Liste des cavités naturelles les plus profondes des Hautes-Pyrénées

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Département des Hautes-Pyrénées.

La liste des cavités naturelles les plus profondes du département des Hautes-Pyrénées recense sous la forme d'un tableau, les cavités souterraines naturelles connues, dont la dénivellation est supérieure ou égale à cent quarante mètres.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée et publiée. Bien sûr, la réalité physique d'une cavité naturelle est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et révélée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

La liste spéléométrique des plus profondes cavités naturelles des Hautes-Pyrénées (≥ 140 m) est actualisée début 2018.

La plus profonde cavité répertoriée dans le département des Hautes-Pyrénées est le Puts dets Tachous à Saint-Pé-de-Bigorre (cf. ligne 1 du tableau ci-dessous).

Hautes-Pyrénées (France)[modifier | modifier le code]

Cavités de dénivellation supérieure ou égale à 140 m[modifier | modifier le code]

42 cavités sont recensées au 1-01-2018.

Tableau : Liste des plus profondes cavités souterraines des Hautes-Pyrénées (France), de dénivellation supérieure ou égale à 140 m
La valeur « NC » (non connu) pour la développement signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavités
(autres noms)
Communes Massifs ou zones géographiques Dénivelée (en mètres) Développement (en mètres) Sources ou références Mises à jour
1 Puts dets Tachous Saint-Pé-de-Bigorre Massif de St-Pé de Bigorre +000804, m +4 500, m Spéléométrie de la France[1] & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[2]. 2018-01
2 Gouffre de la Ménère Saint-Pé-de-Bigorre Massif de St-Pé de Bigorre +000765, m +4 100, m Spéléométrie de la France[1] & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[2]. 2018-01
3 Gouffre de Coume Bère Hèches Baronnies des Pyrénées +000512, m +1 500, m Spéléométrie de la France[1] 2018-01
4 Gouffre du Quéou Saint-Pé-de-Bigorre Massif de St-Pé de Bigorre +000458, m +2 960, m karsteau.org[3] & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[2]. 2018-01
5 Réseau d'Ardengost Jézeau Massif du Nistos - Sarrancolin +000450, m +8 900, m CDS 65[4] & plongeesouterraine.org[5]. 2018-01
6 Gouffre de la Ratasse Saint-Pé-de-Bigorre Massif de St-Pé de Bigorre +000445, m +3 790, m Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[2] & Spéléoc n°121[6]. 2018-01
7 Gouffre/Perte du Col d'Espade ou gouffre du CL 6 Salles Massif de St-Pé de Bigorre +000415, m +1 000, m karsteau.org & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[2]. 2018-01
8 Système Abadie (gouffres du Larau et Couhy) Saint-Pé-de-Bigorre Massif de St-Pé de Bigorre +000366, m +1 960, m Spéléométrie de la France[1] & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[1]. 2018-01
9 Gouffre du Pic d'Areng Ferrère Massif du Nistos - Sarrancolin +000356, m +0500, m karsteau.org 2018-01
10 Gouffre du Pic Rouge du Pailla Gavarnie-Gèdre Cirque de Gavarnie +000340, m +0600, m karsteau.org 2018-01
11 Gouffre de l' Oule Sarrancolin Massif du Nistos - Sarrancolin +000323, m +0800, m karsteau.org 2018-01
12 Gouffre Les Cots n°5 Sacoué Massif de La Barousse +000320, m NC m Spéléométrie de la France[1] 2018-01
13 Gouffre du Mont Caup Générest Massif de La Barousse +000306, m +0500, m karsteau.org 2018-01
14 Gouffre de Gavarnie C5 Gavarnie-Gèdre Cirque de Gavarnie +000281, m +2 741, m karsteau.org 2018-01
15 Gouffre de l' Artigaléou Esparros Baronnies des Pyrénées +000277, m +1 210, m Spéléométrie de la France[1] 2018-01
16 Gouffre de Boucharo Gavarnie-Gèdre Cirque de Gavarnie +000275, m +0790, m karsteau.org 2018-01
17 Grotte du Roy Lourdes,Omex Massif de St-Pé de Bigorre +000243, m +4 200, m Spéléométrie de la France[1] & karsteau.org & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[1]. 2018-01
18 Gouffre du Beaufort Salles Massif de St-Pé de Bigorre +000242, m +0452, m karsteau.org & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[2]. 2018-01
19 Gouffre de l' Aigle E2 Gavarnie-Gèdre Cirque de Gavarnie +000235, m +0547, m karsteau.org 2018-01
20 Gouffre Marcel Dubois Hèches Massif du Nistos - Sarrancolin +000235, m NC m Spéléométrie du département des Hautes-Pyrénées 2008-10
21 Trou Souffleur de l'Oule Sarrancolin Massif du Nistos - Sarrancolin +000235, m +0500, m karsteau.org 2018-01
22 Gouffre de Tuquerouye Gavarnie-Gèdre Cirque de Gavarnie +000215, m +1 100, m Spéléométrie de la France[1] 2018-01
23 Gouffre de Conques ou SC 142 Salles Massif de St-Pé de Bigorre +000210, m +0350, m karsteau.org & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[2]. 2018-01
24 Gouffre du Pladi Omex Massif de St-Pé de Bigorre +000202, m +0476, m karsteau.org & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[2]. 2018-01
25 Gouffre du Crestado n°1 Bazus-Neste Massif du Nistos - Sarrancolin +000198, m +0469, m karsteau.org 2018-01
26 Gouffre du Fou Omex Massif de St-Pé de Bigorre +000187, m +0600, m karsteau.org & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[2]. 2018-01
27 Gouffre Lamarche Esparros Baronnies des Pyrénées +000186, m +0500, m Spéléométrie de la France[1] & karsteau.org 2018-01
28 Gouffre du SC 110 Salles Massif de St-Pé de Bigorre +000183, m +0220, m karsteau.org 2018-01
29 Gouffre de la Doline de Mailhoucost n° 3 ou Gouffre de la Doline de Bédouret Saint-Pé-de-Bigorre Massif de St-Pé de Bigorre +000184, m +0574, m karsteau.org & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[2]. 2018-01
30 Gouffre du Paybou Saint-Pé-de-Bigorre Massif de St-Pé de Bigorre +000181, m +1 400, m karsteau.org & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[2]. 2018-01
31 Gouffre d' Estaubé Gavarnie-Gèdre Cirque de Gavarnie +000180, m NC m Spéléométrie du département des Hautes-Pyrénées 2018-01
32 Gouffre Les Cots n°2 Sacoué Massif de La Barousse +000180, m NC m Spéléométrie de la France[1] 2018-01
33 Gouffre des Moustalhous, ou des Pommiers Sauvages et trou de l'Arva Saint-Pé-de-Bigorre Massif de St-Pé de Bigorre +000170, m +1 100, m Spéléométrie de la France[1] & Spéléoc n°122[7] & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[2]. 2018-01
34 Gouffre de Mailhoucost N°6 ou de Bédouret Saint-Pé-de-Bigorre Massif de St-Pé de Bigorre +000168, m +0300, m karsteau.org. 2018-01
35 Trou de la Poutge Beyrède-Jumet +000164, m +1 490, m karsteau.org 2018-01
36 Réseau Hayau - Bouhadère Saint-Pé-de-Bigorre Massif de St-Pé de Bigorre +000162, m +1 300, m Spéléométrie de la France[1] & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[2]. 2018-01
37 Gouffre du Coussau Omex Massif de St-Pé de Bigorre +000157, m +0570, m karsteau.org & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[2]. 2018-01
38 Gouffre BA 1 Gazave +000150, m NC m Spéléométrie du département des Hautes-Pyrénées 2018-01
39 Gouffre du Soum de Conques Salles Massif de St-Pé de Bigorre +000147, m +0200, m karsteau.org 2018-01
40 Gouffre du TP 39 Saint-Pé-de-Bigorre Massif de St-Pé de Bigorre +000147, m +1 300, m Spéléométrie de la France[1] & Groupe spéléologique Haut Pyrénéen de Tarbes[2]. 2018-01
41 Gouffre d' Estaubé n°4 Gavarnie-Gèdre Cirque de Gavarnie +000145, m NC m Spéléométrie du département des Hautes-Pyrénées 2008-10
42 Gouffre P 14 Gavarnie Gavarnie-Gèdre Cirque de Gavarnie +000140, m +0235, m Spéléométrie de la France[1] & karsteau.org 2018-01

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o et p Bigot Jean-Yves, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. », Spelunca Mémoires n° 27,‎ , p. 160 (ISSN 0249-0544)
  2. a b c d e f g h i j k l m n et o « Les grandes cavités du massif de St Pé », sur gshp65.fr (consulté le 7 mai 2018).
  3. « Karsteau, la base de données spéléologique de référence », sur karsteau.org.
  4. « Spéléométrie du département des Hautes-Pyrénées », sur cdsc65.org (consulté le 7 mai 2018).
  5. « Résurgence de la Hèche Gouffre des Charentais », sur plongeesouterraine.org (consulté le 7 mai 2018).
  6. Gaël Huchet-Enaud, Bruno Nurisso, « Suite des explos à la Ratasse (SC 132) », Spéléoc, no 121,‎ , p. 17-20 (lire en ligne).
  7. Fifye , Alain Dole, « Traversée des Moustalhous », Spéléoc, no 122,‎ , p. 13-16 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Bigot Jean-Yves (2004) – Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. Spelunca Mémoires[1], FFS édit., no 27, 160 pages
  • Comité Départemental de Spéléologie 65« Spéléométrie des Hautes Pyrénées ».Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes[modifier | modifier le code]