Désert de Platé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pointe d'Anterne et désert de Platé vus depuis le passage du dérochoir.

Le désert de Platé est un site naturel classé en 1998 de Haute-Savoie (France)[1], dans le chaînon du Faucigny, appartenant au massif du Giffre. Il est dominé par les Grandes Platières, à 2 480 mètres d'altitude.

Le site s'étend sur les communes de Magland, de Passy et de Sallanches[1].

Géologie[modifier | modifier le code]

Plateau calcaire entouré d'arêtes rocheuses, il est recouvert par un des plus vastes lapiaz découverts d'Europe, ce qui justifie l'appellation de « désert ».

Accès[modifier | modifier le code]

On y accède, entre autres, par le GR 96 et le téléphérique des Grandes Platières depuis Flaine, ou encore le plateau d'Assy, depuis Passy.

Spéléologie[modifier | modifier le code]

On distingue quatre bassins hydrogéologiques :

  • les Forts de Platé avec l'émergence de Praz Coutant à 1 300 mètres ;
  • le bassin de Sales avec l'émergence de Sales[N 1], à 1 764 mètres ;
  • la combe des Foges avec l'émergence du Déchargeux à 1 370 mètres ;
  • le bassin de Flaine avec l'émergence de Magland[N 2], à 502 mètres.

Dans tous ces bassins se trouvent des cavités dont les deux plus importantes sont situées sur le bassin de Flaine : le système Solfarate-Muraille de Chine de 852 mètres de dénivelé[2] et le réseau de la Tête des Verds[N 3], avec une entrée située à 2 070 mètres, atteignant la profondeur de 768 mètres pour un développement de 11 kilomètres[3].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Luc Mogenet, Le Désert de Platé, préalpes calcaires de Haute Savoie. Étude géographique, Haute Savoie, Editions Le Tour, , 108 p. (ISBN 978-2-91706-003-2)
  • Richard Maire, Les karsts haut-alpins de Platé, du Haut-Giffre et de Suisse Occidentale, vol. 65, Revue de géographie alpine, , 403-425 p. (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. L'émergence de Sales a pour coordonnées45° 59′ 51″ N, 6° 45′ 07″ E.
  2. La résurgence Chez Party a pour coordonnées46° 01′ 43″ N, 6° 37′ 04″ E.
  3. Le réseau de la Tête des Verds a pour coordonnées45° 59′ 35″ N, 6° 42′ 49″ E.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b [PDF]« Désert de Platé », sur http://www.donnees.rhone-alpes.developpement-durable.gouv.fr/ (consulté en novembre 2016)
  2. Guiche, « Traversée mythique », sur le site du spéléo club du Mont Blanc, 13 février 2015.
  3. Philippe Audra-Responsable d'édition, Gérald Favre, Ludovic Savoy et Denis Favre, Association française de karstologie, « Grottes et karts de France - Le Réseau de la tête des Verds-La Poya- Désert de Platé,Haute Savoie », Karstologia Mémoires, Paris, Association française de karstologie, no 19,‎ , p. 198-199 (ISBN 978-2-95-042225-5)