Liste de grottes d'Espagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article principal : Liste de grottes.

La liste de grottes d'Espagne présentée ci-dessous est un échantillonnage de cavités souterraines naturelles (grottes, gouffres, ..) espagnoles, ayant acquis une relative notoriété du fait de leur fréquentation et/ou de leurs particularités : dimensions (développement ou dénivelé), concrétionnement, art rupestre, art mobilier, pratiques rituelles, etc.

Établir une telle liste de cavités est une tâche sans fin car leur nombre déjà très important (plusieurs milliers en Espagne) s'accroît au fil des découvertes des spéléologues. Ces derniers s'emploient à trouver, explorer, étudier les grottes, ainsi que toutes les autres formes souterraines, karstiques ou pseudokarstiques.

Les organismes spéléologiques ou patrimoniaux contribuent à réaliser ce recensement par subdivision administrative (communauté autonome, province, municipio...), par ensemble géographique (massif...) ou par type de cavité (ornée, à gisement...) sous forme d'inventaires ou de base de données.

« Cueva » en espagnol, ainsi que « cova » en catalan et en galicien, signifient « grotte » en français ; « sima » en espagnol et « avenc » en catalan peuvent se traduire par « gouffre » ou « aven » en français.

Entre parenthèses, dans chacune des 17 communautés ou villes autonomes d'Espagne, sont indiqués la commune (municipio, concejo, concello selon les régions), suivie éventuellement de la province ou de la comarque, dans lesquelles s'ouvre chaque cavité.

Andalousie (AN)[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses sont indiquées la commune puis la province où se trouve l'entrée de chaque cavité.

Aragon (AR)[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses sont indiquées la commune puis la province où se trouve l'entrée de chaque cavité.

Asturies (AS)[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses est indiqué le concejo (commune des Asturies) ou se trouve l'entrée de chaque cavité.

AS-A

AS-B

AS-C

AS-D

AS-E

AS-F

Non connu

AS-G

AS-H

AS-I

Non connu

AS-J

AS-K

Non connu

AS-L

AS-M

AS-N

Non connu

AS-O

AS-P

AS-Q

AS-R

AS-S

AS-T

AS-U

AS-V

AS-WàZ

Non connu

Îles Baléares (IB)[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses est indiquée, pour chacune des îles de l'archipel des Baléares, la commune où se trouve l'entrée de chaque cavité.

Majorque[modifier | modifier le code]

Minorque[modifier | modifier le code]

Cabrera et autres îles Gymésies[modifier | modifier le code]

L'île de Cabrera, avec l'ensemble des îles Gymésies[Note 1] est rattachée à la commune de Palma de Majorque, sur l'île de Majorque.

Ibiza[modifier | modifier le code]

Formentera et autres îles Pityuses[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses sont indiqués les villages ou lieux-dits de la municipalité de Formentera où s'ouvrent les cavités.

Pays basque (PV)[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses sont indiquées la commune puis la province où se trouve l'entrée principale de chaque cavité.

« Leizea(k) » ou « koba(k) » signifie « grotte(s) », en basque ; « cueva(s) » a la même signification en espagnol.
« Zuloa » ou « zulo » signifie « faille » ou « trou », en basque ; c'est l'équivalent de « sima » en espagnol.

PV-A

PV-B

PV-D

PV-E

PV-G

PV-H

PV-K

PV-L

PV-M

PV-P

PV-S

PV-T

PV-U

PV-V

Îles Canaries (CN)[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses sont indiquées la commune puis l'île dans lesquelles se trouve chaque cavité.

Province de Santa Cruz de Tenerife[modifier | modifier le code]

Province de Las Palmas[modifier | modifier le code]

Cantabrie (CB)[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses sont indiquées la commune et la comarque dans lesquelles se trouve l'entrée principale de chaque cavité.

Castille-La Manche (CM)[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses sont indiquées la commune puis la province où se trouve l'entrée principale de chaque cavité.

Castille-et-León (CL)[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses sont indiquées la commune puis la province où se trouve l'entrée principale de chaque cavité.

Catalogne (CT)[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses sont indiquées la commune puis la province où se trouve l'entrée principale de chaque cavité.

Estrémadure (EX)[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses sont indiquées la commune puis la province où se trouve l'entrée principale de chaque cavité.

Galice (GA)[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses sont indiquées la commune puis la province où se trouve l'entrée principale de chaque cavité.

Communauté de Madrid (MD)[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses sont indiquées la commune puis la comarque (es) où se trouve l'entrée principale de chaque cavité.

Région de Murcie (MC)[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses sont indiquées la commune puis la comarque (es) où se trouve l'entrée principale de chaque cavité.

Navarre (NC)[modifier | modifier le code]

« Leizea(k) » ou « koba(k) » et « osina » en basque peuvent se traduire respectivement par « grotte(s) » et « gouffre » en français ; ce sont les équivalents de « cueva(s) » et « sima » en espagnol.

Entre parenthèses sont indiquées la commune puis la comarque dans lesquelles s'ouvre la cavité.

La Rioja (RI)[modifier | modifier le code]

« Cueva » en espagnol signifie « grotte » en français.

Communauté valencienne (VC)[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses sont indiquées la commune puis la province où se trouve l'entrée principale de chaque cavité.

Ceuta et Melilla (CE et ML) et autres plazas de soberanía[modifier | modifier le code]

Entre parenthèses sont indiquées une éventuelle localité, puis la ville autonome ou le territoire dans lequel s'ouvre la cavité.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Îles et îlots de : Na Foradada, Na Pobra, Illot Pla, Na Plana, L'Esponja, Illa dels Conils, Na Redona, Illa de ses Bledes.

Références[modifier | modifier le code]

Néant

Voir aussi[modifier | modifier le code]