Liste des cavités naturelles les plus longues de Seine-et-Marne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Département de Seine-et-Marne.

La liste des cavités naturelles les plus longues de Seine-et-Marne recense sous la forme d'un tableau, les cavités souterraines naturelles connues, dont le développement est supérieur à vingt mètres.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée et publiée. Bien sûr, la réalité physique d'une cavité naturelle est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et révélée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

La liste spéléométrique des plus longues cavités naturelles de Seine-et-Marne (> 20 m) est actualisée fin 2018.

La plus longue cavité répertoriée dans le département de Seine-et-Marne est la caverne des Catacombes à Buthiers (cf. ligne 1 du tableau ci-dessous).

Seine-et-Marne (France)[modifier | modifier le code]

Cavités de développement supérieur à 20 m[modifier | modifier le code]

18 cavités sont recensées au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines de Seine-et-Marne (France), de développement supérieur à 20 m
La valeur « 0 » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavités
(autres noms)
Communes Massifs ou zones géographiques Coordonnées
(WGS 84)
Développement (en mètres) Dénivelée (en mètres) Sources ou références Mises à jour
1 Caverne des Catacombes[N 1] Buthiers 48° 17′ 43″ N, 2° 26′ 08″ E +000165, m +0000, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
2 Caverne des Brigands Fontainebleau 48° 26′ 23″ N, 2° 37′ 10″ E +0 00093, m +0000, m Sports-jeunes-vacances[2] & latribunelibredebleau[3] 2000-00
3 Grotte du Bourrelier Buthiers 48° 17′ 42″ N, 2° 25′ 44″ E +0 00088, m +0000, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
4 Grotte de Chenoise Chenoise 48° 38′ 07″ N, 3° 10′ 45″ E +0 00054, m +0015, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
5 Grotte n° 1 de Champagne Champagne-sur-Seine 48° 24′ 31″ N, 2° 47′ 55″ E +0 00043, m +0016, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
6 Grotte du Curé Villiers-sous-Grez 48° 18′ 48″ N, 2° 39′ 02″ E 40,50 m +0000, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
7 Grotte n° 2 de Champagne Champagne-sur-Seine 48° 24′ 33″ N, 2° 47′ 54″ E +0 00034, m +0013, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
8 Grotte Béatrix Fontainebleau 48° 21′ 25″ N, 2° 43′ 53″ E +0 00033, m +0000, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
9 Grotte de la Roche aux Voleurs Larchant 48° 18′ 09″ N, 2° 36′ 11″ E 32,50 m +0000, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
10 Perte du Ru de Javot[N 2] Valence-en-Brie 48° 26′ 53″ N, 2° 53′ 53″ E +0 00032, m +0000, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
11 Grotte du Serment Fontainebleau 48° 24′ 23″ N, 2° 39′ 01″ E 30,50 m +0000, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
12 Grotte du Banc du Roi Fontainebleau +0 00029, m +0000, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
13 Grotte du Lézard Buthiers +0 00029, m +0000, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
14 Grotte de Cadet Roussel Buthiers 25,50 m +0000, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
15 Caverne d'Augas Fontainebleau 48° 25′ 25″ N, 2° 42′ 38″ E +0 00022, m +0000, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
16 Grotte du Parjure Fontainebleau 48° 24′ 23″ N, 2° 39′ 01″ E 21,50 m +0000, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
17 Grotte du Camée Fontainebleau +0 00021, m +0000, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00
18 Grotte Philippe-Auguste Fontainebleau +0 00020, m +0000, m Spéléométrie de la France[1] 2000-00

Notes et références[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de Liste des cavités naturelles les plus longues de Seine-et-Marne :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Il s'agit d'une grotte ouverte dans les grès de Fontainebleau.
  2. Il s'agit d'une véritable cavité karstique.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l m n o p et q Bigot Jean-Yves, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. », Spelunca Mémoires n° 27,‎ , p. 160 (ISSN 0249-0544)
  2. « Caverne des Brigands », sur sports-jeunes-vacances.fr.
  3. « Caverne des Brigands », sur tl2b.com.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Jean-Yves Bigot, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. », Spelunca Mémoires, La Ravoire, no 27,‎ , p. 63 (ISBN 2-7417-0291-8, OCLC 123511827, lire en ligne, consulté le 18 août 2018). Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]