Liste des cavités naturelles les plus profondes des Hautes-Alpes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Département des Hautes-Alpes.

La liste des cavités naturelles les plus profondes des Hautes-Alpes recense, sous forme de tableaux, les cavités souterraines naturelles connues dans ce département français, dont le dénivelé est supérieur ou égal à cent mètres.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée et publiée. Bien sûr, la réalité physique d'une cavité naturelle est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et révélée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

La liste spéléométrique des 46 plus profondes cavités naturelles des Hautes-Alpes (≥ cent mètres) est actualisée à décembre 2018.

La plus profonde cavité souterraine naturelle répertoriée dans le département des Hautes-Alpes est « le chourum des Aiguilles », sur la commune de Dévoluy (cf. ligne 1 du tableau ci-dessous).

Histogramme de la répartition des plus profondes cavités naturelles des Hautes-Alpes
par classe de dénivelé

-- Les 46 cavités citées mi 2019 sont réparties en 4 classes de dénivelé --

  classe I
>= 500 m
 
5 cavité[s]
classe II
>= 300 m et < 500 m
 
11 cavités
classe III
>= 200 m et < 300 m
 
7 cavités
classe IV
>= 100 m et < 200 m
 
24 cavités
 


Cavités des Hautes-Alpes (France) dont la dénivellation est supérieure à 500 mètres[modifier | modifier le code]

5 cavités sont recensées dans cette « classe I » au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines des Hautes-Alpes (France), de dénivellation supérieure à 500 m
La valeur « 0 » pour le développement signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Dénivel.
(mètres)
Développe.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
1 Chourum des Aiguilles[N 1] Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 40′ 35″ N, 5° 49′ 13″ E +000980, m +6 100, m Spéléo Club Alpin de Gap[1] 2000-12
2 Tune des Renards Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 41′ 26″ N, 5° 50′ 25″ E +000890, m +2 780, m Le Dauphiné[2] &
GSPV Épinal[3]
2016-11
3 Chourum du Frigo[N 2] Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 39′ 52″ N, 5° 54′ 47″ E +000559, m +1 600, m Philippe Bertochio[4] & Spéleo dossiers[5] 2013-09
4 Chourum de la Combe des Buissons Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 41′ 59″ N, 5° 50′ 53″ E +000511, m +4 375, m Spéléométrie de la France[6] 2000-12
5 Chourum Lily-Rose Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 40′ 49″ N, 5° 49′ 40″ E +000510, m +0820, m Spéléo Club Aubenas[7] & Spelunca no 153 p. 22-25 2016-08

Cavités des Hautes-Alpes (France) dont la dénivellation est comprise entre 300 mètres et 500 mètres[modifier | modifier le code]

11 cavités sont recensées dans cette « classe II » au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines des Hautes-Alpes (France), de dénivellation supérieure à 300 m et inférieure à 500 m
La valeur « 0 » pour le développement signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Dénivel.
(mètres)
Développe.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
6 Chourum Picard IV Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 41′ 29″ N, 5° 50′ 38″ E +000479, m +2 515, m Spelunca no 119[8] 2010-07
7 Baume de France[N 3] Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 42′ 31″ N, 5° 50′ 48″ E +000459, m +6 500, m Grottocenter[9] & Voconcie no 19[10] 2000-12
8 Chourum du Goutourier Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 43′ 17″ N, 5° 49′ 29″ E +000431, m +1 400, m Voconcie no 19[11] 2000-12
9 Chourum du Scarabée Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 41′ 36″ N, 5° 50′ 44″ E +000393, m +3 471, m Voconcie no 11[12] 2000-12
10 Chourum des Fontaines Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 42′ 41″ N, 5° 50′ 54″ E +000379, m +1 850, m Voconcie no 12[13] 2000-12
11 Chourums Dupont - Martin Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 43′ 04″ N, 5° 51′ 27″ E +000360, m +1 200, m Paul Courbon[14] 2000-12
12 Puits des Bans Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 43′ 19″ N, 5° 54′ 56″ E +000342, m +1 920, m Spelunca no 106[15] 2007-04
13 Chourum du Chautet Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 44′ 50″ N, 5° 50′ 27″ E +000340, m +1 520, m Spéléométrie de la France[6] 2000-12
14 Chourum des Fruits Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 42′ 35″ N, 5° 50′ 27″ E +000335, m +2 200, m Spelunca no 118[16] 2010-04
15 Chourums des Chaudron - Chaupins Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 42′ 02″ N, 5° 50′ 53″ E +000309, m +1 310, m Spéléométrie de la France[6] & sspeleo.blogspot[17] 2000-12
16 Chourum La Fille Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 39′ 52″ N, 5° 53′ 50″ E +000305, m +1 500, m Spéléométrie de la France[6] 2000-12

Cavités des Hautes-Alpes (France) dont la dénivellation est comprise entre 200 mètres et 300 mètres[modifier | modifier le code]

7 cavités sont recensées dans cette « classe III » au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines des Hautes-Alpes (France), de dénivellation supérieure à 200 m et inférieure à 300 m
La valeur « 0 » pour le développement signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Dénivel.
(mètres)
Développe.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
17 Chourum du Piassou Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 43′ 04″ N, 5° 51′ 01″ E +000296, m +0660, m Spéléométrie de la France[6] 2000-12
18 Chourum de Soleil-Bœuf Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 42′ 58″ N, 5° 49′ 50″ E +000290, m +0900, m Spéléométrie de la France[6] 2000-12
19 Baume des Toulousains Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 43′ 30″ N, 5° 49′ 52″ E +000248, m +1 700, m Spéléométrie de la France[6] 2000-12
20 Chourum Daniel Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 41′ 44″ N, 5° 50′ 51″ E +000242, m +0995, m Spelunca no 113[18] 2009-01
21 Chourum du Roti Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 38′ 44″ N, 5° 54′ 19″ E +000240, m +0780, m Spéléométrie de la France[6] 2000-12
22 Réseau du Pic La Pare[N 4] Montmaur Massif du Dévoluy 44° 37′ 29″ N, 5° 55′ 25″ E +000236, m +4 800, m Spéléo magazine no 69[19] 2010-03
23 Chourum des Adroits Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 42′ 40″ N, 5° 50′ 14″ E +000210, m +0540, m Voconcie no 12[20] 2000-12

Cavités des Hautes-Alpes (France) dont la dénivellation est comprise entre 100 mètres et 200 mètres[modifier | modifier le code]

22 cavités sont recensées dans cette « classe IV » au 31-12-2018.

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines des Hautes-Alpes (France), de dénivellation supérieure à 100 m et inférieure à 200 m
La valeur « 0 » pour le développement signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Les plus récentes mises à jour sont sur fond jaune.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Dénivel.
(mètres)
Développe.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
24 Chourum de Bellot Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 41′ 12″ N, 5° 50′ 36″ E +000192, m +0378, Spelunca no 78[21] 2000-12
25 Chourum du Duc[N 5] Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 42′ 02″ N, 5° 51′ 11″ E +000192, m +1 225, m Spéléométrie de la France[6] 2000-12
26 Chourum Sans-Nom Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 38′ 54″ N, 5° 53′ 49″ E +000185, m +0850, m Voconcie no 4[22] 2000-12
27 Baume Fromagère Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 43′ 00″ N, 5° 50′ 14″ E +000167, m +0800, m Spéléométrie de la France[6] 2000-12
28 Chourum des Moutons Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 41′ 23″ N, 5° 50′ 18″ E +000165, m NC m Voconcie no 17[23] 2000-12
29 Chourum de la Frache Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 43′ 14″ N, 5° 51′ 44″ E +000152, m +0250, speleocl.cluster010[24] 2012-12
30 Trou du Dessus Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 42′ 04″ N, 5° 50′ 35″ E +000150, m NC Spéléométrie de la France[6] 2000-12
31 Diaclase Soufflante Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 42′ 05″ N, 5° 50′ 37″ E +000150, m NC Spéléométrie de la France[6] 2000-12
32 Chourum Camarguier Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 42′ 58″ N, 5° 51′ 36″ E +000147, m +0550, m Spéléométrie de la France[6] 2000-12
33 Chourum de la Parza Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 43′ 40″ N, 5° 51′ 11″ E +000145, m NC Grottocenter[25] 2000-12
34 Baume en Z Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 43′ 29″ N, 5° 50′ 24″ E +000130, m +0530, m Spéléométrie de la France[6] 2000-12
35 Grotte des Baumettes Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 39′ 38″ N, 5° 56′ 04″ E +000130, m +0600, m Spéléométrie de la France[6] 2000-12
36 Baume du Vallonnet Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 42′ 02″ N, 5° 50′ 06″ E +000126, m +1 550, m Spéléométrie de la France[6] 2000-12
37 Chourum de Tête Lapras Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 45′ 25″ N, 5° 50′ 00″ E +000115, m NC Spéléométrie de la France[6] 2000-12
38 Chourum Clot Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 42′ 07″ N, 5° 50′ 54″ E +000114, m +0805, m Spéléométrie de la France[6] & Voconcie no 15[26] 2000-12
39 Gouffre de la Mortice Vars Pic de la Mortice 44° 34′ 37″ N, 6° 45′ 55″ E +000107, m NC Spéléométrie de la France[6] & Voconcie no 15[27] 2000-12
40 Trou de Sigaud Pelleautier Montagne de Céüse 44° 30′ 34″ N, 5° 57′ 42″ E +000106, m +0450, Spéléométrie de la France[6] 2000-12
41 Gouffre de la Crête de la Rortie Freissinières Massif des Écrins +000106, m NC Spéléométrie de la France[6] 2000-12
42 Chourum de Saint-Gicon Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 44′ 37″ N, 5° 54′ 49″ E +000105, m NC Spéléométrie de la France[6] 2000-12
43 Baume des Sept Couronnes Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 43′ 24″ N, 5° 48′ 59″ E +000105, m NC Spéléométrie de la France[6] 2000-12
44 Chourums des Tunes no 9 & 10 Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 40′ 02″ N, 5° 55′ 51″ E +000101, m +0500, m Grottocenter[28] 2000-12
45 Fontaine de Crèvecœur Dévoluy Massif du Dévoluy 44° 43′ 30″ N, 5° 54′ 54″ E +000100, m NC Grottocenter[29] 2000-12

Notes et références[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de Liste des cavités naturelles les plus profondes des Hautes-Alpes :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le système comprend une entrée haute, le chourum de la Rama.
  2. Ou chourum des Flibustiers.
  3. Le système compte trois entrées : le chourum des Gnocchis, la baume des Forcenés et la baume de France.
  4. Ou complexe de l'Empire.
  5. Ou Trou d'Uc. Le système comprend deux entrées : les chourums du Duc et de la Pyramide.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « 1999 Réseau chourum de la Rama / chourum des Aiguilles, le presque moins mille du Dévoluy », sur site du Spéléo Club Alpin de Gap.
  2. Une rivière souterraine dans le Dévoluy : mythe ou réalité ?
  3. Facebook : Spéléo découverte GSPV Épinal
  4. Philippe Audra-Responsable d'édition et Philippe Bertochio, Association française de karstologie, « Grottes et karsts de France - Chourum du Frigo ou des Flibustiers », Karstologia Mémoires, Paris, Association française de karstologie, no 19,‎ , p. 220-221 (ISBN 978-2-95-042225-5)
  5. Catherine Maire, Philippe Jolivet et Vincent Lignier, « -560 au chourum des Flibustiers! », Spéléo dossiers, no 35,‎ , p. 52-67 (lire en ligne).
  6. a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v et w Bigot Jean-Yves, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement (Situation au 31 décembre 2000). », Spelunca Mémoires n° 27,‎ 2004, 160 pages, p. 16-17 (ISSN 0249-0544, lire en ligne)
  7. « Camp dévoluy 2016 : Journal », sur site du Spéléo Club Aubenas.
  8. Philippe Bertochio, « Chourum Picard IV », Spelunca, no 119,‎ , p. 7-8 (ISSN 0249-0544, lire en ligne).
  9. « Baume des Forcenés », sur Grottocenter.org.
  10. Alain Paillier, « La Baume de France », Voconcie, no 19,‎ , p. 10-12 (lire en ligne).
  11. René Parein, « Quelques belles premières en Dévoluy », Voconcie, no 19,‎ , p. 26-27 (lire en ligne).
  12. Alain Pailler et Gil Arthaud, « Chourum du Scarabée », Voconcie, no 11,‎ , p. 10-15 (lire en ligne).
  13. Gil Arthaud et Yves Billaud, « Chourum des Fontaines », Voconcie, no 12,‎ , p. 28-34 (lire en ligne).
  14. Paul Courbon, « Chourum Dupont-Martin », sur chroniques-souterraines.fr.
  15. Philippe Bertochio, « Les mystères du puits des Bans », Spelunca, no 106,‎ , p. 23-30 (ISSN 0249-0544, lire en ligne).
  16. Thierry Marchand, « échos des profondeurs-France-Hautes-Alpes : Le chourum des Fruits », Spelunca, no 118,‎ , p. 5 (ISSN 0249-0544, lire en ligne).
  17. « Traversée de Chouroums Chaudron-Chaupins », sur sspeleo.blogspot.
  18. Jean-Philippe Grandcolas, « échos des profondeurs-France-Hautes-Alpes: Le chourum Daniel », Spelunca, no 113,‎ , p. 3-4 (ISSN 0249-0544, lire en ligne).
  19. Philippe Bertochio, « Réseau du Pic La Pare ou complexe de l'Empire », Spéléo magazine, no 69,‎ , p. 18-23.
  20. Alain Pailler, « Chourum des Adroits », Voconcie, no 12,‎ , p. 33-35 (lire en ligne).
  21. Philippe Bertochio, « Echos des profondeurs-Hautes-Alpes-Les explorations du club de 1997 et 1998 », Spelunca, no 78,‎ , p. 2-3 (lire en ligne).
  22. spéléo club Voconcien, « Les grands gouffres du Dévoluy », Voconcie, no 15,‎ , p. 8-9 (lire en ligne).
  23. Alain Paillier, « Chourum des Moutons », Voconcie, no 17,‎ , p. 32-33.
  24. Philippe Bertochio, « Le Chourum de la Frache », sur speleocl.cluster010, (consulté le 21 mai 2019).
  25. « Chourum de la Parza », sur grottocenter.org.
  26. Alain Franco, « Explorations massif du Dévoluy (1982 et 1983) », Voconcie, no 15,‎ , p. 9-12 (lire en ligne).
  27. Jacques Orsola, « Inventaire des cavités du plateau de la Mortice », Voconcie, no 15,‎ , p. 35-40 (lire en ligne).
  28. « Chourums des Tunes n°9 », sur grottocenter.org.
  29. « Fontaine de Crèvecœur », sur grottocenter.org.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Jean-Yves Bigot, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement (Situation au 31 décembre 2000). », Spelunca Mémoires, La Ravoire, no 27,‎ 2004, 160 pages, p. 16-17 (ISBN 2-7417-0291-8, OCLC 123511827, lire en ligne, consulté le 18 août 2018). Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • Paul Courbon et René Parein, Atlas souterrain de la Provence et des Alpes de Lumière. Cavités supérieures à 100 m de profondeur ou 1000 m de développement des départements suivants: Alpes de Haute-Provence, Hautes-Alpes, Alpes Maritimes, Bouches-du-Rhône, Var, Vaucluse (3e édition), La Ravoire, GAP, , 253 p., A4 (ISBN 2-7417-0007-9, présentation en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Autres liens[modifier | modifier le code]