Liste des cavités naturelles les plus longues de la Haute-Saône

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Département de la Haute-Saône.

La liste des cavités naturelles les plus longues de la Haute-Saône recense, sous forme de tableaux, les cavités souterraines naturelles connues dans ce département français, dont le développement est supérieur ou égal à deux cent mètres.

La communauté spéléologique considère qu'une cavité souterraine naturelle n'existe vraiment qu'à partir du moment où elle est « inventée » c'est-à-dire découverte (ou redécouverte), inventoriée, topographiée et publiée. Bien sûr, la réalité physique d'une cavité naturelle est la plupart du temps bien antérieure à sa découverte par l'homme ; cependant tant qu'elle n'est pas explorée, mesurée et révélée, la cavité naturelle n'appartient pas au domaine de la connaissance partagée.

La liste spéléométrique des 32 plus longues cavités naturelles de la Haute-Saône (≥ deux cent mètres) est actualisée à fin décembre 2019.

La plus longue cavité souterraine naturelle répertoriée dans le département de la Haute-Saône est « le réseau du Chaland », sur la commune de Arbecey (cf. ligne 1 du tableau ci-dessous).


Histogramme de la répartition des plus longues cavités naturelles de la Haute-Saône
par classe de développement

-- Les 32 cavités citées fin 2019 sont réparties en 4 classes de développement --

  classe I
>= 5 000 m
 
2 cavité[s]
classe II
>= 2 000 m et < 5 000 m
 
5 cavités
classe III
>= 1 500 m et < 2 000 m
 
2 cavités
classe IV
>= 200 m et < 1 500 m
 
23 cavités
 


Cavités de la Haute-Saône (France) de développement supérieur à 5 000 mètres[modifier | modifier le code]

2 cavités sont recensées dans cette « classe I » au .

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines de la Haute-Saône (France), de développement supérieur à 5 000 m
La valeur « NC » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Développe.
(mètres)
Dénivel.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
1 Réseau du Chaland[N 1] Arbecey 47° 44′ 04″ N, 5° 55′ 13″ E +010 206, m +0040, m Le Karst Comtois[1] & Eds70[2] & Jean-Philippe Grancolas[3] & Spelunca n°73[4] & Spelunca n°113 2015-06
2 Réseau de la Sapoie[N 2] Villers-sur-Saulnot & Arcey (Doubs) 47° 32′ 24″ N, 6° 38′ 38″ E +007 400, m +0042, m Le Karst Comtois[1] & plongeesout.com[5] & Spelunca 103[6] 2015-06

Cavités de la Haute-Saône (France) de développement compris entre 2 000 mètres et 4 999 mètres[modifier | modifier le code]

5 cavités sont recensées dans cette « classe II » au .

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines de la Haute-Saône (France), de développement supérieur ou égal à 2 000 m et inférieur à 5 000 m
La valeur « NC » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Développe.
(mètres)
Dénivel.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
3 Réseau de Cerre-lès-Noroy[N 3] Cerre-lès-Noroy 47° 23′ 37″ N, 5° 50′ 33″ E +004 700, m +0035, m Le Karst Comtois[1], plongeesout.com[7] & Sous le Plancher n°11[8] 2015-06
4 Frais Puits Quincey 47° 35′ 38″ N, 6° 12′ 19″ E +004 200, m +0041, m Le Karst Comtois[1], plongeesout.com[9] & Sous le Plancher n°13[10] 2015-06
5 Réseau Trou Pinard - Gouffre Crevat Vallerois-le-Bois 47° 33′ 51″ N, 6° 19′ 01″ E +003 250, m +0038, m Le Karst Comtois[1] & speleo-mandeure[11] 2018-06
6 Grotte de Solborde Échenoz-la-Méline 47° 35′ 17″ N, 6° 07′ 45″ E +002 990, m +0034, m Spéléo-club de Vesoul[12] 2015-06
7 Goule de Captiot Gy 47° 23′ 37″ N, 5° 50′ 33″ E +002 310, m +0100, m Spéléométrie de la France[13] 2015-06

Cavités de la Haute-Saône (France) de développement compris entre 1 500 mètres et 1 999 mètres[modifier | modifier le code]

2 cavités sont recensées dans cette « classe III » au .

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines de la Haute-Saône (France), de développement supérieur ou égal à 1 500 m et inférieur à 2 000 mètres
La valeur « NC » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Développe.
(mètres)
Dénivel.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
8 Goule du bois de Motey-Besuche Motey-Besuche 47° 18′ 52″ N, 5° 39′ 23″ E +001 650, m +0022, m plongeesout.com[14] & Sous le Plancher n°13[10] 2015-06
9 Entonnoir émissif de Jalleu Champlitte 47° 36′ 44″ N, 5° 32′ 06″ E +001 589, m +0000, m Le Karst Comtois[1] 2018-06

Cavités de la Haute-Saône (France) de développement compris entre 200 mètres et 1 499 mètres[modifier | modifier le code]

23 cavités sont recensées dans cette « classe IV » au .

Tableau : Liste des plus longues cavités souterraines de la Haute-Saône (France), de développement supérieur ou égal à 200 m et inférieur à 1 500 mètres
La valeur « NC » pour la dénivelée signifie que cette donnée n'est pas disponible.
Réf. Cavité
(autres noms)
Commune Massif ou zone Coordonnées
(WGS 84)
Développe.
(mètres)
Dénivel.
(mètres)
Sources ou références Mise à jour
10 Trou de la Baume Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin 47° 40′ 12″ N, 5° 57′ 58″ E +000885, m +0027, m Sous le Plancher n°14[15] 2015-06
11 Perte de la Vache Saint-Remy 47° 50′ 02″ N, 6° 07′ 16″ E +000861, m +0016, m Spéléo-club de Vesoul[12] 2015-06
12 Creux Jean d’Achey Filain 47° 31′ 52″ N, 6° 09′ 54″ E +000710, m +0021, m plongeesout.com[16] & Sous le Plancher n°13[10] 2015-06
13 Grotte Pelcy La Barre & Beaumotte-Aubertans 47° 24′ 51″ N, 6° 10′ 12″ E +000650, m +0010, m Spelunca n°93[17] 2015-06
14 Réseau du Veuvey Calmoutier 47° 38′ 24″ N, 6° 16′ 12″ E +000640, m +0023, m Spéléométrie de la France[13] 2015-06
15 Grotte du Carroussel Port-sur-Saône 47° 42′ 53″ N, 6° 01′ 45″ E +000570, m +0000, m Spéléométrie de la France[13] 2015-06
16 Gouffre de Perfonds de Vaux Calmoutier 47° 38′ 23″ N, 6° 17′ 44″ E +000550, m +0023, m Spéléo-club de Vesoul[12] 2015-06
17 Font de Baignes Baignes 47° 35′ 05″ N, 6° 02′ 57″ E +000475, m +0030, m Spelunca n°64[18] & Sous le Plancher n°13[10] 2015-06
18 Grotte des Équevillons Montcey 47° 39′ 06″ N, 6° 13′ 23″ E +000390, m +0000, m Spéléométrie de la France[13] 2000-00
19 Font de Champdamoy Quincey 47° 36′ 43″ N, 6° 11′ 34″ E +000360, m +0055, m Le Karst Comtois[1] & Sous le Plancher n°13[10] 2000-00
20 Gouffre des Trois Fontaines Gy 47° 23′ 02″ N, 5° 50′ 22″ E +000350, m +0000, m Spéléométrie de la France[13] 2000-00
21 Baume d'Échenoz Échenoz-la-Méline 47° 35′ 33″ N, 6° 07′ 48″ E +000320, m +0000, m Spéléométrie de la France[13] 2000-00
22 Gouffre de Perfonds de Vaux Calmoutier 47° 38′ 23″ N, 6° 17′ 44″ E +000300, m +0000, m Spéléométrie de la France[13] 2000-00
23 Perte du Moulin au Maire Noroy-le-Bourg 47° 37′ 43″ N, 6° 17′ 22″ E +000290, m +0021, m Le Karst Comtois[1] 2000-00
24 Grotte de Champtourneaux Bucey-lès-Gy 47° 24′ 38″ N, 5° 51′ 55″ E +000290, m +0000, m Spéléométrie de la France[13] 2000-00
25 Grotte de l'Ermite Neuvelle-lès-Cromary 47° 25′ 08″ N, 6° 02′ 48″ E +000285, m +0087, m Le Karst Comtois[1] & Sous le Plancher n°13[10] 2000-00
26 Fontaine des Dames Neuvelle-lès-Cromary 47° 24′ 59″ N, 6° 03′ 20″ E +000280, m +0000, m Spéléométrie de la France[13] 2000-00
27 Gouffre de la Gaine Scey-sur-Saône-et-Saint-Albin 47° 42′ 00″ N, 5° 59′ 08″ E +000250, m +0055, m Spéléométrie de la France[13] 2000-00
28 Trou du Pin Colombe-lès-Vesoul 47° 36′ 53″ N, 6° 12′ 08″ E +000250, m +0013, m Sous le Plancher n°13[10] 2000-00
29 Grotte des Brosses Marnay 47° 18′ 33″ N, 5° 46′ 20″ E +000250, m +0016, m Sous le Plancher n°13[10] 2000-00
30 Baume de Fondremand Fondremand 47° 28′ 51″ N, 6° 01′ 08″ E +000225, m +0004, m Sous le Plancher n°13[10] 2000-00
31 Grotte de Beaumotte-lès-Pin Beaumotte-lès-Pin 47° 19′ 58″ N, 5° 49′ 45″ E +000220, m +0000, m Spéléométrie de la France[13] 2000-00
32 Source du Planey Anjeux 47° 52′ 43″ N, 6° 13′ 58″ E +000200, m +0032, m Sous le Plancher n°13[10] 2000-00

Notes et références[modifier | modifier le code]

Circle-icons-globe.svg

Les coordonnées de Liste des cavités naturelles les plus longues de la Haute-Saône :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le système comprend plusieurs entrées, dont le trou de Deujeau.
  2. Le système, qui comprend notamment la baume de Gonvillars et le creux aux Chiens, se développe sous deux départements : le Doubs et la Haute-Saône.
  3. Ou rivière souterraine de Cerre-lès-Noroy.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h et i G.I.P.EK., Le Karst Comtois, Groupement pour l'inventaire la Protection et l'Etude du Karst, (ISSN 2609-7281), chap. 1.
  2. « 10 décembre 2017, gouffre des Petites Chailles (réseau du Chaland) », sur eds70.
  3. Jean-Philippe Grancolas et Damien Grancolas, « Le réseau du Chaland, une cavité «majeure» dans un département mineur! », Spéléo dossiers, no 30,‎ , p. 24-26 (lire en ligne, consulté le 17 juin 2018).
  4. Jean-Marc Lebel, « Echos des profondeurs-France-Savoie- Le ruisseau souterrain du Deujeau (Arbecey) », Spelunca, no 73,‎ , p. 8-10 (ISSN 0249-0544, lire en ligne, consulté le 23 juin 2018).
  5. « Baume de Gonvillars », sur plongeesout.com.
  6. Lucien Ciesielski, « échos des profondeurs France-Doubs-Un demi-siècle d’exploration en plongée de la jonction souterraine Sappoie - Lougres », Spelunca, no 103,‎ , p. 30-38 (lire en ligne, consulté le 16 juin 2018).
  7. « Rivière souterraine de Cerre les Noroy Grotte de Cerre-les-Noroy », sur plongeesout.com.
  8. SC Vesoul, « Activités des clubs dans la Haute-Saône », Sous le Plancher, no 11,‎ , p. 56-57 (lire en ligne, consulté le 6 mai 2020).
  9. « Le Frais Puits », sur plongeesout.com.
  10. a b c d e f g h i et j J.P Laureau, « Inventaire des plongées souterraines réalisées dans le département de la Haute-Saône », Sous le Plancher, no 13,‎ , p. 28-43 (lire en ligne, consulté le 5 mai 2020).
  11. « Plongée au Trou Pinard », sur speleo-mandeure.fr.
  12. a b et c « Développement des cavités de Haute-Saône », sur site du Spéléo-club de Vesoul.
  13. a b c d e f g h i j et k Bigot Jean-Yves, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. », Spelunca Mémoires n° 27,‎ , p. 160 (ISSN 0249-0544)
  14. « Goule du Bois de Motey-Besuche », sur plongeesout.com.
  15. J.M Lebel, « Baume de Scey », Sous le Plancher, no 14,‎ 1999-2000, p. 69-71 (lire en ligne, consulté le 5 mai 2020).
  16. « Creux Jean d’Achey », sur plongeesout.com.
  17. Thierry Gille, Jean-Marie Josso, Jean-Noël Latroyes et Thierry Vircondelet, « La Grotte Pelcy », Spelunca, no 93,‎ , p. 43-45 (ISSN 0249-0544, lire en ligne, consulté le 22 juin 2018).
  18. Jean-Marc Lebel, « Echos des profondeurs-France-Haute-Saône », Spelunca, no 64,‎ , p. 5-6 (lire en ligne).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Jean-Yves Bigot, « Spéléométrie de la France. Cavités classées par département, par dénivellation et développement. », Spelunca Mémoires, La Ravoire, no 27,‎ , p. 63 (ISBN 2-7417-0291-8, OCLC 123511827, lire en ligne, consulté le 18 août 2018). Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]