Liste des cavités naturelles les plus longues du Jura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Département du Jura

La liste des cavités naturelles les plus longues du département du Jura recense sous la forme d'un tableau, les cavités souterraines naturelles connues, dont le développement est supérieur à mille mètres.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée et publiée. Bien sûr, la réalité physique d'une cavité naturelle est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et révélée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

La liste spéléométrique des plus longues cavités naturelles du Jura (> 1 000 m) est actualisée début 2018.

La plus longue cavité répertoriée dans le département du Jura est la Borne aux Cassots à Nevy-sur-Seille (cf. ligne 1 du tableau ci-dessous).

Jura (France)[modifier | modifier le code]

Cavités de développement supérieur à 1 000 m[modifier | modifier le code]

25 cavités sont recensées au 1-01-2018.

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines du Jura (France), de développement supérieur à 1 000 m
La valeur « 0 » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavités
(autres noms)
Communes Massifs ou zones géographiques Coordonnées
(WGS 84)
Développement (en mètres) Dénivelée (en mètres) Sources ou références Mises à jour
1 Borne aux Cassots Nevy-sur-Seille 46° 44′ 10″ N, 5° 38′ 33″ E +019 072, m +0144, m Spéléométrie de la France[1] & Fiche CDS 39[2] & CDS Jura[3] & spéléo-club Lédonien[4] & CDS Info Jura N°251[5]. 2014-11
2 Source de la Cuisance ou grotte des Planches Les Planches-près-Arbois 46° 52′ 46″ N, 5° 48′ 58″ E +007 860, m +0160, m Spéléométrie de la France[1] & spéléo Magazine n°64[6] & scialet[7] & scialet[8]. 2008-12
3 Caborne de Menouille Cernon 46° 23′ 40″ N, 5° 39′ 00″ E +006 665, m +0157, m Spéléométrie de la France[1] & Fiche CDS 39[9] & Spélunca 103[10]. 2013-09
4 Grotte des Foules C Saint-Claude 46° 22′ 38″ N, 5° 53′ 45″ E +006 154, m +0353, m Spéléométrie de la France[1] & Fiche CDS 39[11] & aricia.fr[12] & CDS Info Jura N°244. 2013-09
5 Gouffre du Champ Mottet Le Fied, Ladoye-sur-Seille +006 148, m +0070, m CDS Info Jura N°244[13] & spelehautjura.com[14]. 2013-09
6 Caborne de Chambly Doucier 46° 38′ 43″ N, 5° 48′ 28″ E +005 817, m +0061, m Spéléométrie de la France[1] & CDS Info Jura N°244 2013-09
7 Grotte du Gour Bleu Fontenu +004 416, m +0018, m Spéléométrie de la France[1] 2013-09
8 Rivière souterraine de la Châtelaine Ney 46° 43′ 13″ N, 5° 54′ 00″ E +004 011, m +0061, m Spéléométrie de la France[1] & Fiche CDS 39[15]. 2013-09
9 Gouffre de la Balme [N 1] La Balme-d'Epy 46° 22′ 50″ N, 5° 25′ 24″ E +004 010, m +0080, m Spéléométrie de la France[1] & Fiche CDS 39[16]. 2013-09
10 Rivière souterraine de la Baume Poligny 46° 50′ 00″ N, 5° 43′ 20″ E +003 600, m +0032, m Spéléométrie de la France[1] & Fiche CDS 39[17]. 2013-09
11 Grotte de Baume Baume-les-Messieurs 46° 41′ 22″ N, 5° 38′ 15″ E +003 100, m +0050, m Spéléométrie de la France[1] & CDS Info Jura N°244 2013-09
12 Grotte de la Douveraine La Pesse +002 300, m +0080, m juraspeleo.ffspeleo.fr[18] & spelehautjura.com[19] & CDS Info Jura N°244. 2013-09
13 Grotte de la Doye C Les Nans 46° 47′ 04″ N, 5° 58′ 59″ E +002 179, m +0061, m Spéléométrie de la France[1] & Fiche CDS 39[20] & CDS Info Jura N°244. 2013-09
14 Grotte des Forges Moirans-en-Montagne 46° 25′ 59″ N, 5° 41′ 57″ E +001 950, m +0046, m Spéléométrie de la France[1] & Fiche CDS 39[21]. 2013-09
15 Source du Moulin Arinthod +002 000, m +0045, m Spéléométrie de la France[1] & CDS Info Jura N°244. 2013-09
16 Grotte de Malcheffroy Macornay 46° 38′ 12″ N, 5° 32′ 32″ E +001 890, m +0031, m Spéléométrie de la France[1] & spéléo-club Lédonien[22]. 2013-09
17 Grotte de la Touvière Coyron 46° 31′ 10″ N, 5° 42′ 00″ E +001 581, m +0030, m Spéléométrie de la France[1] & CDS Info Jura N°245[23] & CDS Info Jura N°258. 2016-01
18 Grotte du Bobignon Ladoye-sur-Seille +001 424, m +0023, m Spéléométrie de la France[1] 2013-09
19 Grotte des Brasselettes Lavancia-Epercy 46° 20′ 48″ N, 5° 41′ 38″ E +001 400, m +0106, m spelehautjura.com[24] & CDS Info Jura N°244 & N°258. 2016-01
20 Trou des Fenils Onoz 46° 25′ 28″ N, 5° 39′ 47″ E +001 350, m +0030, m Spéléométrie de la France[1] 2013-09
21 Grotte des Moulins A et B Septmoncel 46° 21′ 07″ N, 5° 54′ 25″ E +001 342, m +0108, m Spéléométrie de la France[1] & Fiche CDS 39[25]. 2013-09
22 L'inaccessible de Vaucluse F Saint-Claude +001 220, m +0041, m Spéléométrie de la France[1] & CDS Info Jura N°244. 2013-09
23 Source de l'Ain Conte 46° 44′ 58″ N, 6° 01′ 24″ E +001 102, m +0124, m Spéléométrie de la France[1] & plongeesout.com[26]. 2013-09
24 Grotte de la Grusse A Saint-Claude 46° 22′ 49″ N, 5° 50′ 39″ E +001 085, m +0092, m Spéléométrie de la France[1] & Fiche CDS 39[27]. 2013-09
25 Grotte du Piley Clairvaux-les-Lacs +001 048, m +0010, m Spéléométrie de la France[1] 2013-09

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le réseau comporte deux entrées: Le gouffre de la Balme et le Puits Bip-Bip.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u et v Bigot Jean-Yves, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. », Spelunca Mémoires n° 27,‎ , p. 160 (ISSN 0249-0544)
  2. « Borne aux Cassots », sur Comité Départemental de Spéléologie du Jura.
  3. « La Borne aux Cassots », sur cds39.ffspeleo.fr.
  4. « Borne aux Cassots », sur speleoclubledonien.net.
  5. « Borne aux Cassots : Développement vers les 20 km ? », sur comité-départemental-de-spéléologie-du-jura.
  6. « grotte des Planches », sur aricia.fr.
  7. Frédéric Poggia, « Grotte des Planches », Scialet: bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 38,‎ , p. 156-157 (ISSN 0336-0326).
  8. Frédéric Poggia, « La grotte des Planches », Scialet: bulletin du CDS de l'Isère, Grenoble, Comité départemental de spéléologie de l'Isère, no 46,‎ , p. 101-105 (ISSN 0336-0326).
  9. « Caborne de Menouille », sur Comité Départemental de Spéléologie du Jura.
  10. Rémy Limagne et Jean-Claude Frachon, « La Caborne de Menouille, plus long réseau souterrain du Jura sud », spelunca, no 103,‎ , p. 30-38 (ISSN 0249-0544, lire en ligne).
  11. « Grotte des Foules », sur Comité Départemental de Spéléologie du Jura.
  12. « Les grottes des Foules », sur aricia.fr.
  13. « CDS Info Jura N°244 ».
  14. « Gouffre du Champ Mottet », sur Spélé'Haut-Jura - Le site du Spéléo Club SanClaudien.
  15. « Rivière de la Châtelaine », sur Comité Départemental de Spéléologie du Jura.
  16. « Gouffre de la Balme », sur Comité Départemental de Spéléologie du Jura.
  17. « Rivière de la Baume », sur Comité Départemental de Spéléologie du Jura.
  18. « Principales cavités (département du Jura) », sur juraspeleo.ffspeleo.fr.
  19. « Les mystères de la Grotte de la Douveraine (La Pesse, Jura) », sur Spélé'Haut-Jura - Le site du Spéléo Club SanClaudien.
  20. « Grotte de la Doye C », sur Comité Départemental de Spéléologie du Jura.
  21. « Grotte des Forges », sur Comité Départemental de Spéléologie du Jura.
  22. « Grotte de Malcheffroy », sur speleoclubledonien.net.
  23. « Grotte de la Touvière », sur comité-départemental-de-spéléologie-du-jura.
  24. « Les mystères de la grotte des Brasselettes à Lavancia (Jura) », sur Spélé'Haut-Jura - Le site du Spéléo Club SanClaudien.
  25. « Grotte des Moulins », sur Comité Départemental de Spéléologie du Jura.
  26. « Source de l'Ain ».
  27. « Grotte de la Grusse », sur Comité Départemental de Spéléologie du Jura.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Bigot Jean-Yves (2004) – Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. Spelunca Mémoires[1], FFS édit., no 27, 160 pages Document utilisé pour la rédaction de l’article + compléments.

Liens externes[modifier | modifier le code]