Liste des cavités naturelles les plus longues de la Côte-d'Or

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Département de la Côte-d’Or.

La liste des cavités naturelles les plus longues du département de la Côte-d'Or recense sous la forme d'un tableau, les cavités souterraines naturelles connues, dont le développement est supérieur à cinq cents mètres.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée et publiée. Bien sûr, la réalité physique d'une cavité naturelle est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et révélée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

La liste spéléométrique des plus longues cavités naturelles de la Côte-d'Or (> 500 m) est actualisée fin 2018.

La plus longue cavité répertoriée dans le département de la Côte-d'Or est le réseau de Francheville (cf. ligne 1 du tableau ci-dessous).

Côte-d'Or (France)[modifier | modifier le code]

Cavités de développement supérieur à 500 m[modifier | modifier le code]

12 cavités sont recensées au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines de la Côte-d'Or (France), de développement supérieur à 500 m
La valeur « 0 » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavités
(autres noms)
Communes Massifs ou zones géographiques Coordonnées
(WGS 84)
Développement (en mètres) Dénivelée (en mètres) Sources ou références Mises à jour
1 Réseau de Francheville[N 1] Francheville 47° 27′ 15″ N, 4° 53′ 48″ E +028 530, m +0170, m CDS 21[1], CSR Bourgogne Franche-Comté[2] & plongeesout.com[3] 2014-01
2 Grotte de Neuvon[N 2] Plombières-lès-Dijon 47° 20′ 37″ N, 4° 56′ 30″ E +023 880, m +0117, m CDS 21[4], CSR Bourgogne Franche-Comté[5], plongeesout.com[6] & Spelunca n°154[7] 2019-06
3 Grotte de Roche-Chèvre Prenois 47° 24′ 15″ N, 4° 53′ 22″ E +004 800, m +0036, m plongeesout.com[8] 2010-01
4 Trou de la Roche Quemigny-sur-Seine 47° 39′ 23″ N, 4° 39′ 27″ E +004 405, m +0030, m plongeesout.com[9] 2010-01
5 Réseau du Bel-Affreux - fontaine de la Roche aux Vieilles Antheuil 47° 10′ 08″ N, 4° 44′ 51″ E +003 500, m +0009, m plongeesout.com[10] & Robert Lavoignat[11] 2010-01
6 Grottes de Bèze[N 3] Bèze 47° 28′ 15″ N, 5° 16′ 14″ E +002 800, m +0026, m Robert Lavoignat[12] & plongeesout.com[13] 2010-01
7 Puits du Diable Auxant 47° 07′ 12″ N, 4° 36′ 51″ E +001 850, m +0005, m Spelunca n°74[14] 2010-01
8 Source temporaire de l'Alliance Plombières-lès-Dijon 47° 20′ 30″ N, 4° 56′ 31″ E +001 213, m +0035, m CDS 21[15] & Spelunca n°97[16] 2010-01
9 Douix de Darcey Darcey 47° 08′ 51″ N, 4° 33′ 57″ E +001 035, m +0020, m Robert Lavoignat[17] & plongeesout.com[18] 2010-01
10 Grotte de la Tournée Vauchignon 46° 59′ 14″ N, 4° 38′ 48″ E +000700, m +0008, m Spéléométrie de la France[19] & plongeesout.com[20] 2010-01
11 Puits Groseille Arcenant 47° 08′ 20″ N, 4° 49′ 30″ E +000560, m +0030, m Spéléométrie de la France[19] & plongeesout.com[21] 2010-01
12 Trou Madame Duesme 47° 37′ 58″ N, 4° 40′ 48″ E +000550, m +0000, m Spéléométrie de la France[19] & plongeesout.com[22] 2010-01

Notes et références[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de Liste des cavités naturelles les plus longues de la Côte-d'Or :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le réseau de Francheville compte quatre entrées : les gouffres du Soucy, de la Combe aux Prêtres, de la Rochotte et de Nonceuil.
  2. Le réseau compte une entrée artificielle : la porte des Etoiles.
  3. Le système comprend la grotte de la Crétanne et la source de la Bèze.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Topos Côte d'Or », sur Comité Départemental de Spéléologie de Côte d'Or.
  2. « Réseau souterrain de Francheville », sur Comité spéléologique régional Bourgogne Franche-Comté.
  3. « Réseau de Francheville », sur plongeesout.com.
  4. « Grotte de Neuvon », sur site du CDS 21 consacré à la grotte de Neuvon.
  5. « grotte de Neuvon », sur Comité spéléologique régional Bourgogne Franche-Comté.
  6. « Grotte de Neuvon », sur plongeesout.com.
  7. Laurent Garnier, Cosimo Torre, Jean-François Balancey, « Explorations récentes dans la grotte de Neuvon », Spelunca, no =154,‎ , p. 22-28.
  8. « Grotte de Roche-Chèvre », sur plongeesout.com.
  9. « Trou de la Roche », sur plongeesout.com.
  10. « Réseau du Bel-Affreux et de la fontaine de la Roche aux Vieilles », sur plongeesout.com.
  11. Robert Lavoignat, « La Grotte du Bel-Affreux », Revue scientifique Bourgogne-Nature, no 8,‎ , p. 27-32 (lire en ligne).
  12. Robert Lavoignat, « La Grotte de la Crétanne - Source de la Bèze Commune de Bèze (Côte-d’Or) », Revue scientifique Bourgogne-Nature, no 15,‎ , p. 109-118 (lire en ligne).
  13. « Réseau de la Crétanne et source de la Beze », sur plongeesout.com.
  14. Pierre Laureau, « échos des profondeurs, France, Côte-d’Or: Puits du Diable », Spelunca, no 74,‎ , p. 3 (ISSN 0991-0735, lire en ligne, consulté le 15 juin 2018).
  15. « Les grandes cavités en Côte d'Or », sur site du CDS 21.
  16. Jean-Yves Renard et Didier Vermot Desroches, « échos des profondeurs, France, Côte-d’Or: L’Alliance II - Plombières-lès-Dijon, une nouvelle cavité majeure en Côte-d’Or », Spelunca, no 97,‎ , p. 2 (ISSN 0991-0735, lire en ligne, consulté le 15 juin 2018).
  17. Robert Lavoignat, « La Douix de Darcey », Revue scientifique Bourgogne-Nature, no 7,‎ , p. 43-468 (lire en ligne).
  18. « Grotte de la Douix », sur plongeesout.com.
  19. a b et c Bigot Jean-Yves, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. », Spelunca Mémoires n° 27,‎ , p. 160 (ISSN 0249-0544)
  20. « Grotte de la Tournée », sur plongeesout.com.
  21. « Puits Groseille », sur plongeesout.com.
  22. « Trou Madame », sur plongeesout.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Bigot Jean-Yves (2004) – Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. Spelunca Mémoires[1], FFS édit., no 27, 160 pages Document utilisé pour la rédaction de l’article + compléments.
  • Jean-Henri Delance, « Le karst de Bourgogne. », revue Karstologia : revue de karstologie et de spéléologie physique de la Fédération française de spéléologie et de l'Association française de karstologie, vol. 11-12,‎ , p. 7-16 (lire en ligne, consulté le 14 juin 2018)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]