Liste des cavités naturelles les plus profondes de Bolivie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Bolivie.

La liste des cavités naturelles les plus profondes de Bolivie recense sous la forme d'un tableau, les cavités souterraines naturelles connues, dont la dénivellation est supérieure ou égale à trente mètres.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée et publiée. Bien sûr, la réalité physique d'une cavité naturelle est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et révélée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

La liste spéléométrique des onze plus profondes cavités naturelles de la Bolivie (≥ 30 m) est actualisée fin 2018.

La plus profonde cavité répertoriée en Bolivie dépasse les 100 m de dénivellation ; il s'agit de la Cueva de la Navidad (cf. ligne 1 du tableau ci-dessous).

Cavités boliviennes de dénivellation supérieure ou égale à 100 mètres[modifier | modifier le code]

5 cavités sont recensées au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus profondes cavités souterraines de la Bolivie (Amérique du Sud), de dénivellation supérieure ou égale à 30 m
La valeur « 0 » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité Département Province / Municipalité Coordonnées
(WGS 84)
Déniv.
(en mètres)
Dével.
(en mètres)
Sources ou références Mises à jour
1 Cueva de la Navidad - Huayllas Flag of Potosí.svg Potosí Charcas / Torotoro 18° 08′ 20″ S, 65° 45′ 01″ O +000170, m +0375, m Cuevasdelperu.org[1] 1999-00
2 Caverna de Umajalanta Flag of Potosí.svg Potosí Charcas / Torotoro 18° 06′ 52″ S, 65° 48′ 42″ O +000164, m +4 600, m Cuevasdelperu.org[2] 1989-00
3 Yarajq'Asa[N 1] Flag of Potosí.svg Potosí Charcas / Torotoro 18° 08′ 07″ S, 65° 47′ 58″ O +000139, m +0251, m Cuevasdelperu.org[3] 1998-00
4 Sima de Yurajllustha[N 2] Flag of Potosí.svg Potosí Charcas / Torotoro 18° 07′ 54″ S, 65° 48′ 26″ O +000116, m +0225, m Cuevasdelperu.org[4] 1997-00
5 Cueva Cinco Entradas Flag of Potosí.svg Potosí Charcas / Torotoro 18° 08′ 00″ S, 65° 48′ 29″ O +000115, m +0275, m Cuevasdelperu.org[5] 1995-00

Cavités boliviennes de dénivellation comprise entre 30 mètres et 100 mètres[modifier | modifier le code]

6 cavités sont recensées au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus profondes cavités souterraines de la Bolivie (Amérique du Sud), de dénivellation supérieure ou égale à 30 m
La valeur « 0 » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité Département Province / Municipalité Coordonnées
(WGS 84)
Déniv.
(en mètres)
Dével.
(en mètres)
Sources ou références Mises à jour
1 Juraq Llust'A2 Flag of Potosí.svg Potosí Charcas / Torotoro 18° 07′ 54″ S, 65° 48′ 25″ O +0 00060, m +0171, m Cuevasdelperu.org 1989-00
2 Gruta de San Pedro Bandera de La Paz.svg La Paz Larecaja / Sorata 15° 44′ 23″ S, 68° 41′ 50″ O +0 00049, m +0510, m Cuevasdelperu.org[6] 1997-00
3 Cueva de Chili Jusqu Flag of Potosí.svg Potosí Charcas / Torotoro 18° 08′ 15″ S, 65° 45′ 17″ O +0 00037, m +0180, m Cuevasdelperu.org 1997-00
4 Caverna de los Guacharos[N 3] Flag of Cochabamba.svg Cochabamba Arani / Tiraque 17° 03′ 48″ S, 65° 28′ 17″ O +0 00035, m +0280, m Cuevasdelperu.org[7] 1989-00
5 Resurgencia de Chiflonkhakha Flag of Potosí.svg Potosí Charcas / Torotoro 18° 07′ 20″ S, 65° 46′ 26″ O +0 00033, m +0720, m Cuevasdelperu.org[8] 1997-00
6 Gruta de Yaka Chili Flag of Potosí.svg Potosí Charcas / Torotoro 18° 07′ 43″ S, 65° 44′ 10″ O +0 00033, m +0080, m Cuevasdelperu.org 2012-00

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de Liste des cavités naturelles les plus profondes de la Bolivie :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Ou Cueva Tino.
  2. Ou Sima Mira El Gringo.
  3. Ou Cueva de San Rafael ou Cueva de Repechón.

Sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Cavernas, cuevas y tragaderos en Perú y Bolivia-Cueva de la Navidad - Huayllas (lire en ligne).
  2. Cavernas, cuevas y tragaderos en Perú y Bolivia-Caverna de Umajalanta (lire en ligne).
  3. Cavernas, cuevas y tragaderos en Perú y Bolivia-Yarajq'Asa (lire en ligne).
  4. Cavernas, cuevas y tragaderos en Perú y Bolivia-Sima de Yurajllustha (lire en ligne).
  5. Cavernas, cuevas y tragaderos en Perú y Bolivia-Cueva Cinco Entradas (lire en ligne).
  6. Cavernas, cuevas y tragaderos en Perú y Bolivia-Gruta de San Pedro (lire en ligne).
  7. Cavernas, cuevas y tragaderos en Perú y Bolivia-Caverna de los Guacharos (lire en ligne).
  8. Cavernas, cuevas y tragaderos en Perú y Bolivia-Resurgencia de Chiflonkhakha (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guyot J. L., Baby P., Pouilly M., Jaldin M. (2018). Los sistemas kársticos de Bolivia. Segundo Simposio Internacional del Karst, Chachapoyas (Perú), 08/2018.

Articles connexes[modifier | modifier le code]