Progression sur corde

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant l’escalade image illustrant la montagne image illustrant la spéléologie
Cet article est une ébauche concernant l’escalade, la montagne et la spéléologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion.

La progression sur corde désigne l'ensemble des techniques utilisées en escalade, en canyonning, en spéléologie, ou en alpinisme pour se déplacer verticalement à l'aide d'une corde.

Descente en rappel[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Descente en rappel.

La descente en rappel permet la descente d'un parcours vertical. La méthode générale est d'utiliser un descendeur accroché à son baudrier pour freiner la descente sur la corde.

Utilisation d'un descendeur en huit pour gaucher et pour droitier

Remontée sur corde[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Emojione 267B.svg
Cette section a besoin d'être recyclée (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).  
Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion.

Il existe de nombreuses techniques de remontée sur corde, suivant le matériel disponible et la longueur à remonter. On distingue le cas où la remontée est prévue dès le début de la course (ex. courant en spéléologie), et le cas où la remontée est accidentelle (ex. chute en crevasse dans une course d'alpinisme, blocage de corde en canyonisme).

remontée par bloqueur[modifier | modifier le code]

Cette technique est généralement utilisée en spéléologie voire en canyoning. Le matériel nécessaire est d'une part un bloqueur de poitrine qui lie le baudrier à la corde, et d'autre part une poignée bloqueuse (poignée ascensionnelle ou « Jumar ») reliée à une pédale pour se hisser sur la corde.

Cette technique permet de faire de longues remontées de manière confortable, mais nécessite du matériel spécifique.

remontée par shunt[modifier | modifier le code]

Ces méthodes de secours permettent de se sortir d'une situation difficile en autorisant la remontée sur de courtes distances. Le principe de base est la confection de 1 voire 2 poignées/pédales de fortune à l'aide de shunts ou de nœuds autobloquants (nœud de Machard, nœud de Prusik).

mouflage[modifier | modifier le code]

Cette technique est différente des précédentes sur corde fixe : elle permet la remontée d'un compagnon de cordée dans une situation difficile, par exemple une chute de crevasse. Le principe est de créer une démultiplication à l'aide de mousquetons voire de poulies.

Voir aussi[modifier | modifier le code]