Liste des cavités naturelles les plus profondes de Meurthe-et-Moselle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Département de Meurthe-et-Moselle.

La liste des cavités naturelles les plus profondes de Meurthe-et-Moselle recense, sous forme de tableaux, les cavités souterraines naturelles connues dans ce département français, dont le dénivelé est supérieur ou égal à vingt mètres.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée et publiée. Bien sûr, la réalité physique d'une cavité naturelle est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et révélée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

La liste spéléométrique des 11 plus profondes cavités naturelles de Meurthe-et-Moselle (≥ vingt mètres) est actualisée à décembre 2018.

La plus profonde cavité souterraine naturelle répertoriée dans le département de Meurthe-et-Moselle est « le gouffre de Rouge Brûlé », sur la commune de Viviers-sur-Chiers (cf. ligne 1 du tableau ci-dessous).


Cavités de Meurthe-et-Moselle (France) dont la dénivellation est supérieure ou égale à 20 mètres[modifier | modifier le code]

11 cavités naturelles souterraines de dénivelé supérieur ou égal à 20 mètres sont recensées à mi 2019 dans le département français de Meurthe-et-Moselle (54), en région Grand Est (GES).

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines de Meurthe-et-Moselle (France),
de dénivelé supérieur ou égal à 20 mètres
L'éventuelle mention « NC » (non connu) signifie que la donnée concernée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité
(Autres noms)
Commune Zone
géographique
Coordonnées
(WGS 84)
Dévelop.
(mètres)
Dénivel.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
1 Gouffre de Rouge Brûlé[N 1] Viviers-sur-Chiers 49° 27′ 40″ N, 5° 37′ 29″ E +0054, m +0089, m Fiche CDS 54[cds 1] & IKARE[I 1] 2015-06
2 Gouffre AV1 Villette 49° 29′ 08″ N, 5° 34′ 29″ E +0045, m +0090, m Fiche CDS 54[cds 2] & IKARE[I 2] 2015-06
3 Grotte de Rouge Brûlé[N 1] Viviers-sur-Chiers 49° 27′ 43″ N, 5° 37′ 30″ E +0045, m +0070, m Fiche CDS 54[cds 2] & IKARE[I 3] 2015-06
4 Trou Armand[N 2] Sancy 49° 20′ 37″ N, 5° 54′ 32″ E +0044, m
[N 3]
+0044, m
[N 3]
Spéléométrie de la France[1] & Fiche CDS 54[cds 3] & IKARE[I 4] 2015-06
5 Gouffre de la Grimo Santé Martincourt 48° 51′ 50″ N, 5° 56′ 32″ E +0039, m +0130, m Fiche CDS 54[cds 4] & IKARE[I 5] 2015-06
6 Diaclase des Cités Canadiennes Longuyon 49° 26′ 39″ N, 5° 35′ 44″ E +0038, m +0058, m Fiche CDS 54[cds 5] & IKARE[I 6] 2015-06
7 Grotte du Chaos[N 4] Gondreville 48° 39′ 27″ N, 5° 59′ 58″ E[GC 1] +0036, m +1 750, m Fiche CDS 54[cds 6] & IKARE[I 7],[I 8] 2015-06
8 Trou du Veau Colmey 49° 27′ 41″ N, 5° 32′ 58″ E +0036, m +0100, m Fiche CDS 54[cds 7] & IKARE[I 9] 2015-06
9 Diaclase Sainte-Anne Sexey-aux-Forges 48° 37′ 27″ N, 6° 01′ 55″ E +0032, m +0058, m Fiche CDS 54[cds 8] & IKARE[I 10] 2015-06
10 Gouffre du Failly[N 5] Grand-Failly[N 5] 49° 24′ 46″ N, 5° 27′ 36″ E +0021, m +0990, m
[N 6]
plongeesout.com[2] & IKARE[I 11] 2019-06
11 Grotte des Puits Pierre-la-Treiche 48° 38′ 44″ N, 5° 56′ 50″ E +0020, m +0440, m Fiche CDS 54[cds 9] 2015-06

Notes et références[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de Liste des cavités naturelles les plus profondes de Meurthe-et-Moselle :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Ne pas confondre le gouffre de Rouge Brûlé (écrit avec ou sans trait d'union et avec ou sans accent aigu final) d'une part, et la grotte du même nom d'autre part, sachant que les sources ne sont pas toutes cohérentes en matière de localisation de ces deux entrées et cavités.
  2. Trou Armand ou gouffre Armand.
  3. a et b La profondeur et le développement du gouffre Armand, alias trou Armand, est donnée pour 30 mètres seulement par la source CDS 34 (cf. avant-dernière colonne).
  4. La grotte du Chaos, alias grotte Jean Docq ou grotte Jean Docque, possède deux entrées. Sa visite est fortement déconseillée par le Comité départemental de spéléologie de Meurthe-et-Moselle (CDS 54) pour cause d'effondrements fréquents.
  5. a et b Le gouffre du Failly, alias gouffre-grotte du Failly ou ruisseau souterrain du Failly ou grotte du Failly ou G14, se trouve dans le bois de Petit-Failly. Sous réserve d'une localisation correcte, l'entrée se trouve dans une exclave de la commune de Grand-Failly (Meurthe-et-Moselle), séparée du territoire principal de cette commune par une excroissance du territoire de la commune de Rupt-sur-Othain (Meuse).
  6. Dont 80 mètres en galerie noyée.

Références[modifier | modifier le code]

CDS 54
  1. « Le gouffre de Rouge-Brûlé », sur cds54.ffspeleo.fr (consulté le 10 juin 2019).
  2. a et b « Le domaine souterrain en Meurthe-et-Moselle », sur cds54.ffspeleo.fr (consulté le 10 juin 2019).
  3. « Le trou Armand », sur cds54.ffspeleo.fr (consulté le 10 juin 2019).
  4. « La Grimo Santé », sur cds54.ffspeleo.fr (consulté le 10 juin 2019).
  5. « La diaclase des Cités canadiennes », sur cds54.ffspeleo.fr (consulté le 10 juin 2019).
  6. « La grotte du Chaos », sur cds54.ffspeleo.fr (consulté le 10 juin 2019).
  7. « Le trou du Veau », sur cds54.ffspeleo.fr (consulté le 10 juin 2019).
  8. « Diaclase Sainte-Anne », sur cds54.ffspeleo.fr (consulté le 10 juin 2019).
  9. « La grotte des Puits », sur cds54.ffspeleo.fr (consulté le 10 juin 2019).
Grottocenter
  1. Wikicaves, « Fiche cavité n°5769 : "Chaos (Grotte du)" », sur grottocenter.org le site Grottocenter, (consulté le 15 septembre 2018)
IKARE
  1. base de données IKARE, « Fiche du phénomène n°54590002 », sur ikare.loterr.univ-lorraine.fr site du projet IKARE, (consulté le 8 juin 2019)
  2. base de données IKARE, « Fiche du phénomène n°54582001 », sur ikare.loterr.univ-lorraine.fr site du projet IKARE, (consulté le 8 juin 2019)
  3. base de données IKARE, « Fiche du phénomène n°54590003 », sur ikare.loterr.univ-lorraine.fr site du projet IKARE, (consulté le 8 juin 2019)
  4. base de données IKARE, « Fiche du phénomène n°54491011 », sur ikare.loterr.univ-lorraine.fr site du projet IKARE, (consulté le 8 juin 2019)
  5. base de données IKARE, « Fiche du phénomène n°54355003 », sur ikare.loterr.univ-lorraine.fr site du projet IKARE, (consulté le 8 juin 2019)
  6. base de données IKARE, « Fiche du phénomène n°54322003 », sur ikare.loterr.univ-lorraine.fr site du projet IKARE, (consulté le 8 juin 2019)
  7. base de données IKARE, « Fiche du phénomène n°54232004 », sur ikare.loterr.univ-lorraine.fr site du projet IKARE, (consulté le 10 juin 2019)
  8. base de données IKARE, « Fiche du phénomène n°54232015 », sur ikare.loterr.univ-lorraine.fr site du projet IKARE, (consulté le 10 juin 2019)
  9. base de données IKARE, « Fiche du phénomène n°54134004 », sur ikare.loterr.univ-lorraine.fr site du projet IKARE, (consulté le 8 juin 2019)
  10. base de données IKARE, « Fiche du phénomène n°54505004 », sur ikare.loterr.univ-lorraine.fr site du projet IKARE, (consulté le 8 juin 2019)
  11. base de données IKARE, « Fiche du phénomène n°54420014 », sur ikare.loterr.univ-lorraine.fr site du projet IKARE, (consulté le 8 juin 2019)
Autres sources
  1. Bigot Jean-Yves, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement (Situation au 31 décembre 2000). », Spelunca Mémoires n°27,‎ 2004, 160 pages, p. 70-71 pour la Meurthe-et-Moselle (ISSN 0249-0544, lire en ligne [PDF])
  2. « Ruisseau souterrain du Failly », sur plongeesout.com (consulté le 10 juin 2019).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie et sources[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Articles connexes[modifier | modifier le code]