Liste des cavités naturelles les plus profondes d'Italie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Italie.

La liste des cavités naturelles les plus profondes d'Italie recense, sous forme de tableaux, les cavités souterraines naturelles connues dans ce pays, dont le dénivelé est supérieur ou égal à huit cents mètres.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée et publiée. Bien sûr, la réalité physique d'une cavité naturelle est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et révélée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

La liste spéléométrique des 25 plus profondes cavités naturelles d'Italie (≥ huit cents mètres) est actualisée à fin décembre 2020.

La plus profonde cavité souterraine naturelle d'Italie répertoriée est « le système de l'Abisso Paolo Roversi », sur la commune de Minucciano dans la province de Lucques, en Toscane (cf. ligne 1 du tableau ci-dessous).


Histogramme de la répartition des plus profondes cavités naturelles d'Italie
par classe de dénivelé

-- Les 25 cavités citées fin 2020 sont réparties en 4 classes de dénivelé --

  classe I
>= 1 250 m
 
2 cavité[s]
classe II
>= 1 000 m et < 1 250 m
 
12 cavités
classe III
>= 900 m et < 1 000 m
 
4 cavités
classe IV
>= 800 m et < 900 m
 
7 cavités
 


Cavités italiennes de dénivellation supérieure ou égale à 1 250 m[modifier | modifier le code]

2 cavités de cette classe I sont recensées au .

Tableau 1 : Liste des plus profondes cavités souterraines d'Italie (Europe),
de dénivellation supérieure ou égale à 1 250 mètres
L'éventuelle mention « NC » pour le développement signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité ou réseau souterrain Localisation
administrative
Massif / Zone Coord.
(WGS 84)
Déniv.
(mètres)
Dével.
(mètres)
Sources ou références Mises à jour
1 Abisso Paolo Roversi[1],[N 1] Toscane Toscane Province de Lucques / Minucciano
Alpes apuanes / Carcaraia / Monte Tambura (it)
44° 06′ 44″ N, 10° 13′ 33″ E +1 360, m
(-1260 m/+100 m)
+004 429, m scintilena.com[2], apuanegeopark.it[3] & Speleologia no 34[4] & Speleologia no 44[5] 2016-07
2 Complesso del Releccio Alfredo Bini (it)
Complesso del Releccio Alfredo Bini, alias Complesso del Grignone
(Falso P30, P30 con Tre Ingresso, W Le Donne, Abisso Kinder Brioschi, Pingu, Grotta Transpatrizia, I Ching, Il Mostro, Maxi Conoide, Abisso Antica Erboristeria, Abisso Coltellini, Il Buffer, Abisso Orione, Cassiopea)
Drapeau de la Lombardie Lombardie Province de Lecco / Esino Lario
Alpes bergamasques / Chaîne des Grigne / Mont Grigna
45° 57′ 28″ N, 9° 22′ 53″ E +1 313, m +025 580, m[6] Scintilena[7], inaltoup.altervista[8], Speleologia no 54[9], Speleologia no 62[10], Il Grottesco no 55[11] & Speleologia no 72[12] 2017-09

Cavités italiennes de dénivellation comprise entre 1 000 mètres et 1 249 m[modifier | modifier le code]

12 cavités de cette classe II sont recensées au .

Tableau 2 : Liste des plus profondes cavités souterraines d'Italie (Europe),
de dénivellation supérieure ou égale à 1 000 mètres et inférieure à 1 250 mètres
L'éventuelle mention « NC » pour le développement signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité ou réseau souterrain Localisation
administrative
Massif / Zone Coord.
(WGS 84)
Déniv.
(mètres)
Dével.
(mètres)
Sources ou références Mises à jour
3 Abisso Ulivifer
(Olivifer)
Toscane Toscane Province de Massa-Carrara / Massa (Italie)
Alpes apuanes / ?
44° 07′ 04″ N, 10° 11′ 36″ E +1 215, m +007 600, m Speleologia no 68[13], Speleologia no 32[14], Leonardo Piccini[15] & speleotoscana[16] 2017-07
4 Complesso del Monte Corchia (it)
(Fighierà, Farolfi, Buca d'Eolo)
Toscane Toscane Province de Lucques / Stazzema
Alpes apuanes / Monte Corchia (it)
44° 01′ 45″ N, 10° 17′ 46″ E +1 187, m
(+512 m/-675 m)
+065 000, m Guido Baroncni Turricchia, speleo club Firenze[17], openspeleo.org[18], Speleologia no 68[19] & speleotoscana[20] 2017-07
5 Buca del Selcifero - Abisso Chimera & Complesso della Carcaraia
(Abisso Saragato - Bucca dell'Aria Ghiaccia & Lo Spluto - Abisso Mani Pulite - Abisso Squisio )
Toscane Toscane Province de Lucques / Minucciano
Alpes apuanes / Carcaraia
44° 07′ 00″ N, 10° 13′ 47″ E +1 172, m
(+90 m/-1082 m)
+063 000, m Marc Faverjon, Speleologia no 44[21],Speleologia no 63[22],Speleologia no 63[23], Speleologia no 68[13] (p. 102-103) & openspeleo.org[24] & Scintilena[25] 2020-10
6 Abisso Perestroïka Toscane Toscane Province de Lucques /Minucciano
Alpes apuanes / Carcaraia / Monte Tambura (it)
44° 07′ 20″ N, 10° 13′ 06″ E +1 160, m +002 500, m Alessandra Ghetti (Gruppo Speleologico Fiorentino), Speleologia no 59[26] & Speleologia no 68[13] (p. 102-103) 2018-02
7 Complesso del Monte Canin[N 2] Drapeau du Frioul-Vénétie Julienne Frioul-Vénétie Julienne Chiusaforte / Udine
Alpes juliennes / Mont Kanin
46° 22′ 39″ N, 13° 25′ 46″ E +1 118, m +083 800, m sktj.pl[27], scintilena.com[28], Speleologia no 68[13] (p. 102-103) , Speleologia no 42[29], Catasto Grotte FVG[30], boegan.it[31] & Scintilena[32] 2019-08
8 Complesso dei Piani Eterni: 5 entrées dont (PE3-PE10-PE25-V35-Grotta Isabella) Vénétie Vénétie Province de Belluno / Cesiomaggiore
Alpes / Dolomites / Erera-Brendol - Piani Eterni
46° 09′ 17,39″ N, 12° 00′ 07,41″ E +1 052, m +036 500, m Dolomiti Bellunesi[33], Speleologia no 53[34] & Speleologia no 68[35] 2016-10
9 Pozzo della Neve
(fr:Puits de la Neige)
Drapeau du Molise Molise Province de Campobasso / Campochiaro
Appennino sannita / Matese
41° 24′ 49″ N, 14° 28′ 58″ E +1 048, m +008 000, m Speleologia no 64[36], montidelmatese[37], scintilena.com[38] & Speleologia no 45[39] 2017-07
10 Abisso Satanachia (it)
(ou Buca del Muschio)
Toscane Toscane Minucciano / Province de Lucques
Alpes apuanes / ?
44° 07′ 15″ N, 10° 11′ 53″ E +1 042, m +001 800, m GS Lucchese[40] 2010-10
11 Abisso Led Zeppelin Drapeau du Frioul-Vénétie Julienne Frioul-Vénétie Julienne Province d'Udine / Chiusaforte
Alpes apuanes / Mont Kanin
46° 22′ 30″ N, 13° 29′ 52″ E +1 036, m +010 000, m Speleologia 36[41], gssg[42] & Catasto Grotte FVG[43] 2016-03
12 Buca Go Fredo - Buca Manzaghiro Toscane Toscane Province de Lucques / Vagli Sotto / Boana Alta
Alpes apuanes / ?
44° 04′ 53″ N, 10° 15′ 49″ E +1 030, m
(+110 m/-920 m)
+006 900, m
[N 3]
Caver Tim via Bob Gulden, FST[44] & Speleologia no 54[45] 2018-10
13 Abisso di Malga Fossetta (it) Vénétie Vénétie Province de Vicence / Asiago
altopiano di Asiago (it) / ?
45° 59′ 35″ N, 11° 32′ 59″ E +1 011, m +004 534, m Scintilena[46], speleoschioggs.altervista[47] & Openspeleo[48] 2016-06
14 Complesso del Monte Tambura
(Pinelli - Pianone - Paleri)
Toscane Toscane Province de Massa-Carrara / Massa (Italie)
Alpes apuanes / ?
44° 05′ 50″ N, 10° 13′ 44″ E +1 008, m
(+600 m/-408 m)
+011 600, m Ettore Callegari via Bob Gulden, Federazione Speleologica Toscana[49], Speleologia no 28[50] & Speleologia no 37[51] 2005-03

Cavités italiennes de dénivellation comprise entre 900 mètres et 999 mètres[modifier | modifier le code]

4 cavités de cette classe III sont recensées au .

Tableau 3 de 4 : Liste des plus profondes cavités souterraines d'Italie (Europe),
de dénivellation supérieure ou égale à 900 mètres et inférieure à 1 000 mètres
L'éventuelle mention « NC » pour le développement signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité ou réseau souterrain Localisation
administrative
Massif / Zone Coord.
(WGS 84)
Déniv.
(mètres)
Dével.
(mètres)
Sources ou références Mises à jour
1 Complesso di
Piaggia Bella
Drapeau du Piémont Piémont /
Province de Coni /
Coni
Alpes / Marguareis (it) 44° 10′ 02″ N, 7° 42′ 22″ E +0925, m
(-557 m /
+368 m)
+43 000, m Openspeleo[52] & Catasto speleologico piemonte[53] 2021-01
2 Abisso dello Gnomo Toscane Toscane / Province de Lucques / Vagli Sotto Apennins /
Alpes apuanes
44° 05′ 11″ N, 10° 14′ 53″ E +0925, m
(-845 m /
+80 m)
+05 420, m Openspeleo[54] &
Speleotoscana[55]
2018-11
3 Grotta di
Monte Cucco
 (it)
Drapeau de l'Ombrie Ombrie / Province de Pérouse / Costacciaro Apennins /
Mont Cucco
43° 22′ 18″ N, 12° 44′ 54″ E +0917, m
(-782 m /
+135 m)
+20 600, m Speleopg[56],
Scintilena[57] & Speleologia no 47[58]
2018-06
4 Abisso Cul di Bove Drapeau du Molise Molise / Province de Campobasso / Campochiaro Apennins /
Matese (it)
41° 24′ 42″ N, 14° 29′ 14″ E +0913, m +05 000, m Monti del Matese[59] 2007-03

Cavités italiennes de dénivellation comprise entre 800 mètres et 899 mètres[modifier | modifier le code]

7 cavités de cette classe IV sont recensées au .

Tableau 4 de 4 : Liste des plus profondes cavités souterraines d'Italie (Europe),
de dénivellation supérieure ou égale à 900 mètres et inférieure à 1 000 mètres
L'éventuelle mention « NC » pour le développement signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité ou réseau souterrain Localisation
administrative
Massif / Zone Coord.
(WGS 84)
Déniv.
(mètres)
Dével.
(mètres)
Sources ou références Mises à jour
1 Abisso dei
Draghi Volante(i)
Toscane Toscane /
Province de Lucques /
Vagli Sotto
Apennins /
Alpes apuanes
44° 04′ 49″ N, 10° 16′ 16″ E +0880, m +01 800, m SSI[60] &
Speleotoscana[61]
2018-02
2 Spluga della
Preta
 (it)
Vénétie Vénétie /
Province de Vérone / Sant'Anna d'Alfaedo
Préalpes vicentines / Monts Lessin (it) / Corno d'Aquilio (it) 45° 40′ 41″ N, 10° 57′ 07″ E +0877, m +06 686, m Federico Battaglin[62],
Memorie dell’Istituto Italiano di Speleologia[63] &
Speleologia n°51[64]
2018-10
3 Abisso del Corno di Campobianco Vénétie Vénétie /
Province de Vicence /
Asiago
Préalpes NE / Alpes juliennes / Mont Kanin 45° 58′ 09,44″ N, 11° 29′ 55,24″ E +0846, m +02 554, m Gruppo Speleologi Malo[65] 2010-01
4 Ouso di
Passo Pratiglio
 (it)
Drapeau du Latium Latium /
Province de Frosinone /
Supino
Anti-Apennins / Monts Lépins 41° 36′ 23″ N, 13° 09′ 33″ E +0840, m +01 850, m SSI[60] &
Scintilena[66]
2007-07
5 Complesso del M. Sella
(Abisso Coltelli)
Toscane Toscane /
Province de Lucques /
Vagli Sotto
Apennins /
Alpes apuanes
44° 05′ 32″ N, 10° 14′ 43″ E +0825, m +04 900, m SSI[60], Apuane 2007[67] &
Speleotoscana[68]
2018-11
6 Complesso
Modonutti - Savoia
 (it)
Drapeau du Frioul-Vénétie Julienne Frioul-Vénétie Julienne /
Province d'Udine /
Chiusaforte
Préalpes NE / Alpes juliennes / Mont Kanin 46° 23′ 01,39″ N, 13° 29′ 47,87″ E +0805, m
[N 4]
+03 000, m Deep caves of the world[69],
Catasto Grotte FVG[70] &
Speleologia n°52[71]
2017-06
7 Abisso Obelix Vénétie Vénétie /
Province de Vicence /
Lusiana Conco
45° 48′ 41,96″ N, 11° 35′ 37,38″ E +0800, m +01 200, m Gruppo Speleologico I barbastrji[72] 2020-03

En attente :

Notes sources et références[modifier | modifier le code]

wikilien alternatif2

Les coordonnées de Liste des cavités naturelles les plus profondes d'Italie :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les différentes sources indiquent deux localisations différentes pour l'abisso Paolo Roversi sans qu'il soit possible ici de déterminer la plus fiable
  2. Le système comprend la réunion du Complesso del Col Delle Erbe ( 21 entrées dont Abisso Michele Gortani, Abisso Enrico Davanzo, Abisso Marino Vianello, etc...)
    et du Complesso del Foran del Muss (14 entrées dont Abisso Emilio Comici - Abisso Carlo Seppenhofer -Abisso Giovanni Mornig - Abisso Dobra P - etc....)
  3. Dans « Worlds Deepest Caves », le développement de 1 025 mètres indiqué par Bob Gulden correspond au développement des galeries de Buca Go Fredo projetées horizontalement. La source FST indique un développement total de 6 900 mètres ; cette dernière valeur est retenue par cohérence avec les autres cavités.
  4. La base de données des cavités de Frioul-Vénétie Julienne (cf. source "Catasto Grotte FVG") indique une profondeur de 770 mètres seulement pour le Complesso Modonutti - Savoia (mise à jour 2004). La profondeur de 805 mètres indiquée par Bob Gulden a été retenue car elle est plus récente (mise à jour 2017).

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « catasto online delle grotte della Toscana > T/LU 705 : Aisso Paolo Roversi », sur speleotoscana.it Federazione Speleologica Toscana (F.S.T.), (consulté le 13 avril 2019)
  2. (it)« La discesa nell’abisso Paolo Roversi (Toscana, Alpi Apuane) la grotta più profonda d’Italia. » (consulté le 11 avril 2019).
  3. (it)« Abisso Roversi », sur apuanegeopark (consulté le 11 avril 2019).
  4. (it) Gianni Guidotti & Valentina Malcapi, « Un re messo a nudo: l'Abisso Paolo Roversi », Speleologia,‎ , p. 35-43 (lire en ligne, consulté le 11 avril 2019).
  5. (it)Gianni Guidotti & Valentina Malcapi, « Inseguendo le vie dell’acqua dal Frigido a tra teoria ed esplorazione Equi Terme passando per la Tambura », Speleologia, no 44,‎ , p. 11-66 (lire en ligne).
  6. La profondeur (1 260 m) et le développement (0) indiqués par Bob Gulden pour le Complesso dell'Alto Releccio ne sont pas fiables par rapport aux données de la revue fédérale Scintinela (1313 m et 25 396 m)
  7. (it) Andrea Maconi, « Complesso del Releccio a -1313m! », sur scintilena.com, (consulté le 1er décembre 2018)
  8. (it)Paola Tognini, « Il Grignone nascosto: le grotte della Grigna Settentrionale ».
  9. (it)Luana Aimar, Andrea Maconi, Alessandro Marieni, Marzio Merazzi & Antonio Premazzi, « Grigne-Sotto quel ramo del lago di Como », Speleologia, no 54,‎ , p. 14-29 (lire en ligne).
  10. (it)Antonio Premazzi, Luana Aimar, Andrea Maconi, Marzio Merazzi, Marco Corvi, Andrea Ferrario, « Il Complesso del Releccio: cronaca e storia dell’evoluzione- Vent’anni di esplorazioni », Speleologia, no 62,‎ , p. 30-39 (lire en ligne).
  11. (it)Andrea Maconi, Antonio Premazzi, Luana Aimar & Marzio Merazzi, « Esplorazioni in Moncodeno e Releccio, Grigna », Il Grottesco, no 55,‎ , p. 47-83 (lire en ligne).
  12. (it)Andrea Maconi, « Superato il fondo di W Le Donne(LC) », Speleologia, no 72,‎ , p. 7-8 (lire en ligne).
  13. a b c et d (it)« Elenco delle ”più” - Dislivello (aggiornato al giugno 2013) », Speleologia, no 68,‎ , p. 103 (lire en ligne).
  14. (it)Gianni Guidotti & Leonardo Piccini, « Olivifer... finalmente la parola ai protagostini », Speleologia, no 32,‎ , p. 17-26 (lire en ligne).
  15. (it)Leonardo Piccini, « Aspetti geologici e morfologici dell'Abisso Olivifer (M. Grondilice - Alpi Apuane) », .
  16. (it) « Catasto online delle grotte della Toscana », sur speleotoscana.
  17. (it)« L'Antro Del Corchia o Buca d'Eolo ».
  18. (it)« Antro del Corchia », sur openspeleo.org.
  19. (it)Marco Salogni & Francesco Sauro, « Monte Corchia-La complessità e i risultati dell’esplorazione in un sistema labirintico », Speleologia, no 68,‎ , p. 22-25 (lire en ligne).
  20. (it) « Catasto online delle grotte della Toscana », sur speleotoscana.
  21. (it)Gianni Guidotti & Valentina Malcapi, « La Buca dell’Imprevisto », Speleologia, no 44,‎ , p. 24-25 (lire en ligne).
  22. (it)Gianni Guidotti, « Carcaraia », Speleologia, no 63,‎ , p. 18-19 (lire en ligne).
  23. (it)Mario Cecchi, Alessio Augugliaro, Paolo Castellani & Giampaolo Mariannelli, « Abisso Gigi-Squisio la terza via », Speleologia, no 63,‎ , p. 20-26 (lire en ligne).
  24. (it)« Buca dell Aria Ghiaccia », sur openspeleo.org.
  25. (it) Andrea Scatolini, « In Apuane il Complesso Saragato raggiunge 62 km di sviluppo e diventa la terza grotta d’Italia per estensione », sur scintilena.com, (consulté le 6 février 2021)
  26. (it)Gianni Guidotti, « Abisso Perestroïka-La storia di sette anni di esplorazioni nel cuore del Monte Tambura », Speleologia, no 59,‎ , p. 13-17 (lire en ligne).
  27. (en)« Polish participation in the exploration of Complesso del Foran del Muss in the years 1995 - 2001 ».
  28. (it)« Canin – Complesso Foran del Muss (UD) – Giunzione avvenuta tra K12 “Abisso dei Dannati” e l’E10 “Abisso G.Mornig”. » (consulté le 11 avril 2019).
  29. (it)Gianni Benedetti & Alessandro Mosetti, « Il complesso del Foran del Muss », Speleologia, no 42,‎ , p. 3-20 (lire en ligne).
  30. (it) « Complesso: Complesso del Foran del Muss », sur catastogrotte.fvg.it Catasto Regionale Delle Grotte Del Friuli Venezia Giulia, (consulté le 11 janvier 2020)
  31. (it) « Esplorazioni speleologiche sul Col delle Erbe », sur boegan.it commissione grotte e.boegan.
  32. (it) Andrea Scatolini, « Scoperta sul Canin la grotta più grande d’Italia, con la congiunzione tra il Complesso Col delle Erbe e il Foran del Muss si superano gli 80 km », sur scintilena.com, (consulté le 6 février 2021)
  33. (it) « La grotta più lunga del Veneto - Nel cuore del Parco, l’abisso più profondo delle Dolomiti », sur dolomitipark.it (consulté le 25 novembre 2018)
  34. (it)« Il fascino discreto dei Piani Eterni », Speleologia, no 53,‎ , p. 14-33 (lire en ligne).
  35. (it)Marco Salogni & Francesco Sauro, « Piani Eterni - Un’esplorazione che è continua evoluzione della conoscenza acquisita », Speleologia, no 68,‎ , p. 16-20 (lire en ligne).
  36. (it)Natalino Russo, Manuela Merlo, Luigi Russo, Valerio Olivetti & Federica Antonucci, « Dopo il lungo inverno. La riscoperta di Pozzo della Neve », Speleologia, no 64,‎ , p. 27-36 (lire en ligne).
  37. (it)« Abisso Pozzo della Neve », sur montidelmatese.it.
  38. (it)« Più che altro Pozzo della Neve », .
  39. (it)Tullio Bernabei & Italo Giulivo, « Pozzo della Neve, nero su bianco », Speleologia, no 45,‎ , p. 36-41 (lire en ligne).
  40. (it) « Satanàchia », sur gslucchese.it (consulté le 25 novembre 2018)
  41. (it) Paolo Manca, « L'abisso Led Zeppelin », Speleologia, no 36,‎ , p. 37-44 (ISSN 0394-9761, lire en ligne, consulté en 1erdécembre 2018)
  42. (it)« Abisso Led Zeppelin », sur Gruppo Speleologico San Giusto Trieste.
  43. (it) « Cavità n° 5947 - Abisso dei Led Zeppelin », sur catastogrotte.fvg.it Catasto Regionale Delle Grotte Del Friuli Venezia Giulia, (consulté le 11 janvier 2020)
  44. (it) Federazione Speleologica Toscana (FST), « Catasto on line delle grotte della Toscana > Scheda catastale : Buca Go Fredo », sur speleotoscana.it, (consulté le 1er décembre 2018)
  45. (it)Roberto Corsi, Massimo Neviani, Luca Chiericati Contributi di Luca Grillandi, Loris Santalmasi, Omar Belloni & Miki Ferrari, « Go Fredo-Il frigorifero che divenne abisso », Speleologia, no 54,‎ , p. 30-43 (lire en ligne).
  46. (it) Andrea Scatolini, « finalmente-il-primo-1000-del-veneto! Malga Fossetta! », sur scintilena.com, (consulté le 25 novembre 2018)
  47. (it)« Abisso di Malga Fossetta », sur speleoschioggs.altervista.
  48. (it) « Openspeleo - Abisso di Malga Fossetta », sur openspeleo.org, (consulté le 25 novembre 2018)
  49. (it)« Il massiccio carsico del Monte Tambura » (consulté le 14 avril 2019).
  50. (it)Enrico Chiomento, Luciano Marastoni & Valentina Malcapi, « L'abisso Giuseppe Pinelli ed il complesso del Monte Tambura », Speleologia, no 28,‎ , p. 6-15 (lire en ligne).
  51. (it)Gianni Guidotti, « Abissi delle alpi apuane, la frontiera passa per i sofini », Speleologia, no 28,‎ , p. 6-15 (lire en ligne).
  52. (it)« Complesso dei Piaggia Bella », sur openspeleo.org.
  53. (it) « Carsena di Piagga Bella ».
  54. (it) « Abisso dello Gnomo », sur openspeleo.org (consulté le 13 avril 2019).
  55. (it) « Catasto online delle grotte della Toscana », sur speleotoscana.
  56. (it) « Online il 3° aggiornamento del rilievo della Grotta di Monte Cucco! », sur speleopg.it.
  57. (it) « Grotta di Monte Cucco », sur scintilena.com (consulté le 12 avril 2019)
  58. (it)Filippo Felici, « Quando le vecchie grotte tornanoafarparlaredisé », Speleologia, no 47,‎ , p. 34-41 (lire en ligne).
  59. (it)« Abisso Cul di Bove », sur montidelmatese.
  60. a b et c (it) « Elenco delle "più" », sur speleo.it (consulté le 13 avril 2019).
  61. (it) « Catasto online delle grotte della Toscana », sur speleotoscana.
  62. (it) Federico Battaglin, « Spluga delle Preta (Ve) », sur febat.com (consulté le 2 décembre 2018)
  63. (it) Francesco Sauro, Leonardo Piccini, Marco Menichetti, Giovanna Cascone, Aspetti morfo-strutturalli e ipotesi sull’evoluzione della Spluga Della Preta, (lire en ligne), p. 69-92.
  64. (it)Francesco Sauro, « Buon compleanno PRETA! », Speleologia, no 51,‎ , p. 16-29 (lire en ligne).
  65. (it) « Abisso del Corno di Campo », sur speleomalo (consulté le 12 avril 2018).
  66. (it)« Esplorazione sui Monti Lepini: -900 all’Ouso del Pratiglio », .
  67. (it) « Complesso carsico dell'Arnetola », sur apuane2007.it (consulté le 13 avril 2019).
  68. (it) « Catasto online delle grotte della Toscana », sur speleotoscana.
  69. (en) Bob Gulden, membre NSS#13188, Salem, Virginia, USA, pour NSS GEO2 Committee on Long & Deep Caves, « World Deepest Caves », sur caverbob.com, (consulté le 17 mai 2021)
  70. (it) « Cavità no 4244 - Abisso Modonutti-Savoia », sur catastogrotte.fvg.it Catasto Regionale Delle Grotte Del Friuli Venezia Giulia, (consulté le 13 avril 2019)
  71. (it)Andrea Borlini,Gabriele Concina, « Riesplorando il Col Lopic Quattro anni sul massiccio del Canin, fra vecchie e nuove grotte », Speleologia, no 52,‎ , p. 34-47 (lire en ligne).
  72. (it) « Verso il fondo dell'Obelix », sur Gruppo Speleologico I barbastrji (consulté le 8 février 2021).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]