Liste des cavités naturelles les plus longues du Lot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Département du Lot.

La liste des cavités naturelles les plus longues du département du Lot recense sous la forme d'un tableau, les cavités souterraines naturelles connues, dont le développement est supérieur à mille mètres.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée et publiée. Bien sûr, la réalité physique d'une cavité naturelle est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et révélée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

La liste spéléométrique des plus longues cavités naturelles du Lot (> 1 000 m) est actualisée fin 2018.

La plus longue cavité répertoriée dans le département du Lot est le système de Padirac drainé par la source de la Finou et la fontaine Saint-Georges (cf. ligne 1 du tableau ci-dessous).

Lot (France)[modifier | modifier le code]

Cavités de développement supérieur à 1 000 m[modifier | modifier le code]

40 cavités sont recensées au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines du Lot (France), de développement supérieur à 1 000 m
La valeur « 0 » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavités
(autres noms)
Communes Massifs ou zones géographiques Coordonnées
(WGS 84)
Développement (en mètres) Dénivelée (en mètres) Sources ou références Mises à jour
1 Gouffre de Padirac[N 1] Padirac et Monvalent Causse de Gramat 44° 51′ 26″ N, 1° 45′ 03″ E +041 000, m +0260, m plongeesout.com[1] & SSC St Maixentais[2] 2014-08
2 Igues de Goudou - Lacarrière Labastide-Murat et Montfaucon Causse de Gramat 44° 39′ 40″ N, 1° 36′ 26″ E +018 285, m +0126, m plongeesout.com[3] & lecrad.free.fr [4] 2000-12
3 Igue de Viazac[N 2] Caniac-du-Causse Causse de Gramat 44° 38′ 53″ N, 1° 40′ 44″ E +016 500, m +0258, m plongeesout.com[5] & Grottocenter[6] 2000-00
4 Gouffre des Vitarelles Gramat Causse de Gramat 44° 44′ 06″ N, 1° 44′ 55″ E +014 200, m +0143, m Spéléométrie de la France[7] 2000-00
5 Igue de la Vayssière Beauregard Causse de Limogne 44° 20′ 51″ N, 1° 47′ 15″ E +012 000, m +0025, m Grottocenter[8] 2000-00
6 Perte de Thémines Thémines Causse de Gramat 44° 44′ 19,6″ N, 1° 49′ 48″ E +007 000, m +0000, m Spéléo club de Blagnac[9] 2000-00
7 Émergence du Ressel Marcilhac-sur-Célé Causse de Gramat 44° 33′ 43″ N, 1° 46′ 24″ E +005 860, m +0083, m plongeesout.com[10] & Spelunca n°90[11] 2017-07
8 Fontaine de Briance Martel Causse de Martel 44° 55′ 17″ N, 1° 38′ 16″ E +005 500, m +0000, m Spéléométrie de la France[7] 2000-00
9 Perte de la Léoune Promilhanes Causse de Limogne 44° 21′ 59″ N, 1° 48′ 45″ E +005 300, m +0070, m Spelunca n°96[12] 2000-00
10 Igue de Jamblusse Saillac Causse de Limogne 44° 19′ 06″ N, 1° 44′ 08″ E +004 500, m +0040, m Grottocenter[13] 2000-00
11 Gouffre de l'Oule Saint-Jean-de-Laurs Causse de Gramat 44° 42′ 14″ N, 1° 51′ 03″ E +004 505, m +0012, m plongeesout.com[14] & Spelunca n°77[15] 2000-00
12 Font del Truffe Lacave Causse de Gramat 44° 49′ 38″ N, 1° 33′ 03″ E +003 860, m +0000, m plongeesout.com[16] & Grottocenter[17] 2000-00
13 Système Cabouy - Pouymessens Rocamadour Causse de Gramat 44° 47′ 25″ N, 1° 35′ 03″ E +003 200, m +0031, m Spéléométrie de la France[7] 2000-00
14 Creux de la Bargade Issendolus Causse de Gramat 44° 44′ 09″ N, 1° 46′ 47″ E +003 214, m +0019, m Spelunca n°97[18] & Grottocenter[19] 2005-00
15 Goule de Marcenac Cabrerets Causse de Gramat 44° 29′ 38″ N, 1° 39′ 10″ E +003 211, m +0086, m Spelunca n°114[20] 2004-00
16 Émergence de la Dragonnière Cabrerets Causse de Gramat 44° 30′ 42″ N, 1° 38′ 53″ E +003 000, m +0075, m Spelunca n°94[21] 2004-00
17 Émergence de Bons Larroque-Toirac Causse de Gramat 44° 31′ 15″ N, 1° 55′ 59″ E +002 947, m +0019, m Spelunca n°99[22] 2005-00
18 Trou Madame Cénevières Causse de Limogne 44° 27′ 03″ N, 1° 45′ 15″ E +002 940, m +0023, m plongeesout.com[23] & Grottocenter[24] 2000-00
19 Gouffre du Saut de la Pucelle Rocamadour Causse de Gramat 44° 48′ 03″ N, 1° 40′ 21″ E +002 816, m +0160, m Grottocenter[25] 2000-00
20 Igue de Magic Boy Miers Causse de Gramat 44° 51′ 25″ N, 1° 43′ 16″ E +002 600, m +0108, m Spelunca n°113[26] & Grottocenter[27] 2009-00
21 Gouffre de Réveillon Alvignac Causse de Gramat 44° 49′ 31″ N, 1° 39′ 54″ E +002 600, m +0110, m Grottocenter[28] 2000-00
22 Igue de Bonneau Caniac-du-Causse Causse de Gramat 44° 36′ 36″ N, 1° 40′ 17″ E +002 540, m +0000, m Spéléométrie de la France[7] 2000-00
23 Gouffre de Roque de Corn Montvalent Causse de Gramat 44° 51′ 47″ N, 1° 39′ 54″ E +002 500, m +0102, m Grottocenter[29] 2000-00
24 Source Bleue[N 3] Sainte-Eulalie Causse de Saint-Chels 44° 35′ 24″ N, 1° 52′ 27″ E +002 060, m +0050, m Spéléo n°86[30] & Grottocenter[31] 2014-00
25 Grotte du Folmont Bagat-en-Quercy 44° 22′ 50″ N, 1° 13′ 39″ E +002 000, m +0006, m Spéléométrie de la France[7] 2000-00
26 Source du Pesquié[N 4] Faycelles Causse de Saint-Chels 44° 33′ 48″ N, 1° 59′ 08″ E +001 942, m +0025, m Grottocenter[32] 2000-00
27 Émergence de Combe Nègre Lanzac Causse de Gramat 44° 50′ 47″ N, 1° 29′ 25″ E +001 900, m +0000, m Spéléométrie de la France[7] 2000-00
28 Grotte du Pech d'Amont Assier Causse de Gramat 44° 40′ 02″ N, 1° 53′ 35″ E +001 900, m +0030, m Grottocenter[33] 2000-00
29 Rivière de l’A20 de Cahors Cieurac Causse de Limogne 44° 21′ 19″ N, 1° 29′ 47″ E +001 600, m +0060, m Spéléoc n°100[34] & Grottocenter[35] 2003-07
30 Igue de Planagrèze Caniac-du-Causse Causse de Gramat 44° 38′ 08″ N, 1° 39′ 46″ E +001 592, m +0274, m Spelunca n°109[36] & Grottocenter[37] 2008-00
31 Grottes de Lacave Lacave Causse de Gramat 44° 50′ 46″ N, 1° 33′ 29″ E +001 500, m +0000, m Spéléométrie de la France[7] 2000-00
32 Grotte de Pouzergues Le Montat Causse de Limogne 44° 22′ 09″ N, 1° 27′ 55″ E +001 500, m +0000, m Spéléométrie de la France[7] 2000-00
33 Œil de la Dou Martel Causse de Martel 44° 57′ 55″ N, 1° 35′ 15″ E +001 495, m +0051, m Grottocenter[38] & Spelunca n°78[39] 2000-00
34 Igue du Pendant Cabrerets Causse de Gramat 44° 32′ 54″ N, 1° 34′ 29″ E +001 400, m +0070, m Grottocenter[40] 2000-00
35 Émergence de Crégols Crégols Causse de Limogne 44° 27′ 26″ N, 1° 41′ 54″ E +001 360, m +0048, m Spelunca n°110[41] 2008-00
36 Émergence de Landénouse Cadrieu 44° 29′ 16″ N, 1° 51′ 56″ E +001 240, m +0090, m Grottocenter[42] 2000-00
37 Font Morte Salviac 44° 42′ 07″ N, 1° 17′ 39″ E +001 130, m +0000, m Spéléométrie de la France[7] 2000-00
38 Émergence de l'Iffernet Esclauzels Causse de Limogne 44° 27′ 48″ N, 1° 35′ 41″ E +001 110, m +0125, m Spéléométrie de la France[7] 2000-00
39 Grotte du Père Noël Promilhanes Causse de Limogne 44° 21′ 31″ N, 1° 49′ 29″ E +001 100, m +0000, m Spéléométrie de la France[7] 2000-00
40 Font del Moussu Saint-Sulpice Causse de Gramat 44° 34′ 18″ N, 1° 47′ 45″ E +001 046, m +0000, m Spelunca n°104[43] 2006-00

Notes et références[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de Liste des cavités naturelles les plus longues du Lot :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le gouffre de Padirac ou système de Padirac comprend plusieurs entrées : le puits de Padirac, cavité touristique du causse de Gramat qui reste le principal accès, la source de la Finou, la fontaine Saint-Georges (ou gouffre Saint-Georges) et une autre cavité du plateau. Le gouffre de Padirac étant la cavité la plus connue, nous avons laissé cette appellation pour alléger l'intitulé.
  2. Ou igue Jourde.
  3. Ou exsurgence du Bial.
  4. Ou Crosa del Pesquier, source du ruisseau de Gaillot.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Saint Georges Montvalent », sur plongeesout.com (consulté le 18 février 2018).
  2. « Plongée souterraine St Georges / Padirac – Août 2014 », sur Spéléo Spit Club St Maixentais (consulté le 19 février 2018).
  3. « Igue de Goudou », sur plongeesout.com (consulté le 18 février 2018).
  4. « Topo de Lacarrière », sur lecrad.free.fr (consulté le 25 février 2018).
  5. « Igue de Viazac ou de Jourde », sur plongeesout.com (consulté le 18 février 2018).
  6. « Igue de Viazac », sur grottocenter (consulté le 19 février 2018).
  7. a b c d e f g h i j et k Bigot Jean-Yves, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. », Spelunca Mémoires n° 27,‎ , p. 160 (ISSN 0249-0544)
  8. « Igue de Lavayssière », sur grottocenter (consulté le 19 février 2018).
  9. « Perte de Thémines » (consulté le 18 février 2018).
  10. « Emergence du Ressel », sur plongeesout.com (consulté le 18 février 2018).
  11. Markus A.Schafheutle, « L'émergence du Ressel », Spelunca, no 90,‎ , p. 39-47 (ISSN 0249-0544, lire en ligne).
  12. Guy Bariviera, « Le réseau de la Léoune », Spelunca, no 96,‎ , p. 13-18 (lire en ligne).
  13. « Igue de Jamblusse », sur grottocenter (consulté le 19 février 2018).
  14. « Grotte de l'Oule », sur plongeesout.com (consulté le 18 février 2018).
  15. Spelunca n°77Guy Bariviera, « Le gouffre de l'Oule », Spelunca, no 77,‎ , p. 12-14 (lire en ligne).
  16. « Font del Truffe », sur plongeesout.com (consulté le 18 février 2018).
  17. « Font del truffe », sur grottocenter.
  18. Nadir Lasson, « Creux de la Bargade », Spelunca, no 97,‎ , p. 6-8 (lire en ligne).
  19. « Bargado (Crozo de la) [Perte de la Bargade] [Perte de Lacarral] », sur grottocenter.
  20. Nadir Lasson, « La Goule de Marcenac », Spelunca, no 114,‎ , p. 10-12 (lire en ligne).
  21. Nadir Lasson, « échos des profondeurs France Lot-Emergence temporaire de la Dragonnière », Spelunca, no 94,‎ , p. 4-6 (lire en ligne).
  22. Nadir Lasson, « L’émergence de Bons », Spelunca, no 99,‎ , p. 11-16 (lire en ligne).
  23. « Trou Madame », sur plongeesout.com (consulté le 18 février 2018).
  24. « Trou Madame », sur grottocenter.
  25. « Gouffre du Saut de la Pucelle », sur grottocenter.
  26. Bruno Cayre, Roberto Igniacio, Jo Magdelaine,Christian Boudsocq, David Mansel, « L'igue de Magic Boy », Spelunca, no 113,‎ , p. 11-19 (lire en ligne).
  27. « Igue de Magic Boy », sur grottocenter.
  28. « Gouffre de Réveillon », sur grottocenter.
  29. « Roc de Corn (Gouffre-goule de) », sur grottocenter (consulté le 19 février 2018).
  30. Brice Maestracci, « source du Bial ou source Bleue, une résurgence oubliée », Spéléo, no 86,‎ .
  31. « Bial (Émergence du) », sur grottocenter.
  32. « Exsurgence du Pesquié », sur grottocenter.
  33. « Grotte du Pech d'Amont », sur grottocenter.
  34. Claude Milhas, « Rivière de l’A20 de Cahors », Spéléoc, no 100,‎ , p. 9-13 (lire en ligne, consulté le 3 mars 2018).
  35. « Rivière de l’A20 de Cahors », sur grottocenter.
  36. Frank Vasseur, « échos des profondeurs France Lot-Igue de Planagrèze », (consulté le 3 mars 2018), p. 8.
  37. « Igue de Planagrèze », sur Grottocenter.
  38. « Œil de la Dou », sur grottocenter.
  39. Marc Douchet, « L'Œil de la Dou. », Spelunca, no 78,‎ , p. 14-18 (ISSN 0249-0544, lire en ligne).
  40. « Igue du Pendant », sur grottocenter.
  41. Nadir Lasson, « échos des profondeurs France Lot-Les émergences de Crégoles et de la Gourgue », Spelunca, no 110,‎ , p. 2 (lire en ligne).
  42. « Landenouze (Résurgence de) [Source de Landenouze] [Source de Landenouse] », sur grottocenter.
  43. « échos des profondeurs France Lot », Spelunca 104, .

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Bigot Jean-Yves (2004) – Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. Spelunca Mémoires, FFS édit., no 27, 160 pages Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Jean-Luc Obereiner, « Le domaine souterrain karstique du Lot et son importance réelle : essai de spéléométrie », Karstologia, no 54,‎ , p. 49-55 (lire en ligne).
  • Taisne Jean & Laureau Pierre (1981) – Lot. in Claude Chabert « Les grandes cavités françaises – Inventaire raisonné », FFS édit., p. 85-89.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]