0 0 0 1 0 0 1 0 Drapeau de la Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée 1 Oc-03-37
ph 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau des Philippines Philippines 0 As-10-38
PL 0 0 0 0 0 0 0 0 2 Drapeau de la Pologne Pologne 2 Eu-15-39
pr 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de Porto Rico Porto Rico 0 SA-03-40
cz 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de la Tchéquie République tchèque 0 Eu-16-41
ro 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de la Roumanie Roumanie 0 Eu-17-42
gb 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni 0 Eu-18-43
RU 0 0 0 0 0 0 0 0 1 Drapeau de la Russie Russie 1 Eu-19-44
sr 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de la Serbie Serbie 0 Eu-20-45
sk 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de la Slovaquie Slovaquie 0 Eu-21-46
SI 0 1 0 3 0 2 3 9 8 Drapeau de la Slovénie Slovénie 17 Eu-22-47
CH 0 0 0 1 0 0 2 3 3 Drapeau de la Suisse Suisse 6 Eu-23-48
tm 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau du Turkménistan Turkménistan 0 As-11-49
TR 0 0 1 1 1 1 0 4 1 Drapeau de la Turquie Turquie 5 As-12-50
ua 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de l'Ukraine Ukraine 0 Eu-24-51
ve 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau du Venezuela Venezuela 0 SA-04-52
vn 0 0 0 0 0 0 0 0 0 Drapeau de la République socialiste du Viêt Nam Viêt Nam 0 As-13-53
TB 2 12 6[T 5] 13 20 27 33 113[T 6] 138 Totaux bruts 251[T 7] TB

Les totaux bruts de la ligne « TB » ci-dessus décomptent en double chaque cavité située à cheval sur une frontière entre deux pays.
Les doublons ont été éliminés dans le total net de la répartition résumée (tableau 1), dans la répartition par continents ou subcontinents, et dans la ligne « TN » des totaux nets ci-dessous.

TN 2 12 5[T 8] 13 20 27 33 112[T 9] 138 Totaux nets 250[T 10] TN

Historique mondial des records de profondeur atteints en cavité naturelle souterraine[modifier | modifier le code]

Depuis 1723, les records de profondeur connus, en cavité souterraine naturelle, n'ont cessé de progresser pour atteindre la valeur de 2 212 mètres en mars 2018, au gouffre Veryovkina, en Abkhazie, république sécessionniste de la Géorgie. Ce gouffre est le plus profond connu depuis le , où la profondeur de 2 204 mètres avait été atteinte, surpassant ainsi les précédents records établis dans la même région, au gouffre Krubera-Voronja.

Plus de cinquante ans auparavant, la profondeur mythique des 1 000 mètres avait été franchie en juillet 1956 au gouffre Berger, en France.

Tableau 4 : Historique mondial des records de profondeur en spéléologie[1]
Réf. Cavités
Traduction ou autres noms
Coordonnées
Pays
  Division[T 11]
Subdivision / Localité[T 12]
Massif / Zone[T 13]
Dévelop.
(m)[T 14]
Dénivel.
(m)[T 14]
Source / Référence Date du record
18b Gouffre Veryovkina
(Grotte Aleksandra Verovkina ou Verevkina Cave)
43° 23′ 51″ N, 40° 21′ 35″ E
Drapeau de la Géorgie Géorgie
Drapeau de l'Abkhazie Abkhazie
Raïon de Gagra / village de Gyuzle (Гюзле)
Caucase occidental / Monts de Gagra / massif Arabika / ?
13 500 m 2 212 m
[Note-ge 1]
Demidov Pavel via Bob Gulden[2] & Incave.org[ge 1] 2018-03-??
18a Gouffre Veryovkina
(Grotte Aleksandra Verovkina ou Verevkina Cave).
Drapeau de la Géorgie Géorgie
Drapeau de l'Abkhazie Abkhazie
Raïon de Gagra / village de Gyuzle (Гюзле)
Caucase occidental / Monts de Gagra / massif Arabika / ?
12 700 m 2 204 m
[Note-ge 1]
Demidov Pavel via Bob Gulden[2] & Incave.org[ru 1] 2017-09-11
17g Krubera-Voronja[Note-ge 2]
43° 24′ 35″ N, 40° 21′ 44″ E
Drapeau de la Géorgie Géorgie
Drapeau de l'Abkhazie Abkhazie
Raïon de Gagra / village de Gyuzle (Гюзле)
Caucase occidental / Monts de Gagra / massif Arabika / Ortobalagan Valley
16 065 m 2 197 m Speleogenesis[ge 2] 2012-08-10
17f Krubera-Voronja Drapeau de la Géorgie Géorgie
Drapeau de l'Abkhazie Abkhazie
Raïon de Gagra / village de Gyuzle (Гюзле)
Caucase occidental / Monts de Gagra / massif Arabika / Ortobalagan Valley
16 058 m 2 191 m Speleogenesis[ge 3] & rgo-speleo.ru[ge 4] 2007-09-??
17e Krubera-Voronja Drapeau de la Géorgie Géorgie
Drapeau de l'Abkhazie Abkhazie
Raïon de Gagra / village de Gyuzle (Гюзле)
Caucase occidental / Monts de Gagra / massif Arabika / Ortobalagan Valley
13 232 m
?
2 170 m CAVEX 2007-01-??
17d Krubera-Voronja Drapeau de la Géorgie Géorgie
Drapeau de l'Abkhazie Abkhazie
Raïon de Gagra / village de Gyuzle (Гюзле)
Caucase occidental / Monts de Gagra / massif Arabika / Ortobalagan Valley
? 2 158 m
[Note-ge 3]
Spelunca no 108[1](FFS) & rgo-speleo.ru[ge 4] 2006-09-??
17c Krubera-Voronja Drapeau de la Géorgie Géorgie
Drapeau de l'Abkhazie Abkhazie
Raïon de Gagra / village de Gyuzle (Гюзле)
Caucase occidental / Monts de Gagra / massif Arabika / Ortobalagan Valley
? 2 080 m
[Note-ge 4]
Spelunca no 108[1](FFS) & rgo-speleo.ru[ge 4] 2004-10-19
17b Krubera-Voronja Drapeau de la Géorgie Géorgie
Drapeau de l'Abkhazie Abkhazie
Raïon de Gagra / village de Gyuzle (Гюзле) ;
Caucase occidental / Monts de Gagra / massif Arabika / Ortobalagan Valley
? 1 843 m rgo-speleo.ru[ge 4] 2004-08-25
17a Krubera-Voronja Drapeau de la Géorgie Géorgie
Drapeau de l'Abkhazie Abkhazie
Raïon de Gagra / village de Gyuzle (Гюзле)
Caucase occidental / Monts de Gagra / massif Arabika / Ortobalagan Valley
? 1 823 m
[Note-ge 5]
Spelunca no 108[1](FFS) 2004-07-??
[Note-ge 5]
16 Gouffre Mirolda
(Réseau Lucien Bouclier)
46° 05′ 22″ N, 6° 46′ 11″ E
Drapeau de la France France
Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes
Haute-Savoie / Samoëns
Alpes / Massif du Haut-Giffre
13 000 m 1 733 m Spelunca no 108[1](FFS) & CDS 74[fr 1] & Le Dauphiné[fr 2] 2003-01-06
15 Krubera-Voronja Drapeau de la Géorgie Géorgie
Drapeau de l'Abkhazie Abkhazie
Raïon de Gagra / village de Gyuzle (Гюзле) ;
Caucase occidental / Monts de Gagra / massif Arabika / Ortobalagan Valley
? 1 710 m
[Note-ge 6]
Spelunca no 108[1](FFS) & rgo-speleo.ru[ge 4] 2001-01-??
14 Lamprechtsofen
alias : Lamprechtshöhle, Lamprechtsofen-Vogelschacht
47° 31′ 34″ N, 12° 44′ 21″ E
Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau du Land de Salzbourg Salzbourg
District de Zell am See / Weißbach bei Lofer
Monts Leogang / (de) vallée de la Saalach
38 000 m 1 632 m Spelunca no 108[1](FFS) 1998-08-??
13 Gouffre Mirolda[Note-fr 1]-
Réseau Lucien Bouclier
Drapeau de la France France
Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes
Haute-Savoie / Samoëns
Alpes / Massif du Haut-Giffre
? 1 610 m Spelunca no 108[1](FFS) 1998-01-26
12f Réseau Jean-Bernard
46° 05′ 55″ N, 6° 46′ 48″ E
Drapeau de la France France
Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes
Haute-Savoie / Samoëns /  ?
Alpes / Massif du Haut-Giffre
20 536 m 1 602 m Spelunca no 108[1](FFS) 1989-12-02
12e Réseau Jean-Bernard Drapeau de la France France
Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes
Haute-Savoie / Samoëns /  ?
Alpes / Massif du Haut-Giffre
? 1 535 m Spelunca no 108[1](FFS) 1983-11-11
12d Réseau Jean-Bernard Drapeau de la France France
Auvergne-Rhône-Alpes
Haute-Savoie / Samoëns ;
Alpes / Massif du Haut-Giffre
? 1 494 m Spelunca no 108[1](FFS) 1982-02-15
12c Réseau Jean-Bernard Drapeau de la France France
Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes
Haute-Savoie / Samoëns /  ?
Alpes / Massif du Haut-Giffre
? 1 455 m Spelunca no 108[1](FFS) 1981-02-21
12b Réseau Jean-Bernard Drapeau de la France France
Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes
Haute-Savoie / Samoëns /  ?
Alpes / Massif du Haut-Giffre
? 1 402 m Spelunca no 108[1](FFS) 1980-03-02
12a Réseau Jean-Bernard Drapeau de la France France
Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes
Haute-Savoie / Samoëns /  ?
Alpes / Massif du Haut-Giffre
? 1 358 m Spelunca no 108[1](FFS) 1979-07-05
11c Gouffre de La Pierre Saint-Martin
42° 57′ 52″ N, 0° 46′ 10″ O
Drapeau de l'Espagne Espagne / Drapeau de Navarre Navarre
&
Drapeau de la France France / Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine


Pyrénées-Atlantiques / Arette
Pyrénées / Massif de La Pierre Saint-Martin
? 1 321 m Spelunca no 108[1](FFS) 1975-08-23
11b Gouffre de
La Pierre Saint-Martin
Drapeau de l'Espagne Espagne / Drapeau de Navarre Navarre
&
Drapeau de la France France / Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine


Pyrénées-Atlantiques / Arette
Pyrénées / Massif de La Pierre Saint-Martin
? 1 273 m Spelunca no 108[1](FFS) 1975-08-10
11a Gouffre de
La Pierre Saint-Martin
Drapeau de l'Espagne Espagne / Drapeau de Navarre Navarre
&
Drapeau de la France France / Drapeau de Nouvelle-Aquitaine Nouvelle-Aquitaine


Pyrénées-Atlantiques / Arette
Pyrénées / Massif de La Pierre Saint-Martin
? 1 171 m Spelunca no 108[1](FFS) 1966-08-24
10d Gouffre Berger
45° 12′ 57″ N, 5° 36′ 17″ E
Drapeau de la France France
Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes
Isère / Engins
Préalpes françaises / Plateau du Vercors
? 1 135 m Spelunca no 108[1](FFS) 1963-08-13
10c Gouffre Berger Drapeau de la France France
Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes
Isère / Engins
Préalpes françaises / Plateau du Vercors
? 1 122 m Spelunca no 108[1](FFS) 1956-07-11
10b Gouffre Berger Drapeau de la France France
Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes
Isère / Engins
Préalpes françaises / Plateau du Vercors
? 985 m Spelunca no 108[1](FFS) 1955-07-29
10a Gouffre Berger Drapeau de la France France
Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes
Isère / Engins
Préalpes françaises / Plateau du Vercors
? 903 m Spelunca no 108[1](FFS) 1954-09-25
9 Sima de
la Piedra de San Martin
[Note-es 1]
Drapeau de l'Espagne Espagne
Drapeau de Navarre Navarre
? / ?
Pyrénées / Massif de Larra-Belagua
? 689 m Spelunca no 108[1](FFS) 1953-08-14
8c Réseau de la Dent de Crolles[Note-fr 2].
45° 19′ 34″ N, 5° 51′ 27″ E
Drapeau de la France France
Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes
Isère / Saint-Pierre-de-Chartreuse
Préalpes / Massif de la Chartreuse
16 898 m 603 m Spelunca no 108[1](FFS) 1947-05-04
8b Réseau de la Dent de Crolles Drapeau de la France France
Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes
Isère / Saint-Pierre-de-Chartreuse
Préalpes / Massif de la Chartreuse
? 549 m Spelunca no 108[1](FFS) 1945-08-07
8a Réseau de la Dent de Crolles
(jonction Trou du Gaz / Grotte du Guiers Mort)
Drapeau de la France France
Drapeau du Auvergne-Rhône-Alpes Auvergne-Rhône-Alpes
Isère / Saint-Pierre-de-Chartreuse
Préalpes / Massif de la Chartreuse
? 512 m Spelunca no 108[1](FFS) 1944-08-05
7 Antro del Corchia (it)[it 1]
44° 01′ 32″ N, 10° 18′ 00″ E
Drapeau de l'Italie Italie
Toscane Toscane
Province de Lucques / Stazzema / Levigliani
Alpes apuanes / ?
? 480 m Spelunca no 108[1](FFS) 1934-??-??
6 Geldloch im Ötscher (de)
fr:Trou d'Argent et Trou de Pigeon
(Ötscherhöhlensystem (de))
47° 51′ 44″ N, 15° 13′ 00″ E
Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de Basse-Autriche Basse-Autriche
District de Lilienfeld / Mitterbach am Erlaufsee
Alpes d'Ybbstal / Ötscher
? 464 m Spelunca no 108[1](FFS) 1923-08-10
5 Nidlenloch[ch 1]
47° 14′ 54″ N, 7° 29′ 04″ E
Drapeau de la Suisse Suisse
Drapeau du canton de Soleure Canton de Soleure
Oberdorf / ?
Massif du Jura / Weissenstein
? 376 m
[Note-ch 1]
Spelunca no 108[1](FFS) 1909-??-??
4 Abîme de Trebiciano (it)
sl:Jama Labodnica
45° 41′ 07″ N, 13° 50′ 01″ E
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau du Frioul-Vénétie Julienne Frioul-Vénétie Julienne
Province de Trieste / Trieste / Trebiciano (it)
Carso / ?
? 329 m Spelunca no 108[1](FFS) 1841-04-06
3 Grotta di Padriciano
45° 39′ 00″ N, 13° 50′ 06″ E
Drapeau de l'Italie Italie
Drapeau du Frioul-Vénétie Julienne Frioul-Vénétie Julienne
Province de Trieste / Trieste
Carso / ?
? 226 m Spelunca no 108[1](FFS) & Catasto FVG[it 2] 1839-??-??
2 Propast Macocha (cs)[cs 1]
fr:Abîme de la Marâtre
49° 22′ 23″ N, 16° 43′ 47″ E
Drapeau de la Tchéquie République tchèque
Drapeau de la région de Moravie-du-Sud Moravie-du-Sud
District de Blansko / Vilémovice
Massif de Bohême / karst morave (cs)
? 138 m Spelunca no 108[1](FFS) 1723-??-??
1 Geldloch im Ötscher (de)
fr:Trou d'Argent et Trou de Pigeon
(Ötscherhöhlensystem (de))
47° 51′ 44″ N, 15° 13′ 00″ E
Drapeau de l'Autriche Autriche
Drapeau de Basse-Autriche Basse-Autriche
District de Lilienfeld / Mitterbach am Erlaufsee
Alpes d'Ybbstal / Ötscher
860 m 120 m Die Hoehle, 1992, Vol 43, Issue 3, p. 74-79 1592-09-??

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Notes d'aide à la lecture des tableaux (T)
  1. a et b Les sous-totaux et totaux sont expurgés des doublons créés par la présence de cavités à cheval sur plusieurs pays.
  2. Par simplification arbitraire : i - La Russie, est considérée comme appartenant au pseudo-continent européen (repère « Eu- »).
    ii - La Géorgie et la Turquie sont classées dans le pseudo-continent Asiatique (repère « As- »).
    iii - L'Amérique du Sud (repère « SA- ») commence au-dessous de l'isthme de Tehuantepec et inclut donc l'Amérique centrale.
    iv - Les pays de la zone Caraïbes (Cuba, Porto Rico) sont classés dans l'Amérique du Nord.
  3. a b et c Pour trier les lignes du tableau :
    • par ordre alphabétique (direct ou inverse) des noms de pays sur l'ensemble de la liste, en tenant compte des lettres régionales (notamment accentuées), utiliser le bouton de colonne « Pays ».
    • par ordre alphabétique des codes ISO 3166, utiliser le bouton de la première colonne « ISO ».
    • par ordre alphabétique des continents, puis des pays dans chaque continent, utiliser le bouton de la dernière colonne « Tri ».
  4. a b c d e et f Dont une première cavité (le réseau de La Pierre Saint-Martin) comptée deux fois, car à cheval sur la France et l'Espagne
  5. Une cavité est comptée en double dans la classe IV. Cette cavité est à cheval entre la France et l'Espagne.
  6. Ce sous-total brut compte en double chaque cavité des classes I à VII située à cheval sur la frontière entre deux pays. Une cavité entre dans ce cas ; cette cavité est à cheval entre la France et l'Espagne dans la classe III.
  7. Ce total général brut compte en double chaque cavité de l'ensemble des classes I à VIII située à cheval sur la frontière entre deux pays. Une cavité entre dans ce cas : le réseau de la Pierre-Saint-Martin, à cheval sur la France et l'Espagne.
  8. Le doublon de cavité comptée en double dans la classe IV a été supprimé. Cette cavité est à cheval entre la France et l'Espagne.
  9. Ce sous-total net supprime les doublons de cavités des classes I à VII, situées à cheval sur la frontière entre deux pays.
  10. Ce total général net supprime les doublons de cavités de l'ensemble des classes I à VIII, situées à cheval sur la frontière entre deux pays.
  11. La « division » administrative (État ou région ou autre) dans laquelle se trouve la cavité est indiquée ici, seulement pour les pays à structure fédérale (États-Unis, Mexique, Allemagne, Autriche, Espagne, etc.) ou à forte décentralisation régionale (France, Italie, etc.). Exceptionnellement, une cavité peut être à cheval sur deux divisions d'un même pays, voire encore plus rarement à cheval sur deux pays voisins.
  12. La « subdivision » administrative (province ou département ou comté ou autre) dans laquelle se trouve la cavité est indiquée ici ; cette information est suivie éventuellement par une localisation administrative encore plus fine (commune, section, village, lieu-dit, etc.) dénommée de façon générique « localité ».
  13. Dans les titres de colonne des tableaux de listage des cavités, le terme « Massif » désigne l'ensemble montagneux ou karstique dans lequel est creusée la cavité ; il peut s'agir de chaîne(s), mont(s), etc. ; le terme « Zone » désigne un sous-ensemble du précédent.
  14. a et b Au moment où la cavité concernée détenait le record de profondeur
Notes relatives aux différents pays (Note-xx)
Espagne
  1. À cette époque, la majorité des entrées et du développement du réseau de La Pierre Saint-Martin se trouvait en Espagne ; son nom en espagnol était donc prépondérant.
France
  1. La précision relative de +/- 1% généralement admise pour une topographie souterraine effectuée au compas ou boussole et au clisimètre dans les années 1990, laisse une incertitude entre le Mirolda et le Jean-Bernard quant au détenteur du record. Rapidement, d'autres cavités sont venus prendre cette place, rendant caduc le débat qui s'était instauré au sein du milieu spéléologique français.
  2. Le réseau souterrain de la Dent de Crolles compte près de soixante kilomètres de galeries explorées et, depuis 2010, onze entrées distinctes (cf. Les entrées du réseau de la Dent de Crolles) : l'exsurgence du Guiers Mort, de coordonnées 45° 19′ 34″ N, 5° 51′ 27″ E, a une altitude de 1 332 m ; le trou du Glaz, de coordonnées 45° 18′ 59″ N, 5° 51′ 05″ E, a une altitude de 1 697 m ; les grottes Annette, de coordonnées 45° 18′ 22″ N, 5° 51′ 13″ E ont altitude de 1 685 m ; la grotte Chevalier, de coordonnées 45° 18′ 24″ N, 5° 51′ 17″ E, a une altitude de (1 670 m ; la grotte des Montagnards (1 765 m) ; les gouffres Thérèse, de coordonnées 45° 19′ 06″ N, 5° 51′ 52″ E, a une altitude de 1 925 m ; le P40, de coordonnées 45° 18′ 45″ N, 5° 51′ 13″ E, a une altitude de 1 935 m ; le gouffre des Quanta, de coordonnées 45° 19′ 00″ N, 5° 51′ 52″ E, a une altitude de 1 937 m ; le puits des Cartusiens, de coordonnées 45° 19′ 15″ N, 5° 51′ 43″ E, a une altitude de 1 772 m ; le gouffre Bob Vouay, de coordonnées 45° 18′ 35″ N, 5° 51′ 16″ E, a une altitude de 2 022 m ; le gouffre Pulpite Irréversible, de coordonnées 45° 18′ 51″ N, 5° 51′ 21″ E, a une altitude de (1 901 m ; la grotte Petzl (1 705 m) est isolée du reste du réseau par une trémie. Les coordonnées mises en exergue sous le nom du réseau sont celles de l'exsurgence c'est-à-dire celles de la grotte du Guiers-Mort.
Géorgie
  1. a et b Des sources datant de juillet 2017 avaient retenu initialement la profondeur de 2 151 mètres pour le gouffre Veryovkina (cf. karst.ninja et dmitry.stobla). Une restitution topographique ultérieure d'août 2017 conclut à une profondeur de 2 204 mètres. Le sondage du lac d'entrée du siphon terminal (The last Nemo station c'est-à-dire « La dernière halte de Némo ») en mars 2018, a permis d'ajouter huit mètres, soit une profondeur totale topographiée de 2 212 mètres.
  2. Le gouffre Krubera-Voronja s'ouvre à l'altitude relativement modeste de 2 250 mètres. Son point bas, atteint en 2010, est à seulement 100 mètres d'altitude et à une douzaine de kilomètres de la Mer Noire. Son potentiel résiduel de profondeur est donc faible, sauf à découvrir des entrées supérieures.
  3. Ce record qui venait confirmer l'exceptionnelle profondeur du gouffre Krubera-Voronja et qui dépassait de plus de 400 mètres la profondeur des gouffres Mirolda et Jean-Bernard, mit définitivement un terme au débat qui s'était instauré au sein du milieu spéléologique français à propos des profondeurs de ces deux dernières cavités.
  4. Philippe Drouin, dans la rubrique « Le coin des grands » de la revue Spelunca n°108, annonçait un record de -2062 mètres seulement pour Krubera-Voronja le 19 octobre 2004. C'est la valeur de -2080 mètres annoncée par A. Klimchouk, issue de travaux collectifs et publiée sur le site de la Commission de spéléologie et d'études karstiques du Centre de Moscou de la Société géographique russe, généralement plus fiable, qui est retenue ici. Cette côte correspond à un terminus de branche, atteint en bas de la salle « Game Over ».
  5. a et b Ce record intermédiaire de -1823 mètres en juillet 2004 pour le gouffre Krubera-Voronja n'est pas confirmé par A. Klimchouk qui mentionne seulement un record à -1785 mètres atteint le 23 août 2004 sur la branche diffluente du siphon Yantarny, avant le record suivant de -1843 mètres, atteint deux jours plus tard sur la branche principale qui franchira plus tard la barre des -2000 mètres (cf. rgo-speleo.ru).
  6. La profondeur de -1710 mètres pour le gouffre Krubera-Voronja a été atteinte en janvier 2001 et non en juin 2001 comme indiqué par Philippe Drouin, dans la rubrique « Le coin des grands » de la revue Spelunca n°108. Cette côte correspond à un terminus de branche, en bas de la « salle des Spéléologues Soviétiques ».
Suisse
  1. La source Spelunca (Paul Courbon, « Le coin des grands », Spelunca « Écho des profondeurs - Étranger », no 108,‎ , p. 4-5 (ISSN 0242-1771, lire en ligne, consulté le )) indique une profondeur connue de 376 mètres en 1909, alors que la source du site officiel ((de) « Das Nidlenloch », sur nidlenloch.ch (consulté le )) indique 396 mètres pour la même année.

Références[modifier | modifier le code]

Références relatives aux différents pays (xx)
France
Géorgie
  1. (ru) admin, « Экспедиция в Верёвкина март 2018. Глубина пещеры достигла -2212 метров. (Expédition à Verjovkina mars 2018. La profondeur de la grotte atteint-2212 mètres.) », sur incave.org,‎ (consulté le ).
  2. (en) Alexander Klimchouk, « The deepest cave in the world (Krubera Cave) became 6 m deeper », sur speleogenesis.info, (consulté le )
  3. (en) Ukrainian Speleological Association, “The Call of the Abyss” Project, « Krubera (Voronja) Cave: the first 2000m+ cave on Earth », sur speleogenesis.info (consulté le )
  4. a b c d et e (en) A. Klimchouk - Ukrainian Speleological Association (USA) - The Call of the Abyss Project, « Coupe du système Krubera-Voronja avec mention des records de profondeur », sur rgo-speleo.ru le site de la Commission de spéléologie et d'études karstiques du Centre de Moscou de la Société géographique russe, (consulté le )
Italie
  1. (it) « Una Montagna di Emozioni », sur antrocorchia.it (consulté le )
  2. (it) Kravanja Tom (CGEB - Commission des grottes Eugenio Boegan), « Cavità n° 1 - Grotta di Padriciano », sur catastogrotte.fvg.it Catasto Speleologico Regionale Del Friuli Venezia Giulia, (consulté le )
Russie
Suisse
  1. (de) « Das Nidlenloch », sur nidlenloch.ch (consulté le )
République tchèque
  1. (cs) « Macocha », sur cavemk.cz (consulté le )
Autres références
  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad et ae Paul Courbon, « Le coin des grands », Spelunca « Écho des profondeurs - Étranger », no 108,‎ , p. 4-5 (ISSN 0242-1771, lire en ligne, consulté le )
  2. a et b (en) Bob Gulden, membre NSS#13188, Salem, Virginia, USA, pour NSS GEO2 Committee on Long & Deep Caves, « World Deepest Caves », sur caverbob.com, (consulté le ).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (fr)&(en)&(es)&(de) GrottoCenter Base de données wiki de cavités mondiales (The wiki database made by cavers for cavers)